AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
>

Critique de CathPhanvan


Après avoir lu et apprécié "Se perdre à l'orée des songes" et "Les nocturnes", j'ai replongé : voici donc mon avis sur un 3e roman de Tess Corsac. Si on reste dans de l'imaginaire, c'est cette fois-ci un univers de low-fantasy, et non de SF, que l'autrice nous propose. J'ai retrouvé avec plaisir sa plume fluide et le charme des décors qu'elle dépeint.

Le roman est destiné aux 12 ans et plus. J'ai trouvé certaines scènes vraiment dures, mais à la réflexion, les jeunes adolescents qui aiment les sensations fortes peuvent très bien lire le roman sans être choqués, le sous-texte au sujet de ces enfants et adolescents dont un monstre vole l'innocence n'étant certainement pas perceptible à leur âge.

J'ai apprécié la diversité des 4 personnages principaux. Almire, le héros malgré lui, auquel le jeune lecteur pourra aisément s'identifier. Zoé, la meneuse au caractère affirmé, qui cache de profondes cicatrices et puise sa force dans les amitiés qu'elle noue et le combat qu'elle mène. Ulrich, bien plus sensible que ce qu'il accepte de dévoiler. Et surtout Colin, le plus jeune de la bande, plein d'espoir malgré les épreuves : c'est un personnage que j'ai vraiment trouvé lumineux, et qui m'a beaucoup touchée. À saluer également, les choix de l'autrice concernant le personnage de Maxence. Je n'en dis pas davantage pour ne pas spoiler, mais ces choix invitent à la réflexion, et peuvent permettre d'ouvrir des discussions intéressantes avec les lecteurs adolescents.

Pas de péripéties en cascade dans ce roman : l'autrice prend le temps d'installer ses personnages, de construire leurs relations, mais surtout de dépeindre une ambiance, angoissante, oppressante. le poids du silence qui enferme les protagonistes de l'intrigue est vraiment perceptible. Et quand tout est enfin en place, les événements commencent à s'enchaîner à un rythme effréné, jusqu'au final, haletant. Je précise que je n'ai pas ressenti le moindre ennui dans toute la 1e partie, “lente”, du récit, où la tension est parfaitement maintenue à travers des ressorts psychologiques, jusqu'à la bascule dans l'action qui rythme la 2e partie.

Bref, un excellent roman.
Lien : https://catherinephanvan.fr/..
Commenter  J’apprécie          10



Ont apprécié cette critique (1)voir plus




{* *}