AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782211302289
160 pages
L'Ecole des loisirs (21/08/2019)
3.9/5   24 notes
Résumé :
Dans les collines de Provence, au coeur de l'été. Pour Jeanne, ce ne sont sûrement pas des vacances. Elle doit donner à boire aux bêtes, aider ses parents au magasin pour la saison touristique, garder son frère... Sa respiration à elle, c'est d'aller se baigner au lac avec ses amis. Mais au bord du lac, il y a un garçon. Lui, il voudrait avoir une chance de croire en ses rêves de volley. Et il bouillonne. Il est prêt à exploser. Il veut partir, loin du collège où il... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
ManouB
  01 mai 2021
C'est l'été en Provence et la canicule est au rendez-vous des vacances.
Jeanne reste seule à la maison, tandis que ses parents sont occupés par les nombreux touristes qui se pressent dans leur petite épicerie du village. Elle se réveille le matin au son des cris des ânes de la famille qui l'appellent car ils meurent de soif. Que faire d'autres quand il fait si chaud, à part la grasse matinée !
Pour se rafraichir un peu, pour s'évader, elle va tous les jours se baigner au lac, parfois elle y emmène même son petit frère, quand il sort du centre aéré, le soir.
Sinon, elle y retrouve tous les jours son ami Gwen, le copain d'Esther, sa meilleure amie qui est partie en vacances avec sa famille. Jeanne aimerait bien partir aussi mais ses parents ont besoin d'aide. Elle s'ennuie de leur trio tellement uni et elle appelle Esther tous les jours.
Les jours s'écoulent lentement dans la langueur de l'été...
Alors que ce jour-là elle est seule au lac, Gwen étant comme d'habitude en retard à leur rendez-vous, elle entend la sonnerie d'un téléphone abandonné. Croyant bien faire, elle décroche et découvre à l'autre bout une voix bizarre qui cherche un dénommé Kévin avant de brutalement raccrocher. Elle décide alors de laisser le téléphone là où elle l'a trouvé.
Mais très vite, elle entend parler d'un garçon, proche d'une autre bande que la sienne : il a mystérieusement disparu et s'appelle Kévin, justement ! L'appel mystérieux, l'obsède. Aurait-elle du garder le portable avec elle ?
Au bord du lac, les deux adolescents vont finir par se croiser. Kévin ne peut rester caché plus longtemps, et leur rencontre sera au départ compliquée...mais peu à peu ils vont apprendre à se connaître, et lui à se confier.
Le roman parle alors de harcèlement au collège, de fugue, de violence parentale et d'espoirs déçus car le père est trop sévère et ne veut pas entendre parler que son fils entre dans une section sport-étude, alors qu'il est depuis tout petit, passionné par le Volley...
Ce sera une rencontre éblouissante pour Jeanne, comme seuls peuvent l'être les premiers émois d'adolescents et réconfortante pour Kévin qui est si seul et incompris. Et lui qui était proche de l'implosion, quand ils se sont rencontrés, aura envie de lui offrir le meilleur de lui-même...
Je n'avais pas prévu de lire ce roman dont je n'avais pas du tout entendu parler. Et puis la couverture m'a attiré alors qu'il se trouvait posé en évidence dans le rayon ado de la médiathèque.
Il se lit d'une traite !
C'est un livre tout en pudeur et en légèreté qui parle avec beaucoup de délicatesse et de justesse des révoltes adolescentes, des difficultés à exprimer ses ressentis et des premiers baisers.
Le récit est à double voix, car il y a d'un côté l'histoire qui se déroule durant l'été racontée par Jeanne à la première personne, et de l'autre, en parallèle, des chapitres où le lecteur découvre ce que vit Kevin au quotidien. Elles sont écrites à la troisième personne et sont entrecoupées de pages de couleurs (rose !) dénommées "flash-back", qui retracent l'histoire de Kévin et de sa famille en détails. Peu à peu, le lecteur comprend par quoi le jeune adolescent est passé et éprouve de plus en plus d'empathie pour lui...mais bien entendu je ne vais pas tout vous raconter !
La couverture et deux doubles-pages du roman sont très agréablement illustrées par Cyril Pedrosa qui nous plonge dans la chaleur de l'été et sait particulièrement bien restituer l'ambiance de ce roman pour adolescent.
A mettre entre toutes les mains dès 12-13 ans.
Lien : https://www.bulledemanou.com..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
Nadael
  17 octobre 2019
Sous le soleil écrasant d'un été en Provence, les soubresauts de l'esprit du coeur et du corps de deux adolescents. Au creux de l'été, Jeanne reste seule à la maison, fait la grasse matinée, se charge de nourrir les ânes, s'occupe quelquefois de son petit frère, aide s'il le faut ses parents à l'épicerie du village, passe des coups de fil à Esther son amie partie en vacances, mais le moment essentiel de sa journée – sa parenthèse enchantée, son oxygène – est sa baignade au lac. Pourtant ce jour-là sera différent, son ami Gwen est en retard. Elle se baigne alors seule lorsqu'une sonnerie de téléphone la sort de sa bulle cotonneuse. On cherche à joindre un garçon nommé Kévin. Laissant, perplexe, le mobile égaré sur la rive. Jeanne ne pourra pourtant ôter de sa tête cet appel mystérieux…
Ce garçon, elle l'approchera bientôt. Une rencontre saisissante, non sans heurts. Il est agité, elle a peur. Il est confus, elle est aimantée. L'émotion est si vive qu'une crise d'asthme se manifeste. le garçon prendra alors soin de Jeanne. Ils se reverront et là il lui racontera. Sa fuite, sa colère, la sévérité de son père, sa passion pour le volley, son talent… les gars qui le harcèlent depuis des mois. Son besoin irrépressible de s'extirper de cette vie faite de violence. Son impression d'être au bord de l'implosion.
Les mots si beaux d'Anne Cortey tour à tour enveloppants et syncopés disent tout des tourments adolescents. du désordre des sentiments à leur apaisement. de la solitude à l'entraide. de la bienveillance à l'amour naissant. Des premiers émois, qui valsent comme le souffle du vent dans les collines. Et s'embrasent, comme les dessins flamboyants de Cyril Pedrosa.
Lien : https://lesmotsdelafin.wordp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
LivresdAvril
  24 juin 2020
L'émoi est une émotion vive. Et quelle meilleure période que l'adolescence pour éprouver cette intensité ?
Jeanne et Kevin ont donc l'âge parfait pour expérimenter l'amitié, l'amour mais aussi l'injustice et la colère dans le décor sauvage de la Provence.
Cette histoire pourrait être banale, mais la description des sentiments, des paysages et des enjeux que propose Anne Cortey sortent de l'ordinaire. C'est assez réussi.
Le langage des ados est parfois un peu trop soutenu pour "faire vrai", mais je dois admettre qu'un livre écrit en langage oral ne m'aurait pas emballée.
Comme souvent, l'histoire des deux personnages est alternée. L'originalité est ici que Jeanne reste la narratrice, et que les chapitres consacrés à Kevin (y compris les flash-back sur les pages roses) sont à la troisième personne.
Une jolie découverte qui donne un avant goût de l'été.
Commenter  J’apprécie          60
hashtagceline
  14 septembre 2020
Ce roman se lit assez vite. Sa construction narrative jouant sur l'alternance des voix permet une rapidité de lecture, une grande fluidité et force l'envie de poursuivre, de savoir, de comprendre.
Il y a les moments que l'on passe avec Jeanne. Cette jeune fille qui se languit sous la chaleur de cet été caniculaire. Entre ses grasses matinées, les baignades au lac avec Gwen, son meilleur ami et les coups de main à la boutique de ses parents, les journées défilent. Avec elle, c'est un été pour réfléchir mais aussi profiter. Tout est écrit à la première personne.
Il y a aussi ces moments en compagnie d'un garçon. Il n'est pas nommé. C'est "le garçon" dont il est question et tout est écrit à la troisième personne. Les passages qui le concernent sont très froids, comme à distance. Il faut dire que, par contraste avec la vie de Jeanne, celle de ce garçon est dure, violente. Nous le suivons donc dans la moitié des chapitres. Entre ceux-ci, à intervalles réguliers, sont insérées des pages roses. Si la couleur annonce de la douceur et de l'amour, c'est tout l'inverse qu'on y trouve. Ce sont des flash-back qui racontent l'enfer du garçon, ses déceptions, ses désillusions au collège et aussi à la maison. Pourtant, il a des rêves, des capacités mais la vie semble s'acharner à lui faire abandonner.
J'ai trouvé très intéressant ce jeu narratif. Rien ne semble lier Jeanne et le garçon mais évidemment, l'histoire de l'une et de l'autre vont finir par se croiser. Je n'en dis pas plus.
Ce beau roman mêle des problématiques adolescentes classiques (amitié qui évolue, amour naissant...) à d'autres plus fortes et difficiles. le sujet central ici est le harcèlement que subit "le garçon". Pour celui-ci vient s'ajouter une situation familiale très compliquée qui l'isole et l'affaiblit encore plus. Je suis toujours épatée de voir que j'arrive à me laisser entraîner, surprendre sur un sujet que j'ai pourtant l'impression d'avoir déjà pas mal vu traité. Mais non, ici encore Anne Cortey parvient à en parler avec originalité, justesse et émotion.
Dans ce roman, il y a deux illustrations. Deux doubles-pages magnifiques, vibrantes aux couleurs chatoyantes qui marquent deux moments importants du récit. Il n'y en a que deux mais elles irradient et traduisent toute l'intensité de ce texte. Cyril Pedrosa, avec le talent qu'on lui connaît, a su parfaitement mettre en images les mots d'Anne Cortey.
Je crois que vous aurez saisi l'impression que m'a laissé "En émois". Finalement, le titre résume parfaitement l'état dans lequel m'a mise ce livre.
Je vous invite donc vivement à découvrir l'histoire de Jeanne et du garçon.
Lien : https://www.hashtagceline.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Mimosa81
  07 novembre 2019
Voilà un beau roman à double voix.. Parlons d'abord de la couverture : Des tons chauds, du jaune et de l'ocre..c'est elle qui m'a donnée envie de lire le livre. L'intérieur du livre aussi est beau, doubles pages colorées :(les Flash-Back)
L'histoire de déroule en Provence, c'est l'été. Il fait particulièrement chaud. Notre héroïne s'appelle Jeanne. Elle aime faire la grasse matinée et se baigner dans le lac proche. Si son amie Esther est partie en vacances avec ses parents, Gwen, l'autre membre du trio d'inséparables, est resté. de temps en temps, ils prêtent main fortes à leurs parents pour le travail. C'est dans la fournaise de cet été que Jeanne croise le chemin de Kevin.
C'est un jeune homme mystérieux. Si leur première rencontre ne se fait pas sans heurt, très vite, les deux ados se rapprochent. Kevin se révèle, se confie sur les tourments qui l'habitent. Harcelé, incompris, il est au bord de l'implosion.
C'est un très beau texte que nous livre Anne Corey pour une première incursion dans l'univers de la jeunesse.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
ManouBManouB   01 mai 2021
A l'entrainement, ils sont ensemble et ils se respectent. Malgré les différences.
Là-bas, personne ne crie.
Même le coach, lorsqu'il n'est pas content.
Il a une manière de dire les choses avec autorité, tout en restant calme, ce qui surprend toujours le garçon.
...
Ce devrait être toujours comme ça.
On devrait pouvoir toujours se parler sans que ce soit un drame.
Mais sa propre réalité le rattrape...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
NadaelNadael   17 octobre 2019
« C’est en hurlant qu’il a parlé.
Il a crié plus fort qu’il n’aurait pu l’imaginer.
Tout est sorti d’un coup.
Il ne se laissera pas faire, cette fois.
Son ventre est en feu. Sa gorge brûle. Sa tête est tumulte.
Les sanglots sont prêts à jaillir. Mais il ne pleurera pas.
Ce serait pire après. »
Commenter  J’apprécie          40
NadaelNadael   17 octobre 2019
« Le mistral souffle, c’est affreux.
Le garçon est sur le chemin.
Il n’aime pas le vent.
Les rafales fouettent son visage.
Avec la tempête, rien n’est bon.
La colline est prise par des accès de folie.
Elle s’envole par petits paquets de terre sèche et de végétaux.
Les brins d’herbe sont oiseaux.
Les buissons déracinés sont emportés.
Le garçon est angoissé.
Il ne sait pas trop pourquoi, il n’a pourtant plus à être anxieux.
Mais il traverse le vallon, peinant contre le souffle du vent, qui l’empêche d’aller de l’avant.
Il va chez elle. »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
ManouBManouB   01 mai 2021
On ne peut être joyeux et léger en permanence.
- Je sais...je lui ai répondu.
Pourtant ce n'est pas si simple. Quand je regarde devant moi, j'ai le vertige. Est-ce que ça ressemble à ça, la vie ? A cette sensation de devoir sauter dans le vide, sans trop savoir où on va ?
Commenter  J’apprécie          30
NadaelNadael   17 octobre 2019
« Quand je regarde devant moi, j’ai le vertige. Est-ce que ça ressemble à ça, la vie? À cette sensation de devoir sauter dans le vide, sans trop savoir où on va? Mais, avant de sauter, il y a ce week-end. Esther sera de nouveau avec nous. On ira au lac tous les trois, on grimpera sur nos vélos, et on traversera les collines. Peu importe le soleil, la chaleur, on l’oubliera dès que nos corps seront immergés. Et peut-être que dans ma tête tout sera devenu simple, limpide, comme l’eau dans laquelle je nagerai. »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Anne Cortey (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Anne Cortey
Et voici l'immanquable de la semaine par nos plus jeunes (et les plus grand ) 3 belles histoires contées par Gersende
Les livres sont disponibles sur notre site : « Chat pas moi ! » de A. Cortey & F. Benaglia, Sarbacane https://www.filigranes.be/chat-pas-moi-ne-? « L'incroyable machine à liberté » de K. Saunders & M. Ottley, Editions Kaleidoscope https://www.filigranes.be/custom/electre/book/?eid=0-7016960 « La robe de Fatou » de F. Quatromme & M. Lopez, Editions Kaleidoscope https://www.filigranes.be/isabelle-edition-luxe-?
Lisez, vivez, rêvez, profitez. Protegez-vous, Protegez-nous ! Marc et l'equipe Filigranes
+ Lire la suite
autres livres classés : provenceVoir plus
Notre sélection Jeunesse Voir plus





Quiz Voir plus

l'armoire...

Comment s'appelle le personnage principal ?

Mémé
Maman
Adèle

4 questions
0 lecteurs ont répondu
Thème : L'armoire... de Anne CorteyCréer un quiz sur ce livre