AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Marie-Ange Rousseau (Autre)
EAN : 9782365694506
128 pages
Éditeur : Editions Les Escales (04/06/2020)

Note moyenne : 4/5 (sur 1 notes)
Résumé :
La question migratoire est au coeur du discours politique et médiatique en France et en Europe, souvent traité sous un angle sécuritaire où se côtoient fantasme, peur et données erronées...

Au cours de son expérience au sein de diverses ONG, Jean-François Corty a sillonné le monde et la France qui est aussi, aujourd'hui, un terrain d'actions humanitaires. Souvent interrogé en tant qu'expert de la question, ce roman graphique lui permet de livrer diff... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Ziliz
  25 juin 2020
Médecin, Jean-François Corty se consacre à l'humanitaire depuis la fin de ses études, en 2000. Il faut dire que ses deux héros d'adolescence étaient Rony Brauman et Bernard Kouchner – le ministre sexy * au sac de riz sur l'épaule, pour toi, Sooomaaaliiie... ♪♫
Cette seconde statue, il l'a bien vite déboulonnée.
Avec le scénariste Jérémie Dres et l'illustratrice Marie-Ange Rousseau, il évoque succinctement dans cet album ses missions dans des pays en guerre (Erythrée, Afghanistan, Niger, Iran...), et ses actions en France
- pour l'accueil des réfugiés de ces zones sinistrées, et des Roms
- pour tisser un réseau autour des 'oubliés des campagnes' où l'offre de soins s'étiole.
Sa vision est intéressante, opposant l'humanitaire indépendant, autonome, désintéressé et proche du terrain à celui intégré aux appareils d'Etat, instrumentalisé et souvent inadapté.
JF Corty souligne également le rôle fallacieux des médias qui pointent micros et caméras selon l'image que nous devons avoir des problèmes :
• « Ma deuxième mission a lieu en Afghanistan en 2001, au lendemain des attentats du 11 septembre, avec les Américains qui envahissent le pays pour retrouver Ben Laden. Je me retrouve sur un théâtre de guerre hyper médiatisé, entouré d'une multitude d'ONG avec de gros moyens. La parfaite collusion du militaro-humanitaire. »
• « Avril 2002, MSF m'envoie au Niger pour intervenir sur un programme de malnutrition. (…) Ce qui me frappe d'emblée : alors que les problèmes humanitaires battent leur plein en Afghanistan, personne ne parle du Niger. Pourtant, en face de moi, je vois beaucoup d'enfants mourir de malnutrition. Il y a beaucoup plus de morts qu'en Afghanistan. Je réalise le décalage entre l'urgence de certaines situations et l'agenda médiatique et politique. »
Voilà qui me conforte dans l'idée de préférer les circuits courts et les associations locales aux grosses organisations (qui recèlent forcément quelques brebis galeuses, même lorsqu'elles parviennent à rester indépendantes).
L'occasion de rappeler ici tous les mérites de l'asso nantaise 'L'Autre Cantine' en faveur des réfugiés (repas, vêtements, logement, hygiène et soin, apprentissage du français...).
[ https://www.facebook.com/lautrecantinenantes/ ]
Le dessin net, les propos clairs et variés rendent cet album intéressant et didactique.
____
* voir la page Wiki, à propos de cette opération 'Du riz pour la Somalie', qui pourrait amuser si ce n'était pas si tragique...
>> https://fr.wikipedia.org/wiki/Du_riz_pour_la_Somalie
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          283

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
ZilizZiliz   24 juin 2020
A 15 ans [dans les 80's], je tombe sur une interview de Rony Brauman, sur le balcon de Médecins sans Frontières.
Je me dis que c'est avec des gens comme ça que j'ai envie de travailler.
Adolescent, mon idole ce n'est pas Superman, c'est le French Doctor [Kouchner] qui va sauver le monde dans les pays 'exotiques'.
Bien sûr, de cette image, on en est tous revenus... [Kouchner et son sac de riz sur l'épaule].
Plus tard, je revois Rony Brauman sur un plateau, qui se dispute avec Bernard Kouchner. Deux visions de l'humanitaire qui se font face :
- d'un côté un humanitaire indépendant et autonome, désintéressé des calculs politiques, soucieux avant tout des besoins vitaux des gens ;
- de l'autre l'idée d'un humanitaire intégré aux appareils d'Etat... avec tous les risques d'instrumentalisation que cela comporte...
C'est ce qu'on appelle le 'militaro-humanitaire' : des acteurs politiques qui utilisent la rhétorique humanitaire pour justifier des interventions en Afghanistan, en Irak, ou en Libye.
[BHL, Sarko...]
Le résultat, c'est que les humanitaires indépendants ont été décrédibilisés.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60

Videos de Jean-François Corty (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean-François Corty
Jean-François Corty est engagé depuis près de 20 ans au sein d'ONG humanitaires et médico-sociales en France et à l'international.
Dans "Profession solidaire", il livre son témoignage sur la question migratoire. Une parole libre qui déconstruit les clichés !
Ce récit graphique a été édité dans la collection "Témoins du monde", créée conjointement par les éditions Steinkis et les éditions Les Escales.
Scénario : Jérémie Dres Dessins : Marie-Ange Rousseau
En librairie depuis le 28 mai 2020
autres livres classés : humanitaireVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Jean-François Corty (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Les romans graphiques incontournables

Quel héros de bande dessinée commence ses aventures par une ballade en mer salée?

Tintin
Corto Maltese
Mortimer
Peter Pan

7 questions
72 lecteurs ont répondu
Thèmes : roman graphiqueCréer un quiz sur ce livre