AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782800122311
56 pages
Éditeur : Dupuis (07/11/1995)

Note moyenne : 3.71/5 (sur 29 notes)
Résumé :
Blonde comme la lumière de juillet, Tallulah est l'ange du Laughing Nymph, un dîner aux confins de Mize, Colorado.
Un dîner, cela n'existe qu'aux États-Unis : café transparent, hamburger triste, graisse fébrile comme une majorette, ketchup sans imagination, oignons plastifiés, pain qui cousine avec le chewing-gum. Mize, bled idéal pour Juniper Univails, écrivain en panne d'imagination, surtout à l'approche de Noël.
L'Indien ne chasse plus l'ours pour... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Crossroads
  25 janvier 2013
Toujours partant pour me replonger dans l'univers de Cosey , c'est les yeux fermés que j'entamais Joyeux Noël , May ! Au final , j'aurais peut-être dû les ouvrir en grand , allez , ne serait-ce qu'un seul ce qui m'aurait certainement évité de me manger l'arête du mur sur le coin de la tronche...flouch , flouch , deux dents sur le carreau...
Dire que la balade fut délicieuse serait mentir et mentir , c'est pas bien , dixit un certain Pinocchio...
Cependant , longtemps bercé par la série Jonathan , véritable hymne au dépaysement et à la liberté , je retrouvais effectivement ces paysages enneigés de folie propres à vous filer le frisson assorti d'un bon p'tit rhube carabiné rien qu'à leur évocation . Nan , le gros point noir , objet de mon courroux taille XXXS , c'est ce twist final bâclé en quelques planches et digne des plus grands tourments existentiels des Feux de l'Amour...C'est dire...
Rocky Mountains , Colorado .
L 'hiver y a pris ses quartiers , recouvrant de sa blancheur virginale une nature hostile contrainte à l'hibernation saisonnière .
Juniper Univails vs Tallulah . Voilà le combat épique auquel nous convie Cosey .
Face à une Juniper empruntée , boulotte et à la mode des années...50 , une Tallulah pétillante , croquant la vie à pleines dents et voyant d'un très mauvais oeil la présence de cette étrangère au sein de sa communauté !
De là , un questionnement de folie s'imposera d'emblée à un lecteur en mal de crêpage de chignon :
- Parviendront-elles à cohabiter sans finir par s'étriper dans la boue ?
- Et si oui , comment , sachant qu'un train , décollant de Roissy Charles de Gaulle Lachienlit à 15 h pétantes ne saurait gagner le vendée globe pour cause de voilure dématée ?
- Ai-je pensé à laver mon bol Marsupilami avant de partir au boulot ce matin ?
Voilà de quoi allécher le chaland , n'est-il pas ?
Un coup de crayon toujours superbement maitrisé et ultra reconnaissable . Des couleurs éclatantes sublimant ces pleines pages montagneuses . Rien que pour ça , ce Joyeux Noël mérite d'être souhaité !
Joyeux Noël , May ! Un cadeau légèrement en-deçà de l'emballage...mais un cadeau quand même !
http://www.youtube.com/watch?v=6uPEq7fEma8
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          330
marina53
  01 février 2013
Nous sommes fin décembre, la neige a envahi de son blanc manteau toutes les montagnes du Colorado. Les routes sont complètement bloquées, ce qui met Juniper Univails dans un piteux état. En effet, ayant, pour quelques jours délaissé mari et enfant, elle avait décidé de se rendre dans le chalet que lui avait légué sa mère. Elle doit donc s'arrêter dans un petit village, Mize, au coeur des Rocky Mountains. Grâce à la bonté d'une femme qui lui loue sa caravane, elle pense pouvoir trouver le calme pour continuer son roman. Mais, c'était sans compter sa rencontre avec Tallulah, jeune fille au charme indéniable, pleine de vie, un peu portée sur l'alcool et les hommes... Finalement une rencontre que rien ne prédestinait et que rien ne semblait rapprocher...
Joyeux Noël, May est un joli conte intimiste, chaud et réconfortant, par ses couleurs et son graphisme irréprochable. du Cosey reconnaissable et tout naturellement attirant.
Cosey nous raconte l'histoire de ces deux femmes au caractère opposé qui pourtant vont devoir «cohabiter», liées toutes les deux par un même secret.
Un scénario attendrissant, des couleurs aux tons si atypiques, un jeu de palette variant du tout au tout puisqu'on passe d'un bleu très vif à un jaune brillant, des traits et fins et précis, le tout sur fond de Noël: rien de tel pour attirer mon regard.
Joyeux Noël, May... avec un peu de retard...mais, l'intention était bien là...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          280
jamiK
  18 décembre 2017
Peut-être pas le scénario le plus original, le plus surprenant de Cosey, mais là encore, la montagne est servie avec talent et poésie, par l'artiste suisse. le graphisme et les couleurs sont maitrisés, comme il sait si bien faire. Les représentations de Montagne de Cosey sont toujours un bonheur pour les pupilles. Deux jeunes femmes sont au coeur de l'intrigue, avec des secrets de famille, l'une a perdu son père fantasque, il y a quelques temps, l'autre de l'a pas connu. On est fin décembre, les cols sont coupés par la neige, et dans cette petite ville américaine du Colorado, à force de non-dits, de communication bancale entre les protagonistes, le mystère va se découvrir... dans l'ambiance feutrée, blanche et silencieuse de la montagne. Une histoire toute en douceur et encore un bon moment de lecture comme Cosey sait nous les faire savourer.
Commenter  J’apprécie          120
bdelhausse
  05 avril 2018
Un conte de Noël façon Cosey. On pourrait y aller les yeux fermés.
Une femme arrive dans un bled perdu. C'est l'hiver. La neige remplit tout. Y compris la route vers un chalet ayant appartenu à sa mère. Profitant de la bienveillance locale, elle doit donc squatter une caravane dont la propriétaire arrive aussi pour Noël.
Elle est aussi sexy que la première est tarte. Aussi dévergondée que la première est timorée. Tout les éloigne, mais elles vont se rapprocher, jusqu'à mettre au jour un secret de famille qui les relie.
Il y a la magie de Cosey pour saupoudrer le tout. Heureusement, sinon, on laisserait tomber le livre assez rapidement. Cousu de fil blanc est l'expression qui me vient à l'esprit. Je n'y ai pas cru deux minutes.
L'interview de Cosey en préambule éclaire la manière dans cet auteur aborde une histoire, des personnages, un récit. Et c'est intéressant. le reste est pour les fans inconditionnels de Cosey (dont je croyais faire partie jusqu'à aujourd'hui).
Commenter  J’apprécie          60

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
SoulshineSoulshine   11 avril 2015
Tu devrais écrire, c'est une bonne thérapie.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Cosey (28) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Cosey
Le dessinateur Cosey, publie "Minnie, le secret de Tante Miranda" chez Glénat. Il explique ici à Anne Douhaire, comment il s'y est pris. Plus d'informations sur la BD : https://www.franceinter.fr/culture/montreuil-2019-notre-selection-de-bandes-dessinees-jeunesse Plus de leçons de dessin : https://www.youtube.com/playlist?list=PL43OynbWaTMLSUzMpmqwuKcJNbTeC5GhD
autres livres classés : neigeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
3763 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre