AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2016269774
Éditeur : Hachette (20/03/2019)

Note moyenne : 4.44/5 (sur 18 notes)
Résumé :
George a onze ans et besoin d’argent : on lui a volé son vélo, et pas question d’utiliser celui – rose – de ses sœurs.

La Ferme des Vers de Terre cherche justement un assistant, et George semble parfait pour ce poste… finalement pas si ordinaire ! Car plutôt que les habituels cochons et poules, ce sont des créatures mythiques, tout aussi dangereuses que merveilleuses, qui peuplent cette ferme.

Entre une licorne, des dodos et des gri... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (18) Voir plus Ajouter une critique
book-en-stock
  27 octobre 2019
Un concentré d'humour et de fantaisie dans ce roman fantastique à l'accent « so british » !
Le jeune héros dénommé George a entendu plus d'une fois la blague sur le fameux Saint George terrassant le dragon… mais le dragon était-il vraiment mort ? car cette fois-ci, « notre » George va en sauver un ainsi que toute une bande d'animaux (presque) disparus qu'on ne s'attendrait pas à croiser au détour d'un bois… ni dans une ferme (licorne, ichtyosaure, auroch, dodo, …) . C'est pourtant bien dans une ferme qu'il se rend pour répondre à une petite annonce et espérer gagner l'argent nécessaire pour racheter un vélo, le sien ayant été volé.
Les péripéties et rebondissements ne manquent pas dans cette histoire mouvementée mais joliment emplie de bonne humeur malgré tout. le style est très adroit pour amener la petite touche de rire nécessaire, la répartie des personnages devient vite hilarante et chacun est caractérisé avec force détails les identifiant immédiatement.
La confrontation entre le réel et le fantastique donne lieu à des moments épiques et de belles réparties là-aussi !
On n'oublie pas toutefois une réflexion intelligente sur la société, la réaction de « foule » face à un évènement incompréhensible ou une peur collective. George décrypte plutôt bien ce phénomène et parvient à le maîtriser. La protection des espèces y a également la part belle !
Les amoureux des animaux y trouveront certainement leur compte, quoiqu'il faille s'attendre à de bien curieux animaux parfois…
Un premier roman vraiment réussi !!!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          210
ludi33
  09 avril 2019
Les animaux (presque) disparus est un roman plein de charme. On peut se retrouver un peu dans Georges, le héros de ses aventures ébouriffantes, nanti d'une mère un peu à l'ouest, d'un père absent, et de 2 grandes soeurs... C'est un personnage attachant, presque banal, sans pouvoir particulier, mais qui va se retrouver pris dans des aventures pleines de fantaisie. Les personnages sont bien croqués, même si j'aurais aimé qu'on creuse un peu leur personnalité (en même temps, c'est de la littérature jeunesse). La méchante m'a fait penser à Cruella.
L'histoire est prenante et sans temps mort, et la fin en est vraiment une, même si j'aimerais poursuivre la lecture des aventures de Georges.
Merci à Netgalley et aux éditons Hachette pour cette jolie découverte
Commenter  J’apprécie          160
Aelynah
  13 avril 2019
Ce qui m'a tout d'abord attiré chez ce roman c'est sa couverture. Pleine de couleurs flashy et de créatures pas banales même dans les recoins, elle attire l'oeil et donne envie d'en savoir plus.
Ensuite j'ai lu le synopsis et mon cerveau a fait « tilt » sur des mots comme licorne, griffons et créatures mythiques.Je me suis donc lancée dans l'aventure accompagnée de Valou du Vlog un temps pour elle.
L'auteure nous emmène dans un village somme toute banal mais qui en fait ne l'est pas tant que cela.
Tout commence par les disparitions d'animaux domestiques. On se pose des questions.
Puis viennent des apparitions inquiétantes, de monstres à longue queue de serpent.
Et là ce sont les légendes du coin qui ressortent et une créature revient dans les mémoires le Wyrm de Squermington, le monstre mangeur d'hommes qui sévissait il y a plus de mille ans.
C'est un début de psychose qui amuse les gamins.
Georges est un garçon de 11 ans. Il vit avec sa mère et ses deux soeurs et c'est un peu la galère depuis que son père a quitté le domicile familial. Alors ces histoires de monstres ne l'intéresse que peu. Pourtant les événements vont le pousser à réfléchir différemment.
Alors qu'on vient de lui voler son vélo, il se décide à chercher un petit boulot car il est hors de question qu'il aille à l'école ou ailleurs avec le vélo rose Princess Froufrou de ces soeurs. C'est lors d'une promenade avec Mr Crispin qu'il va trouver son bonheur sur une petite annonce.
La Ferme des vers de Terre recherche un assistant. Il se sent tout à fait compétent pour s'occuper d'animaux même si un terme de l'annonce le laisse perplexe.
Vous le comprenez bien c'est à partir de là que l'histoire normale de ce gamin de 11 ans va bousculer vers le fantastique, mais aussi un petit peu vers l'horreur.
En fait c'est là tout le paradoxe de ma lecture, ce mélange bizarre dans la plume de l'auteure entre des passages purement jeunesse presque trop simples et gentillets avec d'autres où les scènes semblent sortie d'un film d'horreur gore et glauque. Au final on ne sait plus sur quel pied danser et ce déséquilibre dans ma lecture m'a empêchée de l'apprécier totalement.
Je reste donc sur un avis mitigé et un sentiment d'incertitude sur le lectorat visé.
Par contre, je l'avoue tout de même, découvrir toutes ces créatures, les imaginer, les suivre et les voir vivre a été un des points les plus agréables et enthousiasmants de ma lecture.
Au final cela reste un sentiment en demie-teinte et je vous conseille de vous faire vous-même votre idée avant de le mettre entre les mains de vos enfants. Mais cela n'engage que moi.
Vous trouverez l'avis de mon amie Valou sur ce roman dans sa video : ICI (en attente de tournage)
Avis qui se rejoignent sur le sentiment final. Et c'est là que j'apprécie d'autant plus les lectures communes pour partager en cours de route nos questions et ressentis.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Meyna
  11 avril 2019
Dans ce roman nous suivons Georges un garçon de 11 ans. Un jour, alors que notre jeune garçon perd son vélo et décide de travailler pour en acheter un autre, il tombe sur une annonce pour un job. Ce travail à la ferme des vers de terre consiste à s'occuper de créatures que l'on croit disparues et à prendre soin de créatures de légendes. C'est une vraie bénédiction pour Georges, un rêve !
Malheureusement, que serait une histoire sans disparition inquiétante et sans méchants personnages ?
Alors qu'un danger se profile à l'horizon, notre jeune équipe de personnages principaux se forme. Elle comprend Lo un mystérieux garçon qui possède des pouvoirs magiques. Prudence la nouvelle aux cheveux rouges et Georges. Ensemble, ils vont commencer par rechercher une créature mythique nommée Mortifer qui pétrifie des animaux en se perdant dans les rues. Puis ils vont devoir affronter la plus méchante des belles-mères, celle de Prudence, une cruelle taxidermiste qui souhaite empailler les plus rares des créatures.
Les animaux (presque) disparus est un livre vraiment sympathique avec une chouette histoire et une intrigue qui se tient. Même si l'intrigue a un schéma de déjà vu, ce roman jeunesse a son point fort : sa belle plume qui rend le récit fluide et addictif !
Puis cette histoire se démarque par son univers fascinant, c'est sympa de redécouvrir des créatures de légendes.
En plus, tout à son avantage, ce roman possède un chouette dossier à la fin pour en apprendre davantage sur les créatures disparues et s'amuser en lisant la partie sur celles de légendes.
Si vous désirez de l'aventure, une histoire chouette sans prise de tête avec une portion d'extraordinaire, je pense que ce livre fera parfaitement l'affaire !
C'est un livre que je conseillerai sans hésiter aussi aux plus jeunes lecteurs, à partir de 9-10 ans.
Je remercie les éditions Hachette de m'avoir permis de découvrir ce livre =).
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Pixie-Flore
  10 juin 2019
Et si les animaux disparus ou cryptides étaient encore parmi nous ? C'est ce que découvre Georges en postulant à la ferme de Mme Lind.
Veronica Cossanteli signe une aventure jeunesse pétillante et pleine d'humour. L'histoire se met rapidement en place et, sans s'en rendre compte, on se retrouve happé par ce qui se passe.
Avec ce roman fantastique, l'auteur aborde des sujets beaucoup plus terre à terre, notamment la protection des espèces et la folie engendrée par la peur ou la cupidité.
Ce roman jeunesse a un petit air de "Fablehaven" mais en moins poussé. le public visé n'étant pas le même non plus. Cela ne l'empêche pas d'être vraiment sympathique.
Commenter  J’apprécie          70
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
Pixie-FlorePixie-Flore   08 juin 2019
- Tu as attrapé Mingus, n'est-ce pas ? Et, si elle ne t'avait pas aimé, Dido t'aurait crevé les yeux. Elle a arraché un des orteils de Numpty, tu sais. Je lui avais pourtant dit de ne pas se promener pieds nus.
- Il est toujours dans le frigo, a dit Lo. L'orteil.
- Il ne faut pas jeter les orteils des gens, a déclaré Mme Lind. Pas sans leur permission.

[p71]
Commenter  J’apprécie          50
blondesNlitterairesblondesNlitteraires   01 avril 2019
C'est inutile de s'en faire pour la fin, car la fin n'existe pas vraiment. En réalité, c'est toujours le début d'autre chose...
Commenter  J’apprécie          40
autres livres classés : griffonsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
15635 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre