AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 207078990X
Éditeur : Joëlle Losfeld (06/10/2005)

Note moyenne : 4.15/5 (sur 13 notes)
Résumé :
Les deux volumes des œuvres complètes d'Albert Cossery mettent en lumière le magnifique talent et l'évidente cohérence des textes de cet écrivain.
Ce premier volume contient "Mendiants et orgueilleux", "Les hommes oubliés de Dieu", "La maison de la mort certaine" et "Un complot de saltimbanques".
Le second volume comprend "Les fainéants dans la vallée fertile", "La violence et la dérision", "Une ambition dans le désert" et "Les couleurs de l'infamie".<... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
nath45
  18 mai 2013
Avec " Mendiants et orgueilleux ", l'écrivain signe un roman où l'intrigue policière se double d'une lancinante interrogation sur le sens de la vie, les personnages ont fait le choix d'être dans la misère et la mendicité.
Gohar, professeur de philosophie, préfère être mendiant qu'être complice du système social, afin de trouver la paix de l'âme. Yéghen poète et fournisseur de haschisch est physiquement très laid mais très heureux, très généreux et plein d'humour. El Kardi, petit employé de ministère rêve de gloire, cherchant à justifier ses idéaux révolutionnaires. L'inspecteur policier Nour El Dine pédéraste, qui enquête sur le meurtre, sa rencontre avec tous les personnages lui font subir une profonde transformation, il finira à son tour mendiant pour suivre la voie de la sagesse et retrouver la paix comme le lui avait enseigné Gohar. Et c'est sans oublier l'humour de l'auteur qui introduit un personnage cocasse, le voisin de Gohar, un homme tronc , mendiant de son métier, que sa femme dépose sur un trottoir de la ville européenne et revient le chercher à la nuit tombées. Certain soir, Il subit les crises de jalousies de sa femme, qui l'accuse de séduction.

l'auteur nous offre une belle leçon d'humilité et une belle réflexion sur nos manières d'envisager la vie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
mangeclous
  23 juin 2008
Deux citations pour vous donner envie de découvrir ou de relire : “Mendiants et orgueilleux” d'Albert Cossery, auteur égyptien habitant dans un hôtel à Paris depuis 1945 et disparu un dimanche, jour symbolique, jour de repos, lui qui aimait tant la paresse…
L'esprit :
“Gohar vivait dans la plus stricte économie de moyens matériels. La notion du plus élémentaire confort était depuis longtemps bannie de sa mémoire. Il détestait s'entourer d'objets ; les objets recélaient les germes latents de la misère, la pire de toutes, la misère inanimée ; celle qui engendre fatalement la mélancolie par sa présence sans issue. Non pas qu'il fût sensible aux apparences de la misère ; il ne reconnaissait à celle-ci aucune valeur tangible, elle demeurai toujours pour lui une abstraction.”
et
la manière et l'humour :
(la suite à lire à cette adresse :
http://naturewriting.wordpress.com/2008/06/23/hommage-a-albert-cossery-decede-le-dimanche-22-juin-2008/)
Commenter  J’apprécie          10
ecompiegne
  02 juillet 2013
Venu en France en 1945, Albert Cossery nous conte inlassablement les fables héroïques des marginaux du Caire et la décadence des puissants. Chacun de ses romans est une parabole écrite avec humour et précision dans un style simple et incisif. Quatre récits sont réunis dans le deuxième tome de ses oeuvres complètes ; bel hommage à l'un des derniers représentants de la « littérature à l'estomac ».
Commenter  J’apprécie          10
mtvidiani
  24 février 2015
En général J'aime mais parfois c'est trop masculiniste pour moi.
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
stekasteka   10 octobre 2014
Il aimait flâner dans l'attente de l'imprévisible.
Commenter  J’apprécie          110
stekasteka   10 octobre 2014
Longtemps encore, il resta plongé dans ses pénibles méditations. Il sentait croître, maintenant, autour de lui, une solitude bizarre, comme si les hommes tourmentés avaient soudain déserté le monde.
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Albert Cossery (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Albert Cossery
Ce film est un voyage dans l'espace et le temps avec Georges Moustaki, célèbre chanteur enfant de la Méditerranée, né en Egypte à Alexandrie. Sa vie, il l'a écrite dans des chansons,qui furent chantée aussi par Edith Piaf, Serge Reggiani, Paco Ibanez, Barbara,... des chansons qui ont su accompagner aussi des événements marquants de l'Histoire. Musique "Sans la nommer" de Georges Moustaki (Google Play • iTunes) Catégorie Films et animations Licence Licence YouTube standard
autres livres classés : dérisionVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Albert Cossery, l'Egyptien de Saint-Germain des Prés

Il faisait terriblement chaud. Rue de la femme-Enceinte, le facteur s'arrêta, comme il le faisait chaque matin, devant la boutique de Hanafi le repasseur.

Les hommes oubliés de Dieu
Le Dieu oublié des hommes

10 questions
20 lecteurs ont répondu
Thème : Albert CosseryCréer un quiz sur ce livre