AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2800168757
Éditeur : Dupuis (25/08/2017)

Note moyenne : 3.97/5 (sur 48 notes)
Résumé :
Pas de pizzas, pas de réseau, pas de voyelles… La préhistoire, c’est NUL ! Quand un orphelin de 13 ans part à la recherche de ses parents et se retrouve en pleine préhistoire, forcément il doit tout faire : inventer le feu, le savon, les voyelles et tenter de survivre parmi des bestioles monstrueuses et des brutes épaisses…
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (14) Voir plus Ajouter une critique
Saiwhisper
  06 avril 2018
Cette suite est dans la lignée du tome précédent : on retrouve des gags, des jeux de mots ainsi que des situations rocambolesques ! le pauvre Franck va devoir apprendre à cohabiter avec sa nouvelle famille et à survivre dans une grotte… La vie quotidienne est bien plus rude qu'à notre époque : la caverne n'est évidemment pas équipée pour des températures basses ou pour l'hiver… Il n'est pas rare de perdre un doigt de pied ou un quelconque autre membre… Sans parler des aliments crus ou des plats ragoûtants que la meute de Franck mange pour survivre. Adieu le confort, le réseau, la console, la télé et la pizza ! Personnellement, je serais aussi paniquée que notre jeune héros, car je suis une véritable frileuse… Quant à la nourriture pas cuite ou celle qui a le goût de vomi, je pense que personne ne se laisserait facilement tenter ! Autant dire que, même si j'ai souri à ses dépens, j'ai eu pitié de ce pauvre adolescent à qui il va arriver bien des misères… Cependant, le bougre ne se laisse pas abattre ! En effet, il va essayer d'inventer de nombreuses choses comme la roue, le savon, le foot et d'autres outils qui font faire systématiquement un flop ! Mais qu'en est-il du feu, élément dangereux et indomptable, mais tellement utile ?… Ce second tome va tourner autour du feu : les premières craintes, quelques expériences (plus ou moins désastreuses) et la découverte. Cela mettra l'harmonie du groupe à rude épreuve puisque des premières tensions apparaîtront…
Si Franck reste fidèle à lui-même en étant gaffeur et bout en train, les autres protagonistes vont commencer à nous montrer leur personnalité. C'est par exemple le cas du meneur et de sa compagne ou encore de Kenza, une jeune fille qui semble avoir l'âge de Franck. Ces deux derniers se rapprochent beaucoup et semblent se découvrir beaucoup de points communs… Nul doute que leur relation continuera d'évoluer dans les prochains tomes. Quoi qu'il en soit, la présence de ce jeune venu du futur a radicalement changé le groupe d'hommes préhistoriques : même si la cohabitation est difficile, on constate qu'il y a eu de réels progrès, en particulier du côté du langage. Chaque protagoniste semble mieux converser et a intégré quelques voyelles ou des nouveaux mots à leur vocabulaire. Certes, il manque encore des voyelles dans la moitié des bulles toutefois, la majorité des dialogues sont à présent compréhensibles. Je suis vraiment curieuse de voir l'évolution de ce groupe.
J'attends beaucoup du groupe adverse, celui que Franck et sa tribu a expulsé de la grotte, car eux aussi progressent dans leur coin. En côtoyant (de loin) ceux qui ont pris leur foyer, les antagonistes apprennent des choses et évoluent. L'un d'entre eux a d'ailleurs des visions d'objets du futur tel que le micro-onde qu'il va essayer de construire avec les moyens du bord. Eux aussi vont faire des tentatives (souvent explosives) pour améliorer leur quotidien. Cela m'a rappelé « Il était une fois : l'Homme », un dessin animé des années 1970/1980 qui a longtemps été diffusé. On y retrouve l'idée de gentils (le groupe de Pierre) qui doivent faire face au Teigneux et au Nabot, deux méchants fourbes, brutaux et assez idiots qui pompent les idées des personnages principaux pour progresser. le clin d'oeil est certainement volontaire ! Dans tous les cas, cela m'a fait sourire, car mes souvenirs d'enfance ont ressurgi durant ma lecture.
Un monde qui s'assombrit, des aventures toujours aussi déjantées, des lapins aussi mignons que sinistres, un groupe rival qui monte en puissance et toujours pas de réseau… Il y a encore du travail pour Franck ! J'espère pouvoir mettre la main sur la suite très bientôt. Certes, je n'ai pas autant ri qu'avec le premier opus et le scénario n'innove pas le genre toutefois, même si certaines péripéties ou rebondissements ne sont pas inédits, on passe un bon moment. C'est une aventure sympathique et sans prise de tête.
Lien : https://lespagesquitournent...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
coquinnette1974
  29 août 2018
Le baptême du feu est le tome deux de la série FRNCK de Brice Cossu et Olivier Bocquet.
Ayant apprécié le tome un, je me suis plongée avec plaisir dans le tome deux :)
Franck, jeune orphelin de 13 ans, s'est retrouvé au temps de la Préhistoire après avoir été à la recherche de ses parents dans une forêt...
Il ne sait pas trop comment il s'est retrouvé là mais vraiment, cette époque est nulle !!!
Pas de pizzas, pas de micro-onde, pas de savon... Il va falloir tout inventer, à commencer par le feu...
Ce tome deux est dans la lignée du un : drôle car il y a toujours autant d'humour ; rythmé car là encore on ne s'ennuie jamais.
C'est une bonne bande dessinée pour les adolescents et pourquoi pas les adultes car honnêtement c'est tout à fait le genre de BD que j'affectionne.
J'ai passé un très bon moment de lecture, et je viens d'ailleurs d'enchaîner avec le tome trois.
Allez, quatre étoiles et demie pour le baptême du feu :)
Commenter  J’apprécie          110
Lovise
  20 août 2019
C'est vraiment l'épisode que j'aime le moins. Oui parce que l'histoire des lapins magiques est quand même un peu ridicule. Dommage, car ce tome 2 apporte des éléments très importants tout en approfondissant les personnages tels que Grrr (prononcer Gérard) et sa compagne Justine ou encore « le clan des roux ».
Par ailleurs, après de multiples et infructueuses tentatives qui lui vaudront d'être momentanément banni de la tribu, Franck va apporter à ses amis de l'âge de pierre une découverte cruciale et fondamentale : domestiquer le feu. A noter d'ailleurs que déjà l'humanité se scinde en deux : si pour certains le feu signifie la fin du froid et de l'obscurité, la possibilité de cuire sa nourriture et de tenir les prédateurs à l'écart, pour d'autres, déjà, il est vu comme une arme. Non pas une arme de défense, mais une arme de destruction. Eh oui. Parallèlement, la complicité de Franck et Kenza se renforce, ainsi que leur amitié. Tout ça c'est très bien, alors voilà, c'est juste dommage pour ces lapins aux étranges pouvoirs de fascination (même si j'adore le passage du sauvetage de Franck et Kenza. A noter que pour un homme préhistorique qui fait parfois un peu grosse brute, Gérard est drôlement civilisé : quand sa compagne lui met une grande baffe dans la tronche, il se contente de crier "aïe". Sans plus. Cool, le Cro-Magnon !).
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
celosie77
  15 janvier 2018
Toujours bloqué à la préhistoire, Franck tente de civiliser ses nouveaux copains en leur apprenant à maîtriser le feu, mais curieusement il a beaucoup de mal à les convaincre.
Alors, pour apprécier cet album, il est préférable (mais non obligatoire) de répondre aux critères suivants :
- Avoir entre 10 et 13 ans ou, à défaut, être capable de se mettre dans la peau d'un garçon de cet âge
- Etre bon public
- Comprendre le second degré (voire le troisième ou le quatrième)
- Ne pas être trop regardant avec les incohérences
- Etre adepte du style déjanté voire absurde
- Etre friand d'anachronismes en tous genres
- Aimer les parodies
Pour ma part, j'ai trouvé les dessins très dynamiques et quelques passages m'ont amusée, comme celui avec le petit lapin blanc, mais pour le reste, je crois que j'ai passé l'âge !
Commenter  J’apprécie          30
Cranberries
  24 janvier 2019
Ayant récemment lu le tome 4, j'ai eu envie de vous parler de premier cycle de la BD FRNCK, scénarisée par Olivier Bocquet et dessinée par Brice Cossu.
Franck est donc un ado de 13 ans qui vit dans un orphelinat depuis toujours. Alors qu'une famille est prêt à l'adopter, Franck apprend que ses parents sont peut-être en vie et fugue dans le but de les retrouver.
Cependant sa fuite le mènera plus loin qu'il ne le pensait, puisqu'il va carrément se retrouver en plein milieu de la préhistoire.
Recueilli un peu par dépit par une tribut de l'époque, notre ado va devoir s'habituer à une vie sans la moindre technologie.
Le moins que l'on puisse dire, c'est que l'adaptation ne sera pas simple... des deux côtés !
Franck se retrouve dans un univers totalement hostile, où chaque jour est une lutte pour la survie, mais la tribut qui l'accueille va de son côté, devoir s'habituer aux frasques de notre jeune ami.
Une cohabitation qui ne sera pas simple tous les jours et qui amènera beaucoup de situations cocasses et de quiproquos en tout genre.
FRNCK est une BD qui se veut drôle et tout public, tout en offrant au lecteur une histoire suivie sur quatre tomes (pour le premier cycle).
Les plus petits apprécieront les gags offrant chutes et égratignures à gogo, tandis que les plus âgés apprécieront le déroulement de l'histoire, ainsi que les divers traits d'humour et jeux de mots disséminés ici et là par les auteurs.
Pour ce qui est du dessin, Brice Cossu nous offre ici quelque chose de plutôt simple dans le trait, mais de percutant.
De plus, chaque tome possède une palette de couleurs qui lui est propre et qui colle aux événement qui s'y déroulent. Ces différences de couleurs permette au lecteur de s'immerger complètement dans l'ambiance voulue par les auteurs.
En toute honnêteté, au début j'ai eu un peu de mal à accrocher totalement à l'histoire. J'appréciais la BD et ses protagonistes, je rigolais à certains traits d'humour, mais je me demandais où les auteurs voulaient en venir.
En effet, pourquoi ne parlait-on plus des parents de Franck et de leur disparition alors que c'était le point de départ de toute l'histoire ?!
Heureusement, le tome 4 est arrivé et à su répondre à certaines de ces questions d'une manière à laquelle je ne m'attendais pas !
Ce dernier tome du cycle a terminé de me convaincre que cette BD valait vraiment bien la peine d'être lue.
En conclusion, si au départ je n'étais pas totalement convaincue par l'histoire, celle-ci a su se faire apprécier au fil des tomes pour nous offrir un final à couper le souffle !

Lien : http://www.cranberriesaddict..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

critiques presse (3)
Sceneario   12 septembre 2017
Sans être exceptionnelle, Frnck reste une série qu'il fait plaisir de retrouver dans Spirou ou en album (même si la lecture en album est bien plus intéressante que découpée en épisodes) !
Lire la critique sur le site : Sceneario
BulledEncre   31 août 2017
Si le dessin se tourne vers le côté vif propre au manga, c’est aussi cette lisibilité qui permet une lecture facile et une envie prononcée de tourner les pages pour connaître la suite.
Lire la critique sur le site : BulledEncre
BDZoom   28 août 2017
Révélée par l’hebdomadaire Spirou où elle a débuté en novembre 2016, cette série tout public pourrait bien rapidement devenir un nouveau succès du prestigieux catalogue Dupuis
Lire la critique sur le site : BDZoom
Citations et extraits (14) Voir plus Ajouter une citation
EnkiEnki   06 novembre 2017
KENZA : Tiens, goûte.
FRANCK : On dirait du vomi.
KENZA : Le vomi c’est plus amer. Là, ça se rapproche de la cervelle de taupe, je trouve. Avec un petit goût de banane en plus.
Commenter  J’apprécie          201
EnkiEnki   06 novembre 2017
FRANCK : Oui non mais d’accord, mais comment tu peux manger ça …
KENZA : Ah ! Ben j’me force … Regarde les autres ! Tu crois que l’on mange par plsr ? On mange parce qu’on est obligés ! On a bien essayé d’arrêter mais on s ‘est rendu compte qu’au bout d’un moment on mourait.
Commenter  J’apprécie          110
mandrake17mandrake17   11 décembre 2017
- Je viens avec toi!
- Non, tu restes.
- Non, je viens.
- Non, tu restes.
- Non, je viens.
- D'accord, tu viens.
- Si tu insistes.
Commenter  J’apprécie          50
mandrake17mandrake17   10 décembre 2017
Tiède, c'est une pizza livrée pendant une soirée foot, ça c'est tiède, c'est extrêmement tiède, c'est ce qu'il y a de plus tiède au monde. Si je te dis que j'ai froid, c'est que j'ai froid!
Commenter  J’apprécie          20
mandrake17mandrake17   10 décembre 2017
- On est attaqués!
- Mais non! Arrête ton... Arrête ton quoi, d'ailleurs? J'ai l'impression qu'un mot devrait exister.
Commenter  J’apprécie          20
Lire un extrait
Videos de Brice Cossu (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Brice Cossu
FRNCK, tome 5
autres livres classés : préhistoireVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
15543 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre
.. ..