Accueil Mes livres Ajouter des livres
Découvrir
Livres Auteurs Lecteurs Critiques Citations Listes Quiz Groupes Questions Prix Babelio
EAN : 9782757884751
528 pages
Points (06/05/2021)
3.65/5   10 notes
Résumé :

Né en Arcadie, dans une Grèce déchirée par l'Occupation et la guerre civile, le jeune Costa-Gavras n'aurait jamais pu imaginer nous emmener comme il le fait aujourd'hui là où il lui était impossible d'aller. Il arrive à Paris en 1955, immigré sans argent. Son rêve : suivre des études.

Au hasard des rencontres, il découvrira la Sorbonne, la Cinémathèque d'Henri Langlois, et deviendra rapidement, après avoir fait l'Idhec, l'assistant des plus gr... > Voir plus
Acheter ce livre sur

Lireka Fnac Amazon Rakuten Cultura
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Hardiviller
  18 mars 2021
Celui qui s'est exilé d'une Grèce en proie à une guerre civile est allé bien loin .... Suivons le un instant pour voir où il est impossible d'aller :
-- Dans une prison de la gestapo pour y libérer des résistants ( Un homme de trop ) .
-- Dans les coulisses de l'assassinat de Lambrakis ( Z ) .
-- Aux parodies des procès communistes ( L'aveu ) .
-- Sur les traces des trains de déportés vers les camps de la mort ( Amen ) .
-- A la recherche des disparus chiliens du régime de Pinochet ( Missing ) .
-- Aux réunions secrètes préalables à la récente crise grecque ( Conversations entre adultes ) .
-- Dans les tribunaux d'exception vichyssois ( Section spéciale ) .
-- Dans les dessous , pas si chics que ça , du monde bancaire ( le capital ) .
Ce diable d'homme a vraiment exploré des domaines où sans lui nous ne serions jamais allé .
L'engagement de Costa-Gavras est bien connu des cinéphiles ( nommé à deux reprises , président de la cinémathèque française ) ou des " intellectuels de gauche " pour ses films " politiques " .
+ Lire la suite
Commenter   J’apprécie          13 0
NonoC13
  19 septembre 2018
Énorme coup de coeur pour les mémoires de ce grand cinéaste. Superbement écrit, ce conteur, nous plonge avec mélancolie dans un cinema qui ( hélas) n'existe plus. Ça abonde d'anecdotes sur les tournages, sur Hollywood, on y croise René Clair, René Clément, Jacques Demy, Henri Verneuil, Jean Becker, Jean Giono, Luis Buñuel, John Ford, Romy Schneider, Jessica Lange, Jean Seberg, Jack Lemmon, Marlon Brando, John Travolta, Dustin Hoffman, Chris Marker, Romain Gary etc etc , sans oublier bien sur les copains de ses combats Yves Montand, Simone Signoret. Un livre passionnant pour les amoureux du 7eme art !
Commenter   J’apprécie          6 0
lehibook
  22 mai 2019
. L'histoire d'un jeune immigré grec qui vient en France pour faire des études ,ce qu'il ne peut faire dans son pays (cela éveille peut être un écho de nos jours) et le voilà qui devient à force de travail une illustration de la culture française dans le monde , sollicité pour être dans la suite des présidents de notre république , fréquentant l'élite du cinéma , mais aussi de la culture en général et de la politique . C'est ce conte de fée que narre,avec une modestie réelle ,Costa-Gavras dans un texte qui fourmille d'anecdotes sur la petite et grande histoire
Commenter   J’apprécie          2 0
parisienne12
  06 octobre 2018
Un livre intéressant pour certains détails politiques mais contenant un index de douze pages au cas où on raterait, durant la lecture, le nom des gens rencontrés ici et là par Costa! Peut-être a t-il commencé l'écriture ainsi?...
Un parcours toutefois suffisamment autocentré que je l'ai lu de manière plus rapide que je ne pensais le faire au début. Pompeux et pompant!
Commenter   J’apprécie          1 0


critiques presse (2)
Culturebox   26 juin 2018
En 528 pages, le réalisateur de "Z" et de "L'Aveu" évoque ses films, ses engagements et les compagnons fidèles qui l'ont accompagné.
Lire la critique sur le site : Culturebox
LeJournaldeQuebec   22 mai 2018
Pour ceux qui aiment le cinéma, surtout celui des années 1960, associé à la nouvelle vague française, ces mémoires d’un grand du cinéma sont un pur délice.

Lire la critique sur le site : LeJournaldeQuebec
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
Hardiviller Hardiviller   31 mai 2018

Dans l'avion , je sors le livre de mon sac . Un énorme Z orne la couverture , l'auteur Vassilis Vassilikos . Première réaction atavique , impulsive : " Un titre idiot " . L'avion décolle . Je retourne à regret à ce livre et son énigmatique Z , cherchant sa signification ..... Je découvre au fil des pages les détails d'un assassinat que je ne connais que très vaguement . Des assassinats dans la Grèce d'après guerre , il y en a pour tous les goûts , politiques , crapuleux , extrémistes .... celui-ci est d'une nature inédite . L'enquête est passionnante , avec des découvertes imprévisibles , des personnages d'une vérité poignante . Une première secousse , nous sommes arrivés . Je n'ai pas fini le livre . Je me lève mécontent , troublé par cette lecture . J'émerge d'un monde insoupçonné , plus humain , trop humain , du fait de l'iniquité de son appareil d'état et de la trahison de toute éthique . je termine la lecture le soir même .

Tôt le dimanche matin , Jorge m'appelle : " Allumes la radio , des militaires grecs viennent de renverser le gouvernement et ont pris le pouvoir " . peu après c'est Chris Marker qui m'annonce : " La naissance de la dictature démocratique grecque " .

Déjeuner avec les Montand chez Paul , Les Semprun , Jorge et Colette , participent à cette réunion dominicale assez habituelle
Mais cette fois , le rituel se transforme en réunion de crise . Les questions restent sans réponses . Jorge a , sinon les réponses , les analyses les plus justes .

Des arrestations par milliers , des tanks dans les rues d'Athènes pour " Sauver le pays du communisme " pourtant déjà bien en déclin . Après une nuit de réflexions interrogatives , dès que Jorge ouvre ses volets , je monte le voir . Je lui dis : " Je veux faire un film avec ce livre ( Z )

-- Racontes

je lui résume le livre chapitres par chapitres et à la fin , il dit simplement : " Faisons le film " .
+ Lire la suite
Commenter   J’apprécie          9 1
Hulot Hulot   04 mars 2021
Ma vie en France commence véritablement le 5 octobre 1955 . J'ai débarqué à 9h30 du matin à Paris , gare de Lyon . Quitter la Grèce à cette époque , pour moi , ce n'était pas mourir un peu , comme dit le poète , mais renaître ; C'était fuir la misère économique dont on peut à la rigueur s'accommoder mais surtout fuir cette misère où tout projet et tout espoir est impensable .
Partir c'était aller vers la lumière .
Ce jour d'octobre 1955 , j'ai 22 ans et je suis seul à Paris , seul sur le trottoir de la gare de Lyon
+ Lire la suite
Commenter   J’apprécie          24 2
Hardiviller Hardiviller   31 mai 2018

Il a fallu attendre la sortie de " l'Aveu " pour avoir la position officielle du parti : " D'un livre communiste , ils ont fait un film anticommuniste " . Arthur London , auteur du livre , leur répond indirectement dans " Le Monde " , en défendant le film dans ses moindres détails , aussi bien les images que les dialogues .

PLus tard , lorsque " l'Aveu " est passé à la télévision , le débat qui a suivi , en présence du couple London , nous étions réunis chez les Montand . Le débat fut ouvert par Jean Kanapa , membre du bureau politique du parti : " Ce film aurait du être financé par le parti communiste français !" Montand a bondi , hurlé des gros mots , inhabituels dans sa bouche . Simone a simplement dit : " Ils changent , ils changent . " Chris Marker a conclu : " ils changeront encore " . Il ne s'était pas trompé , quelques temps après , Georges Marchais , déclarait à un journaliste : " l'Aveu est un film anti-communiste " .

Je questionnais ma femme , qui sortait de la première projection : " Alors ? "
-- C'est bon , c'était très bien , puis comme si elle se souvenait d'une futilité : " Jean Pierre Gorin ( collaborateur politique de Godard ) , m'a dit , Ton mari , on devrait le pendre .
+ Lire la suite
Commenter   J’apprécie          9 0
Hardiviller Hardiviller   26 novembre 2020
***Cet extrait d'interview ne figure pas dans le livre ***
Votre dernier film ( Adults in the room ) aborde le thème de la crise grecque et plus particulièrement la façon dont l'Eurogroupe a réagi après l'élection de Tsipras . Pourquoi ce choix ?

A l'origine , je me suis intéressé au drame que vivaient les grecs . Je ne vis plus en Grèce depuis près de 70 ans mais je viens de cette société et cette souffrance m'a interpellé . Je me suis rendu sur place , j'ai rencontré des gens qui m'ont raconté la pénibilité de leur vie , je pensais alors réaliser une sorte de mélodrame sur cette situation , mais très vite je me suis aperçu que , de l'autre coté , il y avait ceux qui étaient à l'origine de ce mélodrame : l'Europe ou en tout cas une partie de l'Europe . J'ai alors commencé à m'intéresser à la façon dont les relations entre la Grèce et l'Europe s'étaient déroulées , mais c'était très abstrait , Les informations que l'on pouvait trouver étaient souvent contradictoires ou excessives ...... J'ai fini par rencontrer Yannis Varoufakis ..... Il écrivait un livre sur son expérience ( d'ancien ministre du gouvernement Tsipras ) J'ai alors trouvé la porte d'entrée pour ce film qui d'un mélodrame , a peu à peu pris la forme d'une tragédie grecque .
+ Lire la suite
Commenter   J’apprécie          5 2
carre carre   20 juin 2018
A 22 ans, les heures perdues ne comptent pas. Elles sont remplies d'espoirs et de rêves.
Commenter   J’apprécie          28 0

Videos de Costa-Gavras (14) Voir plus Ajouter une vidéo
Le réalisateur Costa-Gavras, président de la Cinémathèque française, revient sur le témoignage de l'actrice Adèle Haenel, qui accuse le réalisateur Christophe Ruggia d?« attouchements » et de « harcèlement sexuel » lorsqu?elle était âgée de 12 à 15 ans.
? Abonnez-vous à Mediapart : https://www.mediapart.fr/abonnement ? Abonnez-vous à la chaîne YouTube de Mediapart : https://www.youtube.com/user/mediapart
autres livres classés : engagé Voir plus
Acheter ce livre sur

Lireka Fnac Amazon Rakuten Cultura




Quiz Voir plus

Livres et Films

Quel livre a inspiré le film "La piel que habito" de Pedro Almodovar ?

'Double peau'
'La mygale'
'La mue du serpent'
'Peau à peau'

10 questions
6211 lecteurs ont répondu
Thèmes : Cinéma et littérature , films , adaptation , littérature , cinema Créer un quiz sur ce livre