AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782367404035
242 pages
Scrineo (12/05/2016)
3.82/5   25 notes
Résumé :
Une classe de 3e d’un collège d’Orléans débarque en Louisiane. Ils ont une semaine pour visiter la Nouvelle-Orléans et ses abords. Mais dès leur arrivée, le voyage tourne au cauchemar : les tensions entre les élèves sont exacerbées par les esprits malfaisants, la faune hostile, et la disparition du mystérieux Monsieur Lestat, le professeur d’Histoire.
Sans savoir qu’une terrible malédiction vaudou pèse sur eux, les élèves s’enfoncent dans les marais du Bayou ... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (19) Voir plus Ajouter une critique
3,82

sur 25 notes
5
4 avis
4
7 avis
3
6 avis
2
0 avis
1
0 avis

Je crois que tout le monde est plus ou moins familier avec la collection Chair de Poule qui a popularisé le genre horreur pour les jeunes, mais qui aujourd'hui, je trouve, s'est complètement essoufflé et à même plutôt mal vieilli. Depuis 2014, Scrineo a décidé de lancer une nouvelle collection "Roman d'Horreur" pour remettre au goût du jour ce genre qui est pourtant toujours aussi populaire dans d'autres domaines comme le cinéma. Si cette collection reprend tous les codes du roman jeunesse d'horreur (jusqu'à la typographie qui ressemble beaucoup à celle des Chair de Poule) j'ai trouvé le dernier titre à paraître oppressant, efficace mais surtout très moderne. Je me suis complètement laissée transporter à la Nouvelle-Orléans et j'ai plus d'une fois été surprise par la tournure que prenaient les événements.

C'est un roman très court et qui pourrait presque se lire d'une traite tant il est difficile de le lâcher. Mais dès le début, ce qui m'a le plus plu, c'était l'ambiance. Nadia Coste a su utiliser tout ce qui fait la particularité de la Floride pour rendre son livre oppressant tout en nous apprenant des tas de choses. Les élèves de la 3ème C découvrent très vite la magie vaudou dont la ville de la Nouvelle-Orléans est empreinte. Les habitants sont superstitieux, il s'y passe des choses étranges et les explications pédagogiques des professeurs ne font qu'amplifier l'étrangeté des lieux. Nadia Coste, avec ses descriptions, achève de nous transporter à l'autre bout du monde. C'est un endroit que, personnellement, j'ai toujours trouvé fascinant et que je rêverais de pouvoir visiter, j'ai donc doublement apprécié mon voyage car il y a plein de choses que je connaissais déjà et que j'étais ravie de pouvoir croiser dans le livre.

J'ai aussi beaucoup aimé que certains dialogues en anglais ne soient pas traduits, ce qui oblige les lecteurs à faire un petit effort de compréhension, voir à faire des recherches pour comprendre, et d'un point de vue pédagogique c'est vraiment génial.

Le côté horreur met un petit moment à se mettre en place, le suspens monte, le lecteur sait qu'il va se passer des choses horribles, mais rien ne nous prépare à ce qui va arriver. Si les descriptions ne sont pas très précises, j'ai tout de même été étonnée par le gore de certaines scènes. Je me demandais comment Nadia Coste, qui a écrit le Premier qui est un livre très violent, pouvait bien s'en sortir avec un roman jeunesse d'horreur. Et bien, elle s'en sort facilement, car au final elle ne s'est pas trop limitée, et j'aime toujours autant sa façon d'écrire. Nadia Coste utilise des peurs assez banales comme les insectes ou les serpents, mais arrive à vraiment rendre les passages forts et à donner la chair de poule. Même si le lecteur sait que toutes ces horreurs sont liées à la magie vaudou, on ne se doute pas tout de suite que cette magie à un sens et qu'elle a été invoquée par une personne qui souhaite se venger des élèves, ni pourquoi. Les réponses à toutes ces questions donnent une vraie cohérence au livre et on finit par vraiment y croire !

L'histoire m'a beaucoup fait pensé au film Destination Finale avec cette malédiction qui ne semble pas vouloir s'arrêter avant que tous les élèves y soient passés. le livre est d'autant plus oppressant car le lecteur sait que les horreurs ne s'arrêteront pas de si tôt, les élèves semblant porter une épée de Damoclès au dessus d'eux, on ne sait juste pas qui sera le prochain.

On croise tous types de personnages dans ce livre, chaque élève représentant un adolescent type : la je-sais-tout, le beau gosse, le couple qui vient de se séparer, l'intello que tout le monde ignore, les meilleures amies, la fille un peu trop enveloppée et toutes les minorités sont représentées. Pourtant je n'ai pas trouvé que Nadia Coste tombait dans de trop gros clichés mais j'ai plutôt eu l'impression qu'elle voulait juste faire en sorte que son livre parle à tout le monde et représente la jeunesse d'aujourd'hui. Elle a vraiment bien réussi à cerner ces jeunes qui veulent trop vite grandir et devenir indépendant alors qu'ils sont loin d'être prêts à subir notre monde difficile.

Alors que je n'ai jamais vraiment accroché aux Chair de Poule qui sont pourtant de ma génération (tout le monde lisait ça quand j'étais au collège), avec le dernier roman de la collection Roman d'Horreur de Scrineo j'ai découvert un livre que j'ai vraiment pris du plaisir à lire (oui, je l'avoue, tout ce gore, j'ai trouvé ça vraiment fun !) et qui m'a transporté dans une région que j'apprécie beaucoup. C'est un roman facile à lire qui saura toucher le plus grand nombre. Et même si les scènes d'horreur sauront combler les plus mordus du genre, moi j'ai toujours la ferme intention d'un jour partir en Louisiane !


Lien : http://bookshowl.blogspot.fr..
Commenter  J’apprécie          10

Ce roman m'a tout de suite tenté. Pourquoi? car lorsque j'étais plus jeune, j'étais fan des livres de la collection « Chair de Poule ». Je ne sais pas si vous vous en souvenez, mais il s'agissait de livres d'horreur donnant des frissons destiné à la jeunesse. bref, tout ça pour dire que j'aimais beaucoup ces romans. Alors, j'avoue que j'ai placé la barre haute pour ce livre, je voulais ressentir la même chose que lors de mon adolescence. Et, le pari est totalement réussi! J'ai adoré ma lecture du début à la fin!

Les personnages ne sont pas très travaillés, mais je ne pense pas que ce soit le but recherché. Nadia Coste use des clichés sans que cela ne soit too much. Elle dépeint presque tous les types de collégiens qui existent, passant par l'intello de service, la brute, le timide, le geek, la populaire… bref vous voyez où je veux en venir. Là où dans certains romans j'aurai grincé des dents, ici, ça ajoute une autre dimension au roman. Tout le monde peut s'identifier et apprécier la lecture.

Le roman est très court. Je l'ai lu quasiment en une seule fois, tant j'étais happée par l'ambiance qui s'en dégage. Nous suivons une classe de troisième en voyage scolaire à la Nouvelle-Orléans. Nadia Coste nous plonge dans un univers où les malédictions et les superstitions sont réelles. le rythme monte au fur et à mesure de la lecture. le côté horreur met du temps à se mettre en place, mais une fois qu'il est installé tout va très vite. Pourtant, à aucun moment je n'ai eu la sensation qu'il me manquait des détails. Tout est juste, chaque mot utilisé est à sa place.

Les descriptions sont juste assez étayées pour nous permettre de visualiser les scènes. Certaines sont assez gore, mais j'avoue sans honte que j'ai beaucoup aimé. Bon, j'avoue que la scène des araignées et insectes dans la douche était vraiment flippante. Mais celle qui m'a fait froid dans le dos est l'éclosion des oeufs de nos amies à huit pattes. C'était très prenant!

Un univers bien maîtrisé, des personnages bien définis, du voodoo et des descriptions à vous faire trembler. Tous les ingrédients réunis pour une lecture des plus angoissantes.

Ce fut une très belle surprise pour moi. J'ai apprécié les décors, le bayou, le voodoo et le petit côté « attention la mort vous poursuis »…qui rappelle presque un célèbre film! Je n'avais jamais lu un livre de Nadia Coste, bien que j'en avais déjà beaucoup entendu parler, alors pour moi c'est une réussite totale.

Si vous aimez les lectures qui vous font dresser les cheveux sur la tête, les univers dépaysant, les malédictions, alors ce livre est fait pour vous! N'hésitez pas à vous plonger dans la lecture de ce roman qui ne vous laissera pas indifférent.

Merci beaucoup aux éditions Scrinéo pour cette super lecture!

Commenter  J’apprécie          00

J'ai trouvé ce roman vraiment intéressant.

Je n'avais encore jamais lu d'histoire se déroulant à la Nouvelle-Orléans et sur toutes les croyances qu'elle y renferme.

J'ai beaucoup apprécié découvrir les rites vaudou, les croyances de ses habitants et tout ce que cela pouvait engendrer.

Les idées sont intéressantes et le roman est vraiment prenant. J'avais vraiment hâte de connaître la suite et j'ai lu ce roman d'une traite. Il se lit aussi très facilement et rapidement.

Les personnages sont attachants et je pense que l'on peut tous s'identifier à l'un d'entre eux.

Je conseillerais ce roman à des adolescents qui ont déjà lu des thrillers ou qui sont habitués à lire des « chair de poule ». En effet, selon moi, certaines scènes peuvent choquer les âmes sensibles !

Nadia Coste nous fait vraiment voyager en Louisiane grâce à son roman. J'ai été transportée dans cette région des USA et finalement l'auteure m'a même donné envie de découvrir ces lieux.

J'aurais peut-être par contre apprécié découvrir les musiques ou les coutumes des habitants et cela n'a pas été du coup le cas. Je pense que cela aurait pu être un vrai plus de faire aussi découvrir la ville et les coins très sympathiques qu'elle y cache au lieu de se concentrer sur les catastrophes que les élèves engendrent.

Les descriptions sont bien présentes et je suis arrivée à m'imaginer les personnages et les lieux. Pour ce qui est des sentiments, certains auraient pu être plus approfondis.

Selon moi, l'auteure ne s'est pas assez intéressée à tous les protagonistes. le fait de mettre d'autres points de vue aurait, je pense, apporté un vrai plus à l'histoire.

J'aurais vraiment apprécié pouvoir me mettre dans la peau des autres protagonistes et non pas seulement d'un ou deux comme cela a été le cas…

Pour finir à la fin du roman l'auteure nous explique les particularités du vaudou et les petites choses à savoir avant de se lancer dans certains rites. Je trouve que c'est une bonne idée. Cela nous apprend aussi plein de choses sur ces croyances peut-être un peu moins connues…

En résumé, un roman pour adolescents vraiment prenant mais que je conseillerais à un public déjà habitué.


Lien : http://fais-moi-peur.blogspo..
Commenter  J’apprécie          50

J'ai acheté ce livre il y a un an lors des Oniriques, un salon de l'imaginaire qui s'est déroulé à Meyzieu (69) ou j'ai eu le plaisir de rencontrer Nadia Coste. La couverture m'a tapé dans l'oeil dès que je l'ai aperçu alors j'ai craqué tout simplement.

En voyant roman d'horreur sur la couverture, je me suis demandée si j'allais vraiment avoir peur, j'ai été une grande lectrice de Stephen King durant mon adolescence alors le frisson ça me connait.

Nadia Coste nous embarque au cours d'un voyage scolaire au coeur de la Nouvelle Orléans, un lieu connu pour sa magie, ses événements un peu particuliers et aux créatures dirons nous maléfiques (j'ai peut être trop regardé la séries Les Originels).

L'auteur nous propose ici une aventure hors du commun avec une intrigue qui nous tient en haleine, on a l'impression d'être parti avec cette classe tant l'environnement nous paraît clair lors des descriptions qui ne sont pas trop longues et donc elles ne cassent pas le rythme de lecture.

Les élèves ainsi que les profs ressemblent en tout point à ceux qu'on a pu croiser lors de notre scolarité, Nadia Coste a évité les gros clichés « américains » ce qui rend la lecture vraiment très agréable.

En bref, ce roman est accessible aux jeunes lecteurs (environ 11/12 ans) qui sont amateurs de frissons, de scènes effrayantes et de suspens. Pour ma part, j'ai frissonné à différents moments surtout avec les araignées (beurk, j'en ai fait des cauchemars, j'en ai une véritable phobie).

Une lecture que j'ai vraiment apprécié et qui me donne envie de découvrir d'autres romans de Nadia Coste.

Commenter  J’apprécie          00

Je ne cache plus que je suis fan des éditions Scrinéo depuis longtemps. Par contre, je n'avais encore jamais pu lire des livres de cette série ''Roman d'horreur'' dirigée par Arthur Ténor. de plus, et j'en ai honte, je n'ai pas encore lu l'autre livre de Nadia Coste que j'ai dans ma pile à lire. Tout ça pour dire que j'étais très curieuse de découvrir ce roman.

Très naïvement, je m'attendais à une sorte d'horreur ''gentil''. Eh bien, j'ai été servie. Si le début commence gentiment, l'atmosphère est tout de suite pesante. J'avais vraiment l'impression d'être en Louisiane. Ce petit côté superstition vaudou agrémente le tout d'un mystère qui va s'épaissir assez rapidement. Des attaques suicides de moineaux, un char qui se met en branle, une attaque d'insecte... Si au début, ces incidents n'incluent que des blessés, bientôt, pour la classe de 3ème C venue en voyage scolaire depuis la France avec 4 professeurs, tout se corse très vite.

Mes sentiments sont mitigés. Dans un sens, j'ai adoré le côté thriller, le suspense qui me poussaient à tourner très vite les pages, l'horreur qui m'a pris aux tripes pour ne plus me lâcher jusqu'à la fin. Et de l'autre, il y a ce côté ''too much'' concernant le macabre. Je lis du thriller gore pour adulte, et cela ne me pose aucun problème. Mais là, c'était juste trop. J'étais écoeurée par certains scènes, et le côté crescendo m'a tristement habituée à ce que je lisais, et au final, j'ai attendu que la valse des membres coupés et arrachés se terminent. Sans parler de la fin qui est très abrupte.

Les personnages sont des ados, et j'ai trouvé qu'ils étaient assez crédibles. de vrais ados, qui aiment, se détestent, trouvent leur profs pas marrants, veulent profiter de leur voyage pour s'éclater, découvrir que ce ne sera peut-être pas le cas. J'avoue avoir commencé à m'être attachée à eux, mais j'ai cessé de l'être dès le moment où j'ai compris qu'il valait mieux que ce ne soit pas le cas. Pour autant, les deux personnages qui vont devenir les principaux, si j'ose présenter les choses ainsi, m'ont particulièrement plu.

En résumé, je dirais que si j'enlève le macabre qui verse trop dans le spectaculaire, j'ai passé un bon moment avec un excellent suspense et cette atmosphère qui rend le tout oppressant. Durant ma lecture, j'étais complètement prise dedans et je n'ai pas réussi à décrocher, ce qui est un excellent point! J'aimerais beaucoup découvrir les autres tomes de ''Roman d'horreur''.


Lien : http://samlor-en-livre.eklab..
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (2) Ajouter une citation

« Tant que la superstition sera aussi forte en Louisiane, la situation ne s’améliorera pas. Et, aux statistiques d’accidents de chasse, il ne faut pas oublier d’ajouter le nombre de touristes inconscients qui bravent les interdictions de baignades et terminent dans l’estomac de la faune locale. »

A l’écran, la longue gueule de l’alligator glissait sur l’eau. Des doigts tendus dépassaient entre ses dents serrées.

Commenter  J’apprécie          50

Bloody tourists.

Commenter  J’apprécie          10

Videos de Nadia Coste (12) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Nadia Coste
Avec les autrices et auteurs Charlotte Bousquet (Âmes libres, Scrinéo), Nadia Coste (Mystère, le roman, La Martinières jeunesse) et Jean-Baptiste de Panafieu (Extinction, le crépuscule des espèces, Delachaux et Niestlé – Dargaud). Présenté par Willy Richert avec Yalda Heidari.
Avec la participation de la classe de 3eD du collège Amédée Laplace de Créteil.
Et avec la participation d'Anaïs, Ariel, Chaïma, Dayann, Djibril, Elya, Julia, Lydia, Simine, Yasmina et Zoé du collège Sólveig Anspach de Montreuil pour « Nous ? le feuilleton ».
Penser un Nous qui embrasse tout ce qui vit, un Nous qui parle, qui rugit, qui s'enracine. Penser avec urgence le Nous comme un tout où toutes les espèces ont le droit de cité.
+ Lire la suite
autres livres classés : vaudouVoir plus
Notre sélection Jeunesse Voir plus





Quiz Voir plus

Quiz sur le livre "Seuls les alligators vous entendront crier" de Nadia Coste.

Comment est surnommé Mr Lestat le professeur d'histoire ?

le pic-vert
le corbeau
l'aigle

10 questions
1 lecteurs ont répondu
Thème : Seuls les alligators vous entendront crier de Nadia CosteCréer un quiz sur ce livre