AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782360150007
143 pages
Éditeur : NOVA Editions (04/11/2009)
4/5   2 notes
Résumé :

Quel standard de jazz totalise 10 000 versions ? Pourquoi Ella Fitzgerald a-t-elle intitulé Cricket Song une de ses fameuses improvisations ? Comment Armstrong utilisa Nixon pour faire passer de la marijuana en douane ? Pourquoi la trompette de Dizzy Gillespie était-elle coudée ? Quel a été le premier disque de jazz ? Pourquoi Dinah Washington expédia-t-elle un uppercut à l'un des ses musiciens ? Quel fils de dictateur f... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
paulmaugendre
  29 mars 2020
Dans cet ouvrage, composé par Bruno Costemalle, sont recensées près de soixante anecdotes concernant les musiciens et interprètes vocaux du Jazz, les secrets des coulisses, les inimitiés, car il y en eut, les petits-à-côtés amusants, les rivalités, les incidents qui changent un style, et combien d'autres.
Ainsi, dans l'anecdote éponyme, Mais qui a tordu la trompette de Dizzy ? Les coupables sont désignés, un duo de comiques Stump et Stumpy qui participent dans le même programme d'une émission de télévision. En s'amusant, ils chahutent et l'un d'eux chute sur la trompette qui se plie. Or, alors qu'il se met dans une colère noire, Dizzy Gillespie se rend compte que l'entaille provoquée par cette pliure rend le son émanant de son instrument atténué à cause de la fuite d'air. Conquis il en fera effectuer des répliques.
Les nombreux orchestres de jazz qui fleurirent dans les années 1930 et 1940, ces big bands harmonieux sur scène connurent souvent des dissensions dont pâtirent certains musiciens à cause de leurs jalousies, de leurs susceptibilités, mais qui surent rebondir. Ainsi entre Cab Calloway et Dizzy, qui était l'un des membres de la formation du célèbre chef d'orchestre et chanteur, la tension qui existait déjà fut portée à son paroxysme à cause d'un crachat envoyé par un autre musicien.
Ou entre Lionel Hampton et sa chanteuse Dinah Washington. Vexée par une répartie un peu vulgaire émise à son encontre, Dinah pointe son pistolet. Naturellement elle quitte Lionel Hampton et son orchestre et verra sa carrière s'envoler puisqu'elle sera engagée ailleurs avec un cachet multiplié par cinq. Ce genre d'incidents ne sont pas tous aussi révélateurs des tensions qui animaient ces interprètes, mais souvent débouchèrent sur des carrières qui n'étaient programmées au départ pour être aussi fructueuses.
Le jazz s'est largement exporté de par le monde, même jusqu'en Russie, ou plutôt dans l'ex-URSS, mais ce ne fut pas du goût de Staline. le jazz, considéré comme le poison de la conscience des masses. Il enverra même en Sibérie des musiciens de jazz récalcitrants, ce qui n'empêchait pas les jeunes de préférer ce genre musical à la polka et à la valse. Et lorsque Khrouchtchev adoucit légèrement la censure, la mode est passée et c'est le rock'n'roll qui s'impose.
Fats Waller, dont la popularité était établie alors qu'il n'a que vingt et un ans, un soir, à la fin de son récital, sent le canon d'un calibre enfoncé dans son ventre qui était déjà proéminent. Il est emmené dans une limousine par quatre types patibulaires dans un immeuble d'une petite ville près de Chicago. On l'installe devant un piano alors qu'une fête bat son plein. Il est le « cadeau d'anniversaire » d'un certain Al Capone qui vient d'avoir vingt-sept ans.
Le jazz est une musique contestataire largement portée par les interprètes, vocaux ou instrumentistes, et la chanson la plus connue est probablement Strange Fruit de Billy Holiday en 1939, qui dénonce le lynchage des Noirs dans le Sud raciste. Mais il y en eut d'autres moins connues mais tout autant virulentes sinon plus.
Une petite dernière pour la route ? Les big bands, afin d'attirer l'attention du public, engagèrent des jeunes filles habillées de robes du soir jaunes moulantes chantant en solo. Parmi elles, en 1935, une jeune chanteuse de dix-sept ans qui fera par la suite une carrière internationale. Son nom : Ella Fitzgerald.
Une véritable mine d'historiettes tragi-comiques qui nous révèlent les dessous de cette forme musicale mais surtout que ceux qui en forgèrent la légende. Et que vous pourrez à profusion narrer à vous amis qui ne manqueront pas de s'étonner de votre culture musicale jazzique.


Lien : http://leslecturesdelonclepa..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10


autres livres classés : musicalVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Arts et littérature ...

Quelle romancière publie "Les Hauts de Hurle-vent" en 1847 ?

Charlotte Brontë
Anne Brontë
Emily Brontë

16 questions
825 lecteurs ont répondu
Thèmes : culture générale , littérature , art , musique , peinture , cinemaCréer un quiz sur ce livre