AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2330081952
Éditeur : Actes Sud (06/09/2017)

Note moyenne : 3.45/5 (sur 32 notes)
Résumé :
Paris, juillet 1889…

À vingt-sept ans, Georges Villeneuve a terminé ses études en médecine. Désireux de se spécialiser en médecine légale des aliénés, il quitte le Québec pour se rendre à Paris où il aura la chance d’étudier avec les plus grands aliénistes de l’époque, Valentin Magnan à l’asile Sainte-Anne et Jean-Martin Charcot à la Salpêtrière. Le jeune Montréalais en profitera aussi pour assister aux cours réputés de Brouardel, à la morgue de Paris... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
kuroineko
  19 mai 2019
Dans le quartier des agités est le premier tome d'une trilogie que le Québécois Jacques Côté consacre à l'un de ses compatriotes, Georges-Antoine Villeneuve. Lorsque le livre s'ouvre, mi-juillet 1889, celui-ci arrive par transatlantique en France pour parfaire ses études en maladies mentales à l'asile Ste Anne de Paris. Interne auprès du Dr Magnan, il va côtoyer les plus illustres spécialistes de cette époque qui voit l'aliéniste jouer un rôle accru tant sur le plan médical que légal. Ainsi rencontre-t-on le célèbre Dr Charcot, le Dr Garnier et bien d'autres, ainsi que des spécialistes de l'anthropométrie criminelle tels Bertillon ou encore le contesté Cesare Lombroso.
Jacques Côté tisse une intrigue de meurtre à tendance fétichiste avec le corps d'une jeune prostituée retrouvée morte et une affaire en cours d'un mystérieux pervers sexuel coupeur de tresses de cheveux, supports à son fantasme (ce qui n'est pas sans rappeler la nouvelle ambiguë De Maupassant intitulée "La Chevelure").
L'auteur incorpore à son histoire de nombreux et passionnants développements sur la science encore balbutiante de la psychocriminologie et, plus largement, sur l'étude de la folie et des maladies mentales, sur les ravages de certains facteurs sur le système neurologique. Ainsi en est-il de l'alcoolisme, et plus encore de l'absinthisme. Des exemples argumentés démontrent la nocivité et les effets de la fée verte, véritable poison pour le corps et l'esprit. Ou encore la syphilis dont les traitements fin XIXème siècle ne viennent pas à bout du tréponème, cause de la maladie (il faudra encore attendre la découverte de la pénicilline plus d'un demi-siècle pour cela).
Le cadre du récit est également très bien mis en avant par Jacques Côté, que ce soit les intérieurs des pavillons de Ste Anne ou de la Salpêtrière, ou le Paris de l'Exposition universelle avec la Tour Eiffel qui défraie les chroniques et est loin de faire l'unanimité.
Quant à Villeneuve lui-même, il se révèle un personnage plutôt attachant, sincère et passionné par ses études et les perspectives qu'elles ouvrent dans la prise en charge des malades mentaux et des criminels aliénés. Son année parisienne ne sera pas de tout repos et nombre de ses opinions et sentiments vont se retrouver bouleversés lors de son séjour.
Au final, Dans le quartier des agités est un roman qu'il faut prendre le temps de lire pour apprécier et assimiler toutes les informations qu'il apporte. Je suivrai les prochaines aventures de Villeneuve avec plaisir et intérêt.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          212
Sylviegeo
  28 février 2017
Fin 19 es, Paris, où Georges Villeneuve, médecin québécois, décide de parfaire une spécialité en médecine légale des aliénés. Son modèle est Pinel, ses professeurs sont les docteurs Magnan, Garnier, Charcot, Bouchereau, etc. Tous, plus ou moins des sommités mondiales dans l'étude des comportements criminels et de l'aliénation. C'est l'exposition universelle, c'est l'absinthe, c'est le Moulin Rouge, le French Cancan, les bordels, c'est un Paris, une vie pleine d'effervescence que découvre ce médecin pour la première fois outre-Atlantique. Jacques Côté nous présente un roman inspiré de la vie de ce célèbre médecin québécois qui fut, jusqu'à la fin de sa vie en 1918, surintendant-médical de l'asile pour aliénés St-Jean-de-Dieu à Montréal. Georges Villeneuve fut connu pour sa position d'aliéniste et sa passion pour la psychiatrie légale. le roman de Jacques Côté est hyper bien documenté, on y sent une réelle recherche et il marie très bien le côté historique et romanesque du sujet. On comprend tout le chemin, malgré les embûches et les moyens embryonnaires de la recherche, qu'a fait la psychiatrie légale, elle, qui n'en était qu'à ses débuts ou presque. Une histoire chez les fous et les criminels avec ceux qui tentent de les comprendre pour mieux les soigner. Si ce pan de l'histoire de la médecine vous intéresse, c'est à lire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180
argali
  25 novembre 2016
La fin du XIXe siècle est une période qui me fascine à plus d'un titre. A Paris, l'Exposition universelle célèbre le centième anniversaire de la Révolution, la tour Eiffel domine la ville, la médecine fait des progrès énormes dans divers domaines, la police scientifique s'épanouit, de grands artistes se produisent sur scène, l'impressionnisme vit ses heures de gloire, la littérature se porte bien, les Parisiens ont envie de s'amuser après la guerre franco-prussienne qui fut une vraie boucherie... Bref, ce roman de Jacques Côté avait tout pour me plaire dès le départ.
Il nous raconte l'histoire de Georges Villeneuve, jeune médecin québécois, venu poursuivre ses études à Paris afin de se spécialiser en médecine psychiatrique. Un emploi l'attend à Montréal à son retour. Mais témoin de l'arrivée d'un malade intoxiqué à l'absinthe, il se voit confier par son chef de service, l'enquête qui permettra de l'identifier.
Nous avons affaire à une enquête dans le plus pur style policier mais Jacques Côté l'enrichit de manière remarquable par une dimension historique d'une rare précision -celle de l'histoire des sciences. Il se base, pour ce faire, sur des faits réels : le séjour du docteur Villeneuve à Paris, stagiaire à Sainte-Anne sous la direction du célèbre aliéniste Valentin Magnan qui oeuvre à l'humanisation des soins apportés aux malades mentaux, suivant en cela les traces de son prédécesseur Philippe Pinel. Les premiers pas de la psychiatrie moderne nous sont relatés par le menu sans que cela ne soit pesant ou n'alourdisse le récit.
Amené à déambuler dans Paris, pour les besoins de l'enquête, Georges Villeneuve nous raconte aussi ses découvertes, ses sensations et ses observations de cette ville en pleine modernisation. Nous assistons à la rénovation du Moulin Rouge qui deviendra bientôt un cabaret, à la fin des travaux haussmanniens, au projet de création d'un réseau d'égouttage digne de ce nom... mais aussi à la relation des amitiés franco-canadiennes et de la rigidité des moeurs des autorités québécoises dont les hôpitaux sont presqu'entièrement aux mains des congrégations religieuses et du clergé.
Tous les médecins cités, de Magnan à Gilles de la Tourette, ont existé ; les faits décrits (médicaux et judiciaires) sont presqu'entièrement vrais et la fiction colle parfaitement à l'Histoire.
Le récit est passionnant et haletant, les descriptions faisant appel aux cinq sens sont riches et l'atmosphère grouillante de ce Paris de 1889 est parfaitement rendue grâce à l'écriture précise et fluide de Jacques Côté. (On y retrouve un peu de l'ambiance des romans de Claude Izner, pour ceux qui connaissent.)
Ce policier historique passionnant est à lire absolument. J'ai d'ailleurs hâte de découvrir la suite des aventures de ce sympathique aliéniste.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Sangpages
  09 septembre 2017
Un roman policier mais pas que... Un roman qui se vaut surtout un récit historique précis et documenté à la perfection. Un roman qui relate admirablement le parcours de Georges Villeneuve, médecin québécois qui décide de poursuivre ses études en médecine légale psychiatrique. Pionnier de ce domaine, Jacques Côté nous relate là un pan incontestable de la médecine légale au travers de ce personnage bel et bien réel et c'est forcément jubilatoire à découvrir.
Un plongeon chez les fous et les criminels dans un Paris en pleine expo universelle, avec sa toute nouvelle Tour Eiffel. Un Paris où l'absinthe coule à flot, où le French Cancan résonne du fond du Moulin Rouge.
Franchement pas très fan de roman historique, j'ai pourtant trouvé là quelque chose d'admirablement bien écrit avec un mélange de fiction et de réalité savamment distribué qui m'a permis de largement y trouver mon compte. Pour le coup, ça glisse tout seul 🙂
L'atmosphère est fabuleuse. le récit est passionnant,  haletant et percutant !
Bref, on apprend tout en se délectant...Quoi de mieux ?
Publié il y a quelques années déjà au Québec, ce livre fait son apparition sous nos contrées grâce à Babel Noir. Ce n'est que le début puisque cette histoire  comporte 3 volets en tout. Soyez donc prêt pour celui-là et les deux autres qui vont suivre !!!!
A lire absolument !!!
Lien : https://sangpages.com/2017/0..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
helene55
  27 octobre 2018
Un régal, j'ai adoré l'histoire, le polar, la fluidité et le divertissement qui nous tiens bien en haleine jusqu'à la fin. Le côté historique drôlement bien fait garde tout l'intérêt du lecteur et apporte une autre dimension aux polars traditionnels. Excellent!
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
kuroinekokuroineko   14 mai 2019
Magnan était à la médecine mentale ce que Pasteur était à la bactériologie, Hugo à la littérature et Charcot à la neurologie. Ce scientifique avait influencé les écrits de Zola, séduit par la thèse de la dégénérescence héréditaire.
Commenter  J’apprécie          70
Bibliothecaire_systemeBibliothecaire_systeme   26 octobre 2013
Je profitai des deux jours suivants pour déambuler dans Paris puisque l'ouverture du congrès était prévue pour le vendredi. Je visita le Louvre, Notre-Dame, la Sainte-Chapelle. C'était étrange, après Montréal, d'être dans une grande ville où l'on parlait français, un français différent du nôtre en raison de l'accent et qui m'obligeait souvent à expliquer d'où je venais. La mention " Montréal, province de Québec " était la plupart du temps bien accueillie.

Partout il y avait foule, mais plus particulièrement sur le site de l'Exposition universelle. Je n'avais jamais vu autant de monde. Plus de trois cent mile Français voulaient chaque après-midi le Champ-de-Mars pour participer à des événements, adorer ou maudire cette tour qui, à leurs yeux, embellissait ou enlaidissait leur capitale.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
missmolko1missmolko1   31 juillet 2018
– Je demande juste aux étudiants de ne jamais révéler aux journaux ou à des inconnus ce que nous découvrons au cours des autopsies, cela pourrait nuire au moment de l’instruction. Ce matin, je veux comparer le corps de la femme que nous avons retrouvée hier au bois de Boulogne, dans les taillis près d’une grotte, à celui d’un corps en état de décomposition très avancée, disons-le, momifié, que nous avons retrouvé il y a deux semaines à la campagne, au sud de Paris. Comme cette dernière a les cheveux courts, on s’est demandé s’il n’y avait pas un lien entre les deux cadavres.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Video de Jacques Côté (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jacques Côté

JACQUES CÔTÉ
19 mai 2012 Entrevue audio réalisée à Knowlton dans le cadre du Festival international de littérature policière le printemps meurtriers. Morgane Marvier est assistante-gérante à la Librairie Monet. Elle siège sur le jury du Prix St-Pacôme du roman policier et relate ses lectures de polar sur son blogue Carnets Noirs. Jacques Côté vit à Québec Il est l'auteur de six romans policiers publiés aux éditions Alire dont Le rouge idéal et Dans le Quartier des agités. Il a remporté trois fois le Prix-Arthur-Ellis du meilleur roman policier et à une reprise le prix Saint-Pacôme. Il a signé la biographie du docteur Wilfrid Derome chez Boréal. Son dernier titre, Le Sang des prairies, est publié chez Alire.
+ Lire la suite
autres livres classés : aliénisteVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1635 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre