AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2818901677
Éditeur : Bamboo Edition (03/11/2010)

Note moyenne : 3.88/5 (sur 104 notes)
Résumé :

Il s’appelle Louis-Charles Bouteloup. Fraîchement diplômé de la Faculté de Médecine, il se retrouve en première ligne, à Fleury, en décembre 1915. Il commande une ambulance hippomobile, surnommée l’As de Pique parce qu’elle est connue aussi bien pour le courage de ses infirmiers, que pour leur manque de soumission au Règlement. Bouteloup est un nom qui compte en politique, car le baron Horac... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (31) Voir plus Ajouter une critique
Tostaky61
  31 octobre 2016
Depuis ma lointaine adolescence, j'ai, à ma grande honte, délaissé la lecture des bandes dessinées.
Une récente visite chez un bouquiniste dans un Village du livre près de chez moi, m'a ramené dans ce monde que j'aimais tant jadis. Bref, ce fut une rencontre enrichissante.
Moi qui suis passionné par cette période de notre histoire, je choisi donc, parmi la multitude de livres proposés, les deux premiers tomes de L'ambulance 13.
Je viens de terminer a l'instant la lecture du premier, Croix de sang et je n'ai qu'une hâte, découvrir la suite.
Le sous-lieutenant Louis-Charles Bouteloup arrive sur le front de la première guerre mondiale, médecin, il prend la tête de la section de secouriste Ambulance 13. Il découvre bien vite la dure réalité des combats et toute l'horreur du conflit.
Bravo au trio Cothias, Ordas et Mounier pour leurs magnifiques ouvrages, les planches de dessin, bien sûr, empreinte d'un grand réalisme, mais aussi pour les textes et dialogues qui aident et permettent la lecture comme un roman.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          311
Mahpee
  26 avril 2015
Parmi les innombrables ouvrages qui ont déjà été écrit ou vont être édités pour le centenaire de la première guerre mondiale, ne pas laisser l'oubli s'installer sur ces quatre années de boucherie étant un devoir, la bande dessinée Ambulance 13 retrace avec talent toute la cruauté de la guerre 14-18.
Scénarisée par Patrice Ordas et Patrick Cothias ce tome 1 nous entraine sur le front des combats à l'aube de l'année 1916. le lieutenant Louis Bouteloup, fraîchement émoulu, rejoint la guerre afin de prendre le commandement de l'ambulance 13 alors que son prédécesseur vient de perdre la vie lors d'une mission de secours aux blessés. C'est une équipe d'hommes blasés, rodés à la vie au front qui l'accueille et, encore formater par sa formation militaire, Louis Bouteloup ne tarde pas à se mettre ses hommes à dos. Mais l'horreur des combats, les morts, les blessés broyés qu'il faut parfois se résigner à laisser mourir, auront tôt fait de changer le comportement du jeune médecin.
Les dessins d'Alain Mounier sont tout à fait remarquables et restituent avec justesse le climat effroyable des combats que certains ont appelé "La Grande Guerre", bien que l'on peut encore se demander, cent ans après, ce qu'avait de grand cette guerre et sa cohorte de morts inutiles dans chacun des camps adverses.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          200
dedanso
  17 janvier 2017
L'Ambulance 13 raconte la vie des hommes dont la fonction était de secourir les blessés du front, lors de la 1ère Guerre mondiale.
C'est à travers les yeux de Louis Bouteloup, lieutenant-médecin fraîchement arrivé sur les lieux, que le lecteur va faire connaissance avec les différents personnages et ces lieux sinistres (le froid est partout : neige et cadavres sont au rendez-vous).
Les personnages de cette BD sont indéniablement son point fort (les analepses apportent un plus indéniable à l'intrigue, elles aident à mieux cerner les personnages grâce à leur passé). Ils sont nombreux, chacun a son histoire, son caractère, et j'espère pouvoir mieux en saisir chaque trait dans les tomes suivants.
Une BD sur un thème difficile mais au ton toujours très juste, au dessin très réaliste, agrémentée de quelques pages explicatives sur l'histoire de la médecine pendant la guerre : une BD à découvrir pour qui s'intéresse à ce pan de notre histoire.
Challenge BD 2017
Commenter  J’apprécie          160
MarquePage
  15 mars 2018
Un récit sur la première guerre mondiale. Sur les tranchées et cette guerre sale. C'est presque banal. Mais voila, on touche à une corde différente. Celle des médecins, ceux qui essayent de sauvegarder la vie comme ils peuvent, de faire au mieux, au plus vite, avec les moyens du bord.
Ce n'est pas bien joyeux joyeux. Ce premier tome nous permet immédiatement de nous mettre dans l'ambiance, sombre et d'une réalité morbide. On est très vite happé dans ce contexte glauque. On se rappelle nos cours d'histoire. On se rappelle que tout ça à exister.
Il est facile de se mettre à la place du lieutenant Louis Bouteloup. On découvre l'horreur à ses côtés avec ses espoirs d'en sauver quelques uns et surtout ses désespoirs d'en voir autant de morts.
Si la plongée en 1916 est très réussie, le récit n'est qu'à son balbutiement. C'est intéressant et assez prenant. Mais on aimerait en savoir plus. Sur le quotidien des équipes soignantes. Sur le lieutenant. Mais aussi avoir un fil conducteur plus identifiable à suivre.
Le lieutenant est très humain, avec un passé abordé par flash back. Attachant.
On se demande si ce cycle en deux tomes va nous mener seulement dans une immersion de cette guerre ou si une histoire va poindre le bout de son nez.
Les dessins, classiques, sont agréables sans être spectaculaires.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Skritt
  22 septembre 2015
Première guerre mondiale, un fils de député se retrouve sur le front. Homme bon, humain, humaniste, faisant fi de son héritage, il fait de son mieux pour aider son prochain, faire son travail. Mais en haut lieu, la guerre est abstraite. Dans les tranchées, l'horreur est là, imprégnant chaque seconde, chaque centimètre de peau.
L'histoire présente la guerre sous un nouvel angle en rendant hommage aux infirmiers, démunis face à l'ennemi, avec pour seule arme leur croix rouge sur le bras. On y découvre les horreurs de la guerre, les morts, mais aussi les blessés, mutilés, amputés, qui on survécu et pour qui la vie n'a peut-être plus la même saveur.
Le graphisme est bien réalisé, avec une ambiance sombre et pesant par moment, mais gardant toujours une note d'espoir, car ces hommes et ces femmes sont un espoir pendant la guerre, ce sont eux qui viennent vous chercher entre deux tranchées.
Un très bon premier album qui par l'angle choisi pour traiter de cette guerre, présente les héros de l'ombre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Citations et extraits (34) Voir plus Ajouter une citation
MahpeeMahpee   26 avril 2015
- Caporal Loriot !
- Oui, mon lieutenant ?
- Pouvez-vous aller récupérer ce pauvre type, là-bas, sur la route ? S'il est mort... Je lui ai promis une tombe et une croix.
- Ah, ben, si vous commencez comme ça, vous avez pas fini !...
- C'est un ordre, Loriot !
- Cet homme a raison, à la guerre, il ne faut jamais faire de promesses.
Commenter  J’apprécie          70
mandrake17mandrake17   02 août 2017
Dans le halo ivre des lampes-tempête, Louis découvre l'horreur des lendemains d'attaque... Des corps partout, agenouillés, étendus, roulés en boule, étêtés, démembrés, effondrés en tas au fond des trous d'obus... Pas un gémissement, pas un râle, pas un appel... Le vent, seul, lugubre, se plaint. Oh bien sûr, il a vu les tableaux figurant les guerres de l'Empire, Wagram, la Moskova, Waterloo... Il a étudié ceux de Meissonier sur la guerre de 70, il a cru, naïvement, s'être préparé à l'horreur. Cette nuit, il apprend le mensonge d'une certaine forme d'art qui ne fait frissonner que les jeunes filles. Comment les vétérans de ces combats sauvages n'ont-ils pas arraché ces toiles de leurs cimaises? Où ont-ils trouvé la force de ne pas étouffer les peintres en leur faisant avaler leurs médailles? Louis entend, sous son crâne, résonner les rires des grues de boulevard... Il voit les terrasses des cafés remplies de mâles avantageux prônant l'offensive à outrance. Ses oreilles s'emplissent de musiques de caf' conc', de cancan, d'harmonies chamarrées claquant des cymbales dans les kiosques de jardins publics... C'est l'heure de la sortie des théâtres et des cabarets. Paris brille de tous ses feux... Et ces pauvres types... Louis pleure. De révolte, de rage... Comme un enfant écoeuré par l'injustice des adultes. A chaque fois qu'il bute contre un corps, il se baisse, ôte la plaque matricule, prélève ce qu'il peut: un portefeuille, un briquet, un canif, un stylo, une médaille pieuse... La musette est vite pleine...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rulherulhe   24 septembre 2016
il semblerait qu , une malédiction plane
sur les femmes que j aime. a moins que
ce ne soit tout simplement cette satané
guerre qui balaye tout espoir de sentiments.
Commenter  J’apprécie          50
MissGMissG   07 mars 2015
Louis est maintenant debout devant les barbelés, en pleine vue des allemands. Il découvre ce qu'un combattant de première ligne n'envisage que rarement de toute sa hauteur. Le champ de bataille ! C'est la vision privilégiée du maître dominant sa classe, celle de l'orateur à l'assemblée nationale. Mais Louis n'a plus vraiment peur. Il est au-delà de ce sentiment ... il s'attend tellement à mourir, là, maintenant, que chaque seconde gagnée est une vie entière !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
MissGMissG   07 mars 2015
Dans leur dos, tandis qu'ils tanguent et roulent de trous en fossés et de ravines en talus, la bataille s'intensifie. L'artillerie s'est mise de la partie, et des obus de tous calibres retournent la terre, exhument des morts et ensevelissent des vivants. Le ciel est en feu. Il fait jour comme en enfer.
Commenter  J’apprécie          20
Lire un extrait
Videos de Patrick Cothias (10) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Patrick Cothias
Scénaristes : Patrick COTHIAS, Patrice ORDAS Dessinateur : Alain MOUNIER
Chirurgien, il affirme le pouvoir de la vie dans l'enfer des tranchées.
Il s'appelle Louis-Charles Bouteloup. Fraichement diplômé de la faculté de médecine, il se retrouve en première ligne, à Fleury, en janvier 1916. Il commande une ambulance hippomobile, surnommée l'As de Pique parce qu'elle est connue aussi bien pour le courage de ses infirmiers, que pour leur manque de soumission au Règlement. Bouteloup est un nom qui compte en politique, car le baron Horace, père de Louis, est député, lieutenant-colonel et proche du général Pétain. Cette relation privilégiée, loin de le protéger, fera du jeune officier une cible désignée pour les ennemis de l?élu, entre autres le redoutable Georges Clemenceau. Néanmoins, Louis accomplira la tâche épouvantable que la guerre lui impose, en essayant de préserver un humanisme auquel il est attaché jusqu?à la rébellion?
Lire des extraits ici : http://www.angle.fr/bd-l-ambulance-13-tome-1-5830732.html
+ Lire la suite
autres livres classés : première guerre mondialeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
3515 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre
.. ..