AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
>

Critique de Diabolau


Diabolau
  28 février 2020
Des BD sur la guerre 14, il commence à y en avoir un sacré paquet. La plupart, cela dit, se concentrent sur la vie des fantassins, à la fois la plus dure et la plus risquée (c'est un faible mot), mais aussi la plus rebattue dans les médias et les livres d'histoire.
Celle-ci a le mérite de s'intéresser, tout comme le roman autobiographique de Louis Maufrais ("j'étais médecin dans les tranchées") au très difficile exercice du service de santé aux armées pendant ce conflit.
C'est un bon début.
Le dessin est réaliste et sans concessions (si on se rapporte aux nombreux témoignages qui existent sur les affreuses blessures de cette guerre), et le scénario semble solide. Surtout, les auteurs se sont extrêmement bien documentés, ce qui se voit par une multitude de petits détails iconographiques et par le langage utilisé.
Quelques bémols cependant :
- Les nombreux flash back et changements de points de vue ont parfois tendance à nous éjecter de l'histoire, et je ne suis pas sûr qu'ils soient tous utiles.
- Certains personnages ont vraiment des soucis de ressemblance physique : le baron Bouteloup et le médecin major supérieur du héros à l'armée, par exemple, non seulement se ressemblent beaucoup, mais en plus sont tous deux d'insupportables salopards.
- L'histoire ne manque pas de gens qui se conduisent comme des pourritures, mais on a presque envie de dire qu'il y en a trop. Entre les deux vieux cons et le jeune lieutenant Favre, ça commence à faire beaucoup.
Commenter  J’apprécie          50



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (5)voir plus