AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782205042917
46 pages
Dargaud (07/06/1996)
3.84/5   68 notes
Résumé :
Gaston d'Orléans, frère de Louis XIII, vient avec ses amis se fournir en filles dans un sinistre asile de folles. La mère supérieure les leur prête à condition qu'ils ne les abîment pas, car elles resserviront... C'est là qu'on retrouve Ariane, l'âme dévastée, mutique, enceinte de Germain depuis bientôt neuf mois. Personne ne sait qui elle est, mais Gaston d'Orléans la reconnaît et l'emmène : il tient à savoir ce qu'est devenu Masquerouge, bizarrement disparu en mêm... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (12) Voir plus Ajouter une critique
3,84

sur 68 notes
5
3 avis
4
7 avis
3
2 avis
2
0 avis
1
0 avis

BazaR
  06 août 2019
Quelle chance !
Revenant de vacances et pris d'une boulimie d'achat de bouquins, je suis passé dans ma librairie habituelle et, ô trésor, suis tombé sur l'intégrale de la série Plume aux vents, rebaptisée Les 7 vies de l'épervier, deuxième époque. J'ai tout piqué et ai avalé le premier tome.
Mes souvenirs de la première époque sont encore à peu près en état et je n'ai pas eu trop de difficultés à raccrocher les wagons. L'ambiance est restée la même, aidant au retour du souvenir comme un parfum ou un refrain. On retrouve Arianne dans un sale état, et ses ennuis sont loin d'être terminés. Mais le destin est parfois curieux et c'est le vieil assassin Taillefer qui va décider à garder son corps de tous ceux qui la cherchent, pour des raisons qui lui sont propres. Arianne retrouve un semblant de dynamisme avec ce projet de voyage aux Amériques.
Côté meurtres en pagaille, ça change pas. On fait peu de cas de la vie dans cette série. On tue comme on fume une pipe, sans y penser. Tout le monde s'en fiche de toute façon.
Côté repères historiques, c'est un peu confus. Selon la chronologie de la série, on devrait être vers 1626. Cependant on nous montre un Gaston d'Orléans, frère de Louis XIII, plutôt mur et bedonnant alors qu'il n'avait que 18 ans en 1626. D'autre part on fait naître Ninon de Lenclos, baptisée en réalité en 1620 ! Bref, c'est le bazar et cet aspect est assez décevant.
Mais les courses-poursuite nous offrent la possibilité de découvrir le Paris de l'époque, dans tous ses détails pittoresques. Et cela ajouté au plaisir de retrouver cette héroïne relève la note.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          392
cicou45
  11 juin 2013
Après avoir le les sept tomes qui constituent "Les sept vies de l'épervier" il y a plusieurs années déjà, j'avais envie de poursuivre sur ma lignée mais mon ambition n'était que trop ambitieuse car j'ai depuis oublié moult détails et je crois que je devrais relire ces sept tome pour mieux me retrouver ici, bien qu'il soit assez aisé de se raccrocher aux branches, d'une part d'après mes quelques souvenirs et enfin grâce au résumé qui se trouve en début d'ouvrage.
1625 dans un hospice où se trouvent des âmes perdues aux corps également meurtris, les hommes de la noblesse qui ont de quoi payer viennent régulièrement se "servir" et abuser de ces pauvres femmes perdues. L'une d'elles cependant attirera l'attention de l'un de ces Messieurs (à lire de manière sarcastique), car il reconnaîtra en elle Ariane de Troïl. Sur le point d'accoucher, bien qu'elle se soit refuser à tout homme depuis son entrée dans cet hospice de fortune, le duc d'Orléans n'en n'est pas moins décidé à la racheter afin de la faire parler. Cela était sans compter sans le caractère extrêmement prononcé d'Ariane...Dans cet aventure, elle découvrira sa noblesse, celle de baronne, et en Taillefer,un homme maniant remarquablement l'épée, un fidèle allié, bien que ce dernier ait tué son frère Guillemot neuf ans auparavant, l'ayant pris pour le célèbre "Épervier".
Mais ne revenons pas sur le passé, et contentons-nous du présent et de l'avenir. Maintenant qu'elle connaît ses origines, Ariane n'a plus qu'une idée en tête : retrouver son père. Pour cela elle s'engage donc dans une aventure qui l'emmènera aux Amériques. Y parviendra-t-elle ? Son voyage ne risque pas d'être sans embûches car elle se sait traquée mais Taillefer saura-il la protéger ? D'ailleurs, les intentions de ce dernier sont-elle réellement honnêtes ou cachent-elles quelque chose ?
Une bande dessinée très bien travaillée graphiquement avec des personnages historiques (c'est ce qui m'avait attirée dans "Les 7 vies de l'épervier") et une intrigue on ne peut plus passionnante. Seul bémol, il faut que je relise sans faite les sept premiers tomes pour tout me remettre en tête. Etant donné que je fais rarement les choses comme il faut, je les relirai après...question d'originalité !
A découvrir !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          260
Foxfire
  19 novembre 2020
« Plume aux vents » inaugure un nouveau cycle des « 7 vies de l'épervier ». le 1er tome de ce nouvel arc débute quelques mois après la fin de « la marque du condor ». On retrouve Ariane très mal en point, à la limite de la folie, à tel point que j'ai eu du mal à reconnaitre ce personnage que j'aimais tant. Heureusement, à la fin de ce 1er tome, elle semble reprendre du poil de la bête et ressemble davantage à ce qu'elle était. D'ailleurs, cette fin annonce des aventures de l'autre côté de l'océan, ce qui n'est pas pour me déplaire, cela renouvellera la série. Ce nouveau cycle démarre donc plutôt bien avec un récit enlevé et trépidant même si je regrette un peu que l'aspect historique de la série soit ici très atténué.
Commenter  J’apprécie          302
tchouk-tchouk-nougat
  14 mars 2021
Ariane de Troïl avait été laissée pour morte au cimetière des innocents après son duel contre le chevalier Condor. Elle a pourtant survécu à ses blessures mais son esprit s'est envolé. Hébergé dans un asile de folles sa vie va pourtant se rappeler à elle.
Un tome qui démarre un nouveau cycle pour les 7 vies de l'épervier. Visiblement la médecine au 17eme siècle sait faire des miracles car malgré une épée en plein coeur, Ariane se remet de cette blessure. le rythme est assez lent, devenue folle Ariane vivote dans un asile d'aliénées jusqu'à ce qu'elle soit reconnue par le frère du roi qui voit en elle le moyen d'atteindre masquerouge. Mais il permet de faire cette liaison entre le cycle précédent et celui-ci, qui promet de se dérouler au nouveau-monde.
Le dessin de Juliard est efficace et les couleurs douces.
Commenter  J’apprécie          160
lechristophe
  12 juillet 2021
Hé mais finalement ce n'est pas mal du tout !
J'ai longtemps hésité à me procurer le deuxième cycle de la série "Les 7 vies de l'épervier" voulant rester sur la fin ouverte qui clôturait le septième tome. Je ne voyais pas qu'elle pouvait être la suite. Puis je suis tombé sur une nouvelle réédition des quatre albums de la deuxième époque et j'ai succombé.
"La folle et l'assassin" débute neuf mois après la fin de "La marque du condor". Ariane de Troïl n'est pas morte mais elle est internée dans un asile, enceinte des bonnes oeuvres de Germain et sur le point d'accoucher. le hic est qu'elle est devenue presque folle après le duel contre son père qui la laissée pour quasi morte (ainsi que les nombreux viols qu'elle a semble-t-il subis agonisante). Malheureusement ou heureusement pour elle, Gaston d'Orléans, frère du roi Louis XIII, et son ennemi intime lorsqu'elle se déguisait en Masquerouge, vient à l'asile faire provision de "viandes fraîches" pour ses orgies, la reconnaît et la récupère afin d'obtenir des renseignements sur Masquerouge...
Ce tome d'introduction au nouveau cycle permet aux auteurs de continuer leur saga tout en fermant quelques boucles et en faisant réapparaître un ancien personnage. Au passage, ils ancrent encore plus leur héroïne dans l'Histoire de France, puisqu'après lui avoir prêté une liaison avec Louis XIII dans les albums de la série "Masquerouge", ils en font la mère biologique de Ninon de Lenclos, vraie femme de lettres et personnage principal d'une de leurs séries parallèles "Ninon secrète". Bonne nouvelle pour moi, ils semblent s'être débarrassés des lourdeurs ésotériques qui m'avaient géné dans leur premier cycle (le diable, la sorcière, les prédictions, tout ça quoi...).
En route pour le Nouveau-Monde avec le deuxième tome car Ariane a décidé d'y rechercher son père...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70

Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
BazaRBazaR   05 août 2019
Mon nom est Hippolyte Beurré d'Amamis. Je suis représentant de la compagnie pour la traite des peaux. J'ai travaillé dur et puis de ce fait me flatter d'avoir gagné une fortune considérable.
Je suis veuf à présent et libre comme le vent. Néanmoins, je m'ennuie.
Vous pourriez vous engouffrer dans mon existence comme une jolie bouffée de printemps, comme un défi à tout ce qui dort en moi d'aventureux, madame !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          200
lechristophelechristophe   12 juillet 2021
[Sur un bateau]
- Taillefer : L'Épervier vit toujours. La baronne finira tôt ou tard par me conduire à lui... Je ne pourrais souffrir qu'un inconnu la détourne de son destin et me prive du mien...
- Beurré d'Amamis : Monsieur, je crois que vous êtes un tantinet fou !...
- Taillefer : Savez-vous nager ?...
- Beurré d'Amamis : Non pourquoi ?
- Taillefer [rentrant dans la cabine d'Ariane] : Je pense que ce gros dadais ne vous importunera plus...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
CrazynathCrazynath   25 octobre 2015
En vérité, ma fille, cet hospice n'est qu'un pauvre moyen de soustraire ces misères-là aux yeux du peuple...
Commenter  J’apprécie          60
reve2003reve2003   15 janvier 2019
Où qu't'as vu qu'la vie c'était un conte de fées ?...
Commenter  J’apprécie          40
reve2003reve2003   15 janvier 2019
Votre altesse, mes protégées ne sont pas à vendre... à louer, simplement...
Commenter  J’apprécie          20

Lire un extrait
Videos de Patrick Cothias (10) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Patrick Cothias
Scénaristes : Patrick COTHIAS, Patrice ORDAS Dessinateur : Alain MOUNIER
Chirurgien, il affirme le pouvoir de la vie dans l'enfer des tranchées.
Il s'appelle Louis-Charles Bouteloup. Fraichement diplômé de la faculté de médecine, il se retrouve en première ligne, à Fleury, en janvier 1916. Il commande une ambulance hippomobile, surnommée l'As de Pique parce qu'elle est connue aussi bien pour le courage de ses infirmiers, que pour leur manque de soumission au Règlement. Bouteloup est un nom qui compte en politique, car le baron Horace, père de Louis, est député, lieutenant-colonel et proche du général Pétain. Cette relation privilégiée, loin de le protéger, fera du jeune officier une cible désignée pour les ennemis de l?élu, entre autres le redoutable Georges Clemenceau. Néanmoins, Louis accomplira la tâche épouvantable que la guerre lui impose, en essayant de préserver un humanisme auquel il est attaché jusqu?à la rébellion?
Lire des extraits ici : http://www.angle.fr/bd-l-ambulance-13-tome-1-5830732.html
+ Lire la suite
autres livres classés : 17ème siècleVoir plus
Notre sélection Bande dessinée Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
4409 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre