AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de cicou45


cicou45
  11 juin 2013
Après leur traversée de l'Atlantique, la baronne Ariane de Troïl et celui qui se veut être son protecteur, Taillefer, arrivent au Canada, accompagnés naturellement de tous ceux qui voyageaient à bord du navire et notamment des membres du clergé. Nous sommes alors en 1626.
A leur arrivée, ils sont tous accueillis avec courtoisie (du moins, au départ) par les différentes tribus indiennes qui, pour tout vous dire, sont loin d'être en très bons termes.
Cependant, elles font du troc avec les hommes blancs et c'est ainsi que le peuple des Iroquois se propose de racheter la femme blanche, Ariane. Cette dernière, apprenant que son père se trouve peut-être au sein de leur tribu, n'étant plus connu sous le nom de chevalier de Condor mais sous celui de "L'oiseau-tonnerre", refuse d'être vendue comme une vulgaire marchandise mais accepte de les accompagner pour tenter de retrouver son géniteur.

L'arrivée à Onontawé, le village des Iroquois ne sera pas une partie de plaisir car ici, la vie des femmes est loin de celle qu'a connu Ariane jusqu'à présent mais se rapproche tout de même assez de celle qu'elle a connu lorsqu'elle était à l'hospice (voir ma critique du tome 1). Les femmes, c'est-à-dire les squaws, sont en quelque sorte uniquement bonnes à faire à manger et à être à la disposition des hommes ! C'en est bien sûr trop pour Ariane qui ne l'entend pas de cette façon mais que peut bien faire une femme dans une tribu ou les femmes n'ont pas droit à la parole face aux hommes ? Y retrouvera-t-elle son père et la reconnaîtra-t-il ?

Un deuxième tome tout aussi intriguant, très bien travaillé graphiquement mais parfois assez complexe à comprendre en ce qui concerne les relations qui existent entre les cinq tribus indiennes. Très prometteur pour le troisième tome. A découvrir !
Commenter  J’apprécie          240



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (23)voir plus