AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Laurence Harf-Lancner (Traducteur)
EAN : 9782080706713
192 pages
Éditeur : Flammarion (25/03/1993)
3.71/5   7 notes
Résumé :
L'histoire de Mélusine appartient au folklore universel et s'inscrit dans la longue lignée des récits qui mettent en contact le monde des humains et le monde surnaturel à travers l'union d'un mortel et d'une fée. Après avoir longtemps appartenu à la tradition orale, c'est au XIIe siècle que la légende fait son entrée en littérature, tandis que la fée devient l'ancêtre mythique des Lusignan au début du XIVe siècle, sous la plume de Pierre de Bressuire : "On raconte d... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Xian_Moriarty
  26 janvier 2015
Bien que traduit en français moderne, ce roman présente quelques difficultés de lecture.
Mais on ne va pas se le cacher, c'est un récit u Moyen-âge. Bien que cette adaptation/traduction – le texte est en vers à l'origine et l'auteure ne nous le présente pas sous cette forme – soit adaptée au lectorat actuel, il n'en reste pas moins un texte avec les codes et le style de son époque.
Le lecteur doit en avoir conscience.
Le livre commence par une introduction pour nous parler du mythe de Mélusine et de l'origine de ce texte.
Ensuite, le récit débute.
J'avoue ne pas trop savoir quoi dire sur cette oeuvre, je ne possède pas les clés pour analyser ce type de livre. Ceci dit, j'ai été très étonnée de voir que l'ensemble de l'oeuvre se consacre beaucoup aux fils de Mélusine. Je pensais que ce récit ne se centrait que sur la fée bâtisseuse.
À la fin, on trouve aussi les histoires des deux soeurs de Mélusine, Mélior et Palestine.
Personnellement, j'ai apprécié cette lecture, malgré des passages un peu chiants. On retrouve d'ailleurs beaucoup d'éléments « fabuleux » et mythique. Pour les connaisseurs, il sera possible de dénicher quelques références (le sanglier par exemple).
Après, rien de « très original » si l'on connait la légende de Mélusine : ce texte avec celui de Jean d'Arras sont les « fondateurs » de la légende telle que nous la connaissons. C'est la base et il est toujours compliqué de revenir à ce point de départ quand l'histoire de Mélusine est archi connue.
Lire ce texte était pour moi une continuité après « Mélusine et le Chevalier au cygne » afin de pouvoir revenir aux sources de la légende. D'ailleurs, je pense que cette lecture m'a permis d'avoir un oeil particulier sur le roman de Coudrette.
Je prévois de lire la version de Jean d'Arras.
Pour conclure, l'auteure nous propose quelques textes dits « prémélusien », c'est-à-dire rédiger avant les livres de Jean d'Arras et de Coudrette.

Une oeuvre à découvrir – déjà rien que pour sa culture G — bien que ce texte ne soit pas accessible à tous les lectorats. Ne vous attendez pas à lire un récit « moderne ». Je crois qu'il existe une « adaptation » beaucoup plus récente pour ceux qui le souhaiteraient, mais qui ne garantit pas de garder les témoignages ou références mythiques ou légendaires comme le roman de Coudrette.
Je me permets d'ailleurs une remarque (que je suis sûre de regretter un jour ou l'autre) : je suis grandement étonnée que la légende de Mélusine – les amours d'une fée et d'un homme, avec tout ce qu'ils comportent de problèmes – n'ait pas été plus utilisée par des auteur.e.s en mal d'écrire des romances torturées. Parce que dans le genre amour contrarié et tragique, ça vaut possiblement tous les Tristan et Yseult du monde !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
Xian_MoriartyXian_Moriarty   24 janvier 2015
C'est ton fils Geoffroy que les a tous tués. Mais ils n'ont pas connu le froid de la mort, ils ont tous eu très chaud ! J'y suis allé, j'ai tout vu : ton film Geoffroy les a tous brulés !
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : féesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (2 - littérature francophone )

Françoise Sagan : "Le miroir ***"

brisé
fendu
égaré
perdu

20 questions
2636 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , littérature française , littérature francophoneCréer un quiz sur ce livre