AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de brigittelascombe


brigittelascombe
  02 décembre 2011
Avec un petit air d'Histoires dérangées de Pascale Roze, mais en moins dérangées, les six nouvelles de Delphine Coulin filment sur le vif, à tour de rôle, sans fioritures, une tranche de vie de six femmes à une époque endeuillée de leur vie.
Par endeuillée j'entends faire le deuil d'une étape pour passer à une autre, tourner la page.
Dans Belle lurette: une jeune femme écrivain, "prise en otage par sa propre enfance", prend conscience du monde parallèle des souvenirs pour passer à l'âge adulte.
Dans Les conserves: une fillette assiste impuissante à l'ensevelissement de son village sous les eaux qui engloutit des années de bonheur.
Dans Apesanteur: une jeune veuve rend un dernier hommage à son mari sculpteur d'une manière quelque peu...morbide.
Dans:Vie et destin de Madeleine Bayard révolutionnaire: une vieille femme rejetée par ses voisins pour cause de nuisances félines met le feu aux poudres avant de s'éteindre dans sa propre solitude.
Dans Un temps fou:une aide-soignante conserve précieusement et embellit chaque seconde des trois mois restants de son père en fin de vie.
Dans Les gouttes en bas des draps: une jeune fille à travers la chemise flottante au vent de son frère s'aperçoit que "les traces du passé" ne peuvent "être effacées des mémoires comme de "simples taches de sueur sur un linge".
Petites leçons de sagesse ou de vie, ces nouvelles écrites dans un style sobre prouvent qu'en Une seconde de plus, c'est tout un monde qui surgit, meurt,s'achève,s'épuise,s'en va ou revit.
Beau.Simple et beau comme un nuage sur un ciel indigo.
Commenter  J’apprécie          50



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (5)voir plus