AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782877723862
235 pages
Editions Errance (06/04/2009)
3.5/5   10 notes
Résumé :
Dans notre imaginaire collectif, ces routes antiques toujours rectilignes sont, comme les rues de Pompéi, revêtues de larges dalles et striées de profondes ornières creusées par le passage répété des chars. Aujourd'hui, les voies romaines nous apparaissent dans une étonnante diversité: chemins de terre, chaussées asphaltées, simples lignes de buissons, limites de parcelles ou de communes. Quand elles ont disparu, seule la photographie aérienne permet parfois de les ... >Voir plus
Que lire après Les Voies romaines en GauleVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Bien qu'illustré de superbes photos, notamment aériennes, ce petit livre, présent au musée de Vesunna (Périgueux) mais aussi dans notre bibliothèque n'est pas toujours très "parlant". L'auteur reste près de ses sources (sites archéologiques) sans toujours donner une image vivante du réseau, expliquer les objectifs de ses créateurs, ou raconter leurs aventures. Mais c'est la loi du genre dans ces collections scientifiques, et le sujet est si passionnant que l'on s'en accommode.

Ce qui frappe, c'est d'abord l'étendue du réseau, illustrée par la Table de Peutinger, du nom du collectionneur allemand De La Renaissance qui l'a détenue : c'est un atlas général des routes romaines entre les IIIème et Vème siècles. Ses erreurs géographiques ne le rendent que plus émouvant.

Ce livre est en revanche excellent sur la technologie de la sole routière et de ses fondations, ainsi que des ouvrages d'art : ponts, tunnels et passages arrachés à la montagne.

Il insiste sur le pragmatisme des constructeurs, qui, loin d'appliquer une doctrine ne varietur, s'adaptent au terrain et aux ressources locales. Rien n'est plus trompeur, par exemple que ces quelques tronçons de route dallée, que l'on voit dans le Midi, et qui vous font penser que toutes les voies romaines étaient dallées, comme toutes nos autoroutes modernes sont « macadamisées ».

Le livre évoque aussi les services liés à la route, notamment celui de la sécurité, avec les Beneficiarii, gendarmes de la voie.

Notre chauvinisme peut se flatter du fait que les Gaulois, qui étaient d'ailleurs des maîtres en construction de charrues, avaient déjà développé un beau réseau routier, ce qui a d'ailleurs permis aux Légions de César de pénétrer leur territoire.

Cet excellent livre appelle une réflexion plus large : il est surprenant de ne pas trouver en France de grand ouvrage récent sur l'histoire de la route : il serait intéressant, dans le contexte de l'histoire politique, économique et sociale, d'étudier le déclin des routes après l'Empire romain, leur développement avec les volontés royales (XVème au XVIIème siècle), les idées physiocrates au XVIIIème siècle (création des Ponts et Chaussées par Louis XV), ou dans le cadre de la Révolution industrielle.

Il existe cependant sur l'internet un document de grande qualité sur l'Histoire des routes, établi dans le cadre du Laboratoire central des Ponts et Chaussées par M. Jean Billard.
Commenter  J’apprécie          100
L'historien berrichon Gérard Coulon nous emmène à la découverte des voies romaines de Gaule et dans un ouvrage très bien structuré, très bien illustré. Il nous éclaire sur les étapes de réalisation du réseau, sur les méthodes de construction, sur les ouvrages annexes (ponts, auberges, bornes,..), sur les usagers ainsi que sur les vestiges survivants. L'ampleur du sujet était une difficulté que Gérard Coulon surmonte avec brio. Pour ceux qui veulent en savoir plus dans le centre de la France on peut lire avec profit Jean Michel Desbordes dans Travaux d'Archéologie Limousine qui a consacré plusieurs ouvrages sur les itinéraires pré romains et antiques et sur de nombreux tracés limousins.
Commenter  J’apprécie          20
Nous avons découvert ce livre à la librairie du musée de l'oppidum Gaulois de Bibracte, dont je recommande vivement la visite à tous les passionnés du monde gallo-romain.
C'est une excellente lecture, très bien documentée, pour tous ceux qui veulent se faire une idée d'ensemble de tous les aspects du sujet, depuis qu'il s'agisse du financement des infrastructures, de leurs techniques de construction, comme aussi des conditions des voyages à l'époque Gallo-Romaine. le livre est aussi très agréablement et abondamment illustré.
Commenter  J’apprécie          30
Amateurisme. Inférieur à Lucien Fanaud (1964).
Commenter  J’apprécie          80


Videos de Gérard Coulon (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Gérard Coulon
Vidéo de Gérard Coulon
autres livres classés : RoutesVoir plus
Les plus populaires : Non-fiction Voir plus


Lecteurs (22) Voir plus



Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
3163 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..