AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9791020908223
260 pages
Les liens qui libèrent (11/03/2020)
4/5   20 notes
Résumé :
Dans ce livre, François Couplan, ethnobotaniste de renom, nous invite à un voyage avec les plantes, à travers les lieux et les cultures.
Depuis de nombreuses années, il parcourt la planète, et explore les différentes manières d'entrer en relation avec les plantes, de les observer, de les organiser, de les domestiquer, et de vivre avec elles.
Pour François Couplan, aller à la rencontre des plantes nous permet de changer notre conception de la nature, ... >Voir plus
Que lire après Ce que les plantes ont à nous direVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Une lecture intéressante, qui aborde de nombreux aspects des plantes : leur classification, leurs effets, l'alimentation de l'Homme au cours de l'Histoire ...
Bien que très documenté et fourni, la composition de cet essai_m'a t-il semblé_ est faite de pensées, sujets un peu épars, comme si François Couplan voulait transmettre son message et enseignement.

Du coup, parfois, mon attention a décrochée un peu et j'avais du mal à suivre le fil logique entre les sujets qui s'enchainaient.

En revanche, la bibliographie de l'ouvrage sera super à consulter par la suite pour approfondir le sujet.
Commenter  J’apprécie          70
Nul. Quelle arnaque.
Sous le prétexte des plantes et profitant de sa notoriété (méritée) en la matière, Couplan se prend le plaisir et la liberté de nous tromper : anecdotes de ses voyages, souvenirs nostalgiques, opinion politico-sociétale, critique de la société de consommation, revisite de processus historiques, etc. tout y passe!
Si le contenu n'est pas toujours dénué de sens, l'auteur s'abaisse à ressembler à l'oncle désormais trop vieux qui parle et parle et parle encore de lui sans se soucier de la question qui lui était posée...
A la différence qu'on ne paie pas ce vieil oncle 10 euros.
Commenter  J’apprécie          00
Livre ethnographique de notre rapport aux plantes très riche et documenté pour prendre conscience d' ELLES !
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
Nous sommes devenus dépendants de "l'économie de marché", nous qui achetons majoritairement notre nourriture dans des grandes surfaces - ou des magasins bio dont les produits viennent souvent d'Italie, d'Espagne et du reste du monde par camion, voire par avion... Il est d'ailleurs intéressant de constater que le développement progressif des industries agro-alimentaires au XXème sciècle a grandement contribué à appauvrir les possibilités de choix en diminuant de façon drastique, pour une question de facilité de commercialisation, le nombre d'espèces et de variétés de légumes et de fruits.
Il nous est proposé, en revanche, depuis le début du sciècle actuel une offre croissante de produits exotiques, fruits et oléagineux surtout, qui font que nos aliments viennent de plus en plus loin.
page 117
Commenter  J’apprécie          00
La conscience et sa mise en pratique sont nos moyens d'action. Comme le disait récemment Franck Courchamp " écologue et chercheur au CNRS, "Chacun d'entre nous a deux cartes dans sa manche. D'abord, la carte d'électeur [...]Ensuite, la carte de crédit."
A nous de faire autrement, nous en avons les moyens.
page 165
Commenter  J’apprécie          10
Aux plantes, sans qui nous ne pourrions simplement pas vivre, ce qui serait sans doute dommage, et aux humains qui prolifèrent, s’agitent en tous sens pour se prouver qu'ils existent, sans se soucier des conséquences, mais que j'aime quand même parce que j'en suis un moi aussi.
Commenter  J’apprécie          00
L'agriculture alliée aux particularités du cerveau humain est un peu une boîte de pandore.
page 164
Commenter  J’apprécie          00

Videos de François Couplan (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de François Couplan
Interview de Francois Couplan, ethnobotaniste et spécialiste des plantes sauvages comestibles
autres livres classés : natureVoir plus
Les plus populaires : Non-fiction Voir plus


Lecteurs (82) Voir plus



Quiz Voir plus

Pas de sciences sans savoir (quiz complètement loufoque)

Présent - 1ère personne du pluriel :

Nous savons.
Nous savonnons (surtout à Marseille).

10 questions
411 lecteurs ont répondu
Thèmes : science , savoir , conjugaison , humourCréer un quiz sur ce livre

{* *}