AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2355741883
Éditeur : Akileos (23/04/2015)

Note moyenne : 4.17/5 (sur 20 notes)
Résumé :
S'il est parvenu, non sans mal, à se débarrasser des douze travaux que lui avait imposés le roi de Mycènes, Eurystée, Herakles n'en reste pas moins le jouet des divinités. Aussi, afin
de savoir ce que les dieux attendent vraiment de lui et pourquoi il refait sans cesse ce cauchemar qui le voit tuer sa femme et ses enfants, décide-t-il de consulter à nouveau la Pythie. Mais cette dernière lui refusant toute réponse à ses questions, Herakles entre dans une colè... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
okka
  05 novembre 2016
On commence par un flash-back. Alcide attend assis dos à un mur qui est recouvert d'une splendide mosaïque, du dieu de ce temple : Apollon tirant une flèche sur le serpent Python. Il a rendez-vous avec l'oracle La Pythie pour savoir son avenir, qui est : relever le défi des dieux. Après avoir entendu cela, il comptait refuser ce défi et vivre tranquillement avec sa femme et ses trois fils. Mais Héra prit possession de son corps lui faisant tuer femme et enfants, tel un psychopathe.
Retour au présent. Se réveillant de ses cauchemars de ce jour passé qui le hante. Il doit trouver un moyen de se purifier et y mettre fin, Herakles retourne donc voir cet oracle. Elle lui refuse de lui répondre et cela le met très en colère. Ce qui fait venir Apollon en personne qui veut le tuer, mais Zeus le sauve et le condamne à trois ans de vie d'esclave au service de la reine de Lydie : « Omphale ».

Suite et fin de la trilogie Herakles à qui la vie n'était qu'une suite de destiné sur son existence de marionnette au service des dieux. Être obéissant = la clé pour monter dans la hiérarchie, l'Olympe ? Une chose est certaine → Ne " jamais " contrarier les dieux.
Les épreuves qu'à affronter Herakles n'ont été que du gâteau comparé à ce qui l'attend ici…Mais il est bien le portrait craché de son père Zeus, pour faire des enfants à plusieurs femmes.
À lire pour ceux qui aiment l'histoire, la mythologie Grecque. Et les héros bourrin. Re/découvrez cela sous forme de roman graphique, fort en émotions bien retranscrites sur les visages par la patte d'Edouard Cour.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
VanessaV
  28 janvier 2016
"Herakles" d'Édouard COUR est une bande-dessinée pour adolescents et adultes. Nous pourrions nous dire que l'intérêt est limité s'il s'agit juste de l'accumulation des douze travaux. Mais quelle joie, l'auteur nous livre bien les exploits de ce grand gaillard mais surtout les indices du contexte, du destin qui se brise sous les yeux. Mais pas que. Trois tomes pour suivre Herakles dans sa solitude, ses pulsions, ses cauchemars.
Herakles est maudit. Venu au monde en même temps que son cousin Eurysthée, il ne sera pas roi. Et puis, Alcide, son nom d'homme, est orgueilleux. Marié et père il veut tout de même se faire reconnaitre comme un dieu, fils de Zeus. Héra ne lui pardonne pas, il deviendra Herakles le guerrier, sauveteur et tueur à la gloire d'Héra. Il devra se mettre au service d'Eurysthée pour 10 travaux, non 12 tiens parce que deux ne sont pas validés.
L'on se joue de lui. Héra, les dieux, son cousin, les rois auxquels il rend service. Dans les deux premiers tomes, il avance, il ne renâcle pas. Il anéantit les bêtes, capture d'autres, tue les hommes sur son passage. Il est seul, parfois accompagné par cette ombre aux cornes recourbées. Est-ce sa conscience? Non, son premier cauchemar surement, ce premier crime, un indice de ce passé qui a tout déclenché. Il y a bien les femmes, elles passent ou sont tuées, le plus souvent. Il y a bien quelques amis Abdéros ou Hylas, son frère Iphicles. Mais Herakles n'a pas la clémence des dieux. Orgueilleux, pas très finaud, il provoque les situations, se met les dieux à dos... seul, il sera seul.
Le troisième tome offre le mystère du crime principal, la folie d'Herakles, celle qui met en danger ses proches. C'est aussi la raison de ses années de service à Eurysthée et ce que l'on sait moins d'autres années au service de la reine de Lydie, Omphale. Encore là, une chance de sérénité, quelques années de répit. Mais Herakles a une destinée et les dieux n'ont pas fini de rire ou s'épouvanter de ses réactions jusqu'à la libération finale.
Le mythe est classique. L'auteur ne se contente pas, pourtant, des combats de son héros. Il lui apporte une âme, des chagrins, des désespoirs, des regrets. Grand gaillard, fort, puissant, il est de moins en moins précis dans ses traits au fur et à mesure des planches. Il passe de ce guerrier connu, de cet homme, à une silhouette objet des dieux, esclave perpétuel de ses démons et des hommes ou femmes qui l'utilise. La vie "normale" aux couleurs passées, ocres, sépia, terre ou vert de gris tranche avec les moments de pulsion, très texturées, sombres ou les détails se brouillent dans une atmosphère.
Les couleurs, les hachures, les ombres, les traits, accentuent les coups, la force, les giclures, la foudre. Une violence mise en scène avec un dynamisme saisissant où le lecteur perd son sens de l'orientation.
La modernité de cette trilogie est apportée, aussi, par le mordant des dialogues, par un cynisme et un humour bien présent. Les dieux jouent avec leur héros... et nous aussi.
Lien : http://1pageluechaquesoir.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
badpx
  17 août 2018
J'avais été si peu captivée par les deux premiers tomes que j'avais oublié d'emprunter le troisième pour finir ma lecture de cette mini-série.
Et malheureusement, ce dernier opus ne m'a pas fait hurler de bonheur à sa lecture. J'ai trouvé cela beaucoup trop long. le dessin reste très dynamique mais ça ne fait pas tout.
Le seul point positif est que j'ai appris un peu de la mythologie grecque.
Commenter  J’apprécie          60
CineKino
  29 août 2017
(Chronique commune aux trois tomes de la série Herakles)
Les 12 travaux d'Hercule sont sans doute l'un des épisodes de la mythologie grecque les plus connus et les plus spectaculaires, leur mise en images sous forme de BD pouvait donc susciter la curiosité. L'auteur a cependant abordé l'histoire sous une forme humoristique, avec un demi-dieu blasé que rien n'arrête. le dessin crayonné un peu brouillon ne m'attirait pas au début, mais sous cet aspect se révèle rapidement une vraie recherche de mise en scène, avec des plans très travaillés, souvent surprenants. L'aventure est riche en action (et massacres sanglants) et assez amusante lors des premiers travaux. Malheureusement l'histoire comme le dessin deviennent de moins en moins structurés : si le premier tome m'a enthousiasmé, le troisième s'égare dans une multitude de directions, d'aventures (les travaux sont d'ailleurs terminés), de personnages, de délires, et j'ai beaucoup moins accroché.
Commenter  J’apprécie          10
gayane
  29 août 2017
Alcide, fils de Zeux et demi-dieu est missionné par Héra. En effet, elle veut qu'il prenne le nom d'Héraclès pour sa gloire, et qu'il fasse reconnaître sa divinité et devienne immortel. Cependant Alcide n'aspire qu'à une chose : se stabiliser et profiter de sa famille ...
Le troisième et dernier volume de la série.
Ça fait un moment que j'ai lu les volumes précédents et j'avoue avoir eu un peu peur de me replonger dedans. Je n'ai cependant pas eu de difficulté particulière et j'ai même lu ce volume avec plaisir.
niveau graphisme, rien de nouveau sous le soleil, ça reste au même niveau que pour les précédents volumes. Il reste particulier, parfois peu lisible mais ça reste très ponctuel.
et la fin, elle est bien sûre triste et mélancolique.
Commenter  J’apprécie          00

critiques presse (4)
Sceneario   16 juillet 2015
Une franche réussite ! Félicitations !
Lire la critique sur le site : Sceneario
BoDoi   01 juillet 2015
Toujours aussi puissant, le crayonné colérique et précis d’Édouard Cour fait que l’on referme le livre avec le sentiment de tenir là une BD de qualité.
Lire la critique sur le site : BoDoi
BDGest   02 juin 2015
Les lecteurs qui sont parvenus jusqu’au troisième tome ne seront pas surpris par les choix graphiques de l’auteur. Ils y retrouveront toujours un parti-pris – osé mais pleinement réussi – de « coller » à l’iconographie antique, un découpage basé sur un petit nombre de cases présentées par pages ou encore une colorisation à dominante jaune et rouge conférant un aspect aride et sanguin.
Lire la critique sur le site : BDGest
BDZoom   28 avril 2015
Cet album clôt puissamment cette adaptation aussi libre que respectueuse de ce mythe ancestral…
Lire la critique sur le site : BDZoom
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
okkaokka   04 novembre 2016
p.135.

Herakles à Déjanire :
Tu méritais une vie meilleure… Et je crois que je mérite cette souffrance. Je devrais plutôt te remercier. Avant de te rencontrer, je pensais ne plus pouvoir connaître le bonheur. Tu as redonné un sens à mon existence… Ne pleure plus, ma belle…
Commenter  J’apprécie          50
okkaokka   04 novembre 2016
p.55.

Ensemble, nous allons punir les rois sans honneur ! Ensemble, car je lutterai avec vous en première ligne !
Il est temps de mettre fin à leur règne basé sur le mensonge et la trahison. Bientôt les rois de Grèce trembleront à l’annonce de notre arrivée.
Une armée sans royaume ! Une armée divine combattant l’injustice !
L’ARMÉE D’HERAKLES !
Commenter  J’apprécie          10
okkaokka   04 novembre 2016
p.14.
Mégara à Alcide :
Je sais ce que représente pour toi la reconnaissance des Olympiens. Mais une promesse d’immortalité ne me semble pas être une raison suffisante pour prendre des risques mortels… As-tu besoin de prouver quoi que ce soit à ceux qui t’ont ignoré jusqu’ici ?
Commenter  J’apprécie          10
okkaokka   04 novembre 2016
p.59.

- Tu ne te souviens pas du tout de la tempête … ?
- Si… Mais j’ai fait un rêve bizarre* … Je suis un peu à l’ouest, désolé.

* www.gigantomakhia.net
Commenter  J’apprécie          10
okkaokka   04 novembre 2016
p.7.
Je suis venu pour connaître l’avenir, pas pour attendre qu’il arrive…
Commenter  J’apprécie          20
Lire un extrait
Videos de Edouard Cour (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Edouard Cour
Retrouvez vos "Live Books" du seizième numéro saison 2 de Gérard Part En Live ici :
Les Bidochon T22 : Les Bidochon relancent leur couple de Binet aux éditions Dargaud https://www.lagriffenoire.com/1002032-achat-bd-les-bidochon---tome-22---les-bidochon-relancent-leur-couple.html
Où se cache Mickey aux éditions Hachette Jeunesse https://www.lagriffenoire.com/1002564-divers-jeunesse-mickey---ou-se-cache-mickey-.html
Les os des filles de Line Papin aux éditions Stock https://www.lagriffenoire.com/146805-divers-litterature-les-os-des-filles.html
Le fils de L?Usari de Xavier-Laurent Petit, Cyril Pommet et Isabelle Merlet aux éditions Rue de Sèvres https://www.lagriffenoire.com/147052-achat-bd-fils-de-l-ursari-bd-le.html
Mort par la France de Pat Perna, Nicolas Otéro aux éditions Les Arènes BD https://www.lagriffenoire.com/112865-achat-bd-morts-par-la-france.html
La tuerie de Nicolas Otéro, Laurent Galandon aux éditions Les Arènes BD https://www.lagriffenoire.com/1000376-achat-bd-la-tuerie.html
Bad Man de Dathan Auerbach aux éditions Belfond https://www.lagriffenoire.com/142091-nouveautes-polar-bad-man.html
Les délices de Tokyo de Durian Sukegawa aux éditions Livre de Poche https://www.lagriffenoire.com/79237-divers-litterature-les-delices-de-tokyo.html
Le rêve de Ryôsuke de Durian Sukegawa aux éditions Livre de Poche https://www.lagriffenoire.com/?fond=produit&id_produit=109362&id_rubrique=338
L?enfant et l?oiseau Durian Sukegawa aux éditions Albin Michel https://www.lagriffenoire.com/1001195-divers-litterature-l-enfant-et-l-oiseau.html
O Senseï de Edouard Cour aux éditions Akileos https://www.lagriffenoire.com/42701-bd-o-sensei.html
Madame Zola d?Evelyne Bloch-Dano aux éditions Livre de Poche https://www.lagriffenoire.com/14853-poche-madame-zola.html
Madame Proust d?Evelyne Bloch-Dano aux éditions Livre de Poche https://www.lagriffenoire.com/15018-poche-madame-proust.html
Le dernier amour de George Sand d?Evelyne Bloch-Dano aux éditions Livre de Poche https://www.lagriffenoire.com/7050-poche-le-dernier-amour-de-george-sand.html
Une jeunesse de Marcel Proust d?Evelyne Bloch-Dano aux éditions Livre de Poche 9782253091639
La fabuleuse histoire des légumes d?Evelyne Bloch-Dano aux éditions
+ Lire la suite
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
3438 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre