AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9791028516543
192 pages
Éditions Le Duc (14/01/2020)
3.23/5   15 notes
Résumé :
Louise est une jeune maman célibataire, assistante de direction.

Au rythme du métro-boulot-dodo, elle mène une existence routinière qui l’englue dans un quotidien qui la rend aussi triste et grise que la ville de banlieue sans âme où elle habite.
Sa vie bascule le jour où la DRH de son entreprise lui propose de faire partie du programme expérimental intitulé « Icare » (Intelligence Communicante Artificielle pour Réinventer l’Entreprise), coach ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Lilyslibrary
  09 mars 2022
La vallée des oranges avait été un grand coup de coeur pour moi. Ici avec son deuxième roman "Vise le soleil sans te brûler les ailes", l'auteur change complètement de genre avec un livre sur le développement personnel. C'est très audacieux. N'étant pas une grande adepte de ce genre de livres, j'avais une petite appréhension avant de le commencer mais aussi hâte de découvrir une autre facette de l'auteure. Louise se voit proposer un coaching virtuel d'un nouveau genre dont le but est de se réaliser en tant que femme autant au travail que dans sa vie privée. L'auteure soulève les inégalités et discriminations que les femmes subissent encore aujourd'hui. de manière générale, une femme n'est aujourd'hui pas sur le même pied d'égalité qu'un homme pour un même poste de travail et au même taux d'activité. Ce livre remet en question la société. Un petit guide pratique est même ajouté à la fin du livre permettant au lecteur de tester quelques techniques et de déployer ses propres ailes. Au final, une bonne lecture même si j'ai préféré son premier roman.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
sophiecoutellier
  24 mai 2020
Pour ma part, Je trouve que c'est un bon petit roman de développement personnel.
Étant certifiée coach ,j'y ai retrouvé plusieurs notions abordées lors de mon cursus.
J'ai aimé les interventions d'ICARE sous forme de petites bulles.
C'est un livre facile à lire.
De plus, il est possible de réaliser les exercices pour vous grâce à ce qui est proposé dans la dernière partie du livre.
Commenter  J’apprécie          10
EveQ
  14 juin 2020
A 22 ans, Louise croit en l'amour lorsqu'elle rencontre Pierrot. Les désillusions arrivent bientôt et Louise se sépare de lui à la naissance de leur fille Diania. Elle devient assistante de Direction dans une grande entreprise française. Elle court toute la journée, n'a pas de temps de vivre et son métier ne la passionne pas. Elle se réfère souvent au bon sens de sa grande mère et ne parvient pas à améliorer son quotidien.
Inès, une collègue Directrice des Ressources Humaines, lui proposer de participer à un programme piloté dénommé ICARE pour Intelligence Communicante Artificielle pour Réinventer l'Entreprise. Un coaching virtuel s'instaure alors par SMS, en 9 étapes.
Avec une écriture fluide, et un soupçon d'humour et une analyse fine de certaines situations, l'auteur nous plonge dans le quotidien de Louise, dans lequel beaucoup de femmes peuvent se retrouver. Elle nous fait réfléchir aux conditions des femmes, à leur place dans l'entreprise et nous incite à agir. Au début de chaque chapitre, nous retrouvons un citation évocatrice. A la fin du livre, un guide pratique reprend les 9 phases du programmes d'ICARE.
Pour aller plus loin, un QR Code renvoie vers une application sur l'empowerment au féminin qui nous accompagne dans notre démarche pour briser notre plafond de verre par l'utilisation de différents outils, plus ou moins connus.

Lien : https://www.carnetsdeweekend..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (29) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   04 juillet 2020
À chacun sa madeleine de Proust… La nôtre a la saveur des jours lointains, des genoux écorchés qui piquaient quand Mamé nous les désinfectait à l’eau-de-vie, des lancers de noyaux d’abricot depuis la fenêtre, et des courses effrénées en patins à roulettes avec, en guise de protection, un simple coussin accroché à nos fesses avec de la ficelle.
— Mamé avait le don de trouver des solutions à nos petits problèmes d’enfants, dis-je en plantant avec gourmandise ma cuillère dans la tourte.
— Et l’art de cuisiner merveilleusement bien, renchérit ma mère, le regard nostalgique. Pas comme nous ! ajouta-t-elle dans un éclat de rire.
Ma mère non plus n’a pas hérité du gène « transmission du savoir-faire culinaire ». Pour ma part, la dernière fois que j’ai utilisé le four, le détecteur de fumée s’est déclenché. L’alarme était stridente. Impossible de l’arrêter. La seule solution que j’ai trouvée a été de taper avec un balai pour essayer de le décrocher. Résultat des courses : une alarme définitivement muette et un plafond ruiné. Nous rions encore en évoquant ma mésaventure.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   04 juillet 2020
On se rend compte que nos idéaux de jeunesse étaient un peu trop irréalistes. Mais, je dois l’avouer, je caresse toujours cette idée d’écrire. C’est quand même bien plus inspirant que de répondre à des e-mails en signant Cordialement, Aimablement, Sportivement (ça c’était pour l’animation du tournoi de baby-foot corporate. D’ailleurs, c’est Jojo le sportif du dimanche qui l’a gagné cette année, en suant la chemise). Il y en a même qui ne se foulent pas trop et m’écrivent Cdt, comme Carbohydrate Deficient Transferrin, le marqueur de l’alcoolisme chronique. Des idiots. Tandis que d’autres précisent URGENT en caractères rouges et gras, sans aucune formule de politesse. J’ai bien envie de leur répondre : « Cher monsieur Pressé, je vous prie de bien vouloir aller vous faire foutre. » Ça leur ferait peut-être un électrochoc dans leur cerveau de hamster qui court désespérément sur une roue.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   04 juillet 2020
Par exemple, les couleurs ont une signification.
Le noir est associé, dans l’imaginaire, au leadership, à l’élégance. Il ne faut pas non plus s’habiller tout en noir, cela pourrait signifier un certain repli sur soi.
Le bleu est associé à la loyauté, à l’esprit d’équipe.
L’orange à la communication.
Le rouge, quant à lui, symbolise le charisme, l’assurance et même le goût du pouvoir, mais il peut aussi perturber l’attention (à éviter lors d’un entretien d’embauche ou d’un travail en équipe, ça peut faire peur).
Le gris serait la couleur des esprits logiques.
Le vert reflète l’imagination, la créativité, tout comme le jaune est associé à la joie. Ces deux couleurs sont néanmoins à proscrire dans un cadre formel comme celui d’une négociation, car elles reflètent une certaine extravagance, au risque de ne pas être prise au sérieux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   04 juillet 2020
Ne regarde pas les obstacles. Vise la lune ! Au pire, tu atterris dans les étoiles, comme disait Oscar Wilde. Mais au moins tu auras essayé. Tu es dans une phase de mutation, ne te précipite pas, mais n’oublie pas qu’il est temps pour toi de rayonner.
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui   04 juillet 2020
Dans la vie, je pense qu’il y a deux catégories de femmes. Celles comme Inès qui pratiquent le miracle morning. Vous savez, cette méthode tout droit venue des États-Unis, qui consiste à se lever très tôt pour être plus productive. « Se lever de bonne heure et de bonheur » comme elles disent, le temps de faire un petit jogging au jardin des Tuileries, de prendre une douche aux huiles essentielles, et un café en peignoir avec Georges Clooney. What else ? Et puis il y a celles, comme moi, qui doivent se lever tôt, car elles habitent à plus d’une heure de leur lieu de travail, qui courent déjà au saut du lit, et boivent un café soluble, en attendant désespérément le miracle…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Béatrice Courtot (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Béatrice Courtot
À l'occasion des 5 ans des éditions Charleston, Karine Bailly de Robien, directrice générale adjointe, vous explique la création cette maison d'édition en 2013 ?
Elle revient également sur la création du Prix du Livre Romantique : vous avez jusqu'au 16 septembre pour participer à l'édition 2019 : http://editionscharleston.fr/prix-livre-romantique/
Karine Bailly de Robien évoque aussi les belles pépites francophones repérées par l'appel à manuscrits et hors le cadre du Prix : Clarisse Sabard, Alia Cardyn, Jeanne-Marie Sauvage-Avit, Béatrice Courtot, Marie Vareille, Sophie Henrionnet ou encore la Team RomCom.
Et vous, quel est votre roman préféré des éditions Charleston ?
Retrouvez-nous sur Facebook : https://www.facebook.com/Editions.charleston/
+ Lire la suite
autres livres classés : littérature françaiseVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (2 - littérature francophone )

Françoise Sagan : "Le miroir ***"

brisé
fendu
égaré
perdu

20 questions
2949 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , littérature française , littérature francophoneCréer un quiz sur ce livre