AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2357611693
Éditeur : FLBLB (07/03/2019)

Note moyenne : 3.75/5 (sur 10 notes)
Résumé :
Le monde est au bord de l’ef­fon­dre­ment, les derniers mammi­fères s’éteignent peu à peu et l’hu­ma­nité elle-même se résigne à sa propre dispa­ri­tion, quand une décou­verte inat­ten­due provoque un sursaut mondial.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
JustAWord
  07 octobre 2019
Troisième bande-dessinée du français Robin Cousin aux éditions FLBLB après le Chercheur Fantôme et le profil de Jean Melville, Des Milliards de Miroirs s'immisce dans la sélection 2019 du prix Utopiales de la meilleure BD.
Ce n'est pas un hasard puisque ce roman graphique de 256 pages s'intéresse à une thématique particulièrement en vogue en science-fiction cette dernière décennie : la fin du monde. Mais non content de nous servir une histoire apocalyptique d'une grande finesse, l'auteur-dessinateur français nous interroge aussi sur notre propre existence moderne et notre rapport à l'information.
Premier Contact
Le monde va mal. Mais nous le savons déjà. Les derniers animaux en liberté sont morts et les spécimens restant survivent dans un conservatoire zoologique de la dernière chance, les ressources sont quasiment épuisées et…nous sommes toujours désespérément seul dans l'univers. Jusqu'au jour où l'ESA (l'Agence Spatiale Européenne) décide d'envoyer un million de miroirs dans l'espace reliées ensemble par un réseau laser complexe pour servir de super-télescope à l'humanité afin de trouver une nouvelle planète habitable et, qui sait, une vie extra-terrestre. Si les choses sont d'abord loin d'être aussi passionnantes dans les premières années, Cécilia Bressler découvre de mystérieux réseaux lumineux à la surface de Gamma Cephei Bb. Ni une ni deux, elle déclare par surprise à la télévision qu'une race extraterrestre existe bel et bien, embrasant les médias et ses concitoyens qui sont immédiatement partagés entre le bonheur de cette découverte et la peur d'être repéré par un ennemi implacable. Seul un petit groupe d'illuminés convaincus depuis longtemps que les Céphéens existent et qu'il est possible de communiquer avec eux se réjouissent, et tout particulièrement Antimaadmi, vieillard fanatique qui voit là une occasion parfaite de recruter à tour de bras.
Des Milliards de Miroirs croisent donc la trajectoire de plusieurs personnes.
Celle d'Antimaadmi et de ses disciples tout d'abord, persuadés que le gaspillage d'énergie de l'humanité l'a conduit droit à sa perte et que d'improbables E.Ts ont déjà réussi à survivre au désastre des dizaines de milliers d'années plus tôt.
Puis Cécilia Bressler, petit rouage insignifiant de l'ESA jusqu'à cette célébrité soudaine qui lui vaut les feux de la rampe et qui n'arrive même pas à voir la tristesse de son mari, Simon, qui désire des enfants dans un monde partant littéralement en morceaux.
Autre personnage-clé, Benjamin Eberhardt, blogueur sur la fin du monde et collapsologue enragé incapable d'annoncer autre chose que la dernière heure de l'humanité.
Enfin, Elaine Leong, chargée des relations spatiales internationales de l'ONU et connue, à tort, comme l'ambassadrice terrienne pour une hypothétique rencontre avec une civilisation extra-terrestre.
Tout ce beau monde va intervenir plus ou moins directement autour de cette folle histoire de premier contact en révélant, tel un miroir, les peurs et obsessions de l'être humain moderne.
Fake News et peur médiatiques
Dès le second chapitre, Robin Cousin convie Cecilia, Benjamin et Elaine sur un plateau de télévision pour révéler l'ampleur du racolage médiatique et du journalisme-spectacle mettant sur le même pied d'égalité un blogueur anonyme, une scientifique de l'ESA et une représentante de l'ONU. Outre le scandale et les gros titres, l'histoire s'interroge sur le rôle joué par les médias et réseaux sociaux en cas de découverte aussi capitale et sensible qu'une vie extra-terrestre. Pire encore, comment les grandes chaînes sont-elles capables de délivrer une information décente quand elle passe n'importe qui à l'écran, y compris une secte d'illuminés que personne n'écoutait jusque là ? Un point de détail intéressant qui explique beaucoup de choses sur la dissémination des propagandes anti-vaccins et complotistes de par le monde à l'heure actuelle. Ce qui interpelle également ici, c'est la propagation virale de l'information, quasiment impossible à confiner…et à confirmer. Relayées de façon beaucoup trop précoce, les nouvelles en provenance de l'étrange planète découverte par Cecilia n'ont en réalité rien de concrètes.
L'apocalypse, un prétexte commode
Mais ce qui semble le plus intéressant dans cet ouvrage bien plus dense qu'il n'y parait de prime abord, c'est que la fin du monde est devenue tellement certaine à notre époque qu'elle sert de prétexte à tout et n'importe quoi. Au rejet de l'autre, à la foi en des absurdités de plus en plus énormes, en un laisser-aller décomplexé et, surtout, en un abandon quasi-total des générations futures. C'est cette dernière thématique que développe les arcs scénaristiques de Benjamin, tellement obnubilé par sa fin du monde et son envie d'avoir raison qu'il n'en voit plus l'avenir de sa propre fille, et celui de Simon, désespéré avant même d'avoir pu donner la vie à son tour. Robin Cousin s'interroge de façon évidente sur le rôle du pessimisme ambiant qui semble avoir envahit tous les champs de notre vie quotidienne, de la littérature au cinéma en passant par la presse. Comment pouvons-nous construire un avenir si nous sommes déjà convaincus d'être morts ? Sur fond de catastrophe écologique, Des Milliards de Miroirs nous questionne directement sur notre comportement et nos objectifs à plus ou moins long terme, en tant qu'individus mais également en tant que civilisation. Ce qui est le plus drôle d'ailleurs, c'est que les miroirs mis en orbite par l'humanité renvoient à chaque individu une perception différente de Gamma Cephei Bb. Peut-être que la diversité des apocalypses envisagées actuellement ne sont, au final, que les multiples reflets de nos propres renoncements…?
Oeuvre passionnante et édifiante, Des Milliards de Miroirs remet en perspective l'inéluctabilité de l'apocalypse tout en s'interrogeant sur nos terreurs primales, celles d'humains ordinaires rongés par la peur habitant sur une planète qu'ils semblent avoir déjà abandonné avant la fin de la partie. Peu à peu, le récit de Robin Cousin passe du désespoir intégral à l'espoir lancinant pour finir sur un pari un peu fou : et si nous nous battions jusqu'au bout ?
Lien : https://justaword.fr/des-mil..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
croix59
  18 avril 2019
Histoire intéressante et pertinente sur l'avenir de notre planète, enfin plutôt de l'humanité. Dans un futur très proche, on découvre une nouvelle planète avec des éclats lumineux ressemblants à la lumière de nos villes. Tout de suite c'est l'emballement d'autant qu'une "secte" a bâti son message sur cette même planète où ce serait réfugié des humains il y a très longtemps. Entre méfiance innée des extra terrestres (la scientifique qui a découvert les signaux lumineux) et soulagement de voir que leur message serait réelle, les réactions avec un espoir que ces extra humains pourraient aider la Terre qui ne va pas bien du tout (les animaux sont parqués sous des cloches afin de perpétuer leur espèce).
Le dessin est simple (trop?), l'histoire est foisonnante avec des personnages assez subtils qui changent d'avis (pour certains rapidement). Cela parait finalement assez plausible.
A lire comme un documentaire.
Commenter  J’apprécie          00

critiques presse (2)
ActuaBD   17 mai 2019
L’auteur parvient à traiter d’un sujet grave dans un récit passionnant, tout en suscitant de nombreuses réflexions existentielles, un réel tour de force.
Lire la critique sur le site : ActuaBD
BoDoi   11 avril 2019
Très intéressant par son fond avec une documentation très fine, peut-être davantage plan plan dans sa forme, Des milliards de miroirs rend toutefois palpitante cette quête d’un ailleurs fantasmé. Moins pour ce que l’on peut finalement trouver que la manière d’y arriver. Une pierre de plus dans l’œuvre stimulante de Robin Cousin.
Lire la critique sur le site : BoDoi
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
baaab894baaab894   08 avril 2019
– Ils les ont trou­vés ! Ils ont trouvé les Céphéens !
– Ce n’est pas possible !
– Tout le monde en parle, à la télé, dans les jour­naux ! Ça veut dire qu’ils vous ont entendu. Ils veulent que vous arrê­tiez de douter !
– Voyons, Marie-Pierre, c’est sûre­ment un canu­lar…
– Ça vient de l’Agence spatiale euro­péenne ! Depuis le temps qu’ils scrutent l’es­pace, ils auraient pu nous deman­der, on leur aurait dit où cher­cher…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
NievaNieva   28 juillet 2019
— En tout cas, dès que cette histoire se sera tassée, vous ne pourrez plus faire partie de l'agence.
— Se tasser ? Vous allez devoir être patient !
— Un mois après Apollo 11, la lune n'intéressait plus personne !
Commenter  J’apprécie          30
Video de Robin Cousin (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Robin Cousin
Vidéo de Robin Cousin
autres livres classés : fin du mondeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les romans graphiques incontournables

Quel héros de bande dessinée commence ses aventures par une ballade en mer salée?

Tintin
Corto Maltese
Mortimer
Peter Pan

7 questions
69 lecteurs ont répondu
Thèmes : roman graphiqueCréer un quiz sur ce livre