AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782840553380
96 pages
Éditeur : Delcourt (15/02/2000)

Note moyenne : 4.26/5 (sur 21 notes)
Résumé :
Le Chant De La Machine est une œuvre graphique de référence sur la culture musicale majeure de la fin du XXème siècle : les musiques électroniques. Le Chant parcourt 40 ans d’histoire de ce genre musical à travers les continents, les villes, les tendances, des musiciens des clubs gay de Manhattan aux ghettos noirs de Chicago, des plages d'Ibiza aux usines de Manchester, de John Travolta aux Daft Punk. Au travers d’événements réels ou de personnages plausibles, les s... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
YANCOU
  27 novembre 2016
Je n'avais jamais eu vent de cette bande dessinée qui retrace l'histoire de la house music, en croisant la disco, le funk, la soul, la techno de Detroit, la french touch et même la new-wave... heureusement, les éditions Allia ont eu la bonne idée de rééditer ce bel objet réalisé à l'aube des années 2000 par deux fins connaisseurs des musiques, principalement électroniques, mais pas seulement, vous l'aurez compris. Didactique et drôle, ce guide à la narration impeccable a l'élégance de nous guider dans les clubs et de nous faire découvrir les DJs de New York à Paris (manque peut-être la Belgique et l'electronic body music, grands absents de ce recueil...), depuis les années 60 jusqu'à la fin des années 90, et tout ça avec un regard parfois critique, surtout vers la fin du livre où l'on sent que quelque chose ne va plus : tout le monde a voulu monter dans le train de l'électronique, et la machine a comme déraillé. En tout cas, David Blot et Mathias Cousin nous font profiter de leur immense culture musicale en nous donnant régulièrement des listes de chansons par thème : "disco partout", "Chicago et house music", "Detroit techno city" ou encore une liste "Manchester" incluant les Happy Mondays, bien sûr, mais aussi A Certain Ratio, The Fall et les Smiths - génial ! Et puis comme ils sont fans de New Order, on a droit à un cahier spécial sur le groupe, réalisé en 2001 et qui est vraiment bien sympathique, surtout pour l'anecdote racontée par le groupe mancunien déclarant qu'en 1986, alors que les musiciens enregistrent leur album Technique à Ibiza, ils auraient croisé Nico et discuté avec elle, juste avant qu'elle ne reparte sur son vélo et décède une heure plus tard - ils seraient donc les derniers à l'avoir vue ! Presque incroyable... le chant de la machine est une BD qui tend vers ce que faisait le dessinateur américain Crumb dans les années 60, alors que le texte (ou plutôt "le scénario", signé David Blot) est rédigé dans un style journalistique et humoristique qui rend la lecture aussi facile qu'intéressante, que l'on soit fan de musique électronique, ou pas, passant de la disco new yorkaise au son froid de Kraftwerk pour revenir vers Daft Punk et les premières raves du début des années 90. Un grand moment musical, un livre passionnant et original.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Exploratology
  27 juillet 2014
Le point de départ du Chant de la Machine, c'est l'histoire de la house music. Mais ce n'est bien que le point de départ. le récit part dans tous les sens et égraine les ponts et filiations entre genres musicaux, de la soul à la techno, de Diana Ross à New Order, des boîtes endiablées aux raves. Une manière de retracer l'Histoire comme on les aime, en partant de l'anecdote truculente, des gens qui ont tout manigancé dans l'ombre ou à la lumière des boules à facettes, pour rejoindre la grande Histoire. C'est comme si on retrouvait sur papier, ces moments un peu perdus à l'époque de Spotify et Deezer, quand un(e) pote venait à la maison, mettait un disque et nous racontait sa découverte. Truculent donc.
Une mine d'informations et de découvertes donc qui a fasciné la néophyte musicale que je suis. Mais l'amateur de beaux livres (que je suis plus souvent) a adoré l'objet en lui-même, le dessin évolutif, la sympathique préface des Daft Punk sur écran, les goodies en fin de volume et surtout les playlists à chaque début de chapitre. de quoi taper des mains et des pieds tout en égayant son regard.
Lien : http://blog.exploratology.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
MediathequeMonaco
  30 octobre 2017
Chez Alia, 2016
Réédition de cette bd sur l'histoire contemporaine des musiques électroniques. On plonge aux sources de la house, du break et des premiers mix. Toute une époque relatée avec brio par David Blot, critique musical reconnu pour ses découvertes et le dessin du défunt Mathias Cousin. La préface est signée des Daft Punk.
Le scénariste David Blot est animateur sur Radio Nova et journaliste aux Inrockuptibles, à Technikart ou Vibrations. En 1996, il a l'origine des soirées « Respect » pour lesquelles il parcourt le globe aux côtés des Daft Punk ou autres Cassius.
Lien : https://www.mediatheque.mc/h..
Commenter  J’apprécie          00
bartleby95
  23 février 2012
L'histoire de la dance musique en bande-dessinée.
Splendide !
Commenter  J’apprécie          00


critiques presse (1)
BulledEncre   04 août 2011
Un album qui se lit comme un roman, qui ouvre des perspectives de découvertes musicales, les dessins en noir et blanc dépeignent l’atmosphère musicale à merveille. On aurait presque aimé avoir un CD incluant quelques incontournables afin d’accompagner la lecture.
Lire la critique sur le site : BulledEncre
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
deuxquatredeuxdeuxquatredeux   20 octobre 2016
- Hé ! José !
- Yo, what's up kids ? Vous allez en cours ?
- José, ma parole, le truc allemand, là... Kraftwerk, on a écouté, ça déchire...
- Yeaaah ?... Vraiment ? Vous aimez ça ? Fini le funk, alors ?
- Naaan, jamais !
- Jamais on abandonnera George Clinton. P. funk for ever !
- Remarquez c'est pas si loin, hein, Funkadelic/Kraftwerk, c'est la K.Konnexion.
- Ça me fait penser... Kraftwerk & George Clinton ça donnerait bien ! Le P. Funk des robots !
- C'est pas con !
- Ouais, c'est logique !
- Techno-logique
- !
- !
- ...
- ... Techno ?? Techno Music !
- Techno Music !!! Giii, ça sonne bien !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
bohanonbohanon   27 mars 2013
Le "Palace" a irrigué les nuits parissiennes pendant plusieurs années.Concu pour etre une discothéque,il dépassa sa vocation pour devenir un vrai art de vivre...tout le monde prend part au spectacle,que ce soient les vedettes,les jet-setters ou les Parisiens,tout le monde se laissait aller dans le tourbillon de la disco.
Commenter  J’apprécie          10
deuxquatredeuxdeuxquatredeux   20 octobre 2016
- Avec la musique électronique, on va pouvoir se connecter sur l'histoire d'une façon inédite jusqu'à aujourd'hui. C'est l'occasion pour nous de créer notre propre vision de la musique qui nous berce depuis toujours en faisant chanter les machines.
Commenter  J’apprécie          10
deuxquatredeuxdeuxquatredeux   20 octobre 2016
DJ : Magicien ultime de nos nuits ecstatiques, dénicher, défricher, sélectionner, ordonner pour pouvoir désordonner le nouveau langage house music.
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : musique electroniqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Musique et littérature

Quel grand philosophe des Lumières s'est essayé à la musique, sans succès ?

Voltaire
Jean-Jacques Rousseau
Denis Diderot
D'Alembert

10 questions
328 lecteurs ont répondu
Thèmes : musiqueCréer un quiz sur ce livre