AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2812604956
Éditeur : Editions du Rouergue (09/03/2013)

Note moyenne : 3.22/5 (sur 9 notes)
Résumé :
Les parents de Violette voient d'un mauvais œil sa relation avec Mona, son amie secrète, un double qu'elle s'est inventée et qui la suit comme son ombre.

Ils préféreraient qu'elle se fasse de "vrais" amis. Alors Violette cherche de nouvelles rencontres. Dans son immeuble, elle fait la connaissance du peintre Adreas. Il vient de Norvège et lui raconte comment, avec ses pinceaux, il cherche à capter le moment où les choses se transforment, le moment où... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Shool
  17 mars 2013
L'auteur de « Les trois vies d'Antoine ANACHARSIS » nous offre une fois encore un roman d'une intensité condensée.
Violette et Mona sont les meilleures amies du monde. Enfin, elles ne sont surtout qu'une seul et même personne, puisque Mona est l'amie imaginaire de Violette.
Cette dernière n'a d'ailleurs pas beaucoup d'amis réels. La solitude ne lui pèse pas plus que ça sur l'estomac, et elle vit son existence d'adolescente sans aucune plainte.
Elle cohabite avec ses parents dans un petit appartement, en dessous d'un peintre Norvégien et d'un jeune garçon qui a environ son âge.
C'est d'ailleurs à cet étage demeure toute la poésie du roman, et de la vie.
Un sublime mélange de peinture et de violon incendie notre esprit d'une mélodie acidulée sans égale. L'explosion du petit pois, c'est aussi ce moment sublime où l'oiseau s'envole et n'appartient alors plus à la terre et pas encore aux airs. C'est ce que cherche à peindre Andréas, le jeune immigré Norvégien qui vit seul et essuie les douleurs d'un amour passé, présent et futur.
Mais cette explosion de petit pois, c'est aussi et surtout l'intensité des paroles de l'opéra de Carmen que nous fait partager Amos. C'est toute l'émotion qu'il y met.
« Comment veux-tu empêcher deux personnes qui s'aiment de s'aimer ? ». C'est la phrase qui résonne dans notre esprit lorsque le livre est clos, car au-delà de la refléxion sur l'art c'est une véritable souffrance de jeune Werther qu'Alex COUSSEAU écrit. C'est un roman qui vient des tripes. Et tout ça destiné normalement aux enfants.
Alors pour ce roman qui nous fait flirter avec un art ancestral, qui nous fait voyager dans une poésie constante, « hip hip hip… »
Disponible depuis Mars 2013 aux éditions du Rouergue dans la collection Dacodac !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Jangelis
  03 novembre 2014
Un beau texte, avec plein de choses intéressantes et importantes, sur la vie, l'art, l'amour, etc.
Mais à mon grand regret, je n'accroche pas vraiment.
C'est beau, ça se lit vite, c'est plein d'émotion, mais ...
J'ai toujours du mal avec les textes d'Alex Cousseau j'avoue. Et j'ai du mal à les faire passer aux enfants.
Commenter  J’apprécie          40
petunia
  26 mai 2013
Encore une belle réussite pour Alex Cousseau ! Un roman pour enfants ... avec tellement de résonances pour les adultes ! Partir? Rester? Dire? Ne pas dire? Faire du mal pour son bien? Se faire mal pour leur bien? ... Un livre qui parle aux enfants comme à des adultes et aux adultes comme à des enfants qu'ils doivent rester un peu, pour vivre au mieux le moment présent. Une fois de plus un coup de coeur pour cet auteur !
Commenter  J’apprécie          10
Harioutz
  16 avril 2016
A lire avec les enfants qui ont un ami imaginaire, pour apprendre que cela arrive à d'autres, passe, et revient.
Commenter  J’apprécie          10
thaisvdb
  23 octobre 2013
Violette a une amie imaginaire, et elle ne s'en cache pas, qui s'appelle Mona. Ses parents, exaspérés par la situation, lui font comprendre qu'elle doit se faire de vrais amis [...] La suite sur le blog!
Lien : http://mademoiselle-litterat..
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
HarioutzHarioutz   16 avril 2016
Arrivé sur la place pavée de l'église, Andreas ralentit. Du doigt il me désigne un groupe de pigeons à quelques mètres de nous.
- Regarde bien. J'aimerais réussir à peindre ce genre de choses simples. Le moment exact où ces oiseaux vont se détacher de la terre ...
Et, sans m'avertir, il tape brusquement dans ses mains, faisant s'envoler les pigeons.
- Tu as vu ?
- Ben quoi ? Ce sont juste des oiseaux ...
- Oui, mais ce moment très court où ils ne sont nulle part, ni tout à fait sur terre, ni vraiment dans le ciel ... (p.24).
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
JangelisJangelis   03 novembre 2014
- Elle a répondu qu'elle pensait à moi également. Qu'elle pensait à moi infiniment.
Et aussi que la vie est courte. Et qu'il n'est jamais trop tard.
- Qu'il n'est jamais trop tard pour quoi ?
- Pour dire aux gens qu'on les aime. Pour s'aimer.
Commenter  J’apprécie          30
JangelisJangelis   03 novembre 2014
- En fait, dit-il, je pense que les enfants peuvent comprendre ça.
- Ça quoi ?
- L'inattendu. L'amour irrésistible et inattendu entre deux personnes, dont l'une est leur mère, et l'autre n'est pas leur père.
Commenter  J’apprécie          20
petuniapetunia   26 mai 2013
Il dit : il y a ceux qui cherchent à comprendre. Et ils perdent leur temps. Et ils y a ceux qui voient. Comme moi je te vois.
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Alex Cousseau (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Alex Cousseau
Présentation à l'occasion de la venue d'Alex Cousseau à la 9e édition du festival Livres à vous 2017
autres livres classés : petit poisVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les trois vies d'Antoine Anacharsis (Camille,Coralie)

Sur quelle île se déroule le début de l'histoire ?

Tahiti
Nosy Maborah
Madagascar
Nosy Boraha

7 questions
6 lecteurs ont répondu
Thème : Les trois vies d'Antoine Anacharsis de Alex CousseauCréer un quiz sur ce livre