AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782021450934
240 pages
Seuil (04/02/2021)
4.3/5   27 notes
Résumé :
L’auteur retrace le destin d’une quinzaine de jeunes femmes qui quittent leur pays du jour au lendemain, laissant parfois derrière elle famille, emploi et dans les cas les plus tragiques, des enfants.

A travers ses longs portraits de « fugitives », Hélène Coutard décrit avec beaucoup de sensibilité l’insoutenable condition féminine en Arabie saoudite ; les stratégies, les ruses pour préparer la fuite. Un matin, faire comme si on partait pour son cours... >Voir plus
Que lire après Les fugitivesVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
La condition des femmes en Arabie Saoudite, comme dans beaucoup d'autres endroits dans le monde est largement améliorable et cela est bien illustré par par le récit de tentatives d'émancipation du tutorat implacable de la gent masculine de ce pays racontées par celles qui les ont confiées à l'auteure. Malgré la volonté des dirigeants de ce pays d'afficher une modernité émancipatrice en leur octroyant quelques libertés nouvelles (par exemple en les autorisant à conduire un véhicule), les femmes sont toujours soumises à une énorme emprise masculine. La rébellion gronde, et avec beaucoup de courage et l'utilisation astucieuse des réseaux sociaux, certaines parviennent à s'échapper et à témoigner en racontant leur aventure. Souhaitons que cette belle enquête journalistique contribue à faire évoluer le sort de ces femmes injustement maltraitées.
Commenter  J’apprécie          100
Viol, violence, surveillance. Ce livre est une litanie.
Persécution, harcèlement, torture. Si peu de respirations.
Enfermement, menaces, mariages forcés. Encore moins de lumière.
Et pour cause : c'est fait pour ça, une abaya. Pour soustraire les femmes à la clarté du jour, pour éteindre leur chatoiement. Pour que les hommes ne les voient pas. Pour qu'elles ne les tentent pas.
Et ça continue, encore et encore. Inceste, obsession de la virginité, contrôle des corps.
Si tu es une fille tout t'est interdit. Utiliser des tampons, rouler à vélo, danser. Avoir des amis, lire, rigoler. Vivre, quoi.
Alors il y a celles qui n'en peuvent plus, de devoir demander la permission pour chaque acte à leur père, frère, mari. Celles qui refusent de vivre cloîtrées, au service des mâles de la famille, qui disposent d'elles comme d'esclaves corvéables et baisables à merci. Celles qui préfèrent tout perdre parce qu'elles n'ont (justement) rien à perdre qu'elles sont déjà comme mortes, et qu'il est hors de question pour elles de le rester. Alors elles se barrent. Toujours au péril de leur vie.
C'est leur histoire que nous lisons. Ça se passe en Arabie saoudite, au vingt-et-unième siècle. Aujourd'hui. Demain.
Combien de temps encore ?
Les fugitives. Les courageuses. Les libres, les admirables.
Les solidaires, qui aident leurs soeurs à quitter cet enfer.
Combien de temps, encore ?
Ce livre est terrible, puissant, on ne s'en remet pas. Merci à Hélène Coutard de s'être fait l'écho de ces voix.
Commenter  J’apprécie          20
La journaliste Hélène Coutard rencontre plusieurs femmes Saoudiennes qui ont quitté leur pays pour s'établir en Europe, en Amérique du Nord ou en Australie. Elles fuient le système de leur pays où elles sont considérées en infériorité par rapport aux hommes et où elles n'ont presque aucun droit. L'autrice nos libre les causes de cette fuite : du système de tutorat auquel elles sont soumises à l'obligation à pratiquer l'Islam et à respecter strictement toutes leurs coutumes, dont le port de l'abaya et de l'hidjab, l'interdiction de sortir seules de la maison et de parler avec des hommes.
À travers les témoignages de ces femmes l'autrice nous trace un portrait noir mais réaliste de l'Arabie Saoudite, où la société très conservatrice et surveillante impose une sorte de prison pour tous les citoyens et notamment pour les femmes. En autre, elle dépeint la situation imposée par le jeune prince héritier Mohammed ben Salmane qui a fait arrêter plusieurs activistes des droits humains et aussi des féministes, ainsi qu'il a fait tuer supposément le journaliste dissident Jamal Khashoggi. le prince et son équipe ont mis aussi en place un système sur les réseaux sociaux pour blanchir l'image du pays et pour discréditer les voix contraires à celui-ci, surtout celles des personnes qui ont quitté le pays en se servant d'insultes, de menaces et des profils de leur famille et amis. La journaliste met en garde aussi contre certaines mesures mises en place par Mohammed ben Salmane saluées par l'Occident telles que la permission de conduire pour les femmes ou la possibilité d'obtention par celles-ci d'un passeport sans un tuteur, car si bien ces dispositions allègent la vie quotidienne des femmes, il s'agit en réalité d'une décision économique parce que l'inclusions des femmes au monde du travail est nécessaire pour le pays, mais elles ne s'attaquent pas au vrai problème de dépendance légale des femmes par rapport aux hommes.
Commenter  J’apprécie          00
J'ai mis 5 étoiles à cet ouvrage sur la condition des femmes en Arabie Saoudite parce que je ne pouvais pas faire moins, ne serait-ce que pour les soutenir !

Ce livre est le résultat d'interviews et d'enquêtes menées par Hélène Coutard, sur la vie des femmes en Arabie Saoudite, et la vie de certaines d'entre elles qui réussi à partir du pays, le tout en parallèle, forcément.

Ce à quoi j'ai pensé tout au long de ma lecture, c'est que j'ai la chance d'être née et de vivre en France !

On vit tous différemment d'un pays à l'autre, mais je m'aperçois qu'il y a encore dans le monde des pays qui sont restés au Moyen-Âge. Comment est-ce possible qu'une femme ait besoin d'un tuteur à n'importe quel âge de sa vie, et ce, pour tous les aspects de sa vie ?

Un livre terrible, mais un livre nécessaire, un de ceux qui font comprendre le monde.
Commenter  J’apprécie          40
La condition actuelle des femmes en Arabie saoudite. Traitées comme inférieures des hommes, n'ayant aucune liberté de mouvement, devant toujours être accompagnées d'un tuteur qui soit le père, le frère, un oncle, le mari. La famille est sacrée et il est inimaginable de la déshonorer en sortant seule, en regardant un homme, en lui parlant et horreur, en le touchant. La jeune fille est immédiatement punie, battue, enfermée, privée de nourriture.
L'auteur a interrogé une quinzaine de jeunes femmes qui ont fui leur pays, en prenant tous les risques. Et d'abord celui d'être rattrapées, ramenées au pays, emprisonnées, tuées. Dure la condition de ces femmes, encore de nos jours.
Commenter  J’apprécie          00


critiques presse (1)
SudOuestPresse
22 mars 2021
Dans son livre « Les Fugitives, Partir ou mourir en Arabie saoudite », publié aux éditions du Seuil, la journaliste bordelaise Hélène Coutard a enquêté sur le parcours de Saoudiennes qui ont pris la fuite pour échapper au régime oppressif de leur pays
Lire la critique sur le site : SudOuestPresse

Videos de Hélène Coutard (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Hélène Coutard
Abigail Assor, Hélène Coutard, Souad Labbize au sommaire de MOE 5 mars 2021
autres livres classés : arabie saouditeVoir plus
Les plus populaires : Non-fiction Voir plus


Lecteurs (122) Voir plus



Quiz Voir plus

La disparition de Chandra Levy

Où Chandra Levy a-t-elle grandi et fait ses études ?

En Californie
En Louisiane

8 questions
3 lecteurs ont répondu
Thème : La Disparition de Chandra Levy de Créer un quiz sur ce livre

{* *} .._..