AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782266137034
418 pages
Pocket (06/05/2004)
3.46/5   12 notes
Résumé :
Avec l'aide de ses amis de la troupe de théâtre du Paravent de soie rouge et le soutien occulte du futur empereur Jiaqing, le musicien britannique Thomas Charles Perkins et la belle Zhang s'efforcent de faire obstacle aux menées de leur ennemi, Andy McCarthy, prêt à tout pour atteindre celui dont il a juré la perte. Les deux amants Suvrent dans l'ombre pour le bien de l'Empire. Parviendront-ils, tout en préservant leur amour, à s'acquitter de leur mission ? L'enjeu ... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Thomas Charles Perkins, le héros du Paravent de soie rouge, ne peut se résoudre à quitter la Chine et la belle Zhang dont il est amoureux. Ensemble, ils tentent d'améliorer l'entente entre leurs peuples, malgré la menace d'une guerre de l'opium... Ce roman se lit vite et reste distrayant, mais j'ai trouvé que tout allait trop vite. Les années passent en quelques lignes, et j'ai eu l'impression que les âges des personnages et de leurs enfants n'étaient pas toujours cohérents. le contexte de menace de guerre de l'opium est intéressant, mais le lien avec les personnages est un peu gros parfois, comme très artificiel à mon goût.
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
Monsieur Staunton, vous êtes-vous jamais intéressé à ces "braves gens" autrement qu'en les considérant comme des bras susceptibles, un jour, de prendre les armes et d'entonner le "Ah, ça ira, ça ira..." du peuple français, si la misère les y poussait ? Permettez-moi d'en douter, sans quoi ces "pauvres gens" ne vivraient pas dans un tel dénuement. Si Londres désire vendre son coton en Chine, c'est pour enrichir les propriétaires des usines textiles, pas pour améliorer l'ordinaire des ouvriers.
Commenter  J’apprécie          10
Aujourd'hui, je réalise que je me suis mis à "vivre" le bonheur, le jour même ou j'ai cessé de vouloir "faire" pour accepter d'"être". En vérité, notre nature profonde s'exprime de manière identique quel que soit notre lieu de résidence. Ce qui change, ce sont ses modes d'expressions. L'essentiel est immuable.
Commenter  J’apprécie          10
Je crois comme vous qu'un peuple doit être maître de son destin Pour savoir où l'on va, il faut savoir d'où l'on vient. Un étranger ne possédera jamais qu'une connaissance superficielle des racines d'une culture qui n'est pas la sienne.
Commenter  J’apprécie          10
Or un pays, vois-tu, quel qu'il soit, n'est jamais grand que dans la paix. Il n'est grand que lorsque le peuple est heureux.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Paul Couturiau (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Paul Couturiau
Mirabelle TV - De vous à moi - Paul Couturiau
autres livres classés : opiumVoir plus




Quiz Voir plus

Classiques en Chine

Hymne aux femmes de toute condition dans une société féodale, ce chef d'oeuvre de la littérature classique chinoise fait évoluer plus de 400 personnages. De quel roman s'agit-il ?

L'histoire des trois Royaumes
La Cité des femmes
Epouses et Concubines
Le rêve dans le pavillon rouge

10 questions
103 lecteurs ont répondu
Thèmes : chine , littérature chinoise , culture chinoiseCréer un quiz sur ce livre