AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782258061262
396 pages
Presses de la Cité (07/04/2005)
3.39/5   9 notes
Résumé :
Hanoi, 1891. Laure de Cirey est à la tête d'une florissante entreprise de soieries. Mère d'une petite fille prénommée Alexandra, elle vit, sans se soucier des médisances, avec un jeune Annamite, Vinh, dans sa propriété au bord du fleuve Rouge. Mais Laure cache un lourd secret qu'elle partage avec l'énigmatique docteur Varney. Lorsque sa vie est subitement bouleversée par une série d'évènements dramatiques, Laure se retrouve au pied du mur. Devra-t-elle révéler son s... >Voir plus
Que lire après Les Amants du Fleuve RougeVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
L'action de situe en grande partie à Hanoï avec quelques escapades à Saigon et Phnom-Penh entre 1885 et 1892. Tout comme dans "Les brumes de San Francisco", l'auteur nous raconte l'histoire et la vie mouvementée d'une femme au caractère exceptionnel. On y retrouve aussi l'ambiance et le style d'Erwan Bergot dans "Sud lointain". Un ouvrage qui gagnerait à sortir de l'oubli.
Commenter  J’apprécie          111
Belle histoire entre deux femmes amies d'enfance. La plus fortunée meurt du choléra en laissant une petite fille de quelques mois. La survivante va prendre son identité et devient donc la mère de l'enfant avec une belle fortune à la clé !
Amour, passion, intrigue tout est réuni pour dévorer ce livre en peu de temps.
Commenter  J’apprécie          40
Roman facile, sentimental dont les ressorts romanesques sont conventionnels. Une histoire d'amour coloniale en Indochine. Un changement d'identité (Claire devient Laure) qui entraine des quiproquos tragiques. Un méchant, François, pas si méchant que ça. Une enfant enlevée puis retrouvée. Une héroïne qui prend la défense de la population exploitée et in justement méprisée… Décor agréable à parcourir au retour d'un voyage au Vietnam ou au Cambodge.
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
A force de partager l’existence de Vinh, et bien avant lui de Phuoc, la jeune Lorraine avait eu l’occasion de mesurer à quel point une situation n’est jamais aussi tranchée qu’il y paraît. Depuis que les Français avaient imposé leur système scolaire aux enfants du pays, ils avaient répandu l’analphabétisme dans une population jusque là hautement cultivée. Pas un village qui n’ait eu son école ! La coutume voulait que les mandarins ou les lettrés arrivés en fin de carrière prissent en charge l’éducation des enfants. Certes, l’enseignement n’était pas obligatoire, mais l’étude étant source de bonheur et voie d’accès au pouvoir, chaque famille avait à cœur d’instruire sa progéniture.
L’enseignement dispensé était parfaitement laïque, ce qui aurait dû séduire les partisans de l’école de Jules Ferry. Il portait essentiellement sur des questions d’histoire et sur l’étude des caractères chinois, lesquels donnaient accès à la poésie et à la littérature, disciplines hautement prisées (…).
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Paul Couturiau (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Paul Couturiau
Mirabelle TV - De vous à moi - Paul Couturiau
autres livres classés : usurpation d'identitéVoir plus
Les plus populaires : Littérature française Voir plus


Lecteurs (30) Voir plus



Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
3164 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre

{* *}