AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Mylène Soval (Traducteur)
ISBN : 2266153773
Éditeur : Pocket (04/05/2005)

Note moyenne : 2.82/5 (sur 82 notes)
Résumé :
Le \"Da Vinci Code\", best-seller mondial de Dan Brown, a initié des millions de lecteurs à un univers fascinant dans lequel Léonard de Vinci dissimule des indices dans ses oeuvres et où l'Eglise catholique s'oppose depuis des siècles à une ancienne société secrète pour le contrôle du Saint Graal...ou du Sang Réal.
Sitôt refermé ce livre érudit et haletant, une question se pose: comment, parmi toutes ces informations, distinguer la fiction de la réalité? Orga... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
Luniver
  27 septembre 2012
Un petit guide qui a surfé sur la vague provoquée par Dan Brown : dans Da Vinci Code, on avait l'impression de découvrir des secrets cachés depuis des millénaires. le « décrypté » dans le titre et la mention « Le guide non autorisé » joue sur les mêmes sentiments : on va enfin découvrir la vérité ! Sur qui, sur quoi, aucune idée, mais des révélations !
En fait, pas du tout : l'auteur reprend quelques thèmes abordés par Dan Brown et donne un bref aperçu historique pour chacun d'eux. le seul avantage, c'est que toutes les informations sont condensées en un livre au lieu de devoir parcourir plusieurs livres/sites internet pour les retrouver soi-même (oui, c'est plutôt léger comme avantage).
Il faut bien se faire avoir une fois. Cette leçon vaut bien un fromage, sans doute.
Commenter  J’apprécie          250
ladesiderienne
  24 août 2016
Les nombreux mystères du "Da Vinci Code" de Dan Brown m'ayant fascinée, je pensais trouver dans ce glossaire de quoi satisfaire ma curiosité, et ainsi, ayant découvert la "Vérité", passer du côté des Initiés...
J'ai un peu l'impression de m'être faite avoir, comme apparemment des milliers de lecteurs. Ah, Dieu Marketing , quand tu nous tiens ! J'aurais dû me méfier, quel meilleur moyen pour doper les ventes d'un produit que d'ajouter à côté du titre : le guide non autorisé...
A part quelques explications intéressantes pour moi sur l'oeuvre et le travail de Léonard de Vinci (mais que j'aurais sûrement pu trouver ailleurs), l'auteur n'apporte pas de réelles nouveautés. Tous les faits restent à l'état de suppositions. J'ai trouvé cet essai plutôt confus car la présentation par ordre alphabétique entrainent des redondances fréquentes. Des photos supplémentaires auraient été les bienvenues ainsi qu'une référence à celles-ci dans le texte explicatif car regroupées au milieu du livre, je ne les ai découvertes qu'en cours de lecture (Ok, je ne suis pas dégourdie !)
Bref, ami lecteur, n'attendez pas de lever le voile sur le mystère de l'éventuelle descendance de Jésus (mais peut-être est-ce mieux ainsi ?). Quant à moi, ma quête de la "Vérité" reste inassouvie. 7/20
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          102
sultanne
  13 août 2012
Bourré de références ésotériques, religieuses et païennes, ce Code Da Vinci Décrypté présente un intérêt assez éloigné, à mon sens, de la lecture du livre de Dan Brown.
Quelques longueurs sur l'histoire de telle ou telle église, mais une multitude de détails sur les notions abstraites croisées chez Brown.
Je regrette le classement alphabétique des rubriques, qui donne une impression de travail vite-fait-bien-fait et qui enlève toute unité au livre.
Un bon moyen, disons-le tout de même, de faire du fric sur du fric car, comme le précise la chronique précédente, internet ou toute autre encyclopédie aurait fait le même travail...
Commenter  J’apprécie          100
akialam
  23 juillet 2008
Un petit livre qui tente de faire la part du faux et du vrai dans le Da Vinci Code, comme une mini encyclopédie, avec des articles classés de A à Z et des pages centrales en couleur représentant certaines des oeuvres et des monuments évoqués. Je m'attendais à plus d'invraisemblances dans le roman qu'il étudie, plus d'erreurs, plus d'inventions etc. En fait, le code Da Vinci décrypté explique que la plupart des théories mentionnées dans le Da Vinci sont tout ce qu'il y a de plus scientifiques, néanmoins marginales et fortement contestées. Des articles plutôt courts, assez clairs, un peu répétitifs, il est vrai, d'autant plus lorsqu'on vient de lire le livre dont il est question, mais il s'agit de références nécessaires si la lecture est plus lointaine.
Commenter  J’apprécie          20
Sly
  04 juillet 2010
Ce livre n'est pas indispensable pour comprendre le Da Vinci Code car il ne décrypte rien du tout. En effet, il apporte quelques explications historiques sur différents personnages ou donne des définitions mais Prendre une encyclopédie, reviendrai au même que de lire ce livre.
J'ai été déçu.
Commenter  J’apprécie          50
Citations et extraits (78) Voir plus Ajouter une citation
OtmaOtma   19 avril 2016
En ce qui concerne la théologie, Isis était la fille de Geb et Nout, la sœur d'Osiris, Seth, Nephtys et Thot. D'après la tradition, Seth, jaloux de la souveraineté de son frère sur l'Egypte, assassina Osiris sur les bords du Nil, au nord du pays. Quand Isis découvrit la mort de son frère bien-aimé, elle fut inconsolable et fouilla tout le pays à la recherche du corps. Elle finit par le découvrir et, grâce à ses pouvoirs magiques de guérisseuses, elle réussit à le ramener à la vie assez longtemps pour avoir un rapport sexuel avec lui et concevoir un fils, Horus. Son objectif était qu'Horus puisse venger le meurtre d'Osiris. Il lui fallait maintenant protéger son fils, afin qu'il puisse réclamer son héritage ; le trône d'Egypte usurpé par son oncle Seth.
Isis parvient à ses fins par l'intermédiaire d'une procédure légale. Elle présente à ses réclamations devant le tribunal des dieux - présidé par Geb -, où sa "langue agile" plaide la cause de son fils. Isis parvient à berner Seth et l'amène à se prononcer lui-même en faveur d'Horus. Déguisée en belle étrangère, Isis rencontre son frère et lui raconte de quelle manière son époux a été assassiné, ses terres et son bétail volés, laissant son fils orphelin, sans abri et sans possibilité d'assurer sa subsistance. Elle lui demande de l'aider à rendre son fils et ses biens légitimes. Seth est écœuré par le sort injuste de l'enfant, et quand Isis révèle sa véritable identité, il se retrouve humilié devant l'assemblée des dieux. Après plusieurs rencontres similaires, les dieux se prononcèrent finalement contre Seth et décrètent que dorénavant Horus sera le souverain des vivants, pendant qu'Osiris régnera sur les morts. Ainsi, Isis joue un rôle primordial dans l'établissement de son fils comme souverain de plein droit. A travers ce rôle, elle est considérée comme la protectrice de la royauté et chaque pharaon sera désormais Horus vivant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
OtmaOtma   19 avril 2016
Dans la tradition chrétienne, le pentagramme était autrefois utilisé pour représenter les cinq blessures ou stigmates du Christ. Pour les pythagoriciens, les cinq points représentent les cinq éléments classiques : le feu, la terre, l'air, l'eau et l'idée ou chose divine. Les pythagoriciens voyaient aussi dans le pentagramme l'expression de la perfection mathématique et avaient compris entre autres choses que le pentagramme cachait dans ses lignes le Nombre d'Or : 1,618. Dans les cercles de magie noire ou dans le symbolisme satanique, le pentagramme est inversé, la pointe solitaire dirigée vers le bas. Dans cette représentation, il est censé représenter la tête de Baphomet, avec les deux pointes supérieures correspondant à une paire de cornes. Son utilisation comme symbole satanique semble plutôt moderne, sans qu'on lui connaisse d'usage précédent dans les temps anciens. Dans la tradition hébraïque, le pentagramme à cinq pointes est lié aux cinq livres de Pentateuque, les cinq premiers livres de l'Ancien Testament.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
OtmaOtma   19 avril 2016
Renommée pour sa sagesse et sa ruse, Isis était considérée comme "plus intelligente qu'un millions de dieux". Par ses talents et son habileté, elle amena le dieu Râ à lui confier son nom secret, et, mieux encore, obtint de lui la permission de transmettre ce nom à Horus, puis à chacun des pharaons par la suite. Dans l'ancienne Egypte, trouver le nom secret de quelqu'un revenait à détenir une arme formidable, puisque cela signifiait que cette personne était soumise au pouvoir magique rattaché à ce nom. Posséder le nom secret d'un dieu signifiait que l'on disposait d'une puissance considérable.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
ladesiderienneladesiderienne   17 août 2016
Pourquoi le "Da Vinci Code" a-t-il rencontré un tel succès ? D'abord parce qu'il s'agit d'une bonne histoire. Le roman se lit bien, et l'histoire fera probablement un bon film sous la direction de Ron Howard. Je pense aussi que cette réussite est due à des raisons plus profondes. Dan Brown a touché un nerf à vif dans la majeure partie de son lectorat. La plupart des gens sont mécontents de la manière dont on leur a appris à croire et à réfléchir : le désir de sortir du moule, de creuser plus profondément dans les mystères de la vie prend de l'ampleur au moment où nous nous installons dans le vingt et unième siècle. Le "Da Vinci Code" a su aborder ce sujet brûlant. On peut cependant douter qu'il amène des milliers de chrétiens à remettre leur foi en question et à abandonner l’Église. Quoi qu'il en soit, il a réussi à apporter à la connaissance du grand public un courant de pensées et un corps théorique jusqu'à présent considérés comme alternatifs, voire hérétiques. Et l'on ne peut que s'en réjouir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
OtmaOtma   19 avril 2016
Durant les périodes ultérieures, le mythe entourant la mort d'Osiris fut enrichie. Il impliquait dorénavant le démembrement du cadavre par Seth, qui jeta les morceaux dans le Nil. Isis parcourut le pays pour retrouver toute les parties du corps (entre quatorze et quarante-deux, selon les textes) et les assembla sous la forme d'une momie. Il ne lui manquait plus que le phallus, avalé par une carpe du Nil. Elle fabriqua donc un pénis artificiel et à l'aide de sorts magiques réussit à concevoir un enfant. A chaque endroit où fut découverte une partie du corps d'Osiris, un temple fut construit en son honneur. Citons Sebennytos, qui affirme avoir abrité deux morceaux de jambe. Heracléopolis se prévaut de la cuisse, la tête, deux flancs et deux jambes. Athribis prétend posséder le cœur, Abydos la tête, Edfou une jambe et l'île de Biga assure que la jambe gauche s'est échouée sur ses rivages.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
autres livres classés : ésotérismeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (5 - essais )

Roland Barthes : "Fragments d'un discours **** "

amoureux
positiviste
philosophique

20 questions
407 lecteurs ont répondu
Thèmes : essai , essai de société , essai philosophique , essai documentCréer un quiz sur ce livre