AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2205063537
Éditeur : Dargaud (22/09/2017)

Note moyenne : 3.59/5 (sur 11 notes)
Résumé :
Au XVIe siècle, un jeune prêtre espagnol est envoyé par le pape vers le Nouveau Monde afin d'évangéliser les Indiens. Il part de Mexico, accompagné d'un esclave noir affranchi et d'une princesse Aztèque, et doit se rendre en territoire apache. À leurs trousses, une bande sanguinaire bien décidée à arrêter la princesse qui, elle, tente d'échapper à un mariage forcé avec une brute cruelle. Une aventure somptueuse dans des décors magnifiques.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Alfaric
  19 février 2019
Francois Armanet vient du monde du journalisme et Jean Helpert vient du monde de la réalisation : ensemble ils écrivent à 4 mains l'histoire du diptyque intitulé "Le Nouveau Monde", un récit historique plein d'humanité...
Espagne 1602, un vieux moine se remémore les jours qui l'ont marqué toute sa vie durant. Rome 1538, le frère Marcos de Niza ardent défenseur des thèses de frère Bartolomé de Las Casas est missionné par le pape Paul III lui-même pour évangéliser les Amériques, mais aussi, d'abord et surtout pour confirmer ou infirmer l'existence des Sept Cités d'Or de Cibola qui se cacheraient dans les grands espaces au Nord du Mexique... Arrivé sur place il est chaleureusement accueilli par le gouverneur Antonio de Mendoza, ancien juif converti au christianisme, et fraîchement accueilli par l'aristocrate psychopathe Nuno de Guzman. Personne ne veut accompagner Marcos dans sa quête, car le Nord du Mexique est sauvage et peu de personnes en sont revenus vivantes : c'est ainsi que pour l'épauler il fait libérer Esteban, ancien esclave africain promis au bûcher pour hérésie parce qu'il refusé de tuer des Amérindiens réfractaires aux enseignements du Christ inculqués à la pointe de l'épée… Et que les deux compères se retrouvent rejoints par Dona Isabel la pupille d'Hernan Cortes, la fille de l'Empereur Moctezuma, et la fiancée de Nuno de Guzman : la quête est lancée, mais la traque a elle aussi commencée !
Le récit d'aventure est un chouette écrin à un très beau relationship drama, car Marcos fait le lien entre Esteban trop africain pour être accepté par les Espagnols et trop Espagnol pour être accepté par les Africains, et Isabel trop amérindienne pour être acceptée par les Espagnols et trop Espagnole pour être acceptée par les Amérindiens… Les personnages aimeraient bien retourner en arrière, mais il est trop tard depuis bien longtemps déjà et ils sont forcés d'aller de l'avant pour trouver en eux un avenir qui veut bien d'eux… Au contraire de ses compagnons d'infortune Marcos fraîchement sorti de son monastère ne sait rien de l'injustice et de la cruauté de notre Monde de Merde, et en se liant et en s'accrochant à eux il est obligé d'avancer et d'évoluer quitte à les aider dans leurs quêtes de vengeance respectives : Esteban veut tuer Nuno de Guzman qui a tué sa soeur, Isabel veut tuer Xicotenga qui a tué ses frères… Au bout du bout l'un d'entre eux retourne dans son pays natal et ses deux compagnons vont de l'avant pour se construire une nouvelle vie dans l'une des nombreuses tribus des Grandes Plaines : je ne spoile pas, puisque dès le départ on sait comment tout cela se finit ^^
Le diptyque passe d’une longue introduction à une longue transition, donc j’ai peu envie de dire que cela manque de tome(s) de transition car enrichir le côté action & aventure n’aurait nullement nui au récit. Bons personnages, bons dialogues, bonnes thématiques, mais au-delà des très belles illustration de couverture quid des graphismes ? C’est bien là le problème puisque le tome 1 intitulé "L’Épée du conquistador" est confié au français Xavier Coyère qui présente un découpage classique, des décors simples mais un charadesign très soigné, et que le tome 2 intitulé "Les Sept Cités de Cibola" est confié à l’italien Stefano Carloni qui présente un découpage fluide, des décors riches mais un charadesign plus simple et surtout plus fluctuant… Misère de misère même la taille et la police d’écriture changent entre les 2 parties, alors qu’on était vraiment pas loin d’une très bonne série !!!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          390
umezzu
  30 octobre 2017
Au programme : aventures et courses poursuites sur fond de conquête de l'empire aztèque par les espagnols.
1538, frère Marcos, un jeune prêtre est envoyé par le pape évangéliser les territoires au nord de Tenochtilan, récemment conquise. Si le vice-roi accueille favorablement son entreprise, le conquistador Nino de Guzman rêve lui de conquérir de l'or dans ces mythiques cités au nord. Sa cruauté et son absence d'humanité effraient celle qui lui est promise, la princesse dona Isabel, fille de Moctezuma. Elle réussit à s'enfuir avec frère Marcos et celui qui lui a été adjoint, un ancien esclave noir avec qui Guzman a des comptes à régler.
Un premier épisode assez réussi, même si les dessins sont plutôt quelconques.
Commenter  J’apprécie          60
Hosenford
  30 janvier 2019
Une mosaïque du Nouveau Monde
Nous voilà au coeur d'une BD historique qui met en scène le nouveau monde et les grandes entités qui y coexistent au XVIe siècle. Entre Indiens et Aztèques, sans oublier un délégué papal, un affranchi noir et le vice-roi d'Espagne, sous la tutelle de l'empereur Charles Quint, tous s'entremêlent au milieu d'une intrigue d'évangélisation en arrière-plan mais surtout au premier abord d'une chasse à l'homme. Marcos, le jeune prêtre se retrouve au plein milieu de tensions, au coeur d'un nouveau monde inconnu et qui leur est étranger, embarqué dans une histoire inattendue.
Outre le cadre historique, ce premier tome est intéressant car il met – légèrement certes – en lumière les différentes cultures et les différents peuples. L'intrigue et le mystère s'enveloppent autour de deux des personnages principaux qui se révèlent progressivement tandis que le prêtre la jeune Aztèque suivent un périple dont on n'a aucune idée de la suite et de la possible fin. C'est une fuite désorganisée face à un comte puissant qui maltraitait sa promise et dont le prêtre s'en est attristé a décidé de se préoccuper de son sort.
La BD nous offre des décors et des ambiances différents. Il nous permet de voir le Nouveau Monde hors des stéréotypes. Oubliez les « Indiens contre visages pâles » ou encore les décors désertiques à perte de vue, dans lesquels est émergé un semblant de far west ou une éminence rocailleuse surmontée de tipis. Ici, entre héritage aztèque, nouveaux centres urbains et jungle, le décor est coloré et la BD dans son ensemble est agréable à lire. On notera cependant un dessin assez simple mais qui colle au thème.
Lien : https://leschroniquesdejerem..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

critiques presse (4)
ActuaBD   12 avril 2018
Un récit d'aventure épique, doublée d'une histoire d'amour impossible sur fond d'Histoire. Un périple haletant à découvrir.
Lire la critique sur le site : ActuaBD
Sceneario   23 mars 2018
Un premier épisode plein de promesses aventureuses. Vivement la suite et fin !
Lire la critique sur le site : Sceneario
BoDoi   16 octobre 2017
On cherche encore le souffle de l’épopée et on termine la lecture sans une scène marquante en tête. Bref, rien de bien neuf sous le soleil aztèque et pas sûr, donc, que l’on poursuive l’aventure…
Lire la critique sur le site : BoDoi
BDZoom   05 octobre 2017
Entre western épique et aventure historique, ce premier opus sans temps morts inaugure un diptyque truffé de références…
Lire la critique sur le site : BDZoom
Citations et extraits (19) Voir plus Ajouter une citation
AlfaricAlfaric   23 février 2019
- L’homme a toujours recherché l’Éden perdu, mais pour les conquistadors, le paradis c’est l’or. Je vous charge de découvrir cet éden et de nous dire s’il est fait d’or, de gloire, ou de rêves.
- De rêves ?
- Y a-t-il jamais eu autre chose que le rêve pour amener les hommes à se dépasser ?
Commenter  J’apprécie          160
AlfaricAlfaric   03 mars 2019
- Ah, mon garçon, vous êtes un cœur simple ! Je me réjouis d’avoir un vrai chrétien à cette table, au milieu de païens qui n’attendent qu’un peu d’indulgence pour retrouver leurs rites démoniaques, d’aventuriers prêts à vendre leur âme pour un peu d’or, et d’un chrétien de fraîche date qui ne parle que de tolérance.
- Notre Seigneur n’a-t-il pas toujours prêcher la tolérance et l’amour de son prochain ?
- Voyez-vous, Frère Marcos, notre évêque aime tant son prochain qu’il n’hésite jamais à lui offrir un repos éternel.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
AlfaricAlfaric   05 mars 2019
- Cortes m’a laissé un lourd fardeau. La tâche de rassembler deux civilisations… Croyez-moi, ce n’est pas une mince affaire, mais j’ai l’habitude, j’ai été élevé à Grenade au milieu des Musulmans et des Juifs.
Commenter  J’apprécie          180
AlfaricAlfaric   09 mars 2019
- Princesse, j… je regrette, mais vous savez bien que je suis moine !
- Vous croyez que je viendrais la nuit pour vous prendre votre vertu ? Je sais bien que je suis la fille d’un sauvage mais quand même !...
Commenter  J’apprécie          100
AlfaricAlfaric   06 mars 2019
La fierté des maîtres, c’est d’être battus pas leurs élèves !
Commenter  J’apprécie          240
Lire un extrait
autres livres classés : conquistadorVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

1 classique = 1 auteur (XVI° siècle)

Les Regrets

Pierre de Ronsard
Joachim du Bellay
Agrippa d'Aubigné

10 questions
82 lecteurs ont répondu
Thèmes : classique , 16ème siècleCréer un quiz sur ce livre