AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
>

Critique de BVIALLET


BVIALLET
  09 mai 2012
Le mini-motard introduit une pisseuse qui n'a pas froid aux yeux dans « le club (très fermé) des Lions ». Il subit sa première cuite dans un délire type « Pirates des Caraïbes », règle son compte à un taggeur qui salissait les murs de sa rue et passe le premier de l'an chez un couple d'ex-hippies trotskistes qu'il ridiculise gentiment avec l'aide de ses parents. Son père découvre les joies de la console video et en devient si accro qu'il en arrive à péter un câble. Litteul Kévin découvre fort précocement les plaisirs de l'amour avec une baby-sitter venue le garder pendant que ses parents sont de sortie...
Quelques-unes des onze historiettes que comporte ce volume 2 des aventures du petit Kévin. le monde des bikers y est fort gentiment caricaturé. le trait est toujours aussi agréable et élégant. Les pinups sont particulièrement réussies. On rit ou sourit souvent des « bêtises » du petit motard et de ses copains tout en étant indulgent pour certains calembours ou jeux de mots faciles quand ce n'est pas carrément tirés par les cheveux (« Jalouse rock », « T'es laid dimanche » ou « La miss a les preuves »). On remarquera au passage un certain nombre d'allusions et clins d'oeil aux grands devanciers comme Hergé (Tintin, le Capitaine Haddock) ou Uderzo (« Les pirates » des Astérix). Divertissant et jamais méchant.
Lien : http://www.etpourquoidonc.fr/
Commenter  J’apprécie          10



Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Ont apprécié cette critique (1)voir plus