AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 275480062X
Éditeur : Futuropolis (15/02/2007)

Note moyenne : 3.58/5 (sur 26 notes)
Résumé :
Nicolas de Crécy propose avec Journal d’un fantôme un nouveau récit de bande dessinée où l’auteur a choisi de se mettre lui-même en scène, avec comme partenaire et compagnon de voyage, un dessin…
... un dessin "en cours de formation".
Petites réflexions pleines d’humour sur la réalité et sa transcription, sur la contrainte du travail et la liberté de l’émotion, sur les traits qui tentent d’arriver au dessin, sur le dessinateur qui dessine encore et ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Thyuig
  07 avril 2012
Le voilà l'album, celui qui nous dit pourquoi, celui qui nous explique qu'on y pigera de toute façon jamais rien. Bien sûr, ce n'est pas un album, c'est un journal, une somme de références captées par une plume. Bien entendu ce n'est pas un album, c'est un journal vous dis-je, un nécessaire à reproduction, une revisionneuse essoreuse d'émotions, un prisme 2D pour un monde mono-centré sur la subjectivité, forcément. De Crecy y est intelligent, suprêmement. Il y trône en empereur créateur sur une oeuvre dans laquelle les dessins et les iconographies sont des dieux. Parce qu'après tout qu'est-ce qu'un dieu sinon une façon personnelle de penser l'inpensable, de se représenter l'absolu ?
Il s'agit bien là de la tentative de ce "journal d'un fantôme", ne nous y trompons pas, il s'agit de donner à voir la monstruosité créatrice de l'idée qui sommeille, qui germe lentement dans un cerveau créateur d'idoles. Pour le dessinateur, cette monstruosité s'appelle dessin, elle est la capacité à donner à voir sa vision du monde. Elle est la preuve que le monde n'existe que quand on le regarde, elle figure en quelque sorte. Dessiner revient à figurer sa subjectivité et De Crécy nous le démontre divinement bien.
Intéressant et bigrement bien réalisé, cet album étonne par l'intelligence de sa mise en abîme. On y cause de rien de moins que de la création de cet album lui-même, au travers du journal donc, mais aussi en montrant son cheminement graphique, son inventivité formelle.
De Crecy y plante ses doutes et ses errements sans jamais se départir de son idée motrice, il nous dessine sa propre angoisse créatrice, égratignant au passage avec élégance les figures très sexuées de la bande dessinée contemporaine. On se concentre sur le dessin, sur sa faconde évidente qui provoque inévitablement autant de niveaux de lecture qu'il existe de subjectivités pour le voir.
Bref, un grand album, un point de départ sans doute pour le lecteur, en tout cas pour moi le moyen de relire certains de ses livres avec un regard neuf.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Sejy
  30 août 2012
Dans ce récit drôle et déroutant, Nicolas de Crécy nous expose ses interrogations et états d'âme quant au processus créatif et à la sincérité de l'art dans son rapport à la réalité du monde moderne.
La réalisation graphique est somptueuse. Un trait faussement brouillon, vif et expressif (stylo bille ?) en noir et blanc dans la première partie et qui s'enrichit de « brou de noix » dans le second volet. du bonheur.
Intellectuellement, je suis, à peine, plus réservé. Totalement conquis par l'épisode carnet de voyage brésilien ainsi que la confrontation pleine d'humour de l'auteur avec son oeuvre, j'ai trouvé l'épisode japonais moins convaincant. Si j'ai aimé le concept original du « patatoïde » en quête d'inspiration graphique ainsi que le contraste plus terre à terre du manager en décalage complet avec le zen du pays du soleil levant, j'ai, en revanche, quelque peu décroché sur certains aspects oniriques de l'histoire. Enfin, certains questionnements de l'auteur me sont apparus plutôt obscurs mais parleront peut-être mieux aux âmes d'artiste.
Un album à plusieurs niveaux de lecture, très beau, assez passionnant, et bourré d'idées.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Christelle83230
  08 novembre 2015
L'histoire d'un dessin.
Une bande dessinée croquée en noir et blanc par un Nicolas de Crécy qui retrace avec humour l'autobiographie d'un dessin, de sa naissance à sa forme finale. On y découvre une esquisse, un bout de dessin, quelque chose qui ressemble davantage à une patate, qui se cherche, qui doit se définir....
Un monologue silencieux entre le créateur et une partie de lui-même. Un voyage où le suivra sans cesse sa création, son ébauche, semé d'aventures et de découvertes.
Commenter  J’apprécie          00

critiques presse (1)
Sceneario   08 juillet 2014
Un album qui démontre une nouvelle fois que De Crecy reste un de nos grands auteurs (dommage qu'il ai plus ou moins annoncé son souhait de ne plus faire d'album...), avec un univers très particulier et passionnant ! Très très recommandé, histoire de suivre les réflexions d'un artiste sur son travail, sur ses envies !
Lire la critique sur le site : Sceneario
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
SophiePatchouliSophiePatchouli   17 août 2014
C'est mouillé, c'est affreux, ce genre d'artifice n'est pas du tout de mon goût !
Commenter  J’apprécie          00
Lire un extrait
Videos de Nicolas de Crécy (22) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Nicolas de Crécy
Nicolas de Crecy publie le souvenir d'un road trip en Europe orientale dans les années 1980 chez Gallimard. Il explique ici comment il s'y est pris pour dessiner la Visa à Anne Douhaire. Plus d'informations sur la BD : https://www.franceinter.fr/livres/visa-transit-le-road-trip-oriental-de-jeunesse-de-nicolas-de-crecy Plus de BD : https://www.franceinter.fr/culture/bande-dessinee-quelle-bd-lire-a-la-rentree Plus de leçons de dessin : https://www.youtube.com/playlist?list=PL43OynbWaTMLSUzMpmqwuKcJNbTeC5GhD
autres livres classés : dessinsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Voyage en Italie

Stendhal a écrit "La Chartreuse de ..." ?

Pavie
Padoue
Parme
Piacenza

14 questions
406 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , voyages , voyage en italieCréer un quiz sur ce livre