AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2754800069
Éditeur : Musée du Louvre (13/10/2005)

Note moyenne : 3.6/5 (sur 125 notes)
Résumé :
Vous êtes un explorateur.
Vous vous trouvez devant un immense palais (il s'agit du Louvre, mais vous n'en savez rien). Vous y entrez.
Vous découvrez alors des siècles d'art. Vous êtes maintenant perplexe: quelle signification ces images collées au mur pouvaient-elles donc avoir pour vos ancêtres?
En vérité, il faut bien le dire, vous ne savez que penser de tout cela.
Vous voilà bien songeur, d autant plus que le flair historiologique de v... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (27) Voir plus Ajouter une critique
Crossroads
  15 novembre 2012
Tu kiffes la BD , tu es un fou-fou d'art et l'anticipation n'est pas pour te déplaire alors oui , ce récit devrait répondre à toutes tes attentes !
Période Glaciaire le bien nommé , c'est une terre futuriste désormais entièrement recouverte de glace , de poudreuse , de blancheur immaculée , de par le fait...Enfile ton bonnet à pompon , tes mitaines 100% pilou pilou et ta doudoune en peau de phoque – pour le procès BB , merci de contacter mon avocat : Carmel de son p'tit nom – car ça va cailler sec !
Le pitch , en deux mots : une équipe d'archéologues erre à la recherche de vestiges capables d'expliciter le pourquoi du comment tout en les informant sur les us et coutumes d'antan . Bon ok , y a 28 mots ! On va pas chipoter , c'est cadeau , c'est offert...
Personnage incontournable de ce récit : Hulk - hommage supposé envers une prétendue divinité...et allez surtout pas l'énerver ! - le chien-cochon gras du bide pour qui manger 5 fruits et légumes par jour s'apparenterait bien plus à un effroyable sacrilège qu'à un acte s'inscrivant dans une hygiène de vie du quotidien , véritable estomac sur patte possédant un flair historiologique toutes options , carbone 14 inclus . Il est la caution à la fois scientifique et humoristique de l'aventure et ne se départit presque jamais de son flegme so british , faisant ainsi le bonheur d'un lecteur en quête d'un peu de légèreté dans ce nouveau monde de questionnement existentiel .
Un mot s'impose d'emblée à l'esprit : déroutant .
L'on est ici bien loin de la BD basiquement divertissante mais bien en présence d'intelligence pure sur papier glacé . Les découvertes de Rungis puis surtout du Louvre poseront les bases d'une vraie réflexion qui , à défaut d'être historiquement réaliste , aura toutefois le mérite de tenir la route .
Gonflé de proposer un tel récit avant-gardiste en s'appuyant sur quelques incontournables du Louvre !
Le sujet eût pu s'avérer casse-gueule n'était l'ingéniosité du propos . Perso , je m'en fous , j'ai décroché mon premier flocon avec mention , alors...
Une balade artistique , théologique et historique plus qu'intéressante pour qui voudra bien s'en donner la peine ! Il est vrai que l'entrée en matière peut dérouter .
Des crayonnages bien loin de respecter les perspectives . Un encrage jouant régulièrement sur le clair-obscur . En définitive , tout cela importe bien peu au regard du plaisir pris en feuilletant cet OVNI du 9e art !
Poétique , malin , onirique et bien plus encore , un album , à des années lumière des standards actuels , qui mérite vraiment que l'on s'y attarde !
A noter ce petit glossaire final bien pratique - pour toutes les tristes quiches incultes de mon acabit - compilant les oeuvres , leurs auteurs et les salles du Louvre leur étant dédiées .
Période Glaciaire : é-froid-yablement efficace ! Pourrait bien devenir un grand glace-ique...
Certains n'avaient pas attendu l'âge de glace pour oser s'attaquer à l'icône...Vilains petits canaillous va !
http://www.youtube.com/watch?v=X34HrFDNOEg&feature=fvwrel
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          390
Titania
  26 juillet 2015
Que va-t-il rester de notre monde dans 1000 ans lorsque nous ne serons plus que poussière ? Dans un futur post-apocalyptique froid et inhospitalier, une expédition archéologique tente de retrouver les vestiges de "l'agglomération" . Dans cette équipe se trouve Hulk, un des chiens, tout en rondeurs, produit de combinaisons génétiques improbables qui le fait parler, penser et s'émouvoir, en plus d'avoir un flair surdimensionné. Hélas, ce pauvre Hulk, enrhumé se perd, tombe dans un trou, et découvre une collection hétéroclite d'objets de toutes les époques, pendant que le reste de l'équipe découvre des peintures...et dans cette affaire les plus perspicaces ne sont pas ceux que l'on croit ! Il faut laisser de côté son côté rationnel, pour se laisser aller à cette méditation triste sur la fragilité de la mémoire et de toute chose...savoir recevoir le témoignage du passé avec émotion, laisser parler les œuvres ...on dirait un rêve prémonitoire inachevé...cette jolie BD aquarellée dans des tons ocre et bleu, co-produite avec le musée du Louvre, a de bonnes chances de vous laisser rêveurs...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          292
ATOS
  15 janvier 2019
"Le point de départ de Période glaciaire est venu d'un sentiment que j'ai ressenti en retournant au Louvre : face à la variété des collections exposées, malgré ma formation et mes lectures, je me suis senti complètement inculte ! J'ai donc eu l'idée de créer des personnages encore plus ignares que moi, découvrant le musée dans des milliers d'années. Ils ignorent tout de l'histoire de l'humanité exposée, ils n'ont même pas idée de ce qu'est un musée et ils se promènent dans le Louvre en croyant découvrir une seule et même civilisation à un temps donné.
Sans aucun repère, ils proposent donc des explications complètement décalées, aberrantes, insensées et… erronées.
J'ai vraiment voulu essayer d'imaginer comment des personnes vierges de toute culture, qu'elle soit artistique ou politique, pouvaient interpréter les oeuvres exposées…» Nicolas de Crécy.
Quels regards portons nous sur l'Art ? Avons nous conscience des siècles et millénaires traversés par les oeuvres d'Art ? Connaissons l'essence de ce que nous appelons oeuvres d'art aujourd'hui ? Quelle conscience animera celles et ceux du futur qui entreprendront l'étude archéologique de nos civilisations qui auront, alors, disparues?
C'est loufoque, décalé, extrêmement drôle. Et extrêmement bien illustré ! Un régal pour l'imagination, l'esprit, et pour les yeux.
Premier de Crécy pour moi, la suite reste à découvrir…
Astrid Shriqui Garain
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          240
oblo
  21 décembre 2015
Sur une plaine glacée avance un groupe composé d'hommes, d'une femme et de chiens-cochons doués de parole. Les cartes semblent se tromper, puisque rien de ce qui y est indiqué n'apparaît à l'horizon. Quand l'expédition découvre une relique du passé - un entrepôt de Rungis couvert de graffitis -, tous se disent qu'ils sont sur la bonne voie. Ils ne se méprennent pas. Et c'est par hasard que la troupe trouve une mystérieuse bâtisse, remplie d'images : le Louvre.
Commence alors un véritable dialogue avec les oeuvres d'art, mené par le chien Hulk, et une tentative de reconstituer ce passé mystérieux qui n'est que notre présent, où l'image aurait été omniprésente et omnipotente. Par ricochet, la BD nous invite à nous interroger sur le regard que nous portons sur des civilisations dont ne nous sont parvenus que des morceaux, de sculpture ou de céramique, de bas-reliefs ou de peinture, qui deviennent alors les fondations bien fragiles de savoirs pourtant nécessaires.

Puisqu'il n'est question que d'images, Nicolas de Crécy apporte les siennes au grand mouvement de l'histoire de l'art. Ses traits sont simples, rappelant ceux de Gipi, animés par des couleurs douces, tour à tour franches et puis contrastées. En suivant le flair d'Hulk, nous tâchons, nous aussi, de porter un regard neuf sur notre période, figée à jamais par le froid dans la bande-dessinée, tandis que surgissent devant nos yeux les Delacroix, les Rembrandt et les Bosch qui n'ont rien oublié des admirations qu'ils suscitaient. Et la BD de rappeler que l'art n'est pas un objet mort, mais un ensemble d'histoires - celles de ceux qui ont réalisé les oeuvres, celles de ceux qui les ont utilisées, celles que les oeuvres racontent, parfois - qui nous renvoient à notre propre humanité.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
lunch
  03 décembre 2011
Alors que le XXIème siècle est révolu depuis longtemps, une expédition archéologique est mise en place pour retrouver trace d'une ancienne civilisation dans le grand nord. Les cartes sont bien formelles, il doit bien y avoir quelque chose sous les pieds de ces hommes, sous cette épaisse couche de neige et de glace. Pourtant, les vestiges témoignant d'un passé lointain se font rares, comme cet écusson attaché au blouson de l'un des membres du groupe : un "O" et un "M" entrelacés, suivis de l'inscription "droit au but". Impossible de prétendre savoir quoi que ce soit sur la signification de ce sigle, qui n'est finalement qu'une source d'espoir pour ces gens à la recherche d'un passé depuis trop longtemps enseveli.
Bientôt, le petit groupe à la soif intarissable de savoir découvrira un temple nommé Rungis dont les murs sont recouverts d'inscriptions en parfait état de préservation. Puis, poursuivant leur périple, ils finissent par tomber sur un nouvel édifice, richement ornementé en façade et rempli de tableaux à l'intérieur. Sans se douter un instant de la nature même du bâtiment, ils s'imaginent au gré des oeuvres l'histoire de ces hommes qu'ils n'ont jamais connu.
Période glaciaire est un album triplement excellent.
- Tout d'abord parce qu'il symbolise un peu le renouveau de l'éditeur Futuropolis, alors en plein essor après une période plus que délicate. Il s'agit du tout premier album s'inscrivant dans cette toute nouvelle collection du Louvre, qui a pour but de dépeindre l'univers du plus grand musée parisien avec pour seule limite celle de l'imaginaire. Il sera suivi de nombreux autres, chaque fois mis en image par de grands noms de la bande dessinée : Bernard Yslaire (Le ciel au-dessus du Louvre), Éric Liberge (Aux heures impaire), Marc-Antoine Mathieu (Les Sous-sols du Révolu)...
La suite à lire sur BenDis...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
ZiziMuleATresseZiziMuleATresse   09 janvier 2011
C’est curieux, il y a comme un parfum de mille structures humaines différentes... Snif snif. Les plus anciennes sentent fort de sous les bras et semblent avoir des têtes couronnées. Les plus récentes sentent aussi dessous-les-bras mais ont les jambes nues sous leurs shorts.
Commenter  J’apprécie          60
alouettalouett   21 juin 2010
Je suis un chien ! avec un soupçon de gène de cochon, pour mieux ressembler génétiquement à l'homme et pouvoir communiquer avec lui. Mon nom est Hulk, en hommage à un dieu dont nous avons conclu qu'il venait de chez vous
Commenter  J’apprécie          50
JumaxJumax   23 avril 2012
"Bandes de niais ! Louvre, c'est le loup, le Louvre c'est la louvrerire.
- Des meutes de loups rodaient sur les bords de la Seine.
- Une forteresse contre les loups ?"
Commenter  J’apprécie          50
Videos de Nicolas de Crécy (21) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Nicolas de Crécy
Quand l'Instant Fip à la Fnac s'invite au Festival Fnac Live Paris, ça donne... l'Instant Fip au Festival Fnac Live Paris ! Luc Frelon nous emmène faire un tour dans l'Hôtel de Ville de Paris, il a rencontré les artistes du jour (Delgres, Radio Elvis, Suzane, Étienne De Crécy...), s'est promené sur scène et sur le Parvis de l'Hôtel de Ville pour un bain de foule improvisé. Bonne humeur et festivités au programme pour l'ouverture du seul festival parisien gratuit, à ne pas rater donc !
La chronique complète : https://www.fnac.com/L-instant-Fip-a-la-Fnac/cp44804/w-4
Toutes les pépites de l'Instant Fip à la Fnac sur notre chaîne : https://www.youtube.com/playlist?list=PLiecdOYPtnue1cbBI-r764LKcvUjzjU8i
Retrouvez-nous sur Facebook : https://fr-fr.facebook.com/Fnac Instagram @fnac_officiel : https://www.instagram.com/fnac_officiel Twitter @fnac : https://twitter.com/fnac
+ Lire la suite
autres livres classés : louvreVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
3470 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre