AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782800134024
104 pages
Éditeur : Dupuis (04/06/2003)

Note moyenne : 2.93/5 (sur 14 notes)
Résumé :
C’est une bande dessinée entièrement muette. Un récit sans bulle et sans parole. Une succession de cases envoûtantes et déroutantes à la fois, portées par le trait tout en liberté de Nicolas de Crécy. Tout commence de manière en apparence classique. Quelque part en ville – New York? Cela y ressemble, en tout cas –, un homme se fait tuer en sortant de sa limousine. Ses gardes du corps prennent en chasse le tueur qui s’enfuit à travers le dédale des ruelles. Peine per... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Maks
  22 mai 2016
Sans intérêt, heureusement que je l'ai empreinté à la bibliothèque sinon j'aurais de quoi me mordre les doigts d'avoir payé pour une insulte pareille.
Sans intérêt car les dessins sont dignes d'un enfant de 10 ans qui s'essaye à la bande dessinée avec ses crayons de couleurs alors que le dessinateur à sûrement voulu donner un genre différent de ce qui se fait d'habitude mais pour le coup c'est loupé.
Sans intérêt car il n'y a pas un seul texte, pas une bulle rien qu'une petite explication en quatrième de couverture et qui ne reflète même pas ce que l'ont viens de voir.
Sans intérêt car on ne sait pas si l'auteur à voulu rendre cela drôle ou gore, au final c'est drôlement gore et je dirais même plus sale et un peu pipi caca, digne d'un mélange entre Freddy Krüger et les Barbapapa.
Sans intérêt car on se demande si c'est un mec rempli de coke qui a autorisé le financement pour publier ce torchon.
Je dit rarement beaucoup de mal d'une BD ou d'un livre, souvent bon joueur, j'ai même tendance à trouver des excuses à un auteur quand il dérape du moment que quelques bon côtés ressortent de son oeuvre, mais ici je me suis senti insulté qu'on ai essayé de me vendre ce truc, c'est d'ailleurs le but de l'auteur et de l'éditeur qui lance le concept génial de prendre les lecteurs pour des vaches à lait (ah bon cela existait déjà ? Oui bon autant pourr moi, mais ici c'est le pompon).
Et donc je fait un commentaire "sans intérêt" car c'est la seule chose que cette "chose" mérite.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
svecs
  12 mai 2017
Il y a toujours chez De Crécy une tendance à l'absurde, voire l'abscons. Dans le cas de Prosopopus, il est n'effectivement pas facile de retrouver ses petits. La prospopée est une figure de style qui consiste à faire parler un mort, un animal, une chose personnifiée, une abstraction. Elle est proche de la personnification, du portrait et de l'éthopée (qui est une figure de style qui consiste à peindre des personnages ou des assemblées de personnages en peignant aussi leurs moeurs et leurs passions... wikipedia, mon ami)
Dans ce long récit muet et assez, tout commence par une exécution. le tueur s'echappe, mais est blessé dans sa fuite. C'est alors qu'une étrange créature, bibendum grotesque et à l'air faussement débonnaire, se constitue à partir de divers fluides: sans, sperme, fumée de cigarette... Cet être étrange commence à hanter le tueur.
Exercice de style, assurément, qui prend tout son sens grâce au titre qui renvoie à la prosopopée. J'exagère en considérant que le récit prend tout sopn sens. Disons plutôt que De Crécy aiguille le lecteur pour mieux saisir ce à quoi il assiste. L'exercice est intéressant, mais n'est jamais vraiment convainquant. je n'ai jamais été grand amateur de De Crécy et ce n'est pas cet album qui me fera changer d'avis. Je respecte le travail mais j'y reste étranger.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Yokay
  04 décembre 2019
Voici une oeuvre étrange :
Par le thème, fantastique : une créature de génération spontanée à partir de sang, de sperme et de fumée, avec une tête de clown, plus tendre que cruelle mais inquiétante, qui peut voler, qui vient s'incruster chez un tueur, et dont on ne devine pas bien les intentions.
Par l'histoire : il y a des meurtres, un tableau mystérieux dont la signature est une empreinte digitale, une histoire d'amour
Par le style : un dessin hachuré et très sombre, sépias, sauf le prosopopus qui est très lumineux. Des traveling avant/arrière très cinématographiques, magnifiques. Des gueules, comme sait les faire Nicolas de Crécy. Et une absence totale de paroles, qui laisse libre court à notre interprétation, l'auteur nous donne des indices que l'on ne comprend pas forcément de prime abord et nous déroute, d'autant que le scénario est complexe.
A lire, plusieurs fois, par tous les amateurs de mystère, de cinéma noir, les esprits ouverts et curieux qui aiment être dérangés, qui aiment lorsque tout n'est pas limpide. Une BD qui ne laisse pas indifférent !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10


critiques presse (1)
Bedeo   25 juillet 2019
La dernière bande dessinée Nicolas de Crécy dépeint un monde très noir, où le Prosopopus, créature baroque et joyeusement terrifiante, s’invite chez les désespérés. Et cette histoire muette nous laisse sans voix.
Lire la critique sur le site : Bedeo

Videos de Nicolas de Crécy (28) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Nicolas de Crécy
Les nouveautés Futuro de septembre 2020
autres livres classés : tueursVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
3769 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre