AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782371021327
Lumen (24/08/2017)
3.86/5   42 notes
Résumé :
Imaginez un monde où l’Empire britannique aurait écrasé la rébellion qui a donné naissance aux États-Unis d’Amérique…

Enfant de la Résistance, Charlotte, seize ans, ne rêve que d’une chose : prendre part au combat, comme ses parents avant elle, et mettre fin à la domination implacable de l’Empire. Pourtant, quand sonne enfin l’heure pour elle de faire ses preuves et de rejoindre sa mère dans la lutte, son monde bascule… et emporte avec lui toutes ses ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (20) Voir plus Ajouter une critique
3,86

sur 42 notes
5
4 avis
4
8 avis
3
6 avis
2
0 avis
1
0 avis

basileusa
  10 septembre 2017
J'attendais avec impatience ce dernier tome . le fait de lire la suite après toute une année est toujours un peu gênant pour se remettre dans l'histoire . Heureusement il y a pas mal d'allusions à ce qui a pu se passer dans le tome précèdent . Pour autant il faudrait que je relise un jour les trois tomes à la suite .
Charlotte est en fuite avec Linnet , Jack et Grave car en plus de protéger Grave de l'Empire ,elle doit maintenant se méfier aussi de la résistance . Un traître se cache en effet parmi ces derniers et j'avoue que j'avais rien vu venir ...
C'est un tome bien rythmé , j'étais contente de retrouver les personnages mais j'ai tout de même trouvé ce tome moins intéressant que le premier . Il n'y a peut être plus le plaisir de la découverte de ce monde steampunk et la conclusion de toutes leurs aventures est somme toute peut être un peu trop rapide .
En conclusion c'est une bonne trilogie mais l'auteur aurait pu développer encore son univers.
Commenter  J’apprécie          150
Laurapassage
  12 février 2018
Après avoir beaucoup aimé les deux premiers tomes (Rébellion et L'énigme du magicien) de la saga le secret de l'inventeur publié chez Lumen Editions, je ne pouvais que me lancer avec plaisir dans ce troisième et dernier tome : le pari du traître d'Andrea Cremer.
« Son monde avait certes toujours été dangereux et imprévisible, mais depuis quelque temps, il lui semblait avoir basculé dans la confusion et le chaos le plus total. »
Nous retrouvons donc dans le pari du traître tous les personnages que nous avons déjà suivi dans les deux premiers tomes. Charlotte est toujours aussi exceptionnelle, particulièrement touchante et encore plus déterminée à protéger ceux qu'elle aime. Elle commet des erreurs, comme à chaque fois, mais cela ne cesse de la faire avancer dans ses buts. Elle ne cesse d'ailleurs d'être altruiste dans chacune de ses décisions. Dans ce tome final, Linnet est davantage mise en avant au contraire d'Ash et Meg, ce qui permet de nous attacher d'autant plus à ce personnage haut en couleurs. Coé nous surprend et Jack reste fidèle à lui-même. Grave est toujours très présent malgré qu'on ne sache toujours pas ce qu'il peut penser et son personnage reste définitivement le plus énigmatique de cette trilogie. Je regrette cependant le peu de présence de Scoff, Pip et Birch.
Le pari du traître tient un rythme haletant. Andrea Cremer fait alors le choix de mettre enfin en avant certaines relations dont celle de Jack et Charlotte, malheureusement au détriment d'autres personnages moins développés. J'aurais apprécié plus de développement concernant certaines relations laissées en suspens à la fin du deuxième tome. Au cours de ce dernier ce tome, elle met d'abord en avant la trahison, ce qui crée de nouvelles tensions dans le groupe d'amis, et l'avancée de la rébellion contre l'Empire Britannique prend enfin son ampleur. Ainsi, les émotions sont intenses et on passe à la fois par la peur et l'espoir. Ce dernier tome est une véritable aventure qui ne laisse pas souffler une seule seconde. Les rebondissements sont nombreux et s'enchainent à la vitesse de l'éclair.
« Il n'y a pas d'heure pour badiner. S'il fallait se soucier du contexte, nous passerions notre temps à nous morfondre. Tu parles d'une vie ! »
Comme je le disais, le pari du traître est très rythmé. Cependant, le côté steampunk est légèrement mis de côté, ce qui gâche un peu l'originalité de cette trilogie. On ne voit pas la fin arriver et avant les dernières pages, on ne sait pas où Andrea Cremer veut nous emmener. le gros défaut de ce tome vient justement de la succession de rebondissements et aventures, et des personnages qui se sortent un peu trop facilement des situations dramatiques dans lesquelles ils se mettent. Pour autant, dans ce dernier tome, toutes les questions que l'on se posait depuis le début de l'histoire trouvent enfin leurs réponses. Parfois même un peu trop vite et ce livre aurait mérité d'être un peu plus approfondi avec une centaine de pages en plus.
« Encore un peu de patience, la chance va finir par tourner. Néanmoins, il allait lui en falloir davantage pour se rassurer : après tout, c'était sa propre inconscience qui l'avait forcé à prolonger son séjour dans la cité coloniale française. »
Le pari du traître offre une très belle conclusion à la trilogie le secret de l'inventeur. Toutes les interrogations trouvent enfin leurs réponses et Andrea Cremer sait s'appuyer sur ses personnages complexes et touchants auxquels le lecteur n'a pu que s'attacher.
Lien : http://laura-passage.com/le-..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
April-the-seven
  12 octobre 2017
Je suis toujours un peu triste quand je termine une saga. Dire au revoir à des personnages que j'ai suivis durant des années, tourner une dernière fois la page d'un univers que j'apprécie… Eh bien c'est un peu ce que j'ai ressenti ici. le secret de l'inventeur est une série que j'affectionne beaucoup, car elle est la première à m'avoir introduit au steampunk.
Dans ce troisième opus, nous retrouvons Charlotte dans de nouvelles et dangereuses aventures. La jeune fille traverse des temps houleux, puisque les pratiques des rebelles ne lui conviennent pas. Alors qu'elle lutte toujours activement contre l'emprise de l'Empire, elle est contrainte de fuir afin de protéger ses amis. Pourtant, quelque chose se trame en interne, et Charlotte est persuadée qu'un traitre se cache parmi ses alliés.
Sans surprise, il m'a fallu un petit moment avant de retrouver mes marques dans l'histoire. Lorsqu'un laps de temps d'un an s'est écoulé entre deux tomes, j'ai un mal fou à me resituer dans les premières pages. Une fois la période de réadaptation passée, j'ai de nouveau été charmée par la plume savoureuse d'Andrea Cremer.
Le gros point fort de ce troisième opus réside dans la manière dont sont traités les personnages. Ils ont tous fait beaucoup de chemin depuis le début et forment une véritable famille à laquelle on a l'impression de faire un peu partie, nous aussi. Charlotte en est l'exemple flagrant. Elle m'a impressionnée dans le pari du traitre, car elle fait preuve d'un courage et d'un sang-froid exemplaires. C'est clairement une héroïne avec de belles aspirations et prête aux plus grands sacrifices pour les atteindre. J'ai vibré et tremblé à ses côtés.
Car oui, les émotions sont bien au rendez-vous. le rythme de l'histoire ne nous permet pas de souffler à un seul moment. Tout s'enchaîne avec naturel et les rebondissements font loi. Trahisons, manigances et mensonges sont les maîtres mots de ce troisième opus. Pourtant, je suis restée un peu sur ma faim en ce qui concerne l'identité du traitre. Je m'attendais à un bouleversement supplémentaire qui n'est pas venu. Je pense que cela tient du fait que l'auteur a choisi de faire beaucoup de révélations au début, laissant ainsi peu de place aux recherches personnelles du lecteur. Ce manque de suspens a constitué un problème en ce qui me concerne, car j'en désirais davantage de ce côté-là.
En revanche, j'ai beaucoup aimé le soin apporté par Andrea Cremer en ce qui concerne les résolutions des intrigues. Rien n'est laissé au hasard et tous les mystères finissent par trouver leurs dénouements. Toutefois, j'ignore si c'est parce que je n'étais pas prête à quitter Charlotte, Jack, Grave et les autres, mais la fin m'a semblé trop rapide et trop précipitée, malgré un très bel épilogue. Encore une fois, je n'aurais pas dit non à quelques chapitres supplémentaires, car Andrea Cremer a réellement su construire un univers saisissant et haut en couleur.
En résumé, ce troisième tome est pour moi un peu en dessous des deux premiers, malgré de belles qualités et une intrigue qui m'a tenue en haleine jusqu'à la fin. Andrea Cremer m'a complètement fait voyager au coeur d'une uchronie unique en son genre, où les personnages sont bougrement attachants. Je suis un peu déçue du manque de suspens général et par la fin trop rapidement expédiée, mais j'ai tout de même passé un bon moment. Je relirai cette série à l'occasion et je suis certaine d'en tirer le même plaisir !

Lien : http://april-the-seven.weebl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
mauriceandre
  14 juin 2019
Salut les Babelionautes
Avec ce tome trois du Secret de l'Inventeur, Andréa Cremer a un peu loupé sa sortie.
Certes! Nous avons les réponses a certaines questions que je me posais, mais il manque la principale sur ce qu'est Grave.
La Romance de Charlotte, qui ce sentait tiraillée entre les deux frères, trouve ici sa conclusion logique.
Quand au traître, dont il est fait mention dans le sous-titre, son identité ne m'a pas trop surpris.
le final est trop "tout est bien qui finit bien" pour moi, mais sachant que cette trilogie est classée Jeunesse, c'est un final approprié.
Merci encore a Mélanie Fazi d'avoir assumée la traduction de cette oeuvre.
Commenter  J’apprécie          90
ChristelleCookies
  19 mars 2019
Le Secret de l'inventeur d'Andrea Cremer est une saga steampunk que j'ai découverte en 2015 avec le premier tome, Rébellion. À l'époque, je découvrais ce genre littéraire et j'avais beaucoup aimé sans aller jusqu'au coup de coeur pour autant. On y découvre New York au XIXème siècle mais dirigé par les anglais, le tout avec un système de caste et un groupe de résistants qui s'opposent au régime. On fait surtout la connaissance des enfants de ces résistants, qui vivent dans les Catacombes le temps d'être en âge d'aller se battre, et tout particulièrement Charlotte qui va faire la connaissance de Grave. Grave est un garçon très particulier, doté d'une force extraordinaire, et dont tout le monde se méfie aux Catacombes, pendant que Charlotte fait tout pour le protéger. J'attendais beaucoup du deuxième tome, L'Énigme du magicien. Je l'ai lu en 2016 et malheureusement, il m'avait énormément déçue. Il s'agit vraiment d'un tome de transition dans lequel il se passe très peu de choses et où on se concentre plus sur des amourettes qu'autre chose. Pour autant je tenais à terminer cette trilogie.
Ce dernier tome relève un peu le niveau du deuxième, même si ce n'est clairement pas parfait. On ne retrouve pas les lenteurs que je déplorais dans le deuxième opus. On entre directement dans l'action et de ce fait c'était un plaisir de retrouver l'univers de l'auteure. Toutefois j'aurais aimé que certains passages soient plus approfondis pour encore plus m'imprégner de cet univers. Je pense notamment à Grave ou encore la description d'une prison dont le "principe" était très particulier. Finalement j'étais un peu frustrée avec le sentiment qu'on n'avait fait que la survoler. Après je modère mes propos, en rappelant qu'il s'agit ici de littérature jeunesse. Cet aspect "pas suffisamment fouillé" était donc un risque à prendre.
J'ai particulièrement apprécié qu'on délaisse un peu les histoires d'amour pour se recentrer un peu plus sur le but poursuivi par nos personnages. Mais le récit reste quand même très centré sur le personnage de Charlotte. On retrouve la Charlotte du premier tome avec son caractère trempé et on oublie celle du deuxième qui virait au rouge pour un oui ou pour un non. Je préfère de loin cette Charlotte bravache.
Ses compagnons qui étaient mis au second plan dans le deuxième tome, refont un peu surface, en particulier dans la dernière partie. J'ai donc vraiment aimé les retrouver, et retrouver ce qui m'avait plu chez eux dans le premier opus même si j'aurais aimé qu'on les croise un peu plus souvent dans le livre.
J'ai regretté en revanche de ne pas revoir un personnage en particulier que j'appréciais beaucoup dans le premier tome.
J'étais sortie de cette lecture en me disant que j'avais vraiment aimé. J'étais surtout contente qu'il relève le niveau du deuxième tome. Mais avec du recul, je trouve que, finalement, tout ce qui tourne autour de Grave est sous-exploité. On a des réponses, mais il manque quelque chose. Et quand on y regarde bien, par rapport au déroulement des évènements, ça n'apporte pas grand chose, voire rien. Ça apporte du plus à la trame de fond, mais au-delà de ça... il manque quelque chose. Avec le titre de cette saga, je m'attendais à d'autres révélations.
Finalement, l'auteure se concentre vraiment sur la rébellion plus que sur l'inventeur et Grave. Sauf que ce n'est pas ce qui m'intéressait au fond. On en vient à se demander pourquoi l'auteure à choisi un tel titre, si c'est pour laisser cette partie de l'histoire en arrière-plan. Et j'ai trouvé la fin bâclée, trop rapide. Là encore, on survole, et on a l'impression de louper quelque chose.
Donc, un troisième tome que j'ai préféré au deuxième avec plus d'action, mais qui n'a pas su m'emporter comme je l'aurais espéré parce que pas assez approfondi, trop de personnages sous-exploités et surtout une énigme d'accroche de base qui est un peu abandonnée par l'auteure.
Après je pense que pour des adolescents qui commencent avec ce style, ça peut totalement être adapté, mais à 34 ans... c'est bien mais sans plus, et pas assez développé.
Lien : http://chroniquesdunedevoreu..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   23 septembre 2017
Son monde avait certes toujours été dangereux et imprévisible, mais depuis quelque temps, il lui semblait avoir basculé dans la confusion et le chaos le plus total. Aussi la présence de ces deux femmes à ses côtés, l’une d’un certain âge et l’autre encore si jeune, le préservait de la sensation de sombrer dans le néant. Si la formule ne manquait pas de théâtralité, le rétameur ne pouvait néanmoins s’empêcher de résumer sa vie en ces termes : ordre et désordre, création et destruction.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   23 septembre 2017
Encore un peu de patience, la chance va finir par tourner. Néanmoins, il allait lui en falloir davantage pour se rassurer : après tout, c’était sa propre inconscience qui l’avait forcé à prolonger son séjour dans la cité coloniale française. Mais inutile d’épiloguer sur ce sujet. Il s’agissait à présent de tourner la page et de revoir sa stratégie à la lueur des derniers événements, tout regrettables qu’ils soient.
Coe se serait bien passé de
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   23 septembre 2017
Je ne prétends pas détenir une grande connaissance de l’Empire, de sa puissance, ni des forces qui la combattent. En revanche, le monde ténébreux de tous ceux qui louvoient entre ces géants n’a guère de secret pour moi. Ott a la confiance des pirates, escrocs, spéculateurs et autres bandits. Autant de corporations qui sont loin de voir les espions d’un bon œil, du moins pas ceux qui nous concernent. Ott est des nôtres.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   23 septembre 2017
Les Français ont accepté de s’allier à nous pour mener une offensive contre l’Empire dans le but de contraindre ses troupes à se replier en mer…
Commenter  J’apprécie          00
MariineJMariineJ   24 mars 2021
- Il n'y a pas d'heure pour badiner. S'il fallait se soucier du contexte, nous passerions notre temps à nous morfondre. Tu parles d'une vie !
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Andrea Cremer (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Andrea Cremer
Payot - Marque Page - Andrea Cremer - Rébellion
autres livres classés : steampunkVoir plus
Notre sélection Imaginaire Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Invisibilité

Qui est invisible?

Laurie
Jo
Elizabeth
Stephen

10 questions
5 lecteurs ont répondu
Thème : Invisibilité de Andrea CremerCréer un quiz sur ce livre