AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Pauline Réage (Antécédent bibliographique)
EAN : 9782756020648
264 pages
Delcourt (20/10/2010)
3.38/5   17 notes
Résumé :

Dans un château de la région parisienne, une jeune femme libre et indépendante devient, de son plein gré, l'esclave sexuelle d'un homme... Chef-d'oeuvre de la littérature sadomasochiste, Histoire d'O est ici adapté par le plus grand auteur italien de bande dessinée érotique, Guido Crepax. Par ses dessins sensuels et sa narration subtile, il donne une nouvelle incarnation à ce récit troublant, choquant, qui se lit également comme un hymne à l'amour, même ... >Voir plus
Que lire après Histoire d'OVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Contrairement à certains avis de babéliophiles, j'apprécie plutôt les dessins de Guido Crepax qui sont assez évocateurs en restant stylisés. Mais effectivement, dans cette bande dessinée adaptant le roman « histoire d'O » de Pauline Réage, publié en 1954, on a l'impression que c'est toujours un peu pareil, comme si les scènes, voire les planches, étaient répétées. D'ailleurs, la bande dessinée est très longue, un peu trop longue à mon avis, comme le roman, d'autant plus qu'elle est très lourde ce qui rend la lecture un peu difficile car il faut qu'elle soit posée.
Ceci-étant, la première partie, autour de l'enfermement à Roissy, raconte l'histoire d'une femme soumise à la volonté d'un homme, alors qu'elle est libre. Ce choix est surprenant aujourd'hui mais il s'explique par la volonté d'O d'aimer jusqu'au don de soi en acceptant la cruauté de ses tortionnaires.
Dans les années 50, c'était quand même assez fort de raconter les fantasmes féminins (même si ce n'est pas présenté comme ça) comme si le carcan du sado-masochisme (qui était un type de pratiques sexuelles non institutionnalisé à l'époque) était la seule alternative à la passion folle. Alors, jusque-là, ça marche bien, et l'histoire a une puissance érotique indéniable.
Ça se gâte vers la fin car un tas de situations et de personnages nouveaux viennent embrouiller le message et rendent l'histoire confuse, alors, qu'a priori, la BD devrait être une présentation simplifiée du roman.
Commenter  J’apprécie          70
Une jeune femme amoureuse accepte un jour d'être initiée aux pratiques sexuelles sadomasochiste dans un château de Roissy. Elle est donnée chaque jour à des hommes qui la fouettent, la soumettent, des maîtres qui la violentent, la contraignent, l'utilisent. Elle se plie à tous leurs désirs, se soumet à toutes leurs violences.


La bande dessinée adaptée du roman de Pauline Réage (Dominique Aury), une femme, est provocante comme le livre l'a sûrement été. Mais elle peut montrer aussi quelques défauts.



Dans la première partie, on peut regretter une répétition dans ces scènes sulfureuses mais un peu dessinées toujours de la même manière. Et puis, brusquement, sans que j'ai bien pu comprendre le mécanisme narratif, on voit O devenir une femme puissante, dominatrice, qui exerce son pouvoir en restant bien plus habillée. Et on aurait peut-être préféré lire un vocabulaire un peu moins limité, mais peut-être le roman était déjà assez pauvre.

Le graphisme est lui soigné, élégant même, assez raffiné quand il campe un décor d'époque.

Une singulière histoire qui a marqué d'abord le patrimoine littéraire français par son audace de décrire l'amour d'une femme qui la conduit à subir des souffrances extrêmes pour atteindre son plaisir et celui de l'être aimé.


Lien : https://chezlorraine.blogspo..
Commenter  J’apprécie          20
Histoire d'O en bande dessinée, pourquoi pas?
J'ai été déçu: histoire bâclée, dessins vite faits.

Décidément j'ai du mal avec la BD. je préfère de loin le roman, l'écrit, la magie des mots et de l'imaginaire qu'ils nous provoquent.
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
Maintenant tu es prêtes... je te laisse... descends et va sonner à la porte, tu ferras tout ce qu'on te dira... oui oui... je serai là... va !
Commenter  J’apprécie          10
Si tu m'aimes, tu n'as plus aucune liberté !
Commenter  J’apprécie          50
Tu es mal... donnes-moi ton sac !
Et puis tu es trop habillée...
Commenter  J’apprécie          10
Très décevant je n'ai pas aimé le graphisme.
Commenter  J’apprécie          00

Video de Guido Crepax (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Guido Crepax
Dans le 167e épisode du podcast Le bulleur, on vous présente Les derniers jours de Robert Johnson que l'on doit à Frantz Duchazeau et qui est édité chez Sarbacane. Cette semaine aussi, on revient sur l’actualité de la bande dessinée et des sorties avec : - La sortie de l’album La forteresse volante que l’on doit à Lorenzo Palloni pour le scénario, Miguel Vila pour le dessin et qui est édité chez Sarbacane - La sortie de l’album Yougo, un conscrit casque bleu que l’on doit à David Cénou et aux éditions La boite à bulles - La sortie du quatrième tome de la série Wild West, un tome baptisé La boue et le sang que l’on doit au scénario de Thierry Gloris, au dessin de Jacques Lamontagne et qui est éditée chez Dupuis - La sortie de l’album Le grand large que l’on doit à Jean Cremers et qui est édité chez Glénat - La sortie de l’album Suzanne, album de Tom Humberstone consacré à la joueuse de tennis Suzanne Lenglen, un titre paru chez Ankama - La sortie du troisième tome de l’intégrale Valentina l’on doit à Guido Crepax et aux éditions Dargaud
+ Lire la suite
autres livres classés : sado-masochismeVoir plus
Les plus populaires : Bande dessinée Voir plus


Lecteurs (65) Voir plus



Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
5220 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre

{* *}