AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 978B00NFYDAYG
Arnoldo Mondadori Ed. (30/11/-1)
4.25/5   2 notes
Résumé :
Un Socrate partenopeo
che ragiona di parauti e di UFO
sfiorando San Gennaro e Maradona.
Un incantevole dialogare
in cui le teorie si mescolano ai racconti e ai "fattarielli".
Il libro più felice
di Luciano De Crescenzo.
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
mireille.lefustec
  12 août 2017
Oeuvre de vulgarisation. Histoire moderne de philosophie.
Publié en 1985. Non traduit à ma connaissance.
"La valeur d'un dialogue dépend en grande partie de la diversité des opinions concurrentes. S'il n'y avait pas eu la tour de Babel nous aurions dû l'inventer."
Karl R. Popper
C'est la Naples du professeur Bellavista vue par les yeux d'un socratien. Les situations et les scènes sont amusantes.
Je transcris les titres de chapitres:
_I Mancini di papa : discussion sur l'art moderne et vente de faux tableaux de Mancini.
_A mezzanotte va. La tradition napolitaine des feux d'artifice du dernier jour de l'an.
_Le dernier miracle de San Gennaro. : Son sang, solidifié dans une ampoule
, le liquéfie deux fois l'an au cours d'une grande cérémonie.
_The day before. ou comment convaincre des napolitains d'acquérir un refuge anti-atomique.
_Le sosie. Exploitation d'une ressemblance avec Maradona.
_Les plaintes d'un propriétaire d'immeuble.
Plus deux inclusions de Socrate et ses amis grecs, non plus dans leur temps, mais aujourd'hui, et donc avec des préoccupations actuelles.
La hauteur des pare-chocs des différentes voitures devrait être uniformisée,
Les programmes télé sont abrutissants et ne laissent plus le temps aux échanges verbaux indispensables.
Celles-ci, sur un mode encore plus ironique.
Un autre "régal" de lecture : le chauvinisme napolitain .
Les habitants revendiquent leur particularisme et en sont fiers. " j'ai peur que mon frère ne se trouvera pas bien à Napoli. Voyez, lui n'est pas comme moi : c'est un homme précis.....intransigeant....il travaille chez IBM. Votre ville est attachante mais je ne crois pas qu'elle pourra changer un jour. Ici le temps s'est arrêté. Que ce soit un bien ou un mal, je ne saurais le dire : mais seulement que mon frère n'est pas la personne adéquate pour y vivre."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (13) Voir plus Ajouter une citation
mireille.lefustecmireille.lefustec   13 août 2017
Vous voyez, docteur, les âmes du Paradis désormais sont en dehors de la lutte : elles vivent dans une extase béate et de ce qui se passe sur terre "non glie passa manco p'a capa". Celles du Purgatoire au contraire souffrent encore et ont besoin des prières de leurs parents pour abréger l'attente.
Alors se crée, comment dire, un régime de secours mutuel entre ceux du haut et ceux de dessous : nous prions pour elles, pour que leur peine soit réduite, et elles, elles prient pour nous, pour nous faire obtenir un poste à la Mairie ou gagner au loto, un premier héritage.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
mireille.lefustecmireille.lefustec   14 août 2017
Un vieux philosophe disait : pour s'approcher de la Vérité, il est indispensable que chaque interlocuteur soit toujours disposé à modifier un petit peu ses propres idées dans le cas où l'autre lui démontre qu'il a tort.
Commenter  J’apprécie          40
mireille.lefustecmireille.lefustec   13 août 2017
Athée et chrétien, en même temps, précise le professeur, je dis être athée parce que je ne crois pas à l'existence de Dieu et chrétien parce que je cherche à me conformer aux théories du Christ qui considère l'homme comme ce qu'il y a de plus important jamais vu sur Terre.
Commenter  J’apprécie          20
mireille.lefustecmireille.lefustec   13 août 2017
Je voudrais pouvoir faire une expérience que personne n'a encore tentée.
_Et laquelle ?
_Prendre le sang d'une personne quelconque, le faire coaguler puis l'exposer à la foule dans un reliquaire semblable à celui de San Gennaro.
_Alors vous pensez que ce sont les napolitains qui avec leur énergie psychique provoquent la liquéfaction du sang ?
Commenter  J’apprécie          10
mireille.lefustecmireille.lefustec   13 août 2017
Architecte, je ne voudrais pas vous décourager mais j'ai peur que vous à Naples ne fassiez chou-blanc : ici il n'y a pas les sous pour vivre de façon normale, alors vous figurez-vous que les napolitains se mettront à dépenser des sous pour continuer à vivre après la bombe atomique !
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : vulgarisationVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Grandes oeuvres littéraires italiennes

Ce roman de Dino Buzzati traite de façon suggestive et poignante de la fuite vaine du temps, de l'attente et de l'échec, sur fond d'un vieux fort militaire isolé à la frontière du « Royaume » et de « l'État du Nord ».

Si c'est un homme
Le mépris
Le désert des Tartares
Six personnages en quête d'auteur
La peau
Le prince
Gomorra
La divine comédie
Décaméron
Le Nom de la rose

10 questions
711 lecteurs ont répondu
Thèmes : italie , littérature italienneCréer un quiz sur ce livre