AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Philippe Rège (Traducteur)Antoine Guillemain (Traducteur)
EAN : 978B087WTX5FK
Éditeur : L'Archipel (18/06/2020)

Note moyenne : 3.4/5 (sur 10 notes)
Résumé :
En 1967, l’exposition à une bactérie d’origine extraterrestre – nommée Variété Andromède – décima presque entièrement une bourgade de l’Arizona. Pendant cinq jours, une équipe de scientifiques œuvra sans relâche pour endiguer l’épidémie qui menaçait de tout anéantir sur son passage…
Cinq décennies plus tard, un drone détecte une anomalie au milieu de la jungle amazonienne. La Variété Andromède est de retour ! Et elle a muté…
Réunis en urgence, sc... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
ludi33
  22 juin 2020
La menace Andromède nous replonge dans le cauchemar biologique déjà présent dans la Variété d'Andromède. Situé quelques décennies plus tard, le roman tient à la fois du thriller scientifique et du roman d'aventures. Plongeant ses héros dans la jungle amazonienne, à la recherche d'une nouvelle anomalie. Moins technique que le premier opus, le récit est ici tout aussi passionnant et immersif.
Daniel H. Wilson reprend à son compte l'univers créé par Michael Crichton et se pose en digne héritier, nous offre un roman addictif et divertissant. Seul bémol, la fin un peu trop capillotractée à mon goût.
Merci aux éditions de l'Archipel et Netgalley pour cette lecture récréative.
Commenter  J’apprécie          140
aurore34490
  06 juillet 2020
Merci à Mylène des Editions de l'Archipel et à Netgalley pour ce service presse. Michael Crichton, aujourd'hui décédé, est auteur notamment de Jurassik Park, le monde Perdu, Sphère et bien d'autres succès. Daniel H. Wilson a donc signé la suite de la Variété Andromède, histoire qui se passe donc 50 ans plus tard.  
En 1967, une bactérie a décimé presque entièrement une petite ville de l'Arizona ne laissant en vie qu'un bébé et une personne âgée. Plusieurs décennies plus tard, une anomalie est détectée en pleine forêt amazonienne. Il semble que ce soit en lien avec la variété Andromède. Une équipe de cinq scientifiques est dépêchée sur place afin de la combattre. Elle semble évoluer à vue d'oeil, le temps est compté... 
Pour ceux qui n'auraient pas lu La Variété Andromède, sachez que ce roman peut se lire indépendamment. Tout y est expliqué clairement. le roman se présente sous forme de documentaire. Les écrits se composent de rapports plus ou moins confidentiels, de discussions entre les scientifiques, d'images recueillies sur les caméras récupérées sur les lieux, de communiqués... C'est assez peu courant et cela donne un côté attrayant à l'ensemble. A chaque début de chapitre, l'auteur cite Michael Crichton et j'aime assez les citations qui ont été retenues et qui sont pleines de justesse. Dans le premier tiers du roman, on découvre la présence de la bactérie, puis la section qui surveille l'anomalie depuis des décennies, les personnages... Les descriptions sont étayées, la plume de l'auteur est fluide. Par la suite, les choses se compliquent. Mon esprit littéraire s'est vite heurté aux difficultés de la compréhension scientifique. L'auteur utilise nombre de termes trop techniques, on a du vocabulaire scientifique, technologique, militaire, médical. Bref, il faut être très intéressé pour suivre. 
Le suspense est malgré tout haletant, les scientifiques font face à une bactérie qu'ils ont étudié pendant des années mais qui a muté et qu'ils ne connaissent donc pas. Il y a donc de nombreux rebondissements et jusqu'à la fin on ne sait pas du tout ce qu'il va se passer. 
Un bel hommage à Michael Crichton et une suite qui vaut la peine d'être lue et qui plaira aux amateurs de science-fiction.
#LamenaceAndromède #NetGalleyFrance
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
HQL
  18 juin 2020
Vous vous demandez quel est le point commun entre la série Westword, les dinosaures de Jurassic Park et l'équipe des urgences du County General Hospital de Chicago ? La réponse est simple : Michael Crichton ! Si l'auteur slash scénariste slash producteur est décédé depuis douze ans, son oeuvre lui a depuis survécu et permet qu'aujourd'hui encore, comme pour d'autres grands auteurs de la fiction américaine, on poursuive son travail en s'inspirant de son style et en publiant des titres sous son nom. Cinquante ans après La variété Andromède (The Andromeda Strain), voilà qu'une suite est publiée par HarperCollins son éditeur américain, grâce à la plume de Daniel H. Wilson, The Andromeda Evolution.
L'histoire se déroule donc cinquante ans après qu'un incident impliquant une bactérie d'origine extraterrestre ai ravagé une petite communauté des États-Unis, ne laissant que deux survivants d'âges extrêmes. le gouvernement américain a depuis mis sur pieds un projet top secret disposant d'un financement indécent pour surveiller la résurgence de cette bactérie andromède et de sa mutation, pour lequel il collabore avec des experts internationaux. Quand une surveillance satellite aidée d'algorithmes d'analyse repère en pleine forêt amazonienne une masse noire semblant croître et détruisant toute forme de vie autour d'elle, l'alerte remonte au plus haut niveau et une équipe de scientifiques coordonnée par l'armée est projetée sur place pour essayer de contenir la menace avant qu'elle n'infecte et ne détruise toute forme de vie sur Terre.
Si j'ai aimé le premier tiers, disons la première moitié du livre, j'ai ensuite rapidement perdu pied. le style est assez rythmé et j'ai vraiment bien aimé le genre de narration « rapport d'incident » au début du roman, qui laisse entrevoir qu'il y a un après, des survivants pour témoigner, mais que nous sommes en chemin vers une catastrophe inéluctable. La petite équipe panachée qui crapahute dans la jungle hostile, c'était bien. Et puis ensuite, et bien ensuite on tombe dans la science-fiction, le récit s'encombre parfois de lourdes explications scientifiques ou tout du moins d'allure scientifique, tandis qu'à d'autres moments et bien on ne comprend pas trop comment les choses sont possibles mais elles sont écrites comme ça et c'est ainsi.
C'est peut-être mon allergie chronique à la science-fiction qui parle, mais globalement j'ai été plusieurs fois déçu par des raccourcis faciles, des orientations « what the fuck » de l'histoire sans parler de la traduction un peu étonnante qui utilise de temps en temps des mots rares pour ne pas dire désuets, ce qui détonne beaucoup pendant la lecture d'un techno-thriller d'anticipation. Les fans apprécieront peut-être, moi j'ai globalement un avis plutôt réservé, je l'ai débuté avec enthousiasme mais terminé sans plaisir. À vous de vous faire votre avis !
Lien : https://www.hql.fr/la-menace..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
marggaux
  26 juin 2020
Thriller scientifique, science-fiction
Ce thriller scientifique est une suite de la Variété d'Andromède écrit il y a quelques années par Michael Crichton mais je l'ai lu comme un one-shot sans difficulté.
En 1967, une bactérie a décimé toute une région des États Unis.
Plusieurs décennies plus tard, une anomalie est détectée dans la jungle amazonienne... c'est une mutation de la Variété Andromède, cette bactérie qui avait déjà fait de nombreux dégâts et avait provoqué la perte de vies humaines.
Une équipe composée de 5 scientifiques va tenter de d'endiguer la propagation du virus. le combat va être difficile...
Ce livre est immersif, c'est un roman d'anticipation qui traite de la propagation de virus mortels.
J'ai aimé l'organisation du roman, les extraits de rapports scientifiques. L'auteur a une écriture très cinématographique, on se projette facilement dans les lieux et on visualise bien les paysages.
On est rapidement happé par l'action, mais aussi l'angoisse et le suspens....
Après, les romans traitant de sciences et d'anticipation ne sont pas mes thématiques de prédilection mais pour les amateurs du genre ça peut être plutôt sympa.
Merci à #netgalleyfrance et #lamenaceandromede
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
PoutineHurlante
  11 juin 2020
L'histoire débute soixante ans plus tard les événements de « La Variété Andromède » livre de Michael Crichton publié en 1969.
Quelque part perdu au milieu de la forêt Amazonienne, un drone de surveillance repère une anomalie dans la structure même de la forêt. Une immense masse noire se trouve à une place où elle ne pourrait pas se trouver. Il n'y a ni route, ni aéroport proche, ni activité d'orpailleurs illégaux. L'analyse par Intelligence artificielle ne donne également rien.
À de milliers de kilomètres de là, le « Projet Vigilance Éternelle », créée à la suite des événements apocalyptiques du premier tome, confirme la nature de l'anomalie et sa progression exponentielle : la souche Andromède est belle est bien de retour. Elle a même actuellement deux versions : l'une absolument mortelle pour l'homme, l'autre plastiphage. Grande consommatrice de plastique, matière nécessaire pour les vols spatiaux, la souche-2 de la Variété Andromède s'en prend à tous les objets en orbite et à grandement retardé l'aventure spatiale.
Voyez-vous où le livre veut en venir ? C'est encore plus clair avec le titre original : « The Andromeda Evolution ». Je ne vous en dirai pas plus, mais l'idée en fin de compte donne à l'ensemble des deux romans une tout autre dimension qui nous est dévoilée dans les dernières pages. La véritable menace Andromède prend alors tout son sens.
Comme pour la « La Variété Andromède », le roman se veut comme un reportage des événements actuels. Il s'appuie sur des rapports, des vidéos, des comptes-rendus, des conversations enregistrées, etc. Il se lit donc vite et les pages défilent rapidement. Daniel H. Wilson s'amuse également à citer Michael Crichton à chaque début de chapitre. Clairement un hommage.
Une partie du roman m'a fait penser au film « Annihilation » sur plusieurs aspects. Une anomalie qui grossit dans un endroit perdu, une équipe de scientifiques qui partent l'étudier dans un environnement luxuriant, des mutations étranges, des personnes qui fusionnent aux arbres, etc.
Le côté techno-thriller nous ai rappelé par les drones utilisés constamment par James Stone, nerd sympathique de la bande et fils du Dr Jérémy Stone, chef de la première équipe Wildfire en Arizona. Nous retrouvons également cette ambiance par la présence à bord de la Station Spatiale Internationale du Docteur Kline, autre membre intéressant de l'équipe. Elle est atteinte d'une maladie dégénérative et est équipée d'implants électroniques qui lui permettent de contrôler le robot à bord ainsi que la Station elle-même.

Par contre, j'avoue que j'ai eu un peu mal à me sentir happé par le côté « tension internationale » du roman, mais surtout par les motivations du « Grand méchant » qui se dévoile assez vite. Je ne m'explique toujours pas sa volonté profonde réelle et je pense que sa « gentille proposition » n'est qu'un prétexte pour permettre au livre de continuer de se dérouler (car sans elle, point de salut !).
Je pense donc que « La Menace Andromède » est une bonne suite au génial « La Variété Andromède ». C'est un bel hommage au livre original et à son auteur parti trop tôt !

Lien : https://poutinehurlante.word..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
aurore34490aurore34490   06 juillet 2020
L'existence d'un décret présidentiel peut sembler incompatible avec la conception d'un gouvernement démocratique. En effet, en temps de crise - , le président des Etats Unis n'a qu'à discuter sa politique pour qu'elle soit mise en oeuvre par les instances législatives. Mais il a aussi la possibilité d'agir par décret, donc de passer outre à ces instances, tel le Sénat. Ce que l'on pourrait appeler le fait du prince... 
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
aurore34490aurore34490   06 juillet 2020
Il n'y a pas de frein plus puissant à notre potentiel que la conception que nous avons de nous-même. (Michael Crichton) 
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Michael Crichton (11) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Michael Crichton
« Un rebondissement toutes les deux pages. Croyez-le ou non, La Menace Andromede est bien plus percutante encore que l'original ! » The Wall Street Journal
#MichaelCrichton #JurassicPark #LaMenaceAndromede Parution le 18 juin 2020 !
L'HUMANITE EN DANGER !
En 1967, l'exposition à une bactérie d'origine extraterrestre – nommée Variété Andromède – décima presque entièrement une bourgade de l'Arizona. Pendant cinq jours, une équipe de scientifiques oeuvra sans relâche pour endiguer l'épidémie qui menacait de tout anéantir sur son passage… Cinq décennies plus tard, un drone détecte une anomalie au milieu de la jungle amazonienne. La Variété Andromède est de retour ! Et elle a muté… Réunis en urgence, scientifiques et militaires savent que le temps leur est compté. le virus se propage et gagne du terrain. Jusqu'à bientôt menacer toute forme de vie sur Terre…
--------------- En publiant La Variété Andromède en 1969, Michael Crichton (1942-2008) inventait un nouveau genre : le thriller scientifique d'anticipation. Il est l'auteur de romans vendus a plus de 200 millions d'exemplaires dans le monde, dont Jurassic Park et le Monde perdu, adaptes au cinema par Steven Spielberg. Diplome en intelligence artificielle et robotique, Daniel H. Wilson, qui signe cette suite de la Variété Andromède (reed. Archipoche, 2020), est l'auteur, notamment, de la serie Robopocalypse (Pocket).
------- Le livre : http://www.editionsarchipel.com/livre... Facebook : https://www.facebook.com/archipelsusp... Instagram : https://www.instagram.com/editions_ar... Twitter : https://twitter.com/Ed_Archipel
+ Lire la suite
Notre sélection Polar et thriller Voir plus
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Michael Crichton

Sous quel nom Michael Crichton n'a-t-il jamais publié de livre ?

Michael Douglas
John Lange
Jeffery Hudson
Mike Karlson

10 questions
53 lecteurs ont répondu
Thème : Michael CrichtonCréer un quiz sur ce livre