AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de odin062


odin062
  10 octobre 2010
On pourrait parler des heures de ce livre tant le sujet abordé est controversé. Il n'en est rien, je prends comme base mes acquis et mes croyances sur le réchauffement climatique. Cette critique ne tient donc qu'à moi.

Tout d'abord, l'écriture de Crichton est toujours la même, très fluide, très cinématographique, le scénario est superbement bien ficelé bien que la fin soit à mon gout trop rapide. Bien sur, il y a des temps de vide comparés à ces scènes d'actions qui nous empêchent de fermer le livre à une heure du matin.

Ces temps de vide sont bourrés de théorie propre à l'auteur sur le réchauffement climatique. Pour faire vite, Crichton pense que le réchauffement est une supercherie industrialopolitique. Pour cela, il mine tout le long du livre des références et citations de revue scientifique. le lecteur qui n'a aucune notion en réchauffement climatique à de fortes chances de tomber dans la thèse extrême de Crichton. Ce livre a d'ailleurs était très controversé de ce fait.

Bien que je rejoigne l'auteur sur de nombreux points, je pense personnellement que celui ci essaie de nous berner. Reposer ses arguments sur des "citations" de revues scientifique n'est pas du tout correct d'autant qu'aucun lecteur n'ira pas lire la suite de la revue et donc vérifier si la citation est dans le contexte que Crichton veut bien nous le faire entendre. Mais je pense aussi que Crichton en fait trop pour les besoins de l'histoire.

En outre, j'aime le coté de la thèse qui évoque la supercherie industrielle des pays riches. Il suffit d'allumer sa télévision pour voir que le réchauffement n'est que le résultat d'une activité anthropique. L'homme toujours au centre du monde ignore la plupart du temps que ce réchauffement est normal, que ce réchauffement engendre une hausse du CO2 atm (et non l'inverse) et que bien sur l'Homme n'est pas responsable de l'entière montée de ce gaz à effet de serre.

Bref, la thèse climatique n'a pas sa place dans une critique mais attention, renseignez vous et ne soyez pas naïf face à ces théories extrêmes.
Commenter  J’apprécie          70



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (7)voir plus