AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Pierre Rigaud (Traducteur)
EAN : 9782203392434
55 pages
Éditeur : Casterman (17/08/2006)

Note moyenne : 3.8/5 (sur 5 notes)
Résumé :
Chaque fois que nous disons adieu, chaque fois que nous partons, chaque fois que nous oublions, chaque fois que nous abandonnons, nous tuons. Et toi, détective, combien de personnes as-tu déjà tuées? Ça, c'est l'art du deuil, être tué... ou tuer!

Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
marina53
  01 décembre 2012
A Brescia, en Italie, une jeune fille est retrouvée assassinée, la gorge largement ouverte puis soigneusement recousue, dans une scierie désaffectée. Son père ne croit pas que l'homme, arrêté par la police, soit le véritable tueur. En effet, ancien repris de justice et violeur, Massimo Scalia a toutes les chances d'être reconnu coupable de ces faits.
Il fait alors appel à Guiliano Nero, un ancien flic, devenu détective, pour retrouver le véritable assassin de sa fille. Enfin sorti de sa torpeur, Nero épluche le dossier, contacte le médecin légiste chargé de l'enquête et se lance à sa poursuite. Ayant récupéré le téléphone portable de la jeune fille et écouté les messages sur son répondeur, il se retrouve dans un chenil et remonte la piste, jusqu'au jour où un second corps est découvert, avec le même genre de blessures...
Le personnage de Nero est assez attachant: pas de super-flic mais un détective privé, assez mal en point et se cherchant une identité.
Les dessins évoquent bien l'Italie, les meurtres et une atmosphère noire et oppressante.
Quant au scénario, peu habituée au polar en bande dessinée, je l'ai trouvé tout à fait crédible. On rentre vite dans le vif du sujet.
Un album très agréable à lire et dont on a envie de connaître la suite...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
marina53marina53   29 novembre 2012
Je connais la douleur, la résignation et la paix. Il ne faut pas cacher son deuil.
Il sert pour retrouver la paix ... et retrouver la paix avec ses propres défunts.
Commenter  J’apprécie          140

autres livres classés : littérature italienneVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Grandes oeuvres littéraires italiennes

Ce roman de Dino Buzzati traite de façon suggestive et poignante de la fuite vaine du temps, de l'attente et de l'échec, sur fond d'un vieux fort militaire isolé à la frontière du « Royaume » et de « l'État du Nord ».

Si c'est un homme
Le mépris
Le désert des Tartares
Six personnages en quête d'auteur
La peau
Le prince
Gomorra
La divine comédie
Décaméron
Le Nom de la rose

10 questions
631 lecteurs ont répondu
Thèmes : italie , littérature italienneCréer un quiz sur ce livre