AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : B0000DXSVR
Éditeur : Les Presses De La Cite (30/11/-1)

Note moyenne : 4.5/5 (sur 2 notes)
Résumé :
Noël 1961. Une étudiante de vingt-quatre ans, sportive et gaie, gît inerte dans un poumon d'acier la poliomyélite vient de la terrasser. Les quatre membres paralysés, la respiration à la merci d'un appareil, Josiane ne cède pas au désespoir. Elle décide de lutter pour reconquérir son indépendance motrice et matérielle. Et elle engage un combat qui ne finira pas. Combat contre la maladie, contre la souffrance, mais surtout combat contre le découragement, la résignati... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Chantilly34
  17 octobre 2017
J'ai lu ce livre il y a plus de 30 ans et j'en garde encore un souvenir très fort. Josiane Criscuolo m'avait bouleversée par sa souffrance, sa force, son courage, son envie de vivre et de s'en sortir, son optimisme
Commenter  J’apprécie          51
mosaique92
  26 mars 2015
Gravement atteinte par la poliomyélite à 20 ans, Josiane va réorganiser sa vie avec une volonté et une détermination à toute épreuve et avec l'aide d'un entourage très présent
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
Chantilly34Chantilly34   17 octobre 2017
La maladie est une leçon d'humilité : devant elle, nous sommes tous égaux. On apprend à vivre par les autres car l'on se rend compte que l'on peut avoir besoin d'autrui, même si l'on est très indépendant.
Commenter  J’apprécie          10
Chantilly34Chantilly34   17 octobre 2017
On supporte ce qui arrive, on garde ce qui reste, trop content de n'avoir point tout perdu. Et l'on se rend compte alors combien la vie est belle et vaut la peine d'être vécue.
Commenter  J’apprécie          10
Chantilly34Chantilly34   17 octobre 2017
Une vie où l'on ne connait que des plaisirs ,'a aucun intérêt car elle ne permet pas d'apprécier la paix et la joie si on n'a rien connu d'autre.
La douleur fait souvent jaillir de notre personnalité, de notre vie intérieure, des trésors que nous ne soupçonnions pas.
Commenter  J’apprécie          00
Chantilly34Chantilly34   17 octobre 2017
Les plus malheureux en ce monde sont ceux qui n'ont rien d'autre à faire qu'à compter les larmes ou à s'apitoyer sur leur destin.
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : handicapVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
876 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre