AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Atalante tome 4 sur 13
EAN : 9782302003668
47 pages
Soleil (24/06/2009)
3.85/5   81 notes
Résumé :
Les Boréades, Calaïs et Zétes, sont enlevés par les Harpyes. Celles-ci emmènent les fils du vent dans leur forteresse du ciel. Pour les délivrer,
Jason, chef des Argonautes, envoie Atalante capturer les Chevaux volants. Mais ces derniers sont farouches. Il va falloir ruser. Les chevaux ailés vivent sur Miramax, une île peuplée d’êtres extraordinaires. De rencontre en rencontre, Atalante va vous fair... >Voir plus
Que lire après Atalante, tome 4 : L'envol des BoréadesVoir plus
Marlysa, tome 0 : La jeunesse par Gaudin

Marlysa

Jean-Charles Gaudin

3.69★ (2284)

19 tomes

Kookaburra, tome 1 : Planète Dakoï par Mitric

Kookaburra

Nicolas Mitric

3.21★ (786)

8 tomes

Kookaburra universe, tome 1 : Le Secret du sniper par Guérin

Kookaburra universe

Armand Guérin

3.62★ (771)

15 tomes

Nocturnes Rouges, tome 1 : Sang noir par Nhieu

Nocturnes Rouges

Emmanuel Nhieu

3.43★ (239)

7 tomes

Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
Encore un tome très chouette mais dont la fin m'a clouée sur place.

Rien à redire sur les dessins et la mise en couleurs. C'est toujours du bon boulot.
J'ai été ravie dans ce tome de voir des créatures mythologiques dont on parle moins comme la chimère et franchement j'ai été épatée par les dessins mais aussi les traits de caractères attribués à ces bestioles.
En voulant se couvrir de gloire, Zétès et Calaïs, les enfants du dieu Borée sont faits prisonniers par des Harpyes. Atalante et Héraclès vont tenter de les sauver. Seulement cela ne va pas être simple car les Harpyes vivent sur des sommets escarpés où il faut se rendre en volant. Atalante va déployer toute sa ruse. Jolie on le savait, un franc parler aussi, mais maline et rusée en plus.
Il y a toujours beaucoup d'humour notamment avec Héraclès qui ne demande qu'à utiliser son gourdin et à Calamitos .

Aventure, humour et une fin à laquelle je ne m'attendais pas et qui m' a fait l effet d'une douche froide. Pour une fois, en lisant les aventures d'Atalante, j'ai vraiment eu de la peine. J'ai hâte de lire le prochain tome pour savoir si la série prend un tournant radical ou si les choses vont s'arranger.


Commenter  J’apprécie          180
Un tome que j'ai encore plus apprécié, sauf dirais-je pour sa fin, mais j'y reviendrai plus tard. La première page de ce quatrième volume, nous donne tout d'abord un avant goût qui donne sacrément envie. Elle nous dévoile un personnage mythique et un événement qui va se dérouler un peu plus tard mais qui nous met déjà l'eau à la bouche. Je ne suis pas fan de ce genre de processus habituellement, car cela veut dire de la répétition dans le récit, mais là, j'avoue, le dit processus fait bien son boulot.

Les Argonautes se retrouvent face à des Harpyes et Zétès et Calaïs sont fait prisonniers. Héraclès et Atalante sont chargés de les secourir par la suite. Jusque là, un schéma classique d'aventure avec une mission de secours. Seulement, deux points importants font que du schéma classique, on arrive à passer un très bon moment, en oubliant presque le dit "schéma".

Premièrement, Atalante est mise en avant (et je ne parle pas de ses formes). Ce n'est pas que je n'aime pas les Argonautes, mais j'ai souvent l'impression que Crisse ne fait pas en sorte qu'on apprécie pleinement ses personnages masculins, au contraire de notre héroïne. Je n'ai rein contre personnellement, surtout qu'Atalante nous surprend à chaque tome. Ici, elle met en avant sa ruse avant tout. Elle n'est pas seulement jolie, et elle nous le prouve. Je ne ferais pas une liste de ses qualités, mais au fil des tomes, elle évolue de plus en plus et souvent d'elle même.

Le second point est la présence de très nombreuses créatures mythologiques. Il y en a à foison dans la mythologie grecque mais j'avoue que certaines ont mes préférences. Il y a toujours de la liberté dans le traitement mais à chaque tome, pour moi qui adore les mythes, c'est un ravissement.

Héraclès et Calamitos apportent aussi une grosse dose d'humour. le duo est juste improbable mais je les adore. Atalante est dans l'action, l'aboutissement de leur mission et elle se démène. Bref, on dévore le tome.

Je finirais rapidement sur la fin... Les deux dernières pages m'ont un peu choquée. Il y a un changement de ton radical et une certaine violence à laquelle je ne m'attendais pas. Et pour le coup, j'ai une grosse appréhension pour le prochain tome. A voir donc... mais au moins, les choses bougent vraiment, et c'est très plaisant.
Commenter  J’apprécie          110
Avec ce quatrième tome, je reste très fan de la série. Et pourtant : il ne fait que planter le décor d'une nouvelle aventure avec l'enlèvement des Boréades par les Harpyes et la constitution d'une équipe de secours par notre équipe d'argonautes. On pourrait se dire que finalement, il ne se passe pas grand chose mais le fait est que je ne me suis pas ennuyé une seule seconde à la lecture de cet album et que j'en redemande... le personnage d'Atalante gagne en profondeur. Notre jeune sauvageonne n'est pas simplement belle et douée pour l'action, elle se fait stratège. le duo entre la chèvre rencontrée au précédent album et Héraclès fonctionne plutôt bien. le dessin et la mise en couleur sont toujours aussi impeccables avec une foison de créatures mythologiques : gorgones, chimère, chevaux ailés, griffons... qui feront le bonheur des adeptes de mythologie. Leur point commun : ils ont tous de ailes et forment une belle escadrille. Cela entre forcément en raisonnance avec les deux dernières pages qui annoncent un caractère plus dramatique.
L'humour et le jeux de mots sont plus présents et assez bien pensés.
Commenter  J’apprécie          30
Un album dans la droite ligne des précédents, plus intéressant, même, selon moi, que les tomes 2 et 3. On retrouve cette sympathique Atalante, toujours aussi futée et susceptible. le dessin de Crisse est toujours aussi chouette. Je trouve aussi que la situation dans laquelle se trouve les Boréades donne une tension dramatique bienvenue à l'histoire. Enfin, on retrouve l'humour de Crisse avec quelques fines plaisanteries qui m'ont bien plu (le taureau ailé qui mange du riz...). Petit bémol pour l'insistance un peu lourdingue sur les relations "contondantes" entre Heraklès et Niké. Mais ce sera tout.
Commenter  J’apprécie          40
Poursuivant leur route périlleuse vers la Colchide, les Argonautes sont, cette fois-ci, confrontés aux Harpyes qui ont fait prisonniers les Boréades, Zétès et Calaïs. Pour venir en aide à leurs amis, les compagnons de Jason devront convaincre les chevaux ailés de leur prêter main forte, et donc convaincre également les gorgones, la chimère et Andros, le taureau-ailé, du bien-fondé de leur quête. Quelles ruses Atalante va-t-elle utiliser pour rallier tout ce beau monde ?

Après un tome 2 dédié à l'élément Eau, un tome 4 dédié à l'Air, qui montre bien que Crisse s'en sort aussi bien avec les plumes qu'avec les écailles. Les figures mythologiques sont toujours aussi majestueuses et le dessin s'est bonifié et a mûri au cours des neuf années qui ont séparé ce tome du premier.
Cet opus, qui enchâsse plusieurs récits, a comme ses prédécesseurs, son lot de vannes et de jeux de mots idiots, mais il est également plus sombre. La distinction entre le bien et le mal tend à s'estomper et le sort réservé aux Boréades à la fin de cet épisode laisse craindre que, cette fois-ci, l'histoire ne finira pas bien.
À suivre…
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
- Dis donc, face de mule, tu t'es faite toute belle, ma biche !
- 'Me fais pas hennir, j'ai les babines gercées.
- Et mes crocs dans ta tête d'emplumée, ça te gerce quoi ?
- Chiche que tes crocs pleins de tartre ripent sur mon crin d'ébène !
Commenter  J’apprécie          110
La chimère : Comment se porte ce bon vieil Andros ?
Étalon guerrier : Pas mal… Bien que pour le moment, il ne mange plus que du riz. Pour un taureau ailé et carnivore, ça fait bizarre…
La chimère : Tu m’étonnes, ça doit le constiper, non ?
Étalon guerrier : Il fut un temps où il ne se nourrissait que de chair humaine…
La chimère : Andros est fort depuis.
Commenter  J’apprécie          20
ANDROS :
AAAAAH ... PIIIUWW ... Ce n’est pas le tout de voler, encore faut-il bien atterrir. ..
Je manque de pratique. Je ne plane plus assez...
Commenter  J’apprécie          20
- Dis donc, face de mule, tu t'es faite toute belle ma biche !...
- Me fais pas hennir... j’ai les babines gercées.
Commenter  J’apprécie          00

Lire un extrait
Videos de Crisse (14) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Crisse
Anya 1
autres livres classés : bande dessinéeVoir plus
Les plus populaires : Bande dessinée Voir plus


Lecteurs (193) Voir plus



Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
5157 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre

{* *}