AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 1542046254
Éditeur : AmazonCrossing (08/01/2019)

Note moyenne : 2.8/5 (sur 10 notes)
Résumé :
La vie de Nick Connor paraît enviable à plus d’un titre : un roman à succès, une jolie maison, une vie de famille épanouie aux côtés de Tasha, sa femme, et de leur fille de cinq ans, Ellie. Ce bonheur de façade se brise le jour où Ellie est enlevée sur le chemin de l’école. Soumis à la pression médiatique et policière, Nick et Tasha s’éloignent l'un de l'autre.

Mais le pire reste encore à venir. Le ravisseur d’Ellie pose à Nick un ultimatum terrible :... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
Eve-Yeshe
  07 février 2019
Un couple qui bat de l'aile, et se dispute fréquemment ; leur fille de cinq ans, Ellie, vient d'être enlevée, alors qu'elle était attachée dans la voiture, et que son père Nick a dû retourner dans la maison chercher le dessin oublié, alors qu'il était en retard un fois de plus. On comprend pourquoi, sa femme surbookée, l'oblige à se lever à cinq heures du matin, pour pouvoir profiter de la petite fille !
Ellie a disparu quand il ressort de la maison.
Il reçoit un mail lui disant qu'il ne récupérera sa fille que s'il tue sa femme !
La réflexion que propose Adam Croft est : jusqu'où peut aller pour sauver son enfant ? qui est le plus important dans la vie de l'autre parent, surtout quand le père en question se fait traité de nul et d'inconscient par cette femme ?
Il étudie aussi les répercussions de la disparition sur le couple, avec lest parents qui se jettent des griefs anciens à la figure, ainsi que la culpabilité de chacun.
Ce roman me tentait pour son originalité, mais j'ai eu du mal à l'apprécier vraiment, tant les personnages sont caricaturaux, non seulement les parents, mais aussi les policiers qui suspectent tout le monde, le père pour eux a sûrement une vie cachée, (des tendances pédophiles pendant qu'on y est)…
Il y a des moments drôles : quand Nick explore le darknet à la recherche d'un tueur par exemple. La chute est inattendue je le reconnais.
Une lecture sympathique, mais un peu déçue par l'auteur…
#TuemoiSiTuVeux #NetGalleyFrance
Lien : https://leslivresdeve.wordpr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          470
coquinnette1974
  08 mars 2019
Je remercie Amazon Publishing France pour l'envoi, via net galley, du roman Tue-moi si tu veux de Adam Croft.
La vie de Nick Connor paraît enviable à plus d'un titre : un roman à succès, une jolie maison, une vie de famille épanouie aux côtés de Tasha, sa femme, et de leur fille de cinq ans, Ellie. Ce bonheur de façade se brise le jour où Ellie est enlevée sur le chemin de l'école. Soumis à la pression médiatique et policière, Nick et Tasha s'éloignent l'un de l'autre.
Mais le pire reste encore à venir....
Le ravisseur d'Ellie pose à Nick un ultimatum terrible : s'il veut revoir sa fille vivante, il doit assassiner sa femme. Un compte à rebours implacable se met en place....
Tue-moi si tu veux de Adam Croft traite d'un enlèvement d'enfant, sujet abordé mainte et mainte fois mais que j'aime toujours lire.
Nous avons deux voix : celles de Nick et celle de Tasha. Il y a aussi, en italique, un autre personnage qui apparaît quelques fois. le fait qu'il y ai trois personnages qui interviennent n'est pas dérangeant car ils sont bien identifiés.
Ce roman met donc en scène un père de famille dont la fille se volatilise alors qu'il ne la quitté des yeux que quelques secondes. le père est soupçonné, on sait (nous lecteur) que ce n'est pas lui mais alors qui peut vouloir la mort de Tasha ?? Si elle ne meurt pas l'enfant ne sera pas rendu, et bien évidemment la police ne doit pas être prévenue.
Honnêtement, il n'y a rien de nouveau dans ce roman. J'ai bien aimé les personnages, mais sans plus. Je ne peux pas dire que j'ai éprouvé beaucoup d'empathie envers Tasha ou Nick. Tasha travaille trop, c'est elle qui fait rentrer dans le ménage. Elle a un sacré caractère, et apparaît assez égoïste. Quand à Nick il a quelques défauts qui font que j'ai parfois eu du mal à le trouver sympathique, surtout par rapport à son passé...
Ellie a disparue mais même si ce fait est présent, l'auteur s'attarde plus sur les parents, mettant la fillette en arrière plan. J'aurais aimé en savoir plus sur Ellie.
Il y a des longueurs par moment, ça traîne et ça manque de punch. Je ne sais pas trop pourquoi mais j'ai eu un peu de mal à accrocher avec ce roman, il manque vraiment un truc pour que je sois captivée.
Tue-moi si tu veux de Adam Croft n'est pas un mauvais roman, loin de là ! Mais mon avis est vraiment mitigé, même si j'ai lu ce roman en une journée.
Ma note : 3.5 étoiles
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
angelita.manchado
  16 janvier 2019
Résumé Tue-moi si tu veux d'Adam Croft
Tasha fait lever Nick et sa fille Ellie à 5 heures du matin. Elle doit partir au travail parce qu'elle a une réunion importante.
Nick s'endort, il est un peu en retard pour emmener Ellie à l'école. Il retourne dans la maison, à la demande de sa fille, car elle a oublié un dessin. de retour à la voiture, sa fille a disparu.
Avis Tue-moi si tu veux d'Adam Croft
Ecrire un livre demande énormément de temps et de recherches. Par respect, j'ai pratiquement toujours fini un livre. Cela m'est arrivé deux fois d'en abandonner un en cours de route. J'ai toujours voulu laisser la chance à l'écrivain de me surprendre. Je ne suis que lectrice qui partage ses avis sur les romans lus. Les critiques peuvent être bonnes, très bonnes ou encore moins bonnes. Mais c'est comme pour tout le reste, ces avis n'engagent que moi et c'est le cas ici.

Le titre m'avait plu, le début de l'histoire également. Mais j'ai, très vite, été submergée par les nombreuses répétitions de l'auteur. Une fois, encore deux, passent, mais là ce sont pratiquement les mêmes mots pour décrire l'état d'esprit de cet homme, ce qu'il pense du travail de la police, pourquoi il ne leur dit rien par rapport à ce mail. Alors, sur un livre de 300 pages, toutes ces répétitions gâchent l'esprit de ce roman qui aurait pu être beaucoup plus psychologique. Je pense que l'auteur a voulu faire monter la tension par rapport à Nick. Mais pour moi, cela n'a pas pris. Alors, oui, toutes ces interrogations, à chaque fois les mêmes, pourraient arriver à n'importe qui. Mais là, nous sommes dans un roman. Et même si un roman peut s'inspirer de faits réels, il relate une histoire et j'ai besoin de m'évader, de faire corps avec l'histoire et les personnages. Bref, d'être transportée.
Pour moi, Tue-moi si tu veux est la première déception de 2019, même si les 50 dernières pages sont assez bonnes. L'auteur de cet enlèvement a été facilement trouvé. Je n'ai pas trouvé les personnages transcendants. Je n'ai pas aimé cet homme qui n'arrête pas de se plaindre, qui en a toujours après sa femme, au fait qu'elle travaille tant et plus. de toutes façons, dans ce couple qui ne se parle pas, l'incompréhension est sûre d'être de mise. Nick s'apitoie tout le temps sur lui, il sait qu'il est responsable de tout. Il s'interroge énormément et sur tout, ce qu'il doit faire ou pas. Il tente de prendre les bonnes décisions même s'il sait qu'il y a une marge d'erreur. Ce qui joue contre lui est le fait que la police ne croit pas en lui et surveille ses agissements. le lecteur pourrait se sentir concerné par le fait que ce couple a eu extrêmement de mal à avoir un enfant. Ils s'accusent mutuellement mais sans prononcer les mots. Tasha est une femme forte, en apparence. Elle veut tout contrôler. Elle veut offrir le meilleur à sa fille.

L'auteur consacrE énormément de chapitres à Nick, quelques uns à Tasha et deux ou trois en italique qui annoncent un dénouement. L'enlèvement d'Ellie est au centre de tout. L'un et l'autre veulent la retrouver. Va-t-elle sauver leur couple, comme au moment de sa naissance ? le passé peut revenir très vite au galop puisqu'ils avaient fait le choix de ne rien se dire. Il suffit d'un événement pour que tout refasse surface.
Je remercie Negalley et les Editions Harper Collins pour cette lecture.
Lien : https://livresaprofusion.wor..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
celine85
  02 janvier 2019
Il se lit très facilement car le style est fluide. On parle d'une disparition d'enfant donc le lecteur est immédiatement touché et capté. Cependant j'ai été déçue car l'histoire n'est pas originale et j'avais découvert la coupable dès la moitié du roman, trop d'indices flagrant sont donnés. J'avais espoir qu'à la dernière page j'allais découvrir un gros rebondissement qui allait tout bousculer mais non , dommage...
Commenter  J’apprécie          70
Pinklychee
  01 mars 2019
Je voulais apprécier ce livre. Vraiment. Malheureusement, ça n'a pas été le cas.
J'ai eu beaucoup de mal avec les personnages, et surtout avec Nick. Bon j'avoue, Tasha aussi m'a tapé sur les nerfs, surtout en raison d'un détail qui ne lui est en rien imputable: pourquoi choisir d'appeler son personnage Natasha si c'est pour lui donner ce pauvre surnom tout pourri de "Tasha"? Voilà c'est dit, je ne comprends pas, haha.

Le souci avec Nick, c'est qu'il est égoïste et immature. Moi, moi, moi, voilà sa litanie tout au long du livre. Nick apprécie son petit confort, ses petites habitudes, tout en oubliant que c'est à sa femme qu'il les doit, puisque c'est elle qui fait bouillir la marmite.

Par contre, j'avoue avoir quelque peu compris son agacement vis-à-vis du travail de Natasha car celle-ci est carriériste à l'extrême. Son travail passe avant tout et elle essaie de nous faire comprendre qu'elle n'a pas le choix: Nick n'a connu qu'un seul succès en tant qu'écrivain, ils ont des factures à payer, une fille à élever... Sauf que j'ai eu le sentiment que tout cela n'était qu'un prétexte.
J'aurais largement préféré que Natasha assume pleinement aimer son travail, qu'elle dise qu'elle s'y épanouit, au lieu de le prendre comme prétexte afin d'excuser son comportement vis-à-vis de sa famille.

Je comprends que l'on puisse s'épanouir au travail, aimer ce que l'on fait et que faire des heures supplémentaires ne soit pas dérangeant, mais là j'ai trouvé ça limite malsain. Natasha ne cesse de répéter "Oui mais tu comprends je fais ça pour Ellie, pour qu'elle ait une belle vie". Certes, mais du coup lever sa fille à 5h du matin pour pouvoir profiter d'elle, ça ne choque que moi?
Bref, fin de la parenthèse 😉

Autre souci avec Nick: il reçoit un mail lui demandant de tuer sa femme s'il veut revoir sa fille vivante. Va-t-il voir la police? Non. La première chose qu'il pense, c'est qu'effectivement sa vie serait plus simple si sa femme n'était plus là. Carrément.
Du coup, de suite il se demande comment se débarrasser de Natasha, s'il doit le faire lui-même ou contacter un tueur à gages... J'avoue que ça m'a un peu choquée, ce n'est pas forcément à ça que j'aurais pensé si j'avais été à sa place...

Le pire, c'est que la fin ne parvient même pas à rattraper cet immense gâchis. J'attendais un truc mordant, une révélation finale qui me laisserait sur les fesses. Alors certes, je n'avais pas deviné l'identité du ravisseur d'Ellie, de ce côté-là c'est bien joué.
Mais le reste est d'une banalité affligeante. Reprenons nos vies comme si rien ne s'était passé, après tout ce n'était pas si grave, hein. Encore une décision de l'auteur que je ne comprends pas, mais j'ai envie de dire qu'à ce stade, je n'étais plus à ça près...

Une déception, donc. Dommage!
Lien : https://pinklychee-millepage..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
Eve-YesheEve-Yeshe   07 février 2019
Ellie, notre précieuse petite fille, qui a d’abord consolidé notre couple, l’a ensuite peu à peu, sans le savoir, profondément lézardé. Ce n’est pas de sa faute, bien-sûr que non. C’est de notre faute, et en même temps de la faute de personne. Ou plutôt si, de celui ou celle qui l’a enlevé, cette personne anonyme dont nous ignorons tout, et contre laquelle il n’y a rien que nous puissions faire.
Commenter  J’apprécie          130
autres livres classés : agressionsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1707 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre