AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2815311216
Éditeur : Rustica (26/10/2018)

Note moyenne : 4.5/5 (sur 2 notes)
Résumé :
Licorne, merveilleuse licorne... Symbole de pureté, de vertu et de fécondité, la licorne sait aussi se montrer fougueuse, prédatrice, voire maléfique. Incarnation suprême du rêve et du merveilleux, elle a su s'imposer dans l'imaginaire collectif, toutes époques confondues. Antiquité, Moyen Âge, Renaissance, la licorne traverse les âges et de nombreux mythes et légendes la mettent à l'honneur. La bête à corne est une source intarissable d'inspiration artistique et li... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Harioutz
  07 septembre 2019
Mythe ou réalité ?
En découvrant l'introduction de ce beau livre aux reflets argentés, j'ai songé à la licorne comme l'une des premières fake-news ayant circulé tout autour du monde !
Parce qu'il en est question partout, et en tout temps, à tel point que l'on peut légitimement se demander ce qu'avaient consommé ceux qui l'ont décrite, sous des formes et des couleurs bien différentes, soit, mais toujours avec son unique corne .... aux pouvoirs tantôt purificateurs, tantôt aphrodisiaques au royaume de l'éroticorne !
Un livre intéressant, à ne pas offrir à des enfants cependant, car l'on est très loin de l'univers "My Little Pony" qui sévit actuellement !
Commenter  J’apprécie          949
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
HarioutzHarioutz   07 septembre 2019
La licorne pourrait prendre corps dans ces récits ayant voyagé depuis l'Inde et d'autres pays d'Asie, jusqu'en Chine.
Elle pourrait avoir un ancêtre chinois, la zhi.
Cet animal femelle au corps d'ovin, à la robe brune, doté d'une longue et massive corne, figure sur des os gravés utilisés comme oracles pour la divination, plus de 2000 ans avant J.-C., sous le règne de l'empereur Shun.
Il semble que le conseiller de ce monarque utilisait l'animal cornu pour empaler les coupables.
L'utilisation d'un animal, de type chèvre, pour séparer le coupable de l'innocent - un rite baptisé "ordalie" - est rapporté de façon très ancienne en Chine et dans d'autres contrées.
Une pratique qui pourrait être une source du symbole de justice associé à la licorne, surtout, et justement en Asie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
HarioutzHarioutz   07 septembre 2019
Fascinante licorne ... Depuis des siècles, elle promène sa corne dans les esprits, dans la pierre, sur les parchemins, les blasons, les tapisseries ...
La créature mythique a trouvé une place de choix dans l'imaginaire au Moyen Age, servant de monture à la religion chrétienne, à l'ésotérisme, à l'amour courtois, aux peurs et aux rêves des hommes.
Mais son histoire remonte à plus loin encore, puisqu'on peut déjà suivre les traces d'un animal à une corne dans l'Antiquité, et que certains voient dans des légendes très anciennes des ancrages possibles au mythe licornien.
Sans compter les animaux naturellement - ou artificiellement - unicornes, qui pourraient avoir nourri l'imaginaire.

Incroyable de concevoir qu'autrefois on croyait dur comme fer à l'existence de la bête et aux pouvoirs de l'appendice licornien ! Une corne se commercialisait à prix d'or, et était jalousement conservée par les têtes couronnées de l'Europe entière.
Une vaste supercherie, qui n'a pas empêché la licorne de renaître de ses cendres au XIXe siècle !

Le principe de réalité a mis un point final à la question de l'existence de la créature. Un mystère demeure toutefois, celui de ses légendes universelles et de sa nature profonde. La puissance symbolique de la licorne est indéniable et se voit à l'oeuvre dans chacune des apparitions de celle-ci ...

Symbole de l'inaccessible, emblème du merveilleux, grande prêtresse de la magie et de la paillette, la licorne est devenue le superlatif absolu de tout. Avec une touche d'innocence et, peut-être, une nostalgie de l'enfance et de la pureté qui s'accrochent encore à sa crinière ...

Sa corne était jadis considérée comme un antidote aux poisons, mais c'est désormais la créature elle-même qui est un antidote à la noirceur, à la tristesse d'un monde sombre, froid et difficile.

La licorne ouvre la porte du rêve d'un monde meilleur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
HarioutzHarioutz   07 septembre 2019
En Occident, la première mention connue de la licorne apparaît sous la plume de Ctésias, médecin du Ve siècle au service du roi de Perse et historien, auteur d'un ouvrage intitulé Indika.
Ses écrits, dont on ne connait que des fragments repris par des auteurs ultérieurs, fournissent des renseignements issus de son expérience, mais transcrivent aussi des informations entendues, transmises par oral ...
Ctésias évoque l'existence d'animaux fabuleux, dont une bête au corps blanc, à la tête mauve, aux yeux bleus et à la corne multicolore au milieu du front.
Il aurait ainsi donné au monocéros (monokeros en grec ancien, qui signifie "avec une seule corne"), sa première place dans les écrits humains.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
autres livres classés : licorneVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1853 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre