AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2368922148
Éditeur : L'ivre-book (12/12/2015)

Note moyenne : 4/5 (sur 1 notes)
Résumé :
Une soirée pyjama qui ne se passe pas du tout comme prévu, un appartement de banlieue et son ignoble secret, une histoire d'amour et de dupe, un assassin qui souffre de TOC, un autre qui considère le meurtre comme une méthode de développement personnel, de petits jeux amoureux pas si innocents que ça... Yves-Daniel Crouzet, lauréat du prix du jury du roman de l'été Femme Actuelle 2009, n'a pas son pareil pour nous décrire la psychologie des psychopathes et nous ent... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (2) Ajouter une critique
gabrielleviszs
14 mars 2016
Je remercie Sébastien des éditions l'Ivre-book pour m'avoir envoyé ce livre numérique. J'aime beaucoup la couverture, elle reflète parfaitement ce qu'il y a à l'intérieur. L'auteur propose 14 nouvelles angoissantes, avec un fond d'ironie.
Le ton est donné, nous sommes dans la tête des tueurs potentiels, des malades mentaux. Des hommes et des femmes qui ont un but dans leur vie et qui vont voir cette dernière changer radicalement. Tueurs ou non, victimes ou non, chacun à son mot à dire, un geste à effectuer. Cela n'engage qu'un pied de l'autre côté de la barrière, à moins que ce ne soit un pied dans la tombe.
Les histoires se suivent et ne se ressemblent pas. J'ai aimé retrouver certains des personnages d'une nouvelle dans une autre, juste un clin d'oeil ou tout simplement une action qui engendrera un sourie en coin du lecteur. de l'humour, il y en a, noir et profond comme un café fort pour vous réveiller. Certaines nouv elles sont très softs en comparaison d'autres qui vont très loin. L'esprit humain est décortiqué dans tous les sens, usé jusqu'à la moelle par l'auteur pour nous démontrer qu'au final l'homme dans toute sa splendeur est dangereux.
Je dois avouer que je n'ai pas apprécié toutes les nouvelles, c'est le risque dans un recueil, mais d'autres sont vraiment terribles – bonnes à mes yeux. Je ne parlerai pas de tous ces récits, mais de mon top quatre – oui pourquoi faire un top trois comme tout le monde ? – je dirais, même si j'en ai apprécié beaucoup plus que cela.
La première « le prédateur » est celle qui met en bouche. Un homme écrase par malchance un chat errant – ou pas – avec son véhicule. Au lieu de se sentir mal, il se rend compte qu'il a adoré la sensation que ce geste procure. Il va escalader des sommets. Mais jusqu'où va-t-il monter ?
Vint ensuite « l'invasion ». Je me suis posé la question de savoir de quoi l'auteur parlait. Et puis la lumière apparut et le choc de cette invasion est véritablement mental ! Rien à redire sur cette folie non passagère.
la suite ici : http://chroniqueslivresques.eklablog.com/mortelles-attractions-yves-daniel-crouzet-a125386906

Lien : http://chroniqueslivresques...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
mellyfrance
05 avril 2016
Commenter  J’apprécie          00
Citations & extraits (4) Ajouter une citation
gabrielleviszsgabrielleviszs14 mars 2016
Il y a trop longtemps que je laisse les autres empiéter sur mon territoire. Trop longtemps que je laisse faire, mais c’est fini, bien fini. Chaque homme est un prédateur. J’ai décidé de ne plus laisser personne franchir les limites de mon territoire.
Commenter  J’apprécie          70
gabrielleviszsgabrielleviszs14 mars 2016
À quoi ils ressemblent ? C’est une bonne question et je vous remercie de me l’avoir posée, comme dirait l’autre. Malheureusement, je ne peux pas vous répondre. Vous comprenez, je ne les ai pas vus sous leur véritable aspect. Leur système de brouillage est trop puissant pour que, même moi, je puisse les voir tels qu’ils sont réellement. Je sais seulement qu’ils ne sont pas humains. Ont-ils des tentacules à la place des bras, ressemblent-ils à des limaces géantes ? Je n’en sais foutre rien.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
gabrielleviszsgabrielleviszs14 mars 2016
Des histoires noires à ne pas mettre entre toutes les mains !
Lecteurs prudes et timorés, passez votre chemin ! Car si la violence et la sexualité sont rarement explicites dans cet ouvrage, certains thèmes le sont. Manipulations, transgressions, perversions et autres aberrations du comportement, sont ici au rendez-vous. Vous êtes prévenus !
Commenter  J’apprécie          40
gabrielleviszsgabrielleviszs14 mars 2016
Aujourd’hui, dans un monde ultra-médiatisé, il ne suffisait plus en effet d’être un bon écrivain, il fallait aussi ressembler à un écrivain. Enfin, ressembler à l’image que le grand public se fait généralement d’un écrivain : un mélange de journaliste et de baroudeur, un homme qui « vit dans le monde physique » comme l’a dit W. Stevens. Une bonne gueule, un ventre plat, un whisky dans une main et une jolie blonde dans l’autre.
Guillaume Cochard, alias Richard P. Leroy, était comme ça. Gilbert Klein, lui, en était tout le contraire. Il était petit et chauve. Ses grosses lunettes lui donnaient l’air d’une taupe. Son ventre proéminent l’apparentait plus à un farfadet pantouflard qu’à un aventurier.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Lire un extrait
autres livres classés : folieVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
12905 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre