AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 9791028110420
Éditeur : Bragelonne (19/04/2017)

Note moyenne : 3.65/5 (sur 17 notes)
Résumé :
Les passagers d’un yacht sont soudain terrassés par une superbactérie, résistante aux antibiotiques.
Sauf Katelyn, une étudiante. Pourquoi est-elle la seule survivante?
Recrutée par l’Anti-bioterrorism Center, elle est chargée de retrouver l’infecteur, quitte à entrer dans son intimité. Mais l’homme qu’elle pourchasse éveille en elle des sentiments contradictoires.
Il ne tue peut-être pas aveuglément…
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (12) Voir plus Ajouter une critique
Saiwhisper
  24 mai 2017
Heureusement que j'ai reçu cet ouvrage un jour de repos, car je n'ai pas pu décrocher de mon livre ! C'était vraiment un roman captivant avec du suspense, des thématiques qui m'intéressaient (santé, maladie, médicaments, antibiotiques, …), de la romance interdite et une plume immersive. À travers les yeux de Katelyn, on va assister à la mort mystérieuse et brutale de toutes les personnes présentes sur un yacht… Sauf elle et l'un de ses collègues qui a disparu avant que tout ne bascule. Il ne m'a pas fallu longtemps pour m'attacher à cette jolie narratrice qui subit le coup du destin et entre dans un combat qu'elle n'avait pas envisagé. En effet, la pauvre étudiante en médecine va non seulement être accusée d'avoir contaminé tout le monde, mais elle va également être séquestrée à de nombreuses reprises et va se faire manipuler par la plupart de ses interlocuteurs… Elle va surtout tomber sous le charme de Yash, un jeune homme asocial doublé d'un psychopathe. Malgré la situation ou son combat, Yash ne va pas lâcher Katelyn qui a succombé à son charme au fil du voyage… Et, bien qu'il soit un tueur, l'héroïne ne peut s'empêcher de correspondre avec lui ou de le désirer. Cette relation passionnelle ajoute une pression supplémentaire. Leur couple m'a beaucoup plu : ils se taquinent, se cherchent et s'effleurent avec sensualité… C'est tout à fait le type de romance que j'affectionne.
Derrière une course poursuite infernale, une recherche dans le passé des personnages et une quête sur la Vérité, le lecteur va se pencher sur divers problèmes liés à la santé. Comme l'indique la couverture, il s'agit d'un thriller qui permet d'avoir un autre regard sur les antibiotiques. Même si je ne consomme pas d'antibiotiques et préfère laisser mon corps faire le travail seul, cela m'a quand même fait réfléchir. Derrière la fiction se dissimule bien un documentaire médical… Sauf que le jargon reste compréhensible et bien expliqué. Je craignais d'être perdue, toutefois l'auteur a su transmettre plusieurs messages avec aisance. Attention, il n'y a pas qu'un avertissement concernant la nourriture que l'on ingère. On nous fait aussi réfléchir sur l'abus de médicaments qui renforce les bactéries de notre corps. L'ouvrage insiste également sur les non-dits du gouvernement. Volontairement, on cache des informations capitales pour ne pas mettre en péril la vie d'autrui, toutefois on n'hésite pas à exterminer des petits groupes… Rien de surprenant, cependant j'aime apprendre certains faits grâce à la lecture. Enfin, une frise chronologique en fin d'ouvrage pour comprendre l'évolution des recherches. J'avoue avoir parcouru ces données en diagonale, mais ce que j'ai lu m'a tout de même intéressée. Apparemment, ces informations sont toutes accompagnées de sources sur la version ebook. Une belle façon de poursuivre sa lecture si on s'intéresse au sujet.
La plume de Thierry Crouzet est fluide, vraiment prenante et convaincante. le fait de donner la parole à Katelyn, une jeune fille intelligente mais naïve dans ses sentiments tout en proposant le point de vue des personnages secondaires un chapitre sur deux rend le récit dynamique. J'ai conscience que la thématique peut paraître du déjà vu, néanmoins j'ai été happée par cette histoire de vengeance et de ces bactéries foudroyantes. Il ne me semble pas avoir ressenti de temps mort : tout s'enchaîne dans un bon rythme. Certes, tout n'est pas parfait non plus : j'ai trouvé quelques rebondissements un peu gros, notamment la fuite en wingsuit… Malgré ce défaut, il s'agit d'un docu/fiction accessible à tous qui a su me convaincre. Merci à Babelio et aux éditions Bragelonne pour l'envoi de cet ouvrage !

Lien : https://lespagesquitournent...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          162
BlackKat
  27 avril 2017
Tout d'abord, je remercie Lilas Seewald et les éditions Bragelonne pour l'envoi de ce roman!
Sans être extrême en rien, je suis la première à me dire maniaque! Je me lave très souvent les mains, plus que la moyenne, au point que les claviers tactiles et moi, on n'est pas copains du tout! Je fais très attention à l'entretien de ma maison, à la nourriture que je mets dans les assiettes. Je fuis les produits transformés autant que faire se peut, je suis soucieuse des étiquetages et de la provenance de chaque chose, je suis adepte des remèdes naturels, de la phytothérapie, des trucs de grand-mère et je n'ai pas d'abonnement chez les docteurs. Un peu d'infos par ci, le souci de l'environnement et de la cause animale, beaucoup de bon sens et de logique par là.
Mais bon, quand on a élevé des enfants, quand on a quatre chats, je crois que l'hygiène est une priorité.
Et à cette liste, une fois la parenthèse perso-vie privée refermée, vous pouvez d'ores et déjà rajouter "quand vous avez lu Résistants de Thierry Crouzet"!
Ce roman basé sur des faits scientifiques avérés devrait être d'utilité publique! Comme Résilience de Thierry Monget, axé sur le nucléaire et l'environnement, ce roman est fictionnel pour une part, pour alléger les propos de fond, mais grandement pédagogique et documenté pour une majorité.
Il est à lui seul une campagne de prévention pour notre style de vie, pas seulement une mise en garde sur l'usage abusif des antibiotiques mais une synthèse des sonnettes d'alarme déjà tirées par différents acteurs de notre vie quotidienne, que ce soit les médecins eux-mêmes, les écologistes et j'en passe sur des sujets tout aussi divers que notre santé, notre alimentation ou la pollution de notre environnement.
Et cela nous concerne tous! Dans nos villes, nos campagnes, du fin fond de la Russie jusqu'à l'ouest des States, aucune frontière, aucune ethnie visée: nous sommes TOUS concernés, habitants de cette planète qui se meurt essentiellement de la main de l'homme!
Nous sommes dans l'illustration parfaite de la théorie du chaos et de l'effet papillon.
Les interactions sont planétaires, un infime changement dans un coin du monde peut déclencher des bouleversements immenses, avec des conséquences désastreuses. Alors que penser quand le changement est commun à des millions de personnes, imaginez l'enchaînement dramatique amorcé par la main humaine!
La science des hommes, à la base, devait guérir, éradiquer et apporter du progrès. Mais quelle naïveté de croire que la nature se laisse dompter aussi aisément! Elle se rebelle! Avec ses armes, les bactéries. Ce sont de super soldats les bactéries, elles ont su traverser tous les bouleversements de notre Histoire, elles sont là depuis le début, près de 4 milliards d'années d'existence! Alors qui sommes-nous, avec notre extrême jeunesse, pour oser jouer avec elles?
Ce roman, s'il relève l'arrogance humaine, dénonce surtout les lobbies.
Notamment le lobby pharmaceutique, mais aussi et surtout, toute l'économie gravitant autour de lui.
Nous sommes un monde de profit, de productivité, de chiffres et à trop ignorer le bon sens et la nature, à jouer les apprentis sorciers, nous en payons et en paierons de plus en plus le prix.
Mais ce roman, avec un panel de catastrophes passées, présentes et à venir à nourrir nos peurs et notre paranoïa, ne se veut pas totalement alarmiste. Il se conclut d'ailleurs avec une note d'espoir avec un discours sur des mesures à prendre avant que l'engrenage ne devienne fou. Mais cet appel sera-t-il entendu?
Le côté fictionnel, avec la chasse aux terroristes sur fond de vengeance et d'amour, allège toutes ces informations graves et nous transporte dans le drame individuel et humain. Car oui, il y a de grandes décisions globales, de grandes catastrophes sanitaires qui sont de l'ordre des statistiques et des chiffres mais l'individu est toujours au centre, avec ses douleurs et ses blessures, ses amours et ses haines.
Les personnages sont attachants!
La relation passionnelle entre Yash et Katelyn apporte une touché pimentée de sensualité.
Le côté fifille de Katelyn avec son souci de maquillage et de vernis utilisé pour son nail art prête à sourire. Mais hey, les filles, souciez-vous quand même de la composition de vos produits de beauté, hein?
Et au fil de l'intrigue, le lecteur a beaucoup de mal à ne pas trouver Yash, Narguis et Raj sympathiques et légitimes dans leur vengeance.
Résistants, un roman pour prendre conscience, ou être confortés dans ses convictions que tout va de travers dans notre quotidien, mais surtout un roman pour agir, car tout peut encore changer!
Lien : http://livrenvieblackkatsblo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Livresque78
  10 juillet 2017
Après avoir commandé cet ouvrage auprès de mon libraire, je me suis empressé de le lire, car j'en avais énormément entendu parler sur la blogosphère.
Je dois tout d'abord avouer que ce n'est pas ce à quoi je m'attendais. Mais la surprise à tout de même été bonne. Ce roman est avant tout un thriller, mais il est pointu et scientifique.
Alors si vous êtes du genre à vous ruer sur votre armoire à pharmacie ou sur votre encyclopédie médicale au moindre bobo, ce livre est pour vous ou pas?
Le côté très poussé dans les explications scientifiques m'a un peu effrayé, mais au final tout va bien, j'ai compris tout ce que l'auteur nous explique par le biais de cette enquête pour défier un terrible virus.
Une belle leçon de moral face à l'attitude de notre société, sur l'usage des médicaments, l'élevage intensif, la volonté de faire plus de profits par tous les moyens. Tout cela peut-il se retourner un jour ou l'autre contre nous?
Lien : https://livresque78.wordpres..
Commenter  J’apprécie          170
Gaiange
  24 avril 2017
Chronique complète sur mon blog
Ce roman est d'une précision extrême, dans ce charabia médical qui peut faire peur au début et bien je ne me suis jamais perdue. Tout est clair, net et précis. J'avais déjà beaucoup d'informations sur ce sujet, mais là j'en ai encore découvert une multitude. Je peux vous dire que ce roman fera prendre conscience aux plus coriaces, de la dangerosité que nous courons si personne ne fait rien.
L'auteur a eu la magnifique idée de faire de ce documentaire médical un roman de fiction. Un thriller et une histoire d'amour... Ok, on va dire c'est du déjà vu, c'est gnangnan, mais je dois avouer que sans cette légèreté et tout ces rebondissements, ce genre de bouquin j'aurai pu le lâcher rapidement. Parfois, c'est gros comme une maison ou irréel, mais tant pis, j'ai adoré. 384 pages englouties sur moins de deux jours, je ne pouvais pas quitter Katelyn.
Un docu/fiction sur une vérité qui fait peur. Une prise de conscience pour certains ou comme moi qui nous conforte dans l'idée qu'on va droit dans le mur avec la simplicité de la prise des médicaments et des antibiotiques. Des pays proches ou plus loins qui ne fonctionnent pas comme nous, qui n'ont pas cette prise de conscience encore en 2017.
Un roman choc, un roman qu'il faut lire et surtout prendre au premier degré, car ce qui nous sauve aujourd'hui, nous sauvera plus demain.
Lien : http://les-mots-de-gaiange.o..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
Anne0671
  22 novembre 2017
Je n'ai lu ce livre jusqu'au bout que parce qu'il était sélectionné pour un prix du polar et qu'en tant que jury je devais le finir...
Le sujet promettait pourtant d'être intéressant et je ne nie pas avoir appris quelques trucs sur la résistance aux antibiotiques.
Mais le style est proprement insupportable. Les situations les plus invraisemblables s'enchaînent et le plus incroyable est le profil de l'héroïne: bien qu'ayant perdu ses parents très jeunes, ayant été élevée par un oncle négligeant, elle a réussi à intégrer une très grande université scientifique américaine (difficile à croire quand on connaît le coût des études de l'autre côté de l'Atlantique). Elle parcourt le monde pour sauver l'humanité des dangers des antibiotiques (rien que ça...) car elle a été repérée pour être résistante à une bactérie super agressive. Elle change de ville, de continent tous les 3-4 jours (parfois dans la même journée, sic!) pour être confrontée aux situations les plus improbables, mais réussit tout de même à travailler ses cours et à rester la meilleure... Elle est bien entendu extrêmement jolie, très sportive (elle part faire un jogging après 3 jours de jeûne...) et a une intuition extraordinaire qui lui fait pressentir le danger avant qu'il n'arrive. Elle intervient sur les scènes de drame, fait des courses poursuites, saute en parachute...ç'en est risible. Mieux, à peine a-t-elle localisé (comment, on ne le sait pas, aucun détail n'étant donné) le prochain lieu où les distributeurs de bactérie vont intervenir, qu'elle s'y rend et est reçu par les protagonistes (les gentils), souvent d'éminents (au choix) chercheurs/professeurs/médecins qui lui ouvrent sans méfiance les portes de leur (au choix) université/école/clinique ou encore mieux! viennent la chercher directement à l'aéroport, car bien entendu, ils n'attendaient qu'elle! D'un geste, elle parvient à intimer des ordres à un groupe de militaires (dont on ne connaissait pas l'existence 2 pages avant) qui l'accompagne sur une scène de crime! L'apothéose? Une conférence à l'OMS où la demoiselle livre un programme d'éradication des résistances aux antibiotiques à un panel de scientifiques de haute volée. Mais où l'auteur est-il allé chercher tout ceci? Scénario complètement irréaliste. C'est insupportable de manque de crédibilité.
Et je ne m'étends même pas sur la pseudo histoire d'amour avec un méchant pas complètement méchant mais quand même méchant (oui, oui, ça change très souvent), qu'elle aime du plus profond de son coeur au bout de 3 pages, puis déteste, puis aime à nouveau etc.
Ami lecteur et amateur de polar, même si l'action t'importe plus que le style et la cohérence (phrases très courtes, chapitres de 2 ou 3 pages), passe ton chemin ou bien accroche-toi. Au mieux le niveau est digne des super héros de France 4. Et encore...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
SaiwhisperSaiwhisper   26 mai 2017
J'en ai ma claque, des virus et des bactéries. Je ne vois qu'eux dans mes cours de médecine et c'est à cause d'eux que je suis emprisonnée.
Ces deux types de microbes sont de cent à dix mille fois plus petits qu'un grain de sable. On les trouve partout : dans l'eau, dans la terre, dans l'air. Rien que dans notre bouche, nous abritons des milliards de bactéries. Quand nous roulons un patin de dix secondes, nous en échangeons des millions. Berk ! Elles peuplent notre peau et nos intestins. Elles sont au moins aussi nombreuses que les cellules de notre corps, ce qui veut dire que la moitié de nous-même nous est étrangère. Une bonne leçon pour les racistes et autres xénophobes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
SaiwhisperSaiwhisper   22 mai 2017
Je peux tuer tout le monde, Katelyn. Je ne suis qu'une arme. Une balle n'éprouve aucune culpabilité quand elle fait exploser une tête ou déchire un cœur.
Commenter  J’apprécie          120
BlackKatBlackKat   26 avril 2017
J'ai toujours détesté l'incertitude (...) J'aime planifier ma vie et je suis condamnée à attendre qu'un événement extérieur décide pour moi. Je pensais que tout problème avait une solution et je suis incapable de trouver une issue à ma situation. Cet état de panique m'anéantit.
Commenter  J’apprécie          50
BlackKatBlackKat   27 avril 2017
Comme tu es naïve ! Tu crois encore que les lanceurs d’alerte peuvent changer le monde. Ils finissent en prison plus vite que ceux qu’ils accusent.
Commenter  J’apprécie          60
LheureduthrillerLheureduthriller   05 mai 2017
Notre ADN humain comporte vingt mille gènes. Ils servent à fabriquer nos cellules, ils nous définissent. Les bactéries que nous hébergeons et qui nous envahissent dès notre naissance, des squatteuses qui n’ont rien d’humain, totalisent deux millions de gènes. Elles possèdent donc cent fois plus de matériel génétique de nous. Nous sommes des colonies dont la part humaine est en réalité infime.
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Thierry Crouzet (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Thierry Crouzet
Thierry Crouzet, auteur résidant en Occitanie, a écrit et conçu entre 2017 et 2018, un récit en lien avec un parcours géolocalisé. En résulte une application qui permet une balade littéraire. Cette vidéo a été enregistrée lors des bêtatests de l'application en février 2018.
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1506 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre