AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2226242759
Éditeur : Albin Michel (03/01/2013)

Note moyenne : 4.05/5 (sur 62 notes)
Résumé :
L’Ombre et le Poète, deux mystérieux garçons, peignent la nuit des graffs sur les murs de la ville. Lucy, 17 ans, est si fascinée par l’Ombre qu’elle s’en croit amoureuse. Un soir, elle décide de partir à sa recherche. Ed se propose de l’accompagner dans sa balade nocturne. Lucy accepte à contrecœur car au cours de leur seul et unique rendez-vous, elle lui avait accidentellement cassé le nez, et depuis, elle l’évite comme la peste. Entre disputes, éclats de rire, di... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (26) Voir plus Ajouter une critique
Livresque78
  10 avril 2014
Ce livre jeunesse est une bouffée de fraîcheur. Il parle biensûr d'amour adolescente mais avec tant de vérité et de simplicité que l'on replonge vingt ans en arrière, dans sa propre adolescence, dans cette effervescence ou tout paraît possible et magique.
Ce livre nous rappelle à quel point notre vie d'adulte est devenue compliquée et ternie par tous les soucis qu'elle implique.
L'écriture est simple, le roman se lit vite, les personnages sont attachants, j'ai vraiment aimé cette histoire des deux personnages principaux, deux artistes qui rêvent, lui Ed qui doute de tout et elle, Luce qui voit les choses avec beaucoup plus de recul.
Ce genre de découverte me rappelle pourquoi j'aime tant la littérature jeunesse, elle me donne encore plus envie de lire et de découvrir d'autres belles histoires, qui me font voyager dans le monde et dans le temps.
Lien : http://livresque78.over-blog..
Commenter  J’apprécie          360
orbe
  30 janvier 2013
Qui est l'Ombre, ce graffeur qui tague les murs de la ville de tableaux qui intriguent Lucie? En virée avec ses copines, elle part à sa poursuite accompagnée d'un groupe de garçons. Entre mensonges et sentiments, Ed et Lucie, vont-ils finir par se rencontrer vraiment? Pourquoi l'Ombre cache-t-elle son identité? Que cherche Lucie à travers cette quête?

Un très joli roman, très agréable à lire, qui se dévore en peu de temps, grâce à son mélange d'humour et d'action ainsi que par l'alternance des chapitres Ed/Lucie. Les personnages sont attachants et les thèmes ne se contentent pas de la romance puisqu'on y évoque aussi l'illettrisme, la poésie, la peinture, la fidélité, l'amitié...Un régal.


Lien : http://0z.fr/gNv7Z
Commenter  J’apprécie          220
basileusa
  13 février 2013

Un très bon roman YA , toute l'histoire se déroule sur une nuit ,à travers le récit de Lucie qui cherche à savoir qui est l'Ombre (un graffeur dont elle aime le travail sur les murs de la ville) et le récit d' Ed ,jeune garçon un peu paumé ,qui se révèle être l'Ombre (on le sait dés le début ).
Lucie veut rencontrer l'Ombre ,qu'elle pense aimer juste en regardant ses oeuvres et Ed lui propose de l'aider à le chercher . Et là ça devient intéressant pour nous de les suivre ,chacun étant narrateur de l'histoire à tour de rôle.
Et leurs doutes ,leurs peurs ,leurs sentiments font vraiment réels ,on n'est pas du tout dans un roman pour ado un peu niais comme il peut y en avoir . Il faut dire aussi qu'il ont 18 ans .
J'ai vraiment adoré cette histoire ,qui sort un peu du genre , par contre ça se lit très (trop) vite !
Commenter  J’apprécie          143
Hillel
  23 janvier 2013
Voici un bon jeunesse, qui a su m'embarquer.
Je l'ai lu d'une traite. D'une part il est assez court, d'autre part il se lit très facilement, et enfin, j'ai voulu avancer avidement dans ma lecture, tenue en haleine par une intrigue, qui ma foi, nous tient assez bien!
L'histoire de base est assez conventionnelle, des lycéens sortent pour fêter la fin du lycée. des filles et des garçons qui se cherchent. sauf que tout ceci est raconté de manière originale, sous l'angle de l'art. ce ne sont pas de simples jeunes, mais des artistes qui se cherchent.
Lucy est une jeune fille qui vient de terminer le lycée. C'est une jeune fille rêveuse qui prépare son projet artistique pour la fac, elle souffle le verre chez le plus réputé souffleur de verre de la ville. Elle a cette sensibilité artistique, et donc se démarque des autres filles du lycée, pas de petits copains, une seule amie, mais des pensées plein la tête. Des pensées fournies par les graffitis de l'Ombre. le seul garçon qui la fait rêver. Ses dessins la touche, elle ne le connaît pas mais elle sait qu'elle l'aime déjà... que c'est le garçon qui pourra la comprendre, celui qui lui faut!
Lorsque le dernier jour de classe s'annonce, elle et Jazz sa meilleure amie décident de fêter la fin du lycée. Elles se lient d'amitié avec Daisy, qui a du mal à gérer son petit copain Dylan. La soirée commence et les trois jeunes filles se retrouvent face à trois garçons paumés. Dylan qui veut reconquérir le coeur de Daisy, Léo qui se remet de sa peine de coeur et trouve Jazz tout à fait à son goût, et Ed, qui les accompagne toujours, inséparable de Léo. Lui ne cherche pas de fille, lui a la tête dans ses rêves, ses peines, sa rupture d'avec Beth, ses soucis. Mais surtout Ed a la tête dans ses dessins, les desseins qui recouvrent les murs de la ville. Car oui, Ed n'est autre que l'Ombre. Léo est celui qui accompagne ses dessins de vers, il est le Poète. A eux deux, de manière anonyme, ils couvrent la ville de leur talent, et s'évertuent à oublier leur vie de merde!
Les six jeunes se retrouvent embarqués dans une folle soirée. Chacun à la recherche de quelque chose. Lucy veut l'Ombre et lui seul, elle ne se rend pas compte qu'il est sous ses yeux, que c'est le garçon à qui elle a brutalement cassé le nez il y a deux ans pour une main baladeuse sur ses fesses!
Tout le livre se dévore en attendant le moment où Lucy va enfin découvrir que l'homme de sa vie est sous ses yeux.
La narration se fait en alternance, un coup le point de vue de Lucy, un coup le point de vue de Ed. Tout cela s'enchaîne de manière rythmée, sans nous lasser, ponctué de temps à autre par des poèmes de Léo...
J'ai vraiment apprécié cette lecture. le style est simple fluide, beaucoup de dialogues, de discussions, entre ces six jeunes... on apprend à les connaître, à les apprécier. On s'attache facilement aux garçons, touchants, sensibles et amoureux!
Lucy m'a un peu plus énervée, trop passionnée et impulsive, mais elle évolue. Ils évoluent tous, comme si cette dernière nuit de lycéens les faisait mûrir d'un coup d'un seul! Comme un rite initiatique vers l'âge adulte.
Un gros bémol tout de même: la rapidité de la fin. J'aurai bien lu 50 pages de plus. J'aurai bien aimé un peu plus de Lucy et d'Ed, un épilogue, une fin qui nous en donne davantage sur des personnages qui nous ont vraiment embarqués avec eux.
En bref, une lecture très rafraîchissante, malgré la chaleur de cette nuit urbaine en Australie...à la recherche de l'amour!


Lien : http://leslivresdalily.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Thalyssa
  19 mai 2013
La structure de l'intrigue est assez atypique. On passe du point de vue de Lucy à celui d'Ed, et vice-versa - comme cela arrive dans d'autres romans. Mais quelques poèmes de Léo viennent se glisser entre deux et les chapitres se juxtaposent légèrement par moment, comme pour mieux mettre en valeur les liens qui se tissent au fil de l'histoire. La narration présente un style très oral : pas de descriptions alambiquées, immersion encore plus poussée dans le quotidien des deux protagonistes. Les dialogues des premiers chapitres m'ont un peu gênée, je n'avais pas l'impression d'avoir en face de moi des adolescents à la veille de l'âge adulte (ils fêtent la fin de leurs années de lycée). Mais le roman prend pleinement son envol une fois que Lucy rejoint ses amies au café du coin et qu'elles finissent toutes par déambuler aux côtés de trois garçons : Ed l'Ombre, Léo le Poète, et Dylan.

Le rythme devient alors très prenant, et les personnages gagnent en profondeur et en maturité, à travers une série de courts flashbacks qui nous permettent de mieux appréhender ce qu'ils sont aujourd'hui. On entre dans le vif du sujet : Lucy cherche l'Ombre et se retrouve avec Ed sans soupçonner un instant la vérité. Ed garde le silence, persuadé que la vérité la décevra au-delà de toute raison. Jazz, la meilleure amie de Lucy, s'entiche de Léo, qui cache lui-aussi son identité (bien que moins farouchement qu'Ed) suite à d'anciens déboires amoureux. Quant à Daisy, elle s'applique à faire savoir à son petit-ami Dylan qu'il a intérêt à grandir un peu s'il ne veut pas que tout s'arrête là. Les deux garçons, celui qui peint et celui qui donne un titre ou rédige un poème sur chaque tag, s'engagent dans une véritable partie de cache-cache. Au début résignés ou amusés, ils vont petit à petit se retrouver piégés dans leur propre jeu, conscients que leurs choix n'ont pas forcément été les bons...

Le couple le plus mis en valeur est bien sûr constitué de Lucy et Ed. La jeune souffleuse de verre en herbe, des rêves d'artiste plein la tête, aux parents un peu bohèmes, et le jeune homme paumé qui ne sait pas quoi faire, ni où aller, ni qui fréquenter depuis qu'il a perdu son substitut paternel. Sans repère, il erre, se dévalorise, ne sait plus trop qui il est. Il est obnubilé par ses défauts alors qu'il est empli de qualités que Lucy perçoit clairement à travers ses graffitis. Mais sa quête de l'Ombre alors que, sans s'en rendre compte, elle l'a directement à ses côtés ne fait que renforcer le sentiment d'Ed que tout cela ne vaut même pas le coup d'essayer... Plongé en plein dilemme, il tente de sauver les apparences à travers un humour grinçant, d'autant plus facile que son premier rendez-vous avec Lucy quelques temps auparavant s'est conclu d'une façon pour le moins... fracassante ! Pourtant, à travers les échanges de la bande ce soir-là, il remettra progressivement en question sa position de chat échaudé.
Il parviendra à déverrouiller ses ressentis et quelques-uns de ses secrets les plus pesants à travers les références culturelles échangées avec Lucy. Et c'est là un autre point essentiel de ce roman. Personnellement, j'ai trouvé ça si bien géré que je me suis installée près de mon ordinateur pour rechercher sur Google les oeuvres dont ils parlaient, car je n'en connaissais pas certaines. Pour pouvoir pleinement savourer les discussions qui en découlent. Ce n'est pourtant pas une obligation, on peut très bien poursuivre la lecture sans s'arrêter sur ces détails. Mais le fait justement que l'auteure ait réussi à me donner envie d'en savoir plus sans m'y obliger dénote dans mon esprit d'une grande habileté artistique et je ne peux que l'en remercier !
Mais je vous laisse découvrir par vous-même si Lucy démasquera l'Ombre cette nuit-là, et si Ed et Léo trouveront enfin une voie de rédemption... ou s'ils cèderont à la facilité en allant jusqu'au bout du casse qu'ils ont planifié, faute de trouver mieux pour se sortir du pétrin...
Lien : https://dragonlyre.wordpress..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40

critiques presse (1)
Ricochet   05 février 2013
Un grand effet de naturel et une atmosphère piquante. On se moque, on se cherche, on s'attire, on s'inquiète, c'est l'adolescence avec un grand A très joliment et fragilement rendue.
Lire la critique sur le site : Ricochet
Citations et extraits (14) Voir plus Ajouter une citation
HillelHillel   23 janvier 2013
- Je pourrais faire l'amour avec l'Ombre, dis-je en imaginant un garçon qui m'embrasse et qui ressemble à Malcolm Dove.
Et aussitôt, je me concentre à fond pour tenter d'inverser le cours du temps. Non. Raté. La phrase la plus débile du monde est encore là.
Les sourcils d'Ed prennent leur indépendance.
- Ah bon, dit-il en riant.
- Qu'est-ce qu'il y a de drôle?
- Rien. Tu peux le faire avec qui tu veux.
Et il rit encore. il se tape les cuisses en même temps. J'ai soudain envie de lui recasser le nez.
- Bon, d'accord. C'était idiot, mais ne me dis pas que tu n'as jamais pensé à le faire avec des filles.
- J'ai fait plus qu'y penser.
- Non mais je veux dire, des filles avec qui tu ne l'as pas fait.
Il y a une seconde, je pensais avoir atteint le fin fond de l'humiliation, mais je me trompais peut-être.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
orbeorbe   30 janvier 2013
Si mon penchant pour toi était le public d'un match de foot, il rugirait jusqu'à te rendre sourde. Et si mon penchant pour toi était un boxeur, il y aurait un mort étendu par terre. Et si mon penchant pour toi était en sucre, tu perdrais toutes tes dents avant tes vingt ans. Et si mon penchant pour toi était de l'argent, tu pourrais dépenser sans compter.
Commenter  J’apprécie          100
ThalyssaThalyssa   03 mai 2013
— Tu devrais lui dire que tu veux qu'elle revienne, m'a conseillé Bert après son départ.
— Ou pas.
— Qui ne risque rien n'a rien.
Il a terminé sa bière.
Je suis resté derrière le comptoir, à passer en revue toutes les manières de la récupérer, mais chacune menait au même point : moi lui avouant que je restais ici, et elle partant sans moi. J'avais la sensation que le monde était trop étroit.
J'ai raconté à Bert que je devais partir tôt et ai emporté une bombe de peinture; mon cerveau s'est éteint et mes mains se sont allumées à la place. Je me suis évadé sur le mur. J'ai peint un fantôme enfermé dans un bocal. En reculant pour mieux le voir, je me suis rendu compte que le plus triste n'était pas qu'il allait manquer d'air. Le plus triste, c'est que dans cet espace confiné, il avait encore assez d'air pour toute une vie. À quoi pensais-tu, petit fantôme ? Te laisser piéger comme ça ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
SanchanSanchan   07 avril 2013
-On va pouvoir payer le loyer. Le grand méchant loup devra réessayer le mois prochain.
Je lui fais une tasse de thé avant de repartir. La grand méchant loup en a après nous en ce moment, mais cela ne durera pas toujours. J'imagine un mur: une meute de chiens sauvages qui courent, et moi qui leur cours après, en uniforme de chez McDonald's. C'est toujours mieux qu'un pyjama orange.
Commenter  J’apprécie          30
SanchanSanchan   05 avril 2013
- Une si belle histoire ne peut pas se terminer par de la purée en flocons, ai-je dit plus tard à maman.
-Lucy, c'est déjà une chance quand une histoire d'amour se termine par quelque chose qu'on peut réhydrater en y ajoutant un peu d'eau.
Commenter  J’apprécie          50
Video de Cath Crowley (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Cath Crowley
Un petit point sur mes réceptions dans l'IMM du mois d'avril ! Bon visionnage. Retrouvez toutes mes vidéos ici : https://goo.gl/HhFdOL
------------
**LES INFOS**
Les livres cités : - Apnée Noire de Claire Favan, éd Toucan Noir, Collection Thriller - Légend - Tome 1 de Marie Lu, éd le livre de Poche Jeunesse - La sorcière de Prince Island de Kendall Kulper, éd Hachette, Collection Black Moon - Dix minutes par jour de Chiara Gamberale, éd Michel Lafon - Geek Girl - Tome 3 de Holly Smale, éd Nathan - Nous les menteurs de E.Lockhart, éd Gallimard Jeunesse - Don't breathe a word de Holly Cupala, éd Harper Teen - A little wanting song de Cath Crowley, éd Ember - Stay de Deb Caletti, éd Simon & Schuster
------------
Blogueurs cités dans la vidéo : - Mon binôme Guillaume de Tribulations d'une vie : https://www.youtube.com/channel/UCfF2B3_lXIuDp1r¤££¤60Justine de FairyNeverland 63¤££¤ - Justine de FairyNeverland : https://www.youtube.com/channel/UC4BPfV0-504k6U23lBhpLNg - Lucie de Lulai Lis : https://www.youtube.com/channel/UC0C7g-BK8l¤££¤42Collection Thriller48¤££¤ - Jordan de WanderingWorld : https://www.youtube.com/channel/UCkSGmpbNuhr7qh0pG6qE8kA
------------
Des questions / Me contacter : mathieu.mazza83@gmail.com
Ma Page FB : https://www.facebook.com/EnjoyBooksaddict Mon Blog : http://enjoybooksaddict.blogspot.fr/ Sur Livraddict sous le pseudo : EnjoyBooks Goodreads : https://www.goodreads.com/user/show/17996444-mathieu-mazza Instagram : http://instagram.com/enjoybooksmathieu Twitter : https://twitter.com/EnjoyBooksMath
------------
Musique d'intro et de fin : Podington Bear - 60s Quiz Show Je filme avec un Samsung Galaxy S4 mini
+ Lire la suite
autres livres classés : graffitiVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle




Quiz Voir plus

"Graffiti Moon" de Cath Crowley

Qui est l'ombre ?

Dylan
Léo
Ed

9 questions
1 lecteurs ont répondu
Thème : Graffiti moon de Cath CrowleyCréer un quiz sur ce livre
. .