AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2280348667
Éditeur : Harlequin (09/03/2016)

Note moyenne : 4.04/5 (sur 217 notes)
Résumé :
Premier volet de la série BAD, nouvelle série de Romance New Adult
« Des bad boys, des vrais? » 
Seul l'amour pourra les sauver...

Il s'appelle Bax. Un nom qui fait trembler tout le quartier de The Point. Un nom synonyme de violence, un nom synonyme de sang. Et aujourd'hui, Bax a bien l'intention de le faire couler pour obtenir des réponses. Car il vient de sortir de prison après cinq années ; 1 826 jours passés derrière les barreaux, sa... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (104) Voir plus Ajouter une critique
Ptitelfe
  15 février 2017
En quelques mots, ce roman n'est pas fait pour moi, je n'ai pas du tout réussi à m'adapter aux personnages et à l'histoire qui m'a laissée de marbre.
Grâce à NetGalley que je remercie, j'ai eu la possibilité de recevoir en ebook Bad de Jay Crownover.
Avant de démarrer mon avis, je tiens à m'excuser auprès de l'éditeur Harlequin d'avoir oublié de lire ce roman. Je suis une vraie Dory en matière de partenariat en ebooks.
Mon avis sera malheureusement assez court puisque je n'ai malheureusement pas réussi à aller jusqu'au bout. J'ai réussi à atteindre les 65%, ayant failli arrêter déjà au bout de 30%. Mais atteint ce stade, je n'avais toujours aucune empathie ni interêt pour les personnages ou l'univers, donc cela ne servait à rien que je pousse ma lecture jusqu'à la page finale.
J'ai découvert Jay Crownover à travers le premier tome de son autre saga, Marked Men (publié chez Hugo New Romance) que j'avais beaucoup apprécié.


Dans Bad, Jay Crownover nous entraîne dans de la dark romance, dans laquelle nous suivons deux personnages Baxter et Dovie. Je n'avais jamais lu de dark fantasy, et même si je reconnais aimer en romance les "bad guy", ceux qui prennent des risques ou qui profitent de la vie, je n'aime toutefois pas du tout les vrais racailles. Et même si Baxter a des circonstances atténuantes (à savoir grandir dans ce quartier, et être élevé par une mère alcoolique) je ne comprends pas l'attirance qu'a Dovie pour lui.
Bax est un homme de 23 ans, qui a toujours vécu au sein de The Point, un quartier malfamé dans lequel évoluent de nombreux parias de la société. La magouille et la débrouillardise s'imposent donc naturellement aux jeunes enfants de The Point. Lors de son adolescence, Bax fait la connaissance de Race qui deviendra son meilleur ami...
A sa sortie, il apprend que Race est porté disparu et part donc à sa recherche. Il va ainsi découvrir l'existence de Dovie, la soeur "cachée" de Race. L'histoire autour de ce lien fraternel est bien expliqué dans l'histoire, je ne reviendrai donc pas dessus.
Dovie est une jeune femme qui a appris à se débrouiller et surtout à passer incognito dans son quartier. Ce n'est pas une femme qui va mettre en avant son physique, elle travaille avec les enfants en difficulté et a su se faire une petite place au sein de ces jeunes adolescents.
Les deux personnages sont donc amenés à se rencontrer très rapidement, et vont, malgré les refus de Bax, chercher à savoir ce qui s'est passé pour Race.
Au début, les deux personnages ne sont pas attirés l'un par l'autre. Dovie trouve Bax bien trop sombre et surtout dangereux, quand à Bax, il trouve la rouquine quelconque.. Jusqu'à ce qu'il découvre la belle couleur de son regard puis de ses jambes dénudées lorsqu'elle décide de le suivre en boîte et de devoir, par conséquent, s'habiller avec plus de féminité.
Je n'ai pas du tout aimé la façon dont l'attirance se fait.....J'essaye encore de comprendre ce qu'il s'est passé également dans la tête de Dovie. Apparemment, elle aime, au delà du danger que Bax représente, son côté protecteur. Il est craint par de nombreuses personnes et cela lui assure une certaine tranquillité. Elle cherche à trouver en lui la lueur de gentillesse, la bonté qui fait que Bax est loyal envers les gens qu'il aime. Cela est retranscrit dans certains gestes très forts qu'il a fait durant son parcours. Que ce soit pour sa mère, ou pour Race par exemple... L'attirance physique fait aussi sa part belle à l'histoire puisque les deux amants semblent être complètement compatibles sexuellement et peu importe leurs pensées, l'attirance et l'alchimie sont plus fortes que le reste.
Finalement, en écrivant cet avis, je me dis que ça doit être ça la force du roman. Même si en ayant vu et lu d'autres critiques, il semble que Bax reste égal à lui même et ne devient pas un mouton en tombant amoureux de Dovie.
Au delà de l'histoire d'amour qui m'a laissée hermétique, je n'ai pas réussi à porter d'intérêt à Race, qui disparaît en laissant tout le monde se poser des questions. Son histoire ne m'intéresse pas, je ne sais si c'est dû à la traduction ou à l'histoire en général mais peu importe l'issue, cela ne m'aurait fait ni chaud ni froid.
En quelques mots, je n'ai pas du tout adhéré aux personnages, et cela est un point bien trop important dans ce genre d'histoire. Ce sont eux qui permettent d'être transporté et de ressentir toutes sortes d'émotions. Malheureusement, BAD n'est pas une série pour moi et je m'arrêterai donc ici pour cette découverte.
Je remercie vivement NetGalley et Harlequin pour l'envoi de ce roman.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Camille_Pixie
  24 mai 2016
Avouons-le, on aime toute les histoires avec un bad boy en rédemption... Jay Crownover s'est faite la réflexion que ce que nous appelons généralement des bad boys sont en général que des types un peu arrogants avec quelques petites mauvaises habitudes. du coup, elle a décidé d'écrire une romance avec un vrai antihéros, un personnage sombre et dangereux... Il ne restait plus qu'a savoir si on arriverait à craquer pour un personnage comme ça.
Shane Baxter est un voleur depuis son adolescence. Son credo : les voitures. de toute façon, à The Point, être un criminel est la seule façon de s'en sortir. Ca lui réussissait plutôt bien jusqu'à ce qu'il se fasse coincer et passe 5 ans derrière les barreaux. A sa sortie, il n'a qu'un but : retrouver Race, son meilleur ami qui a disparu depuis quelques semaines. Il n'est pas le seul à le rechercher, une bonne partie des criminels du quartiers veulent sa peau mais aussi une jeune rouquine que Bax n'avait jamais vu avant : la petite soeur de Race, Dovie.
Même si Dovie a grandi dans des conditions assez misérables en alternant foyers et familles d'accueil pas vraiment recommandables, elle a réussi à garder une part d'innocence et de fraîcheur.
J'ai vraiment beaucoup aimé la complicité qui va grandir entre nos deux personnages. D'un côté Bax trouvait Dovie plutôt banale (il faut dire, il était plutôt habitué aux strip-teaseuses...) et de l'autre elle était assez effrayée par lui. Mais au fil des jours qu'ils vont passer ensemble à la recherche de Race ils vont se rapprocher et avoir de plus en plus de mal à rester séparer.
Evidemment, Bax redoute de mettre Dovie en danger en l'entraînant dans son monde de combats, de vols et de complots mais il semblerait qu'elle soit directement impliquée dans la disparition de Race et la mettre à l'écart ne serait pas forcément la protéger. Quant à elle, plus elle passe de temps aux cotés de Bax, plus elle découvre les facettes de sa personnalité qu'il cherche à tout prix à cacher. J'adore le fait que quand elle se rapproche de lui elle l'appelle par son vrai prénom, Shane, alors que quand il revêt sa carapace, il redevient Bax.
Jay Crownover a réussi a créer un personnage à priori mauvais et qui pourtant, a fait chavirer mon petit coeur. Comme Dovie, j'avais envie de lui justifier ses choix et ses actions. Et puis, il faut dire que si on le compare aux autres criminels de The Point, bah, il est loin d'être si horrible ! Bax a vraiment eu une vie de mer** et on comprend que les vols et la violence soient devenus son quotidien. Dovie l'accepte, elle ne lui demande pas de changer. Il ne reste plus qu'à Bax de s'accepter lui-même.
Concernant l'histoire en elle-même, je me suis tout à fait prise dans le jeu de la recherche de Race, des mystères entourant Dovie et des zones d'ombres autour du jour où Bax avait été arrêté. J'ai trouvé toutes ces intrigues assez captivantes et j'avais vraiment envie d'aller jusqu'au bout pour comprendre.

Bilan
Amour Interdit a été une très bonne lecture dont le gros point fort est bien-sûr le personnage de Bax qui est plus complexe qu'il n'y parait même s'il ne veut pas laisser aux autres la possibilité d'entrevoir ses différentes facettes. L'histoire est sympa aussi, façon film de castagne américain avec des bagarres, du sexe et des insultes à tout va. La romance entre Bax et Dovie est vraiment touchante et j'ai vraiment beaucoup aimé ce petit couple.
Lien : http://ibelieveinpixiedust.b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
Hamisoitil
  01 février 2016
Voici le premier tome de la trilogie BAD de Jay Crownover qui sortira le 9 mars 2016 chez les éditions Harlequin pour leur nouvelle collection New adult.
Dans l'ensemble, j'ai bien aimé l'histoire mais ce n'est hélas pas un coup de coeur.
L'univers est sombre, l'ambiance est glauque, les personnages sont intéressants. On rentre dans cette ville nommée Point, où règne dealers, meurtres, combats, prison, violence, gang et règlements de compte...
Bax vient de sortir d'une peine de 5 années en prison. Il apprend que son meilleur ami est introuvable. Où est-il ? Qu'est-ce qui se passe ?
Il va donc arpenter toutes les rues de Point à la recherche de son meilleur ami, mais, hélas, il n'est pas le seul à vouloir le retrouver. Novak, une grosse tête fortunée et trafiquant le veut vivant.
Dans ses recherches, Bax, découvre que son meilleur ami, Race, a une soeur et que celle-ci l'attendait depuis sa sortie. Elle a besoin de lui, de son aide pour reprendre contact avec son frangin. Mais voilà, Bax, n'est pas du genre à s'encombrer. Bax bosse en solo et en plus, ce n'est même pas son style de nana. Non, non, il le retrouvera seul. Un point c'est tout.
Mais c'est mal connaitre cette jeune-fille. Déterminée, il est hors de question d'être sur le banc de touche.
Bax, c'est le vrai bad boy dans toutes sa splendeur. Nerveux et qui ne parle pas pour rien dire, il sait d'où il vient. Il sait que sa destinée quoi qu'il arrive restera l'échec car il a grandi ainsi, dans cette violence. Son kiffe à lui, c'est de voler les voitures et les combats clandestins mais parfois ça tourne mal au point de se retrouver en prison. Son caractère est flippant et tout le monde à peur de lui ou en tout cas, le craint. Il aime en jouer pour arriver à ses fins. Son passé, son enfance, y a rien de bon et pourtant au fond de lui, on sent un homme bon. C'est d'ailleurs cette jeune-fille, Dovie qui va le découvrir.
Dovie est très gentille, très douce. Son enfance est un peu semblable à celle de Bax mais à la différence qu'elle souhaite avoir un bel avenir. Se rendre utile pour les autres. Mais ce qui est certain, Dovie est carrément aux antipodes des femmes que Bax côtoient et pourtant, ils vont se rapprocher au point de mettre leurs vies en danger.
Tous les deux sont très intéressant à suivre. La relation entre nos deux personnages est sympa mais je l'ai trouvée un peu trop rapide même si les scènes érotiques arrivent tardivement. Parfois, on tourne en rond avec des répétitions qui servent à boucher quelques trous. Mais au final, on passe un bon moment.
La plume de l'auteure est vraiment belle, fluide et addictive. Ce n'est pas un coup de coeur parce que j'ai trouvé l'histoire un peu trop facile. J'aurais voulu plus de complications, plus de désastres dans cette ville.
J'ai tout de même hâte de lire la suite.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Gr3nouille2010
  26 mars 2016
Ce roman avait déjà fait du bruit, bien avant sa sortie. Malgré tout, ce ne sont que le résumé et la couverture qui m'ont convaincue d'essayer, n'étant pas très attirée par les romans qui font beaucoup parler d'eux car, en général, j'en suis déçue. Est-ce qu'il est à la hauteur de tout ce tapage ? Eh bien, pour moi, carrément !
Bax sort tout juste de prison. Après cinq années enfermé sans fille, sans alcool et sans drogue, il est bien décidé à rattraper tout ça, excepté pour la drogue qu'il ne tient plus à toucher. Une fois sa priorité satisfaite, il se met sur la trace de Race, celui qui se disait être son meilleur ami mais qui l'a pourtant fait plonger... Il a quelques questions à lui poser sur la nuit où tout a basculer, il veut comprendre ce qu'il s'est réellement passer avant de prendre une décision mais Race reste introuvable. C'est alors qu'il rencontre Dovie, la soeur de Race. Ce dernier avait déjà averti Dovie, en lui donnant la description de Bax pour qu'elle puisse le reconnaître, qu'elle pouvait lui faire confiance et se fier à lui en cas de pépin. Malgré le danger que dégage Bax, elle se force donc à lui faire confiance, et ne le lâche pas tant qu'ils n'ont pas retrouvé Race. Bax n'est pas tellement de cet avis mais la jeune fille est très convaincante... Ils se retrouvent donc tous les deux à rechercher Race et à affronter bien des dangers...
Ce premier tome est une petite merveille car il n'est pas seulement question d'amour, il y a une belle intrigue très bien développée derrière et elle n'est mise de côté à aucun moment. D'ailleurs, quand on commence la lecture, c'est pour suivre Bax à sa sortie de prison, puis dans les débuts de sa recherche de Race, et j'en suis venue à me demander s'il allait y arriver une romance autre que les coups d'un soir de Bax. Ça a finit par arriver, progressivement, naturellement, contre toute attente même, mais ça arrive en temps et en heure. L'auteure a bien pris le temps de tout exploiter, nous donnant de quoi prendre notre pied, aussi bien pour la romance torturée que pour l'intrigue sans cesse un peu plus complexe à mesure que l'on avance. On en découvre toujours davantage sur cette intrigue, tout n'est pas donné dans les toutes premières pages, ni même dans la première moitié. D'ailleurs, cette première moitié est un peu longue mais, malgré tout, j'avais toujours envie de savoir la suite, dès que je fermais le livre je pensais plus qu'à ça. Et j'ai finalement bien fait de poursuivre car la seconde rattrape bien le tout ! L'auteure a une plume qui rend accro, simplement, et le fait que son roman tout entier soit si bien développé m'a vraiment plu. On peut mieux se rendre compte dans quel milieu les personnages vivent et ce qui les a tels qu'ils sont.
Les chapitres sont alternés entre le point de vue de Bax et celui de Dovie. Comme Bax est un personnage assez complexe en apparence, ses points de vue nous permettent tout de même de mieux le cerner. Ceux de Dovie offre des petits temps morts car ceux de Bax sont quand même fort en pression, on sent tout de suite qu'on est dans la tête d'un bad boy.
Quoique, pour un bad boy, j'ai eu quand même des doutes lorsque la romance à commencer. Puis j'ai arrêté de me dire qu'il ne pouvait pas ressentir de tels sentiments d'un coup pour finalement bien apprécier tout ce qu'il ressentait. Je me suis finalement dit que l'amour d'une personne peut simplement en changer une autre, ce n'est pas impossible. Et puis, même par la suite, il garde encore des côtés bad boy... Au départ, je ne l'avais pas spécialement apprécié. Puisqu'il se présentait comme être le genre d'homme à ne pas s'occuper de ce que ressentent les femmes, à juste profiter plutôt que de s'attacher. Il avait l'air déterminé et, pour moi, ça ne passait pas du tout. C'est peut-être pour ça que j'ai fini par accepter plutôt facilement quand même qu'il se laisse aller dans les bras d'une seule femme. Mon ressenti vis à vis de ce personnage est assez paradoxe en fait, mais Bax à lui tout seul est un paradoxe, presque une double identité...
Dovie n'a franchement rien de spécial, Bax ne sait même pas lui-même pourquoi cette fille reste tant ancrée dans sa tête, mais elle apporte exactement ce qu'il faut dans la balance pour ne pas que le récit soit trop lourd, et elle apprend à tellement bien le connaître que ses points de vue en sont d'autant plus intéressants !
Il me tarde de lire le deuxième tome qui porte sur Race et sur Brysen, une amie de Dovie. On y retrouvera sans doute le couple du premier tome et ça ne peut faire que plaisir tant on s'attache à eux et à leur relation. Un premier tome que l'on ne peut que savourer si on a la curiosité nécessaire pour passer la première moitié. Les personnages sont intéressants et Bax chamboule nos émotions avec ses comportements. C'est un vrai bad boy mais pas pour le plaisir, il a de bonnes raisons personnelles, il n'a pas souhaité devenir comme ça, il n'a pas eu le choix et il s'est montrer ses bons côtés... de plus, les révélations de la fin ne laissent pas forcément indifférents, il y a toujours quelque chose à se mettre sous la dent avec cette romance : une love story, évidemment, du sexe mais aussi de la bagarre pour diverses raisons, des secrets bien enfouis et des affaires qui mettent sous pression tellement le danger est élevé ! C'est addictif et finement développé. Bref, j'ai carrément accroché.
Lien : http://uneenviedelivres.blog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
lesangdeslivres
  27 avril 2016
La couverture est vraiment belle, attirante et retrace parfaitement le contenu de ce roman.
Quand nous commençons ce roman, nous sommes tout de suite implantés auprès de Shane Baxter dit « Bax ». Rapidement, nous trouvons qu'il a un caractère d'acier et qu'il ne faut pas le chatouiller de trop.
Nous nous apercevons rapidement que l'auteure alterne à chaque chapitre entre Bax et Dovie et nous sommes heureux de voir ça, comme ça nous savons ce que pensent nos deux personnages principaux.
Nous rencontrons donc Dovie, une jeune femme en apparence fragile, mais qui s'avère avoir un caractère d'acier. Nous comprenons au fur et à mesure pourquoi elle a ce si fort caractère et ça nous attriste beaucoup.
Nous restons tout le temps de ce premier tome dans deux parties de la ville avec nos deux personnages principaux. Nous nous demandons ce qui a pu se passer pour un autre personnage et nous partons en même temps que nos deux protagonistes à la recherche d'un autre personnage.
Nous ne savons pas comment fonctionne Bax, c'est un grand mystère pour nous et vu son caractère et son allure de Bad boy, nous nous demandons si il est vraiment gentil ou non.
Les combats font rage, mais aussi des liens se créent et l'amour arrive au grand jour. Nous voyons des scènes assez hot et des moments de complicité intenses qui nous font grandement sourire.
Quand nous rencontrons enfin un nouveau personnage, nous nous demandons qui il est réellement et grâce à l'auteure, nous nous attendions à voir quelqu'un de calme dans les descriptions qu'elle donnait d'un des protagonistes et là, nous nous rendons compte qu'il est totalement différent et ça nous fait plaisir à voir. Nous sentons dans cette découverte un genre de protection pour le personnage qui croyait qu'il était le petit jeune homme simple et fragile.
Plus on avance et plus les personnages dévoilent leur vraie personnalité et ça nous rassure.
Ce que nous voyons de fort dans cette romance, c'est le fait qu'une jeune femme peut faire craqueler la carapace d'un Bad Boy, alors qu'il est sensé se montrer le plus fort et pour le coup, ça nous fait beaucoup rire de voir ça.
Quand nous arrivons vers la fin, tout s'enchaîne. Les combats font rage, nous sommes émus de voir une autre personnalité dévoilée à un personnage principal et nous avons peur pour tous nos protagonistes quand un gros retournement de situation vient nous exploser en plein visage. Nous n'arrivons pas à croire ce qu'il se passe et nous sommes vraiment perturbés par cela.
À la fin, nous sentons le sourire revenir au fur et à mesure que nous lisons les phrases. Nous sentons notre coeur battre à toute vitesse, mais nous nous tracassons beaucoup pour un personnage.
C'est une merveilleuse fin et nous avons hâte de lire la suite pour savoir ce qu'il va advenir de nos personnages favoris.

Est-ce que j'ai aimé ce livre ?

Je ne m'attendais pas à accrocher autant à ce roman et voilà qui est chose faite. J'ai aimé du début à la fin. L'auteure à une écriture fluide et efficace qui ne laisse pas le lecteur divaguer une seconde en dehors de son roman. J'ai toujours voulu en savoir plus et je me suis énormément attachée aux personnages. C'est vraiment un gros coup de coeur pour moi et je vous invite grandement à le lire, vous ne serez pas déçus.
Lien : http://lesangdeslivres.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Citations et extraits (57) Voir plus Ajouter une citation
LaChroniquedesPassionsLaChroniquedesPassions   16 avril 2016
Ses jambes encore enfermées dans son jean m’ont écarté les cuisses, et il s’est plaqué contre mon bassin. Je l’ai regardé, l’implorant silencieusement d’arrêter. Ce n’était plus Shane qui était là, ni même Bax. Juste un parfait étranger, froid et détaché, sans remords. J’ai fixé son étoile. Ce tatouage aurait dû le faire paraître ridicule et écœurant, mais c’était mon seul point de repère au cœur de ce ciel sombre.
Pas de doute, Bax voulait m’obliger à lui dire d’arrêter. Il le faisait exprès. Il tremblait, mais pas d’excitation. Il tremblait parce qu’il s’acharnait à tirer sur le fil ténu qui nous liait l’un à l’autre. Bax m’a embrassée sans douceur sur la joue avant de descendre vers mes lèvres sans que je proteste. Il me serrait si fort les poignets que j’aurais des bleus pendant quelques jours. Je pouvais sentir son cœur tambouriner contre le mien.

http://lachroniquedespassions.blogspot.fr/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
LaChroniquedesPassionsLaChroniquedesPassions   16 avril 2016
Je m’appelle Shane Baxter. Mais tout le monde m’appelle Bax. Je suis un voleur.
Vous avez une copine ? Je vous la piquerai. Une belle bagnole tout juste retapée ? Je vous la piquerai. Des appareils électroniques très chers que vous croyez à l’abri dans un coffre ? Je viendrai et je vous les piquerai, parce que, de toute façon, vous n’en avez pas besoin.
D’ailleurs, il n’y a rien qui soit à vous qui ne puisse être à moi, à moins que vous vous l’attachiez au corps avec des chaînes ultra-solides.
C’est la seule chose pour laquelle j’aie jamais été doué. Prendre aux autres ce qui est pas à moi, c’est comme une seconde nature.



http://lachroniquedespassions.blogspot.fr/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
AudreyPoupoupidouAudreyPoupoupidou   23 mars 2016
Et elle était là avec moi, encore et toujours. Alors j'ai rattrapé le temps perdu; elle était si belle et, surtout, elle me faisait sentir qu'elle m'appartenait à moi, rien qu'à moi, et qu'elle avait choisi d'être là à mes côtés. Rien à foutre de savoir où ça nous mènerait, et du tournant que ça pourrait prendre. L'important, c'était que Dovie ferait la route avec moi. J'avais jamais rien fait de bien pour la mériter, mais maintenant que je l'avais, j'allais me démerder pour la garder, et ça commençait par avoir une vie un peu plus clean, Dovie était ma récompense et, même si elle avait déjà connu le pire et savait faire avec, elle méritait qu'on lui offre le meilleur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
ostencostenc   25 avril 2016
J’avais vécu assez longtemps dans les pires quartiers de The Point pour faire la différence entre un bad boy et un mec vraiment dangereux. Et ce Shane Baxter avait clairement un panneau « Attention, mec très dangereux » qui clignotait au-dessus de sa tête. Ce n’était pas tellement à cause de l’étoile tatouée au coin de son œil ou de sa façon inquiétante de bouger, comme s’il était prêt à vous injecter son venin au premier mouvement. Non, ça venait de son regard. Ses yeux étaient noirs et froids, comme si toute émotion les avait désertés depuis longtemps et qu’il n’avait aucune intention de ressentir quoi que ce soit.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          71
ostencostenc   25 avril 2016
J’étais plutôt grand, plus d’un mètre quatre-vingts. Mes cheveux et mes yeux noirs avaient toujours plu aux filles. Genre, ça me donnait des airs mystérieux. Je n’étais pas un grand bavard, à moins d’avoir un truc vraiment important à dire, ce qui entretenait mon image — fondée — de dur. Je savais que j’avais une belle gueule. Pas le mannequin de l’année, mais les filles faisaient comme si. Et ça, malgré la cicatrice sur mon crâne et mon nez mille fois pété. Le détail qui me différenciait du reste des beaux gosses, c’était ma petite étoile noire tatouée juste à côté de mon œil droit. A seize ans, alors que j’étais en plein trip, ce dessin m’était apparu comme l’idée du siècle. Avec le recul, ça me paraissait encore assez intimidant et provocateur, genre je-suis-assez-taré-pour-me-faire-tatouer-le-visage. J’avais l’air d’un mec dangereux. Un mec qui présentait assez bien, mais un mec dangereux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Videos de Jay Crownover (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jay Crownover
4 romans New Adult. 1 émotion brute et intense.
❤ Seul le feu peut faire fondre la glace. ❤ Le désir n’obéit à aucune loi. ❤ Le seul homme qu’elle désire. Le seul qu’elle devrait fuir. ❤ Deux cœurs brisés. Un désir irrépressible.
Etes-vous prêts ?
autres livres classés : new adultVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

L'érotisme en littérature

Lequel de ces romans de Diderot, publié anonymement, est un roman libertin ?

Le Neveu de Rameau
Les Bijoux indiscrets
Le Rêve de D'Alembert
La Religieuse

6 questions
284 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature libertine , érotisme , érotiqueCréer un quiz sur ce livre
.. ..