AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2280360853
Éditeur : Harlequin (06/04/2016)

Note moyenne : 3.98/5 (sur 122 notes)
Résumé :
« Des bad boys, des vrais… »

Il est le pire qui pouvait lui arriver... et le meilleur ?

Pour Brysen, l’amour, ce n’est clairement pas au programme. Sa vie est bien trop remplie pour y caser un homme. Car, en plus de ses cours à la fac et de son job de serveuse, il faut aussi qu’elle s’occupe de sa famille qui part à la dérive depuis que sa mère dépressive a décidé de se soigner à la vodka. Non, vraiment, elle n’a pas le temps de s’amu... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (61) Voir plus Ajouter une critique
Sobooks
  01 juin 2016
Contrairement à ce que je m'attendais, j'ai énormément apprécié ce deuxième tome !
Le personnage de Race est assez différent de la description faite par Dovie dans le premier tome. Malgré les affaires illégales dont il s'occupe, on voit bien que c'est un homme aimant, protecteur, assez ambitieux, mais surtout très intelligent, et qu'il fait tout cela pour des bonnes raisons. Il ne souhaite pas que la situation à The Point se détériore et qu'une nouvelle personne prend possession de la ville comme l'a fait Novak auparavant.
Brysen, quant à elle, est beaucoup plus intéressante qu'elle n'y parait. Elle cache ses problèmes familiaux et se montre comme une personne froide, car depuis que sa mère a commencé à boire et que son père ne s'occupe plus de la famille, elle a dû de nouveau emménager avec eux pour s'occuper de sa jeune soeur, Karsen. Mais derrière ce masque, se cache une jeune femme passionnée et forte, qui arrive à affronter tous les mauvais événements qui surviennent dans sa vie.
Dès la rencontre de ses deux personnages, ils sont irrésistiblement attirés l'un par l'autre, mais si Race ne cache pas l'intérêt qu'il porte envers elle, Brysen, au contraire, essaye de se montrer la plus distante possible, même si son obstination à se tenir éloignée de lui ne va pas tenir longtemps.
J'ai autant aimé Race et Brysen que le couple que forment Bax et Dovie, même si chaque personnage a un caractère bien à lui et que le fonctionnement de chaque couple diffère.
Dans ce tome, on perçoit bien le danger qui pèse sur nos personnages, mais aussi sur toute la ville. Il est présent de tout part et la menace devient de plus en plus présente au fil des pages, et vient même risquer la vie de nombreuses personnes que ce soit de The Point ou de The Hill.
Si j'ai trouvé que l'identité de la personne qui voulait attenter à la vie de Brysen vraiment évidente dès le début, je me demande toujours qui est la ou les personnes qui menacent autant la ville et pour quelles raisons précisément !
Jay Crownover mène le suspens jusqu'au bout, à tel point qu'on doit attendre d'avoir lu le troisième tome pour enfin savoir le fin mot de l'histoire !
Il me tarde de lire l'histoire de Reeve et de Titus, surtout que j'aime beaucoup le personnage de Titus depuis son apparition dans le premier tome !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
MissCroqBook
  23 octobre 2016
Poursuite de la série Bad avec la lecture de ce deuxième tome. Plongée dans l'histoire dès les premières pages, j'ai adoré ce tome. Encore plus intense et addictif que le précédent.
Jeune femme dévouée, Brysen a tout sacrifié pour revenir vivre chez ses parents. Entre une mère dépressive et un père absent, Brysen a fait le choix de quitter sa vie et son confort pour s'occuper de cette famille qui part à la dérive et surtout pour épargner au maximum sa petite soeur, au risque de s'oublier elle-même. Brysen a donc une vie bien remplie : entre ses cours à la fac, son job de serveuse et sa famille, elle n'a pas le temps de s'amuser et encore moins de penser à l'amour. Et pourtant, dès que Race entre dans son champ de vision, elle se sent fondre. Attirée par ce beau blond aussi sexy que dangereux, Brysen fait tout pour le repousser. Sa technique ? Se montrer glaciale et désagréable. Mais Race, devenu le « patron » de The Point, ne se laisse pas intimider aussi facilement. Il est tenace et compte bien arriver à ses fins avec elle.
Et comme si la vie de Brysen n'était pas déjà assez compliquée entre ses obligations et son attirance pour Race, une menace vient s'ajouter. Sans en comprendre les raisons, quelqu'un va s'en prendre à elle. Heureusement, Race est là et met un point d'honneur à la protéger. Tout cela va mettre à mal les bonnes résolutions de Brysen de rester aussi loin que possible de lui. Combien de temps Brysen résistera-t-elle au charme de Race ? Réussira-t-elle à sortir du cauchemar qu'est devenue sa vie ces derniers temps ?
Contrairement au premier tome où l'histoire est un peu longue à se mettre en place, celle-ci attaque direct. L'action commence dès les premières pages et ne s'arrête qu'à de rares moments. du coup, on se retrouve pris dans un tourbillon de rebondissements et d'évènements qui nous tiennent en haleine et nous font tourner les pages très rapidement. Pour nous permettre de reprendre notre souffle, l'auteure a glissé quelques scènes plus légères avec notamment les moments où Race et Brysen partagent leur intimité et se retrouvent dans leur bulle.
Si dans le premier livre, les sentiments entre les héros étaient arrivés de manière progressive, ici, l'attirance entre Race et Brysen est palpable dès les premières scènes. Chacun lutte contre et la tension sexuelle entre eux n'en est que plus intense.
J'ai apprécié la dualité du personnage de Race. Issu des quartiers riches de The Hill, il a fait une croix sur un avenir doré pour devenir le « patron » de The Point, le quartier mal famé. Renié par sa famille pour ses choix de vie, Race est un homme fort physiquement et mentalement, qui garde tout de même des séquelles de cet « abandon » et des violences subies par le passé. Malgré son image de dur à cuire, il est au fond, un homme attendri par Brysen et sa vie difficile.
Issue d'une famille modeste de The Hill, Brysen n'a pas une vie facile pour autant. Son dévouement et ses nombreux sacrifices passent inaperçus auprès des siens et cela ne fait que renforcer le respect que l'on a pour elle. Pour se protéger, elle a adopté l'image d'une personne froide et indifférente. Et pourtant, sous la surface, on découvre une jeune femme fragile, aimante et surtout en manque d'attention.
Brysen et Race sont deux personnages affectés par des passés douloureux, qui font tout pour donner une image de personnes fortes et inébranlables. Mais ensemble, ils vont s'ouvrir l'un à l'autre et nous permettre de découvrir ce qui se cache sous leurs carapaces.
Du rire aux larmes en passant par la peur et l'angoisse, ce roman ne nous épargne aucune émotion. L'écriture est fluide et addictive. Les pages se tournent sans discontinuer jusqu'à la fin. Encore meilleur que le premier tome, ce deuxième opus est un coup de coeur pour moi. J'ai hâte de lire le dernier livre de la série.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
PandoLivresavie
  31 octobre 2017
J'ai beaucoup aimé cette suite, car si on appréhende ici d'autres personnages, on a réellement plaisir à retrouver ceux du premier tome, qui ne sont pas mis de côté et que l'on continue de voir évoluer, c'est très plaisant. Tous les personnages ont leur importance et ne font pas que de la figuration, ils restent encrer dans chaque tome.
Dans « Amour dangereux » on retrouve Race, le frère de Dovie et meilleur ami de Bax. J'ai adoré son personnage, il y a en lui quelque chose de très intéressant : comment un jeune homme élevé dans l'opulence du côté de The Hill, peut-il faire le choix de passer de l'autre côté avec tous les dangers que cela implique ?? C'est fascinant de découvrir sa personnalité, car c'est un choix de sa part et il l'assume. J'ai beaucoup aimé sa fidélité éprouvée auprès de cette soeur qu'il a connu tardivement, allant même jusqu'à trahir son meilleur ami, faisant des choix importants qui l'atteignent personnellement. le tout avec une attitude tout à fait naturelle et une intelligence qui lui permet de survivre dans ce milieu.
Brysen est la meilleure amie de Dovie, elle connait donc Race depuis un moment. Elle se trouve dans une situation familiale compliquée, pour elle pas question d'avoir en ce moment une relation avec qui que se soit, tellement le poids qu'elle a sur les épaules est trop important : sa mère après un accident de voiture qui a causé la mort d'un homme, vit en dépression à base d'alcool et de médicaments, son père est quasi inexistant, fuyant au mieux la situation, elle doit alors abandonner sa chambre d'étudiant pour revenir chez eux pour gérer cette situation et sa soeur, jeune lycéenne. Beaucoup de sacrifices pour une jeune femme étudiante, qui ne devrait pas avoir à gérer tout ça !
Ils se sont toujours côtoyés de loin, s'observant l'un et l'autre et ce sont des situations délicates qui vont d'abord les rapprocher, par nécessité. C'est ensuite le besoin qu'ils éprouvent l'un pour l'autre, cette attirance qu'ils ont du mal à étouffer qui rendra leur situation intense.
The Point s'est vu libérée du despote de Novak, le père de Bax, qui gérait à lui seul toute la criminalité du coin, seulement quand un caïd disparait, beaucoup d'autres souhaiteraient récupérer la place vaquante et les jeunes comme Bax ou Race doivent faire leurs preuves pour savoir s'imposer dans ce milieu, s'ils ne veulent pas se faire bouffer par plus gros ! Comme Race n'a pas l'intention de diriger l'ensemble comme a pu le faire Novak, leur situation reste très périlleuse et dangereuse. le climat dans lequel ils évoluent est menaçant et tout le monde se retrouve dans une situation de danger perpétuel.
Alors si j'adore la noirceur qui qualifie bien Bax, Race est un personnage qui m'a énormément fasciné car il est un peu comme une énigme ! J'aime son intelligence et la façon réfléchie dont il a d'agir, j'aime la fascination qu'il éprouve pour Brysen, sa fidélité aussi. C'est un personnage qui a su me conquérir et me fasciner. le tout en contraste avec le brun ténébreux et dangereux Bax, Race est blond comme sa soeur, se dégage de lui ce magnétisme et cette assurance qui ne peuvent que nous rendre sensible à son charme.
Brysen est une jeune femme, qui a une vie compliquée, alors qu'elle est censée profiter de sa jeunesse, elle se doit de gérer les problèmes de ses parents, qui n'assument rien. En deux ans, sa vie a changé du tout au tout et ses priorités ont elles-aussi du prendre un autre chemin. Peu à peu, elle s'est isolée des autres, gardant ses soucis pour elle. Ses rapprochements avec Race n'étaient pas prévus au programme et ils la rendront plus fragile face à tout ce qui se passe : elle veut à la fois le fuir mais sa présence lui fait du bien ! Elle lutte contre cette attirance, tentant de se concentrer sur ses études, sa famille et un semblant d'avenir si ce n'est pour elle dans l'immédiat au moins pour celui de sa soeur qui est encore jeune et qu'elle essaye de préserver. C'est une jeune femme battante, qui essaye de survivre au mieux.
Ce qui appréciable dans la série Bad, c'est ce contraste qu'il y a entre la vie dangereuse des personnages, ils évoluent quand même dans un milieu « hors la loi », et ce moment où les sentiments l'emportent et que ce côté sauvage prend de l'ampleur mais pour défendre une personne, quelqu'un en qui on croit. Tout comme le premier, on a cette romance qui née entre deux personnages qui n'avaient pas du tout l'intention de craquer pour l'autre et ce sur un fond de danger, de menaces et d'intrigues qui rythment l'ensemble remarquablement bien.
J'ai hâte de lire le prochain avec Titus et Reeve, Titus que l'on a eu l'occasion de connaitre petit à petit tout au long de ces deux premiers tomes. Il est une pierre angulaire de l'histoire de chaque personnage, je suis curieuse de découvrir plus avant sa personnalité ! D'autant plus avec Reeve, qui se retrouve dans une situation très délicate, l'intrigue qui nait dans ce tome continue dans le prochain. Une série addictive en continue comme je les aime.
Lien : http://www.livresavie.com/ba..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
llyza
  17 avril 2016
Dans l'ensemble une bonne lecture qui correspond au genre mais j'ai été déçue que l'auteur la joue si facilement. A la fin et même pendant le premier tome, Dovie nous disait que Brysen ne supportait pas Race. On s'attend alors à un truc à la jetaime-moinonplus... et bien on n'a même pas terminé le premier chapitre, qu'il y a déjà nettoyage des amygdales. POURQUOI ?
J'ai eu l'impression de me faire rouler parce que la romance ne s'est pas construite, c'était juste de l'attirance. Mais malgré ça, j'ai passé un bon moment de lecture grâce à l'intrigue mise en place. Elle n'est pas monstrueuse mais elle a très bien géré la montée en pression qui fait qu'à la fin on voulait avoir le nom du coupable. Qu'est ce qui fait que c'est réussit ? Tout simplement parce que vous imaginerez forcément son entourage, et à partir de là, on regarde de plus près ces personnages secondaires.
Jay Crownover a beaucoup de bonnes intentions, j'adhère à fonds à cette volonté de casser un peu les codes sur les mauvais garçons mais, elle fait finalement comme les autres auteurs. Certes, on a vraiment affaire à des petites frappes devenues truands mais on est quand même loin, de vrais criminels. C'est encore superficiel, elle peut faire mieux.
Un point en demi-teinte pour ma part vient encore du couple mis à l'honneur dans ce tome, ils ont la même construction. Il/Elle ne semble pas être ce qu'on croit qu'ils sont ou devraient être, le rapport compliqué voir violent avec leur parents qui engendre le même dénouement... J'ai remarqué qu'en romance, on veut tellement faire coller 2 êtres ensemble qu'on a tendance à confondre entre 'partager' les mêmes valeurs/objectifs et avoir le même passé. Je ne vais pas faire de psychanalyse, mais Jay Crownover semble avoir un souci avec le paternel... Il n'y en a pas un pour rattraper l'autre.
Je l'ai lu très rapidement, la traduction de ce tome est comme il faut. J'ai souffert sur le tome 1 mais ici rien n'a redire ! C'est fluide, c'est bien rythmé et donc c'est un bon moment. Maintenant, il n'y a plus qu'à enchainer avec le tome 2 de Marked Men et je serais une pro avec cette auteure !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Marlene_lmedml
  16 avril 2016
Enfin je retrouve "The Point" et tous les personnages de Jay Crownover ! C'est officiel cette saga est un vrai Coup de Coeur ! J'ai trouvé ce second tome encore plus sombre que le premier et j'ai adoré pour cette caractéristique.
Jay ne souhaite pas que l'on tombe amoureuse de ses personnages parce qu'ils sont sexy à mourir mais bien parce qu'ils sont authentiques, imparfaits et qu'ils démontrent une force de caractère que peu d'entre nous pourrait supporter ! Rohh et puis bon...ils sont quand même ultra sexy ! J'avais complètement craqué sur Bax, un vrai dur à cuire, difficile à apprivoiser et bien j'ai encore plus craqué sur Race ! Il a cette force tranquille et cette attitude de conquérant qui m'a séduite au plus haut point.
Sous ses airs de vrai dur se cache un homme bon et plein d'humanité qui n'a pas eu d'autre choix que de s'endurcir pour survivre dans "The Point" ! C'est un peu le nerf de la guerre pour vivre dans cette ville qui ne fera qu'une bouchée de vous si vous ne vous montrez pas plus fort qu'elle à son propre jeu. "The Point" est toujours au centre de l'intrigue, un peu comme "LE" personnage qui tire les ficelles j'ai d'ailleurs beaucoup aimé le début du roman d'où j'ai relevé un passage.
Mais dans Bad il est toujours question d'amour ! Ici on se concentre sur l'histoire de Brysen et Race ! Et ce n'est pas gagné d'avance. Brysen, c'est un peu notre Reine des neiges des temps modernes, sous ses airs glacials et inaccessibles se cache une fille qui n'a pas la vie facile, elle doit gérer tout un tas de chose qui l'empêche de vivre pour elle. Brysen c'est la meilleure amie de Dovie, la soeur de Race...elle est hélas souvent confrontée à cet homme qui la fait craquer secrètement ! Combien de temps va-t-elle tenir ? Son désir est si intense qu'il se pourrait bien qu'elle ne soit pas capable de résister :)
Ici dans ce tome, il y a une double intrigue, une double menace qui fait que le roman a un rythme très soutenu, le danger rôde à chaque coin de rue et il ne fait pas bon vivre à "The Point" si vous n'êtes pas conscient du danger. J'ai pris plaisir à retrouver Bax, toujours fidèle à lui, un brin menaçant mais toujours aussi sexy. Dovie s'est plutôt bien intégrée à sa nouvelle vie. le personnage de Nassir reste encore un peu flou, et je me méfie de lui...à voir dans la suite de la saga :)
Une chose est sûre je suis fan de la plume de Jay Crownover, elle écrit avec tellement de passion que ça rend son récit encore plus passionnant, elle sait captiver ses lecteurs avec des histoires qui ne ressemblent à aucunes autres :) J'aime le mélange de danger et de passion, les scènes érotiques sont grisantes à souhait, elle fait monter la température et relâcher la pression au bon moment ! Les relations de ses personnages sont intenses, parce que quoi qu'il arrive dans "The Point" ils se raccrochent tous à ce qu'ils ont de plus beau dans le merdier qu'est leur vie !
Je pense déjà au troisième opus, ici on a eu l'occasion de voir pas mal de fois Titus, le frère de Bax et j'ai hâte d'en savoir plus à son sujet. Je l'ai trouvé intéressant, il a pas un rôle facile, avec sa position de flic, il a le cul entre deux chaises si je puis dire ! Mais il m'intrigue.
En bref, Bad : amour dangereux, est une suite encore plus captivante que le premier tome, c'est une plongée encore plus profonde dans la noirceur de "The Point", un fil conducteur non résolu qui suivra sûrement son cours dans la suite de la saga. Il y a tout ce que j'aime, des rebondissements à chaque page, une tension sexuelle qui ferait exploser n'importe quelle petite culotte et enfin un décor fascinant aux multiples facettes ! Quand la ville est à feu et à sang, ne vous inquiétez pas nos Bad Boys sont là !
Une saga New Adult que je recommande à tous les amateurs du genre et à tous ceux qui ont envie de découvrir des héros qui ne sont pas forcément du côté des "gentils" :) Même si nos gangsters ont le coeur tendre :)
Lien : http://chroniqueslivres.cana..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Citations et extraits (34) Voir plus Ajouter une citation
viedefunviedefun   03 septembre 2016
Evidemment, j’étais dangereusement attirée par lui, et ce depuis la première fois où il avait déposé Dovie au travail. Mais il n’en saurait jamais rien. Race n’était pas un type bien et je menais une vie assez difficile comme ça sans que j’y ajoute le genre de complications qu’il y apporterait forcément. Pour garder Race et ces sentiments traîtres à distance, je me comportais comme une vraie peste avec lui. J’étais froide, indifférente, malpolie et parfois purement méchante. J’agissais comme si je le trouvais insupportable, comme s’il n’était qu’une créature infâme et repoussante. Et quand cela ne suffisait pas, je l’ignorais, comme s’il n’était pas digne de mon temps. C’était de plus en plus difficile, et plus je lui envoyais de mépris à la figure, plus il me renvoyait de charme et de pur sex-appeal. Nous nous étions embarqués dans un jeu excitant et j’étais terrifiée à l’idée de perdre la partie. Race me désirait et il n’en faisait pas un secret. Je ne savais pas combien de temps encore je pourrais tenir à distance mon propre désir face aux attaques de ces yeux infiniment verts et de cette sublime tête aux cheveux blond clair. Il m’adressa un sourire à dix mille watts et s’arrêta tout près de moi, de manière à me regarder de haut. Malgré mes treize centimètres de talons, il me dépassait de beaucoup.
-Tiens donc, bonsoir, Brysen. Je levai les yeux au ciel et portai mon verre à mes lèvres pour dissimuler mon trouble alors que sa voix rauque caressait ma peau.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
viedefunviedefun   03 septembre 2016
Jusqu’à l’âge de seize ans, j’avais été insensible. Présomptueux, pourri gâté, débordant d’égoïsme et de suffisance. Je ne ressentais rien. Je vivais dans une bulle où tout ce que je voulais, tout ce dont j’avais besoin m’était donné immédiatement. Je ne me posais jamais de questions sur le monde extérieur, sur les choses étrangères au portefeuille bien rempli de papa-maman. Un soir, j’étais sorti avec une fille. La fille en question, je l’avais oubliée, mais je me souvenais parfaitement de tout le reste. Mon père m’avait offert une Mustang Roush pour mon anniversaire. Je me pavanais, je me prenais pour le roi du monde, intouchable et imbattable, jusqu’à ce que je prenne une mauvaise direction et me retrouve perdu sur une route qui passait entre The Hill et The Point. A un feu rouge, je cherchais la bonne direction sur mon téléphone quand la vitre côté conducteur avait été brisée et des mains m’avaient saisi pour me sortir de la voiture. Je me souvenais des cris de la fille, de l’odeur de mon sang tandis que je me débattais sous les coups de poing. Mais plus que tout le reste, je me souvenais de m’être senti vivant. J’étais nerveux, effrayé, mais je n’allais pas abandonner la Mustang sans me battre. C’était le moment le plus « réel » de toute ma vie. Toute mon insensibilité s’était évanouie. J’avais envoyé un coup de poing, vu le type massif et sombre se plier en deux et tomber de tout son poids sur le sol. Ses os avaient craqué et je m’étais effondré au milieu de la rue, en face d’un garçon pas plus âgé que moi, mais qui semblait avoir vécu cent vies de plus. Se tenant les côtes, du sang coulant sur son visage et de son nez, Bax m’avait dévisagé. La fille était sortie de la voiture et avait crié qu’elle appelait la police. Et moi, tout ce que j’avais pu faire, c’était m’émerveiller de la rapidité des battements de mon cœur et frémir sous l’effet de l’adrénaline parcourant mon corps. « J’aurais jamais pensé qu’un mec comme toi pourrait décocher un coup de poing pareil. Même si c’était de la chance. » C’était le plus beau compliment qu’on m’avait jamais fait. J’avais essuyé le sang et repoussé mes cheveux de mes yeux et lui avais demandé s’il avait besoin qu’on l’emmène à l’hôpital. C’était étrange, il venait d’essayer de me voler ma voiture, il m’avait tabassé, mais c’était un moment décisif de mon existence. Bax, sa vie, son monde m’avaient réveillé et je ne pouvais plus revenir à mon univers de rêve molletonné.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
gabrielleviszsgabrielleviszs   04 août 2016
Dovie était une fille géniale et même si, au début, l’idée qu’elle soit en couple avec mon meilleur ami m’avait horripilé, je comprenais maintenant qu’elle avait besoin de quelqu’un comme lui pour assurer sa sécurité ; pour la protéger de cet endroit et de cette vie. Quant à Bax… il avait besoin d’elle pour rester humain, pour avoir quelque chose de vrai, de tangible à quoi se raccrocher, une raison de vivre. Et moi, j’avais besoin d’eux pour finaliser la reprise des activités souterraines de The Point. Bax était mon bras droit. Il avait les connexions à l’intérieur et à l’extérieur des prisons, la réputation et le charisme pour faire bouger les choses. Et Dovie était ma conscience, la flamme qui me rappelait pourquoi quelqu’un comme moi devait reprendre le flambeau derrière Novak. Dans un endroit comme The Point, il y aura toujours de sales affaires pour alimenter le train-train quotidien. Quand les gens vivent dans un lieu malsain, dangereux, il leur faut des vices pour s’en sortir. Sexe, drogues, argent, jeu, meurtre, et toutes sortes de dangers sont monnaie courante dans ce champ de bataille. Et lorsqu’un tyran, un homme odieux, diabolique, parvient à gérer toutes ces choses… il peut prendre la ville à la gorge et ne jamais lâcher prise.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Ninie067Ninie067   05 avril 2016
Jusqu’à l’âge de seize ans, j’avais été insensible. présomptueux, pourri gâté, débordant d’égoïsme et de suffisance. je ne ressentais rien. Je vivais dans une bulle où tout ce que je voulais, tout ce dont j’avais besoin m’était donné immédiatement. Je ne me posais jamais de questions sur le monde extérieur, sur les choses étrangères au porte-feuille bien rempli de papa-maman.
Commenter  J’apprécie          50
FiftyShadesDarkerFiftyShadesDarker   14 avril 2016
Quand Brysen s'évanouit dans mes bras, mon cœur s'arrêta de battre et je faillis la lâcher. J'appelai en hurlant l'un des ambulanciers qui tournaient autour de Booker alors qu'ils le hissaient sur une civière. Tituas avait déclaré le décès de Drew, si bien que les services d'urgence ne s'occupaient pas de lui. J'allongeai Brysen par terre et poussai un soupir soulagé quand ses yeux se rouvrirent.
Je voulais m'éloigner d'elle pour que les ambulanciers puissent la prendre en charge, mais elle refusait de desserrer ses bras autour de mon cou.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Jay Crownover (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jay Crownover
4 romans New Adult. 1 émotion brute et intense.
❤ Seul le feu peut faire fondre la glace. ❤ Le désir n’obéit à aucune loi. ❤ Le seul homme qu’elle désire. Le seul qu’elle devrait fuir. ❤ Deux cœurs brisés. Un désir irrépressible.
Etes-vous prêts ?
autres livres classés : mauvais garçonVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

L'érotisme en littérature

Lequel de ces romans de Diderot, publié anonymement, est un roman libertin ?

Le Neveu de Rameau
Les Bijoux indiscrets
Le Rêve de D'Alembert
La Religieuse

6 questions
284 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature libertine , érotisme , érotiqueCréer un quiz sur ce livre