AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2280365081
Éditeur : Harlequin (13/09/2017)

Note moyenne : 4.19/5 (sur 36 notes)
Résumé :
Elle est sa raison de vivre. Il est sa raison de fuir.
Tuer ou être tué. C’est la loi qui a régi l’enfance et l’adolescence de Nassir Gates. Aujourd’hui, il n’aspire plus qu’à une chose : l’anonymat. Et The Point semble l’endroit idéal pour ça : dans cet enfer d’asphalte et d’acier, personne ne pose trop de questions. Mais le jour où il aperçoit Keelyn Foster sur la scène de ce club malfamé où elle danse à moitié nue, il découvre ce qu’il n’attendait plus : ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (34) Voir plus Ajouter une critique
Beliwei
  06 août 2018
J'aime beaucoup lire Jay Crownover, elle sait nous proposer des héros qui détonnent un peu des autres et qui ont des histoires qui mêlent intrigue, danger et des relations torrides. Bad est une série que j'apprécie beaucoup, ses héros étant tous un peu différents, nous offrant ainsi des situations qui ne se ressemblent pas. Ce tome 4 toutefois ne m'a pas forcément convaincu, je l'avais déjà commencé sans accrocher et j'avais du arrêter ma lecture. Je l'ai repris une nouvelle fois, après une bonne pause et je l'ai lu en entier et si certains points sont vraiment intéressants, je n'ai pas su entrer dedans. Je vais essayer d'expliquer pourquoi, même si parfois, il est difficile de dire pourquoi nous n'adhérons pas à une histoire ou à des personnages.
La perspective de découvrir le personnage de Nassir, était plutôt assez intéressante. C'est un personnage sombre au passé très difficile, qui a été forgé pour faire le mal. le mal a régit toute sa vie, et Jay Crownover nous propose de débuter ce roman avec ce qu'a été sa jeunesse ou dit autrement son apprentissage particulier de la vie. Avec ces explications, Jay Crownover nous plonge au coeur même d'un vécu qui conditionne un homme à vivre du côté du mal. de ce côté-là, j'admire la ligne de conduite qu'a tenu Jay, en nous proposant un personnage qui assume son point de vue et sa façon d'agir, sans devenir autre chose que ce qu'il est. le mot bad, prend alors tout ton sens et j'ai apprécié découvrir la personnalité de Nassir. Découvrir son passé, c'est comprendre pourquoi il est comme ça et c'est alors fascinant de voir ce qu'il a fait de ces années de conditionnement.
Cet homme est le maitre de The Point, et c'est en persévérant et sans lâcher son but de tout contrôler, qu'il va ainsi régner par la terreur. Sa seule évocation en fait frémir plus d'un. Quand il rencontre Honor, de son vrai nom Keelyn, elle va devenir sa faille, sa faiblesse, bien qu'elle ne l'ait jamais rendu faible. En elle, il a vu son alter ego par bien des points, à l'époque c'était une jeune femme de dix-huit ans qui faisait du strip tease pour vivre, en elle beaucoup de tristesse, mais aussi un instinct combattif et déterminé qui font sa force de caractère. A ce moment-là, Nassir n'était pas grand chose mais Keelyn va le voir évoluer dans ce monde pour finir par en prendre la tête. de son côté, nous la découvrons alors qu'elle a quitté The Point pour Denver, loin de lui, loin de ce monde pour vivre une vie paisible. Elle a fuit, se cachant, allant jusqu'à changer son aspect physique mais cette vie ne lui correspond pas et elle finira par revenir après avoir revu Nassir qui l'a retrouvé.
Leur relation est toute particulière, un peu comme ces deux personnages anti-conformistes qui vivent en marge des autres. A la fois dans le luxe mais aussi dans des milieux luxurieux, ils ont une façon de voir les choses différentes des autres. Si au départ, Keelyn en veut à Nassir, c'est aussi parce qu'au delà du danger qui lui correspond, elle ne peut s'empêcher de n'être attirée que par lui. C'est à la fois inexplicable et pourtant très logique, cet homme fascine et ce qu'il dégage de danger est captivant. Il est aussi rassurant mais tout aussi flippant de savoir qu'un tel homme puisse décider que vous êtes pour lui et lui seul.
Si Nassir prend ce qu'il veut quand et comme il le veut d'habitude, ici, il va agir tout à fait différemment avec Keelyn, la laissant libre de faire le premier pas et d'exprimer ce qu'elle pense. C'est en cela que sa relation avec elle, est marquée dès le départ par la différence, différence due à l'attachement qu'il éprouve pour elle. Entre eux, l'alchimie est parfaite, elle et lui sont destinés à être ensemble. Il le sait et a su attendre des années qu'elle soit prête. En vivant avec lui, Keelyn va se rendre compte de qui il est, de ce qu'il a vécu et de sa façon de voir les choses, c'est ainsi qu'elle va d'autant plus s'attacher à lui. Entre eux, c'est une évidence, il fallait juste le temps de l'accepter.
Diriger The Point n'est pas de tout repos, le danger est constant et les ennemis omniprésents. Nassir ouvre un nouveau club qu'il a pensait pour que Keelyn puisse y trouver sa place et le seconder dans cette nouvelle entreprise. Mais beaucoup de contretemps, plus ou moins importants vont venir semer la pagaille après l'inauguration du lieu. Certaines personnes lui en veulent et c'est ce nouveau projet qui sera l'objet des attaques jusqu'à ce que lui-même en subisse les conséquences. Nassir va se rendre compte que ses actes qui sont selon lui justifiés, peuvent aussi avoir des conséquences sur des personnes qui n'ont rien demandé. Il fait le mal mais il vient aussi d'un pays qui vit dans la peur, et il va alors nous dévoiler une face de sa personnalité : celle qui laisse le choix aux gens de se sortir du guêpier dans lequel ils vivent avec la possibilité de faire autre chose. le mal au service du bien, tout en restant cet être brut, dangereux, violent qui n'hésite pas à utiliser ses points et sa personne pour s'imposer. Il ne fait pas partie de ses caïds qui dirigent en envoyant les autres au casse-pipe, non lui, il donne de sa personne. C'est un besoin, il ressent l'attrait du danger comme faisant partie intégrante de lui.
Ce tome déborde d'érotisme, le monde qu'ils fréquentent est régit par le sexe, dont ils souhaitent que leurs clients puissent jouir en toute liberté et sécurité. Entre eux, ces années d'attente, ces longs moments à avoir envie l'un de l'autre sans jamais céder, auront rendu leur attente plus que fébrile. Ce sera une délivrance explosif, bien que parfois adoucit par les blessures ou autres contre temps de ce type, mais jamais sans cette part de sensualité torride qui les caractérise. Leurs moments d'intimité seront à la hauteur de leurs personnalités fortes et imposantes. Ils vont s'affirmer l'un vis à vis de l'autre, Keelyn n'hésitant pas à tenir tête à Nassir, qui n'a jamais trouvé adversaire s'opposant à son bon vouloir. Mais cela coule de source, entre eux c'est ainsi, explosif, dangereux, intense et torride.
Des points positifs dans le traitement de ces deux personnages, aucun doute là-dessous. Un Nassir fort et imposant, qui caractérise bien les héros comme Jay Crownover aime en proposer, une héroïne qui a suffisamment de hargne et de caractère pour savoir s'imposer à ses côtés, vis à vis de lui mais aussi de tous ceux qui attendent qu'elle tienne son rôle auprès du leader. Maintenant je n'ai pas vraiment accroché, peut être est-ce du aux personnages, je ne serai pas trop le dire. Ou peut-être que les rebondissements et les actes n'étaient, pour moi, pas à la hauteur de ce personnage emblématique qu'est Nassir. J'ai peut-être louper un truc, mais je pense qu'après deux lectures, si cela ne prend pas, c'est qu'il m'a manqué quelque chose ! Je ne dirai pas que c'est le tome de trop, car il correspond énormément à cet univers que propose de découvrir Jay avec Bad, mais celui-ci ne m'a pas autant plu que les autres tomes. Sur la fin nous découvrons qui seront ceux traités dans le dernier volume, à voir ce que cela nous réserve !?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Marlene_lmedml
  10 septembre 2017
Etes-vous prêtes à rencontrer le diable ? A découvrir son histoire hors du commun et comprendre cet homme qu'est Nassir Gates ? Alors, préparez-vous, ce quatrième tome est explosif et intense. J'en frissonne encore !
Dès le prologue, Jay Crownover harponne ses lecteurs, comme à son habitude elle capture notre attention et je pense que ça a été encore plus fort avec Nassir qui s'avère être un personnage rongé par la noirceur qu'a été sa vie. Il s'est forgé dans la douleur, le dégoût et les côtés les plus sombres de l'humanité… On se noie avec cet opus, la vie de Nassir n'a jamais été rose, déjà dans le ventre de sa mère il était prédestiné à semer le chaos, il est né pour tuer. Et dès son plus jeune âge, il est devenu une arme de destruction massive, il a été utilisé, manipulé et maintenant il n'aspire qu'à la tranquillité. Mais « The Point » est une ville florissante et il va y régner en maître ! Dès son arrivée dans cette ville son destin change à tout jamais lorsqu'il croise la route de Keelyn Foster, dit « Honor » sur la scène du Spanky's. Il n'a jamais ressenti le moindre sentiments, mais cette femme sera sa plus grande faiblesse mais aussi sa plus grande force ! Celle qui sera la seule à pouvoir faire battre son coeur !
« Belle, jeune, innocente et visiblement résignée à son triste sort. J'en eus un pincement au coeur, cet organe que j'étais stupéfait de retrouver, enfoui sous les strates de violence qui composait mon histoire. C'était la première fois que je le sentais battre pour quelqu'un et ce désir m'effrayait autant qu'il m'électrisait. »
Ce quatrième opus est très certainement le meilleur, plus sombre que jamais, plus intense et angoissant. J'avais cette envie de découvrir l'homme qui menait « The Point » d'une poigne de fer. Nassir s'avère être un personnage addictif, charismatique. Son histoire m'a prise aux tripes, il en a vraiment bavé, sa vie n'est qu'un champ de mine. Il a tellement de sang sur les mains, mais malgré cela il n'en reste pas moins un homme admirable qui a préféré tuer plutôt que d'être tué. Intransigeant, il exerce son pouvoir sur tout et tout le monde. Mais Keelyn fait battre son coeur et ressuscite son âme. Evidemment, cela ne change en rien sa nature, mais le diable en lui est plus mesuré, moins ingérable. Nassir m'a captivée, totalement sous sa coupe j'ai été séduite par cet homme dangereux. Evidemment, au fil des pages il se livre à nous, on a suffisamment de détails pour le comprendre, et pour l'évaluer sous un angle différent, bien que l'on ne puisse pas cautionner ses actes, son histoire explique pas mal de chose sur l'homme qu'il est devenu. Keelyn, quant à elle, est une jeune femme sexy, qui a longtemps usé de ses charmes pour avancer dans la vie. Elle a ce feu en elle, elle a besoin d'être elle-même, mais Honor fait partie d'elle et elle assume ce côté de sa personnalité. C'est une femme bien, dévoué à faire le bien, mais son attirance pour le diable est sa petite faiblesse. Et elle brûlera pour Nassir ! J'ai adoré cette tigresse prête à tout pour défendre son territoire, attention à celle qui s'approchera de Nassir. Notre héroïne est volcanique, elle est parfaite pour Nassir, ils forment un couple idéal, leurs personnalités se complètent, ils se moulent l'un à l'autre. J'ai adoré l'influence que notre héroïne a eu sur Nassir, elle est la seule à avoir ce pouvoir sur lui. Elle est juste la reine de son univers.
Les personnages secondaires rendent le récit très intense et rythmé. Retenez votre souffle, cela va secouer. Retournez à « The Point » était totalement jouissif. Jay Crownover nous régale avec cette saga qui flirte sans cesse avec la violence, le sexe et les illégalités en tout genre. Attention, c'est une fiction, mais vous savez bien que le danger et l'interdit rendent l'ensemble très excitant et captivant. L'intrigue est haletante, les chapitres se succèdent, alternant les points de vue de Keelyn et Nassir. Je ne savais pas vraiment comment Jay allait s'en sortir au niveau de l'action, et le mélange de tous les ingrédients qui composent cette saga rendent le récit excellent, car tout est calibré, le suspense se mêle à la romance, Jay Crownover touche ses lectrices en plein coeur, en jouant sur la corde sensible du passé de Nassir, ce vilain garçon que l'on craint autant qu'on le désire. Les rebondissements surviennent avec cohérence, on s'interroge sur les éléments perturbateurs, et même si l'ensemble est peu surprenant et bien la prestance de nos héros effacent ce côté prévisible de l'histoire.
Préparez-vous à découvrir une ambiance chargée sexuellement parlant. Entre la tension sexuelle qui se ressent entre nos héros, l'univers de Nassir avec ses clubs sulfureux, vous allez plonger en immersion où le sexe, le pouvoir et l'argent font la loi. Jay Crownover a abordé cet univers avec intelligence, elle ne nous offre pas du glauque, c'est sombre, décadent et chaud mais elle ne dépasse pas la frontière du tolérable. L'industrie du sexe est florissante, et Nassir l'exploite à merveille. Son nouveau club est chic, select et accueille des gens prêts à tout pour assouvir leurs fantasmes les plus inavouables. L'univers m'a énormément plu une fois de plus, et on découvre une autre facette du diable, Nassir intimide, effraye mais il a un fond dévoué à protéger ceux qu'il emploie. J'ai aimé cet aspect de sa personnalité.
Jay Crownover est toujours aussi douée pour échauffer les sens de ses lectrices. Effectivement, ici attention votre libido va grimper en flèche ! Nassir est torride, il est impressionnant, et son pouvoir est électrisant. Keelyn est une jeune femme sexy, et elle sera irrésistible dans son rôle de séductrice. Entre nos héros, c'est l'explosion sexuelle, c'est brut et vital entre eux. L'évidence qu'ils étaient faits pour régner ensemble côte à côte.
En bref, ce quatrième opus est excellent. L'univers de « The Point » est toujours aussi captivant, vous allez frissonner d'angoisse et de désir. L'intrigue va vous emmener sur les chemins tortueux de la vie de Nassir, cet homme rongé par les enfers. J'ai vraiment dévoré cette suite, j'en attendais beaucoup et je n'ai pas été déçue de toutes les révélations que l'auteure nous livre sur son « diable ». Une saga unique qui vous possède !

Lien : https://lmedml.com/2017/09/1..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
MissCroqBook
  11 janvier 2018
Après la conclusion de cette série l'an dernier, j'ai été assez surprise quand Harlequin a annoncé la sortie de ce quatrième tome autour du personnage de Nassir Gates. Curieuse de nature, j'ai voulu découvrir l'histoire de celui qui est au sommet de la hiérarchie de The Point.
Malheureusement, ce tome n'est pour moi pas à la hauteur des précédents. C'est peut-être même le tome de trop.
Six mois plus tôt, Keelyn Foster a choisi de quitter The Point pour refaire sa vie. Après l'attaque du club dans lequel elle travaillait et avoir failli perdre la vie, il était temps pour elle de tourner la page. C'est donc à Denver qu'elle vit et travaille désormais. Sa vie se reconstruit lentement dans l'anonymat de son passé. Jusqu'au jour où une vieille connaissance débarque dans le café où elle travaille, son ancien patron, Nassir Gates. Il est bien décidé à la convaincre de revenir en ville.
Si au départ, elle lui oppose un refus, le fait de le revoir va rapidement lui montrer que malgré tous ses efforts sa vie est et reste à The Point auprès de Nassir. Elle revient donc à The Point auprès de Nassir. Mais son retour sera assorti d'évènements inattendus qui vont les mettre tous les deux en danger.
Encore une fois Jay Crownover nous livre une histoire sombre, poignante et difficile. le personnage de Nassir y ait pour beaucoup. Dès le début, l'auteure nous plonge dans l'univers froid et sanguinaire des enfants soldats. Sa plume percutante, tranchante, nette et précise vous embarque dans les horreurs de la guerre et de la clandestinité. Elle vous donne des frissons de dégout et d'horreur dès les premières lignes. le climat est intense et pesant jusqu'à la fin.
Dans les tomes précédents, on avait déjà pu découvrir le personnage de Nassir. Imperturbable, froid, calculateur, impénétrable. Un homme sombre et intrigant. Alors qu'il apparaissait plutôt mystérieux dans les précédents opus, on comprend très vite que son passé a conditionné son comportement actuel. La manipulation et la violence sont son fonds de commerce. Après les horreurs qu'il a vécu pour survivre dans son pays natal, plus rien ne le rend vulnérable. Sauf peut-être Keelyn, l'une des stripteaseuses de son club dont il est tombé sous le charme au premier regard. J'ai d'ailleurs apprécié cette facette de sa personnalité. La vulnérabilité qu'il éprouve en sa présence montre qu'il n'est pas totalement sans coeur. Pour autant, il n'a pas su me charmer. Peut-être ai-je trop gardé en tête les images du début, sa froideur, son irascibilité…
Keelyn, elle est celle qui apporte un peu d'humanité à l'histoire en révélant le moi profond de Nassir. Toutefois, il ne faut pas se fier à son look de bimbo et à son passé de stripteaseuse. Sous son physique de charme, se cache une véritable tigresse. Elle est aussi déterminée et forte que Nassir et n'hésite pas à écraser quiconque pourrait lui faire de l'ombre, surtout en affaires. Elle a un sacré caractère.
Entre Nassir et Keelyn, l'attirance a toujours été de mise. Pourtant, ils n'y ont jamais cédé. S'en résulte une tension sexuelle palpable et explosive entre les deux.
Pour ma part, j'ai eu du mal à entrer dans l'histoire. Il m'a déjà fallu quelques chapitres pour me remémorer chaque personnage et leur rôle dans les précédents livres. Puis quelques longueurs et un personnage masculin pas aussi attirant que prévu sont venus entachés la fluidité de ma lecture.
Un quatrième qui est pour moi clairement en dessous des précédents. Une petite déception !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
gabrielleviszs
  28 août 2017
Ayant déjà lu les trois premiers tomes, et aimés surtout, je ne pouvais pas ne pas lire la suite. Je remercie le site NetGalley ainsi que la maison d'édition Harlequin pour la lecture de ce tome 4. Une couverture qui représente Nassir, de dos, bien entendu et cela me plaît. J'aurais eu son visage, pas sur que j'aurai apprécié, car l'auteur le décrit de nombreuses fois et j'ai pu me faire ma propre idée. Donc là, c'était très bien !
Dans ce tome, pas de gentil bisounours, ni de bad boy. Non, ici, nous sommes avec Nassir LE méchant de l'histoire, dans le sens où c'est lui qui contrôle la majeure partie de The Point. Autant dire que le sombre est partout, le noir une couleur parfaite et le rouge sang qui s'écoule sans attendre. Nassir veut Keelyn, mais elle est partie de The Point. Elle veut s'en sortir, seule, sans personne, sans avoir le grand manitou sur le dos. Sa vie à Denver en tant que serveuse ne lui convient qu'à moitié. Il suffit qu'IL rapplique pour qu'elle se dise que non, être serveuse n'est pas pour elle. Elle reprend du poil de la bête, redeviens cette jeune femme aux cheveux rouges, pétillante avec de hauts talons. Il ne la ramènera pas avec lui, par contre elle viendra à lui rapidement, mais à certaines conditions. Et celle de ne pas la toucher tant qu'elle ne le lui dit pas va devenir problématique, pour l'un comme pour l'autre.
Nous passons vraiment du côté obscur (non pas de la force, mais pas loin :p). Avec les autres, c'était déjà bien le cas, mais ici, on monte d'un cran. Nous suivons les traces du big boss, celui qui n'hésite pas à frapper de ses petits poings tout musclés, de traverser un pays pour récupérer celle qu'il veut, celui qui ne cesse de montrer qui il est vraiment. le début est son histoire avant d'arriver à The Point et on ne peux que comprendre sa façon de penser par la suite, sa manière d'agir également. Il n'est pas ce qu'il est parce qu'il l'a voulu, il a subit, il a connu beaucoup de souffrance. Il s'est fabriqué cette identité que tous connait. C'est une sorte de héros, pas dans le sens où il protège tout le monde des méchants, non, ce n'est pas lui, mais il protège ses biens, ses propriétés et cela passe des objets au personnel. Il ne connaît aucune limite, prêt à tout, pourtant la rencontre avec Keelyn n'est pas de tout repos. Et sa traque, car c'est de cela qu'il s'agit est bien différente.
Elle le perturbe. C'est une femme qui veut s'en sortir et son caractère est à la hauteur de cette homme. Keelyn est dure envers elle-même, envers l'image qu'elle veut donner et qu'elle donne. Elle ne compte pas s'écraser et le fait bien ressentir. Elle veut le faire tourner en bourrique et y arrive très bien ! Elle veut sa place dans le monde sombre de Nassir, quitte à en payer le prix fort. être à ses côtés n'est pas de tout repos, pour aucun des deux. Une relation qui peut tout autant les détruire que les reconstruire.
Le monde autour d'eux n'est pas le meilleur. Il y a des guerres de gangs, des trahisons, des faux-semblants, des gens qui en voudront toujours à l'un ou l'autre pour une guerre de territoire. (oui beaucoup de guerre qui traînent dans les parages ! ) Et puis ce club qu'il ouvre pour elle, pour donner un endroit nouveau aux couples et au final il ne leur arrive que des ennuis. Des ennuis qui ne sont jamais loin de Nassir. Des ennuis qui vont le mettre presque à terre. Il faut dire qu'avec tout le monde qu'il a sur le dos, il faut bien qu'il prenne un peu ! Un homme puissant, dangereux, impitoyable qui ne ramollit pas, ou alors vraiment très peu. L'auteur aurait pu le rendre mielleux et bien non ! Et pour cela un grand merci ! Oui il a des sentiments, mais cela ne change pas son caractère. Il reste catégorique sur ses décisions et faire disparaître des gens n'est pas un problème, qu'il soit seul ou accompagné.
Une forte tension sexuelle du départ est ressenti. Ils en ont envie, mais se cherchent sans aboutir à cette délivrance. Cette peur d'appartenir à l'autre est ancrée en Keelyn, car la peur d'être mangée toute nue, toute crue est bien présente. Une tension qui va les rendre fou sans pour autant les précipiter à une quelconque perte.
En conclusion, un tome plus sombre, plus prenant aussi. On découvre les diverses facettes de ces personnages, de ce couple improbable qui va montrer des étincelles, des bonnes comme des mauvaises. Une suite vraiment prometteuse à lire !
http://chroniqueslivresques.eklablog.com/bad-tome-4-amour-immortel-jay-crownover-a131297658
Lien : http://chroniqueslivresques...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
mamary57
  11 septembre 2018
Ah ce tome, je l'ai attendu, j'étais des plus impatientes de découvrir le couple Nassir (l'homme sans coeur de The Point) et Keelyn (l'innocente danseuse).
Alors cette histoire est pour moi d'une intensité des plus sombres, je vous rassure ce n'est pas une dark romance mais pour ceux qui ont déjà lu les trois premiers tome, ce quatrième monte encore d'un cran. Dès le début, nous sommes plongés dans le passé de Nassir qui n'est en rien des plus joyeux, il n'a jamais connu l'amour, les seuls sentiments éprouvés sont la haine, la vengeance et une rage des plus tenaces. Alors comment faire quand on rencontre un ange, un être pur qui malgré sa profession reste à nos yeux la personne ayant la plus grande importance.
Alors ce tome pour moi est mon préféré, car malgré l'incompréhension que l'on peut avoir sur le couple Nassir et Keelyn, l'intensité qu'ils dégagent montre à quel point il sera des plus solides même dans l'adversité. L'héroïne sait ce qu'elle fait, elle a un caractère à l'épreuve des balles et il lui en faut pour supporter notre tête brulé qui malgré tout sait qu'elle est et sera à jamais sa priorité une.
Je vous le conseille vivement, comme tous les livres de cet auteur qui pour moi à une plume extraordinaire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (16) Voir plus Ajouter une citation
KellyAddictionLivresqueKellyAddictionLivresque   29 septembre 2017
— Putain, Nassir, tu vas remettre ça ?

J’acquiesçai d’un hochement de tête et restai immobile, les tripes nouées par la culpabilité.
Le désespoir m’avait fait faire une énorme connerie, mais j’aurais tenté n’importe quoi pour que Key revienne. Quand je n’avais pas ce que je voulais, quand une situation m’échappait, une force dévastatrice enflait en moi et il fallait que je trouve un exutoire à ma frustration.
La plupart du temps, c’était le sexe. Sinon, la violence.

Je n’avais jamais éprouvé le besoin de me battre avant le départ de Key, mais à présent ça m’arrivait fréquemment.Ces derniers mois, j’avais ramassé plus de fric dans ces combats improvisés que Bax à sa grande époque, pourtant j’étais loin d’être aussi baraqué que cet ex-voleur de voitures. Non, je n’avais rien d’un hercule, contrairement à tous les mecs qui entraient dans le cercle. Mes atouts, c’était mon entraînement, ma ruse et un tel nombre de morts sur la conscience que je pouvais en ajouter un sans la moindre hésitation. En fin de compte, le gabarit de mon adversaire importait peu car, en réalité, c’était toujours contre moi-même que je combattais.
Contre toutes ces choses que je ne pouvais pas contrôler. Contre mon besoin irrépressible de prendre sans demander, par exemple, qui foutait en l’air toutes mes chances d’avenir avec la seule personne qui comptait pour moi.
Tout ça pour dire qu’en combat je ne perdais jamais.J’envoyais au tapis des mecs trois fois comme moi. Des colosses qui, malgré leur technique, se retrouvaient K-O, complètement à la rue, quand j’en avais fini avec eux. Des professionnels que j’éliminais d’une seule action — fatale.
Les amateurs, les bagarreurs du dimanche n’avaient pas la moindre chance contre moi, ils me posaient zéro challenge, c’est pourquoi je ne voulais me battre que contre des pros, des vrais teigneux qui ne faisaient pas de quartier. En particulier ce soir. Je me laissais rarement aller à mes vieilles haines et au dégoût de moi-même. En règle générale, j’acceptais l’homme et le monstre que j’étais. Mais recourir à la stratégie de la terreur, aux transactions fourbes avec des entités inconnues pour essayer de ramener Key, c’était tout autre chose… Et ce dégoût qui bouillonnait dans mes veines, pour moi, c’était un signe : il fallait que j’accepte de prendre cher. Pour elle. Je méritais même pire. Pourtant, je savais que je ne sentirais même pas le châtiment : j’étais anesthésié à l’intérieur.
Elle m’avait rembarré.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Ninie067Ninie067   18 octobre 2017
J’étais né au cœur d’un conflit dont je ne comprenais pas les enjeux — des choses qui, à mes yeux, n’avaient aucune valeur : l’argent, le pétrole, le pouvoir, le prestige, la bonne religion, les bonnes convictions… Tout ça, c’étaient juste des mots, pour moi. Un cri de guerre qui franchissait mes lèvres alors que j’en étais encore à mes premiers balbutiements.
J’avais pour mère une femme animée par la rage et la haine, dans un pays qui se nourrissait de ces deux sentiments destructeurs. Sa cause était devenue la mienne, alors que son combat ne me concernait pas. Mais je voulais être un bon fils, je voulais qu’elle soit fière de moi. C’est pour ça que j’avais laissé ses revendications et sa férocité déteindre sur moi. De toute façon, je ne connaissais que sa haine et son animosité. Cependant, le fait de m’être approprié sa cause ne m’avait valu ni son approbation ni son amour. Être aimé, choyé, ce n’était pas au programme. J’avais été coulé dans un moule, embrigadé, façonné en un être quasiment dénué d’humanité — un pantin.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
gabrielleviszsgabrielleviszs   28 août 2017
Le fourmillement se répandit sur ma peau comme une traînée de poudre. Mon ventre se noua. Le sang se mit à battre à mes oreilles et mes doigts tremblants se crispèrent sur mon stylo comme si c’était une arme. Avant que j’aie pu me ressaisir, le menu s’abaissa, et je restai scotchée sur place, incapable de fuir, pétrifiée par ces yeux couleur de rhum épicé.
Des yeux maléfiques. Des yeux qui voyaient tout, mais ne livraient rien. Des yeux qui me faisaient rêver. Des yeux qui me réveillaient la nuit, me donnaient des sueurs froides. Des yeux qui me mettaient la tête en vrac et le cœur à l’envers. Ces yeux me détaillèrent lentement, depuis le sommet du crâne jusqu’au bout de mes ignobles godasses, puis revinrent se fixer sur mon visage. Et moi, j’étais soudain comme une petite souris hypnotisée par un serpent.
Avec une lenteur calculée, il posa le menu sur la table écaillée et se renversa contre la banquette. Oh ! ce rictus sexy, cette bouche dont je rêvais toutes les nuits… Il détonnait carrément dans ce rade, mais, hélas, me faisait toujours autant d’effet. Mon cœur fit un démarrage en trombe.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Marlene_lmedmlMarlene_lmedml   10 septembre 2017
Je sortis du bureau de Nassir dans un état d’agitation extrême. Je tremblais comme une feuille. Jamais je ne l’avais approché de si près. Mais surtout, j’avais osé le mettre au défi ! J’en avais la tête qui tournait. Ce mec était terrible… Chaque fois que je pensais avoir l’ascendant sur lui, il se débrouillait pour retourner la situation. Associés en affaires, mon cul ! Comment avait-il pu suggérer qu’il ne me toucherait pas ? Depuis le temps que j’en rêvais ! C’était quoi, ce deal à la con ? Oh ! mais il allait très vite s’en mordre les doigts… Je n’étais pas douée pour grand chose dans la vie, excepté pour faire perdre la tête aux hommes, les abrutir de désir. C’était ma spécialité.

N’empêche… Qu’est-ce qui m’avait pris de lui demander de m’héberger, le temps que je me trouve un appart ? j’étais folle ou quoi ? Pénétrer volontairement dans l’antre du diable… il y avait plus brillant comme plan !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
FiftyShadesDarkerFiftyShadesDarker   18 septembre 2017
- Je m'y suis sûrement toujours mal pris avec toi, mais je t'ai toujours aimée, Keelyn Foster.
- On n'a pas tout de suite compris ce qui passait entre nous. Mais ça ne veut pas dire qu'on ne peut pas tout faire pour que ça marche. Moi aussi je t'aime, Nassir Gates. On finira bien par le comprendre un jour...
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Jay Crownover (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jay Crownover
Ils étaient faits l?un pour l?autre? jusqu?au jour où ils se sont rencontrés Depuis plus de sept ans, Misha et Ryen échangent des lettres. Des lettres dans lesquelles ils se racontent, se livrent, se soutiennent. Une seule règle : ne jamais chercher à se rencontrer. Un interdit qui a convenu à Misha pendant toutes ces années. Il n?a pas besoin de connaître le visage de Ryen pour qu?elle soit sa muse, son inspiration, celle pour qui il écrit ses chansons et, quelque part, son âme s?ur. Mais, un soir, il croise une jeune fille dont les goûts excentriques se rapprochent un peu trop de ceux que Ryen lui a décrits dans ses lettres pour que ce soit une coïncidence? Et alors, face à cette jeune fille d?une beauté solaire, renversante, Misha n?a aucun doute : il sait que c?est elle. Maintenant, impossible de résister, il doit s?approcher. Quitte à ne jamais révéler à Ryen qui il est vraiment. Et quitte à découvrir une Ryen bien différente de l?idéal qu?il s?était imaginé?
« Je n?ai pas dormi de la nuit pour terminer Hate to love ! J?ai adoré. Les romances sexy de Penelope Douglas sont ma drogue préférée? addictive et un véritable shot d?émotion ! » ? Jay Crownover
+ Lire la suite
autres livres classés : romanceVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
2964 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre
. .