AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782755643435
Éditeur : Hugo et Compagnie (05/12/2019)

Note moyenne : 4.1/5 (sur 44 notes)
Résumé :
Elle seule peut l'aider à lutter contre ses démons.
Un roman sombre et envoûtant.
Elle ne le connaissait presque pas, pourtant, elle a été la seule à voir les signaux d'alerte. Cable James McCaffrey, si cool et populaire, est un junkie au bord de l'auto-destruction. Affton a trop souffert de l'addiction de sa propre mère pour ne pas au moins donner l'alerte, aussi odieux soit ce garçon.

Quand la mère de Cable apprend qu'une personne est ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (30) Voir plus Ajouter une critique
Beli_LivreSaVie
  13 décembre 2019
Jay Crownover, je ne l'ai lu que dans des séries jusque là : Marked Men, Clash, Bad, et Wild men. J'ai apprécié chacun de ses univers, toujours peuplés de bad boy dont on se délecte. Ici, c'est un one shot, cela change et j'aimais bien l'idée de la découvrir sur une histoire en un tome unique.
Une histoire qui a un sens particulier pour Jay, car elle s'inspire d'un homme qu'elle a connu et qui a vécu comme son personnage, avec une addiction à la drogue. Ce que j'apprécie énormément quand je lis un de ses romans, c'est la façon dont elle a de nous le présenter. Elle arrive rien qu'en nous expliquant pourquoi et comment elle a écrit ce livre, à déjà nous plonger dans l'univers qu'elle veut nous faire découvrir. S'il y a bien une auteure dont j'apprécie lire les textes qui entourent son récit, c'est bien elle, car elle y livre une partie d'elle-même, montrant son implication dans ses romans.
Ma lecture de ce roman fut bien agréable, le récit nous propose de découvrir une histoire qui plonge nos deux personnages principaux dans un espace bien que géographiquement ouvert, qui leur confère une sorte de huit clos. Ils évoluent donc ensemble, sans jamais se séparer car Affton ne doit pas quitter de l'oeil Cable. Tout naturellement, ils vont donc finir par se rapprocher, bien qu'au départ, ils se "détestaient" pour divers raisons. Ce rapprochement et la relation qui s'installe sont assez délectables à découvrir et les enjeux que l'on n'oublie pas paraissent ainsi être plus faciles à appréhender.
Affton et Cable évoluent tous deux dans deux mondes différents, deux milieux sociaux à l'opposé l'un de l'autre. Cable vient d'une famille aisée, a de l'argent, il est populaire et c'est un fêtard, grand consommateur de substances illicites. Affton vit dans un milieu bien différent, elle est ambitieuse et n'a qu'un seul objectif, réussir ses études pour avoir un emploi. Tous deux sont dans le même lycée, et Affton connait bien le très connu Cable, un jeune homme au physique avantageux, qui n'est pas pour lui déplaire mais la jeune fille n'est pas une fêtarde et elle ne s'intéresse pas aux garçons, trop concentrée sur son objectif. Elle va toutefois l'approcher un jour, poussée par ce besoin de faire le bien et portée par l'expérience d'un vécu avec ce monde de la drogue qui pourrit des vies. Mais elle a en face d'elle le grand Cable, qui lui ne s'attendait pas à ce que cette lycéenne vienne le voir ainsi et être si directe sur sa façon d'agir. Ce moment fut court mais intense tout de même aux vues de ce qu'il a engendré par la suite.
Quelques années plus tard, le lycée se finit, elle va pouvoir enfin débuter ses études. Suite à sa démarche vis à vis de Cable alors qu'ils étaient tous deux au lycée, la vie de celui-ci a volé en éclats, et il s'est retrouvé en prison. Il en sort justement là, et c'est alors que Affton va devoir s'occuper de lui, contrainte et forcée par la mère de celui-ci, qui menace l'équilibre précaire dans lequel son père vit. Affton et Cable n'ont rien à voir l'un avec l'autre, mais ils vont devoir cohabiter. Au départ, cette proximité a été forcée : Affton devait passer son dernier été avant d'entrer à la fac, tranquillement et elle va être obligée de s'occuper de Cable, alors qu'elle n'en a pas du tout envie. de son côté, Cable ne souhaite pas non plus, avoir une nounou qui surveille ses moindres et faits et gestes, qui plus est, il se retrouve avec tellement d'interrogations sur son passé, son avenir, ses agissements et tout ce qu'il se passe dans sa vie, qu'il ne souhaite pas avoir un témoin de tous ces moments. Nous avons là un personnage un peu paumé, heureux d'être libre, peu désireux de retourner en prison bien sur, mais qui sans cet état d'inconscience qu'occasionnait la drogue, se voit confronté à ce qu'il est et ce qu'il a fait de sa vie.
Cable a toujours été un coureur de jupons, il prend les filles, passe un bon moment avec et c'est fini. Quand il revoit Affton après tous ces mois passés où les événements se sont enchainés sans maitrise possible, il va retrouver une jeune femme et non plus la lycéenne qu'il avait connu. Son attirance pour elle, sera je dirai le point de départ à l'attention qu'il va lui porter, au delà d'un physique attrayant, c'est sa personnalité qui va l'attirer et petit à petit ils vont se rapprocher. Cable en joue, il sait qu'il la met mal à l'aise, en la collant ainsi et en faisant allusion au sexe sans arrêt, la jeune femme semble peu expérimentée et elle a du mal à cacher ce qu'elle ressent. le fait d'être constamment l'un avec l'autre va forcément aider à ce qu'ils se rapprochent. La jeune femme est loin d'être insensible aux charmes de Cable, elle a toujours été attirée par lui. Mais elle était jusque là, focaliser sur un objectif : la réussite pour avoir une vie meilleure, mais ici, avec Cable si proche et si enclin à se rapprocher d'elle, il devient évident qu'il sera difficile de résister.
Si leur relation coule de source, aux vues de ce rapprochement forcé et de leur attirance mutuelle, Jay Crownover nous offre un récit basé sur la personnalité et le vécu de ses personnages. Il n'y a pas que cette relation, non elle va au delà, en nous parlant de son personnage masculin et de son mal être qui l'a poussé à se droguer et à devenir dépendant. On constate en effet, que bien qu'ayant "tout", il n'était pas forcément heureux et son histoire est assez passionnante à découvrir, tellement on ressent bien ce qu'il a vécu comme expérience de vie. Nous découvrons ainsi qui il est, la façon dont il a évolue au sein d'une famille à l'histoire tordue où il a difficilement trouvé sa place. Face à lui, la pureté : Affton n'a jamais agi en mal et a toujours bien vécu, sans débordements, ni travers, ni débauches, ni rien. Elle a elle aussi vécu des moments difficiles, et a toujours été très ambitieuse pour s'en sortir et ainsi montrer au monde qu'elle pouvait s'en sortir. le bien, le mal, fut un temps, les choses auraient pu se résumer ainsi, mais Cable a changé et essaye de trouver un sens à sa vie, et c'est peut être bien cette jeune femme, qui lui apportera ce qu'il lui manque.
J'ai beaucoup apprécié la légèreté du texte, quand à leur rapprochement, qui se fait tout naturellement. Cable et Affton sont jeunes, ils se désirent et la tension sexuelle entre eux débordent des mots de l'auteure, on la sent cette attraction qu'ils ne peuvent pas contrôler et c'est délectable de les voir craquer petit à petit l'un pour l'autre. Si au départ, c'est purement physique, cela va changer en autre chose, une sorte de confiance et une façon de se reposer sur l'autre. Et ce, bien qu'ils savent tous deux que leur avenir en commun, n'est d'une certaine façon pas envisageable. Ils avancent donc, profitant du moment présent, tentant d'occulter le reste. Cette légéreté des moments de complicité, est contrebalancée par l'importance des faits marquants de leur vie, qui ont engendré des situations délicates et j'ai trouvé très intéressant de les découvrir dans ce cadre idyllique de vacances avec deux personnages, qui malgré leur maturité, restent jeunes et vivent ainsi avec cette impulsivité portée par leurs envies.
Pour finir, j'ai beaucoup aimé cette lecture, Jay Crownover a donner beaucoup de profondeur à ses personnages, on se délecte de les suivre et de découvrir ce qu'ils sont. Au delà de leur relation qui s'établit et qui en elle-même constitue un schéma narratif très intéressant, Jay Crownover aborde des thèmes forts et percutants et a ficelé un scénario beaucoup plus complexe que ce que l'on s'imaginait au départ. Ce qui est arrivé à Cable à la suite des révélations et de la mise en garde de la jeune femme, a été couvert par le secret et c'est plutôt captivant de découvrir tout ce qu'il se cache derrière. La personnalité de ses personnages est bien menés, et la façon dont nous allons les découvrir, l'un auprès de l'autre ne nous les rendent que plus intéressants encore.
Lien : http://www.livresavie.com/lo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
theannashaw
  14 janvier 2020

Depuis que j'ai découvert l'incroyable, l'addictive, la géniale série Marked Men par l'iconique, la talentueuse, la déjantée Jay Crownover, je guette, j'attends, je trépigne jusqu'à la prochaine parution, le prochain titre que je dévore avant de recommencer l'attente et compagnie. Aussi quand j'ai appris qu'un nouveau titre allait paraître en fin d'année et qui plus est qu'il serait disponible en avant première au Festival New Romance de Lille je me suis empressée de le mettre en tête de liste de mes achats, puis de mes lectures.
Parce que quelques années plus tôt elle avait été la seule à se rendre compte des problèmes d'addiction de Cable et la seule a tenter de l'aider, la jeune femme se retrouve brusquement contrainte de passer l'été qui la sépare de son départ à la fac avec ce type imbu de lui même et odieux pour lui servir de marraine de sobriété. Mais Cable en colère contre le monde entier et plus particulièrement contre lui-même n'est pas franchement décidé à lui simplifier la tâche. Une chose et sûre, l'été ne s'annonce pas de tout repos.
Ce qui est bien avec Jay c'est qu'on est rarement déçu, voire jamais en ce qui me concerne. Une nouvelle fois j'ai aimé le fait que l'autrice évite certains écueils narratifs mais également dans les traits de caractère de ses personnages, ce qui rend l'histoire passionnante et les protagonistes particulièrement touchants et attachants.
On aime Affton, la jeune femme généreuse, sensée, dévouée aux autres et travailleuse qu'elle est. On est touché par les épreuves qu'elle a vécu par le passé et par comment cela a influencé l'adulte qu'elle est sur le point de devenir. Et puis l'on aime la voir s'ouvrir, se lâcher un peu au contact de Cable sans pour autant perdre de vue ses objectifs, ses buts et ses principes. Comme toutes les héroïnes de Jay, Affton est une battante, une guerrière qui ne s'oublie pas au profit de l'homme qu'elle aime et ça c'est vraiment chouette.

On aime aussi Cable qui comme tous les protagonistes masculins de Jay est un bad boy, un vrai, à mille lieux de ceux que la romance à l'habitude de nous présenter : il est tatoué, il est dangereux mais plus pour les autres que pour lui-même, il est torturé mais jamais au grand jamais il ne se sert de ça pour blesser volontairement celle qu'il aime. J'ai été très émue par les situations que traverse Cable, par ses prises de conscience et par le courage dont il fait preuve pour se pardonner ses erreurs passées, pardonner celles des autres et aussi s'en sortir.
Et puis comme toujours il y a les thématiques abordées par l'autrice : fortes, puissantes, déchirantes et tellement essentielles. Ici il est question des addictions, de comment elles peuvent détruire la vie des gens qui en sont victimes mais également par répercussion celles de leurs proches. Il est aussi question de dépression et de combien ce mal est sournois, vicieux et donc difficile à combattre. Deux sujets qui me touchent personnellement et que j'ai trouvé traités avec beaucoup de justesse et de respect.
J'ai également aimé les autres valeurs véhiculées par Jay Crownover, à commencer par celle qui revient dans toutes ses romances : une histoire d'amour aussi forte et passionnelle soit-elle ne doit jamais vous faire oublier qui vous êtes et ce que vous avez prévu d'entreprendre dans votre vie. Si les personnages de Jay on souvent à gérer des choses complexes elle évite toujours de faire de l'un des deux un martyr, un sauveur, celui qui sacrifie tout par amour. Et ça fait du bien de lire ce genre d'histoire d'amour dans un monde de romance qui ne présente pas toujours des histoires d'amour seines. C'est ce qui rend ce roman et tous les autres de l'autrice tellement plus vrais.
Enfin comme toujours on retrouve cet humour inimitable dans ce roman comme dans les autres signés de la plume de Jay Crownover. Si certains moments m'ont fait monter les larmes aux yeux, d'autres en revanche m'ont fait pleurer de rire. J'ai adoré regarder Affton et Cable se disputer et j'ai surtout aimer voir la jeune femme remettre ce grand enfant capricieux à sa place si nécessaire.
Une nouvelle fois j'ai passé un superbe moment avec cette romance très bien construite et équilibrée, à mi-chemin permanent entre rire et larmes, légèreté et messages essentiels, sensualité et tendresse. Quant à l'avant propos et aux remerciements de l'autrice, ils m'ont comme toujours vraiment touchés. Il ne me reste plus à présent qu'à guetter, attendre et trépigner jusqu'à la prochaine pépite signée Jay Crownover.
Lien : HTTP://mabibliothequerose.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Marlene_lmedml
  09 janvier 2020
UN NOUVEAU TOUR DE FORCE POUR QUEEN JAY !
Ce n'est un secret pour personne, je suis une fan inconditionnelle de Jay Crownover, et si toutes ses romances n'ont pas été des coups de coeur, j'ai à chaque fois trouvé que l'autrice allait au bout de ses idéaux en transmettant des messages de tolérance avec des thématiques sensibles qui souffrent encore de bons nombres de préjugés.
Avec [Love & Rehab], Jay ne déroge pas à la règle et elle s'aventure sur des chemins ardents, elle y aborde les thèmes de la dépendance et de la dépression avec brio. Ce roman est un vrai coup de coeur car l'autrice s'est appuyée sur sa propre expérience pour rendre l'ensemble très vivant. C'est un récit intime qui nous narre une romance en huis clos qui m'a énormément plu.
En découvrant les thématiques, on peut avoir peur que l'histoire aie un côté trash et décadent, et bien ce n'est pas du tout le cas ici, Jay Crownover n'a pas choisi un axe dramatique oppressant, elle a su manier les mots à la perfection grâce à un aspect psychologique très bien exploité.
J'ai aimé les choix de l'autrice quant à la romance entre Cable et Affton. Rien n'est gagné entre nos héros et ils vont eux aussi flirter avec une sorte de dépendance affective que j'ai trouvé enivrante. On les sent sur le fil du rasoir et en même ils semblent trouver un certain équilibre durant cet été de tous les possibles. Nos deux héros sont une vraie surprise dans ce roman, exit les clichés classiques. Cable et Affton ne ressemblent à aucun autre héros. Ils sont singuliers, avec des caractères complexes et ils sont terriblement attachants. Je les ai aimé pour tout un tas de raison, mais ce que je retiens d'eux c'est qu'ils pourraient faire partie de mon entourage tellement ils sont accessibles comme personnages de fiction.
Jay Crownover nous a habitué parfois à des récits sombres, à des héros torturés et des histoires tout aussi borderline et ici elle a su se réinventer en nous offrant une romance qui est finalement plus calme sans être dénuée de rythme et d'émotions bouleversantes. J'ai aimé ce changement significatif dans la dynamique de cette histoire qui n'est pas uniquement une romance.
Cette histoire est portée par des personnages charismatiques qui se débattent dans un quotidien qui pèsent lourd sur leurs épaules. Cable est à la dérive, il en est conscient sans savoir comment reprendre sa vie en main, sans savoir s'il souhaite réellement sans sortir. Affton a quant à elle comme un syndrome du sauveur qui est terriblement bien exploité par l'autrice car au final elle se laisse aller dans les bras de Cable qui saura lui aussi lui apporter ce dont elle n'a jamais cru avoir besoin.
Ce roman parle d'addiction, des conséquences pour le dépendant et son entourage, il aborde la dépression, les répercussion de celle-ci et la manière de s'en sortir. Jay Crownover nous offre une nouvelle facette de sa vie d'autrice en se livrant à ses lecteurs, elle est toujours d'une générosité sans limite et cela fonctionne à merveille car je n'ai pas perdu de vue une seule fois pendant ma lecture que c'était un partie bien réel de sa vie même si elle y a apporté des changements pour mélanger fiction et réalité.
J'ai trouvé ce récit d'une justesse implacable, j'ai adoré nos héros et la façon dont ils se sont liés au fil des pages. J'ai aimé cette dualité en eux, cette manière de s'apprivoiser, de se heurter pour mieux s'aider. Il y a juste équilibre entre le côté dramatique de l'histoire et la romance qui a un côté sexy, sensuel et addictif. Je me suis laissé porter par les vagues, par le tumulte de cette histoire. J'ai vécu au gré des facettes de la personnalité de Cable, j'ai été touché par l'histoire d'Affton et sa détermination à aider les gens autour d'elle.
En bref, Jay Crownover revient avec un récit qui se démarque de ses précédentes romances. J'ai adoré le côté huis clos de l'histoire, les thématiques sont abordés avec justesse et humanité. Jay Crownover nous offre une partie de sa propre histoire à travers une romance riche en émotions. Cable et Affton nous transportent dans une histoire à fort potentiel psychologique, Jay Crownover les a façonné d'une telle façon que l'on ne peut que s'attacher à eux et espérer qu'ils aient leur happy end… Une romance différente qui met en lumière des thèmes réels et percutants avec beaucoup d'humanité et de crédibilité. Jay Crownover nous démontre une fois de plus son talent avec sensibilité et sa propre expérience de la vie et de l'amour.
Lien : http://www.lmedml.fr/2019/12..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Carole94p
  07 janvier 2020
En ce moment, j'enchaîne les lectures dont je connais très bien les auteures. Après Sarina Bowen et Elle Kennedy, je me plonge dans le petit dernier de Jay Crownover notamment connue pour sa série Marked Men. Dès que je peux, je lis des romans sur les addictions. Je les trouve particulièrement profonds et émouvants. C'est donc tout naturellement que j'ai voulu découvrir Love & Rehab.

Nous y faisons la connaissance de Affton, qui a beaucoup souffert de l'addiction de sa mère. Alors quand elle voit les signes qu'un de ses camarades se drogue et file droit vers la mauvaise pente, elle ne peut s'empêcher de vouloir l'aider en donnant l'alerte. Mais cette intervention donne l'idée à la mère de Cable, une idée assez étrange. Elle demande à Affton de passer l'été avec Cable pour le surveiller. Une cohabitation que ne sera pas forcément de tout repos.

Lorsque j'ai commencé ma lecture de Love & Rehab, j'ai pris plaisir à retrouver la plume de Jay Crownover. J'avais hâte de voir comment elle allait nous plonger dans l'histoire de Cable et Affton d'autant plus que cette histoire est intimement liée à la sienne. Je dois dire que le début était vraiment prometteur, le personnage de Cable est mystérieux à souhait et la volonté d' Affton semble à tout épreuve. C'est d'ailleurs ce que j'ai le plus apprécié dans Love & Rebab, le début de l'histoire avec cette force et ce courage qu'à Affton. Car son passif joue beaucoup et elle sait qu'on mise beaucoup d'espoir sur elle. Elle reste impénétrable face à un Cable qui la provoque, l'évite ou l'énerve tout simplement.

Love & Rehab m'a en revanche donné l'impression de rester en surface. Il faut dire que je suis habituée à être submergée par ce genre d'histoire, à la fois sombre, émouvante et dure. Mais ici, j'ai trouvé que le tout manquait de développement. Honnêtement, je m'attendais à plus de profondeur, de noirceur et d'émotions. Il est vrai que je garde bien en mémoire les romans que j'ai déjà lu par le passé abordant les mêmes thèmes, avec la gorge serré, les doutes et cette peur que l'histoire pourrait bien finir mal. Et là, la mission de Affton de surveiller Cable s'avère à mes yeux, trop facile. Je m'attendais à un peu plus de rébellion de la part de Cable, un peu plus de moment de doutes ou de rechutes éventuelles. Finalement, la tentation pour lui n'a pas spécialement l'air si dur que ça. Sans doute aussi parce qu'il remplace une addiction par une autre. Et c'est là, le second élément qui m'a un peu déplu.

Car si Cable n'est pas spécialement attiré par les drogues durant ce mois d'été, il en est tout autre du sexe. Et autant vous dire que vous allez être servis. Lui-même le dit au début, s'il ne peut pas avoir de drogues alors il le remplace par ce qu'il a sous la main. C'est ainsi que la seconde partie de Love & Rehab n'est plus que sexe. Plus de discussions réelles, de résistance ou autre. Nos deux personnages sont insatiables. Et si au début cela parait "justifié", ensuite cela devient excessif et prend le pas sur l'histoire elle-même.

D'ailleurs, je suis assez perplexe car Affton souhaite s'orienter vers un avenir professionnel qui l'amènerait à faire face à ce genre d'épreuves mais pas une seule fois (avant l'intervention d'un autre personnage) elle ne se remet en cause en ayant franchi les limites tout en sachant pertinemment qu'elle se révèle être un substitut drogue pour Cable. Cette relation qui commence entre eux est assez malsaine et m'a un peu dérangée.

Pourtant, Love & Rehab s'achève plutôt bien. J'ai trouvé que les bouleversements de dernières minutes étaient les bien venues et venaient vraiment changer la donne. Un peu comme s'ils venaient éclater cette bulle dans laquelle ils étaient. Mon seul regret, c'est que tout cela se déroule très vite, trop même. J'aurais aimé que cela soit davantage exploité, notamment à la place des scènes de sexe répétitives.
En conclusion, j'ai trouvé que Love & Rehab était prometteur, qu'il y avait matière à aller bien plus loin dans l'histoire et dans la lutte pour ne pas sombrer de nouveau. Les pages défilent assez vite et le tout est plutôt sympa. Les personnages restent attachants et on apprécie les suivre. En revanche, je reste vraiment sur ma faim du côté des émotions et la façon dont l'histoire est exploitée, j'en attendais beaucoup plus.
Lien : http://www.my-bo0ks.com/2020..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
MaynaOrevesdesmots
  17 janvier 2020
J'ai acheté ce roman au FNR à Lille en avant-première et je peux clairement dire que je ne regrette pas du tout mon achat.
Affton a vécu toute son enfance avec une mère toxico qui n'a pas réussi à combattre ses démons. Elle sait donc parfaitement bien identifier tous les symptômes d'une personne accro et qui chute dans les abysses de la drogue. C'est comme ça qu'elle repère Cable lorsqu'elle est au lycée. Il est populaire, riche par ses parents qui sont toujours absent, il fait sans cesse des fêtes, boit et fume tout ce qu'il trouve. Au fil des mois il se détériore, il maigrit, perd l'intérêt pour tout ce qui l'entoure tant que cela ne se consomme pas. de nature réservée, Affton ne s'en mêle pas mais un jour, en le voyant fuir le lycée, elle décide d'intervenir et de lui dire ses quatre vérités pour essayer de le secouer et de le faire réfléchir sur son comportement à risque. Voyant qu'il n'y porte pas attention et qu'il l'envoie sur les roses dans les grandes largeurs, elle envoie un e-mail à la mère de Cable pour la prévenir des agissements toxiques de son fils. Et c'est ce week-end là que tout bascule. On retrouve Affton deux ans plus tard qui vient d'être diplômée du lycée et qui va vivre son dernier été d'insouciance avant la fac. Sauf que rien ne va se passer comme elle l'imaginer. Elle va devoir surveiller Cable qui sort tout juste de prison, il est en conditionnel, pour ne pas qu'il rechute. Elle veillera aussi à ce qu'il suive ses séances de psy et ses tests sanguins surpris, le tout dans un coin reculé où ils sont seuls tous les deux. Même s'il représente tout ce qu'elle exècre, il ne la laisse pas indifférente et elle aura beaucoup de mal à garder la tête froide et ne pas succomber au charme dévastateur de Cable.
Comment va se dérouler la cohabitation ? Vont-ils s'entretuer ? Cable sera-t-il droit dans ses bottes ? Ou va-t-il replonger dans la drogue ? Affton arrivera-t-elle à le gérer ? Que cache le comportement autodestructeur de Cable ?
Une véritable pépite !!!! J'adore Jay, c'est toujours une valeur sûre pour moi et je dévore ses livres. Celui-ci ne fait pas exception mais en plus il m'a totalement retourné. L'auteure nous livre par ce roman un bout de sa vie, du moins partiellement comme elle l'explique avant le début de l'histoire, et on se laisse happer de suite par l'intrigue qu'elle nous propose qui conjugue autobiographie/fiction. Elle laisse planer une grande part de mystère sur le jour où tout a basculé, que s'est-il passé ? Cable est le seul coupable désigné mais est-ce vraiment le cas ? Les apparences sont souvent trompeuses et Jay saura jouer cette carte de l'incertitude avec brio.
De par son vécu, Jay retranscrit avec justesse les émotions des héros face aux conséquences dévastatrices de la drogue autant pour Cable qui essaye de s'en sortir que pour l'entourage qui le soutient. Si au premier abord tout est fait pour que l'on déteste Cable et ses actions, comme le haït Affton, on se rend vite compte comme elle qu'il cache un lourd mal-être et qu'il ne fait que se réfugier dans cette addiction pour oublier ses émotions. Elle va alors creuser et ne rien lâcher pour le faire parler du jour où tout a basculé, pour en faire un ami, pour l'aider à sortir de cette spirale infernale. Elle va vite s'attacher à lui et on s'attache tout autant qu'elle. Il m'a bouleversé, chamboulé et séduite à la fois. Elle est forte, prête à tout encaisser sans pour autant s'effacer et se laisser marcher dessus. On vibre du début à la fin, ils vont former un duo improbable mais tellement fusionnel.
J'ai tout aimé de ce roman, du passé au présent à l'épilogue tout est parfait. J'ai aimé Cable aussi fort qu'Affton et je n'avais qu'une seule envie qu'il s'en sorte et qu'ils arrivent à former le couple qu'ils doivent être mais cela sera-t-il possible ? Une pépite, un énorme coup de coeur que je vous recommande grandement de dévorer le plus vite possible, vous ne le regretterez pas.
Lien : https://auxrevesdesmots.com/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (14) Voir plus Ajouter une citation
Marlene_lmedmlMarlene_lmedml   09 janvier 2020
C’était le plus beau baiser que j’avais jamais connu.

Un baiser humide et sauvage.

Un baiser si torride que je pouvais à peine y croire.

Elle avait un goût sucré, et sa gorge émettait le plus sexy des gémissements qui existent.

Ses doigts étaient plantés dans mes épaules et ses jambes remuaient sans répit sous l’eau. À travers le tissu ultrafin de son maillot de bain, j’ai senti ses tétons se durcir contre mon torse.

J’étais en train de capturer un fantasme, de créer un souvenir auquel je pourrais me raccrocher plus tard. Me raccrocher à quelque chose qui ne devrait pas être réel, qui ne devrait rien avoir à faire entre mes mains. Elle s’est pressée un peu plus contre moi et a suivi mon rythme tandis que je l’embrassais plus langoureusement.

C’était le pire baiser que j’avais jamais connu. Il était trop rapide, trop brusque. Je sentais bien qu’il lui faisait peur. Je lui faisais peur. Je n’en avais aucune envie, mais c’était plus fort que moi. J’étais habitué à prendre et elle n’était pas habituée à donner. L’espace d’un instant, je n’ai pas pu faire autrement que de la dévorer, de l’engloutir dans tout ce que je ressentais. Mais cette fille était faite pour être savourée, appréciée à sa juste valeur.

Nos dents s’entrechoquaient, nos langues se disputaient le contrôle et nous campions chacun bien trop sur nos positions.

De toute évidence, nous n’étions ni l’un ni l’autre très doués pour embrasser : elle par manque d’expérience, moi par manque d’intérêt. Au bout d’un moment, quand mon cœur a arrêté de me marteler la poitrine et que le sien s’est mis à accélérer, nous avons réussi à trouver un terrain d’entente. C’était toujours un baiser maladroit, empressé, nerveux.

C’était un baiser avide, parce que ni elle ni moi ne pouvait se repaître de la bouche de l’autre. Je n’avais pas bu depuis presque un mois, mais j’avais l’impression d’être ivre de son goût. Mon cerveau s’embrouillait et mon corps était à deux doigts de tomber en léthargie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
DaisyetleslivresDaisyetleslivres   22 août 2020
- Je n'ai jamais été un bon élève. Je n'ai jamais été un bon fils. Je n'ai jamais été un bon petit ami, ou même un ami. Je n'ai jamais eu à travailler dur ou à me consacrer à quoi que ce soit. Je ne suis pas quelqu'un de particulièrement gentil. J'ai connu ni succès ni ambition, jusqu'ici. La seule chose que j'ai toujours été, c'est un drogué. C'est toujours comme ça qu'on m'a défini. Et maintenant, je suis devenu un criminel et un ancien taulard. Je n'ai jamais eu droit à un seul terme positif. C'est la première fois que quelqu'un parle de moi sans que ça me foute les boules. Et je ne te cache pas que ça me dérangerait pas, d'être un artiste, oui.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
LeBlogdeLiliLeBlogdeLili   27 décembre 2019
J’avais lu dans ses beaux yeux bleus qu’elle était sincère. Elle me détestait vraiment. Elle détestait ce que je faisais, et c’était comme si elle savait d’avance ce que je ferais ensuite et qu’elle le détestait tout autant. Elle détestait s’être intéressée à moi, tout comme elle détestait savoir qu’elle était la seule à avoir osé dire quelque chose. Elle détestait le fait de se soucier de moi quand j’étais pour ma part incapable de ressentir la moindre émotion.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
DeboDebbyDeboDebby   18 décembre 2019
Tu es plus qu'un artiste, Cable, ai-je soupiré. Tu es un ami merveilleux. En tout cas, tu peux l'être. Tu l'es avec moi. Tu es un ancien drogué en voie de guérison, ce qui signifie que tu cherches à t'en sortir. Tu es un survivant. Cet accident aurait pu te coûter la vie. Le fait de perdre quelqu'un à qui tu tenais tant aurait pu t'achever. Aller en prison pour un crime dont tu n'étais pas responsable aurait pu te détruire, ai-je poursuivi en enroulant ma main sur son genou. Mais tu t'en es sorti presque indemne.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
DeboDebbyDeboDebby   18 décembre 2019
Il y a le genre de blessure que tout le monde peut voir. Le genre qui laisse un tel bazar que personne n'a envie de faire le ménage derrière. Et même en cherchant à tout faire disparaître, il restera toujours un petit morceau bien tranchant quelque part. Puis il y a celles que personne ne peut voir. Celles dont la surface entière est composée de fractures infimes et de fissures étroites. Qui tiennent en un seul morceau par je ne sais quel miracle et une volonté de fer.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Jay Crownover (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jay Crownover
4 romans New Adult. 1 émotion brute et intense.
❤ Seul le feu peut faire fondre la glace. ❤ Le désir n’obéit à aucune loi. ❤ Le seul homme qu’elle désire. Le seul qu’elle devrait fuir. ❤ Deux cœurs brisés. Un désir irrépressible.
Etes-vous prêts ?
autres livres classés : rédemptionVoir plus
Notre sélection Roman d'amour Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3876 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre

.. ..